AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

l'évènement du moment vous attend pour le temps d'un festival brésilien tout en couleurs !

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Remporter un max de points grâce au
concours, que le meilleur gagne !

Partagez | 
 

 Need to talk | Chaksim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4360
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Need to talk | Chaksim   
2018-05-13, 06:00



❝Need to talk❞
Charlie & Maksim
Je soupirais et secouais pour me reconcentrer sur ce que j'étais en train de faire. A savoir l'inventaire. Notant chacune des bouteilles entamée et précisant à quel points elles l'étaient. Mon esprit ne cessait de dévier sur l’événement qui occupait le plus mes pensées en ce moment du coup je mettais beaucoup plus de temps à faire mon job. Et non l’événement qui me préoccupais n'était pas le mariage du coloc de Trish puisque je n'en avais clairement rien à foutre de celui la. Même si j'aimais bien la mariée. Enfin bref, je me fichais de ce mariage mais du coup ce qui me préoccupait en découlait quand même. Ez allant vivre avec sa femme, Trish ne pouvait pas payer un loyer toute seule. En même temps elle ne bossait plus depuis un moment alors même si en vivant chez moi je subvenais à ses besoin il n'en restait pas moins qu'en payant un demi loyer ses économies devaient être assez minces maintenant. Du coup voilà elle m'avait parler de s'installer officiellement chez moi. En soit ça ne changerait pas grand chose au niveau du quotidien vu qu'elle y passait déjà tout son temps mais ce dire que ça allait être chez nous officiellement... J'avais peut-être moins montré qu'elle que la situation me perturbait mais c'était le cas. Et je ne faisais qu'y penser depuis.

Du coup j'avais eu envie de voir la seule personne à qui je voulais parler de quelque chose d'aussi intime en ayant de la compréhension et un avis franc et utile. Bon bien sûr je pouvais très bien en parler à Benji aussi mais pour le coup je pensais qu'un avis féminin me serait plus utile. Et puis dans tous les cas j'avais envie de voir Charlie. De plus la blonde avait le don de me faire sourire et ça allait me faire du bien de me détendre un peu. Je lui avais demandé si elle pouvait passer au Ice quand elle aurait finit ce qu'elle faisait. Ça faisait un petit moment d'ailleurs et je n'avais pas beaucoup avancé depuis mon message. Bon heureusement je n'étais pas très loin de la fin tout de même. Après plusieurs heures passées dessus ça serait bien. J'étais de nouveau repartie dans mes pensées fixant le vide devant moi et cette fois ci ce fut Charlie qui m'en sortie en frappant contre la vitre. Ben oui forcément c'était fermé. Je me décollais du bar pour aller lui ouvrir "Heey salut ma belle ! Content que t'ai pu venir !" je lui fis la bise puis refermais à clé derrière elle "Comment tu vas ?" c'était une formule de politesse oui mais on ne sait jamais, si elle avait quelque chose à me dire d'important ou qui n'allait pas ça passait en priorité. Je retournais à ce que je faisais. Je savais qu'elle prendrait ses aises sans que je n'ai à lui préciser de le faire "Je suis encore sur l'inventaire du coup mais j'ai bientôt finit" Je passais derrière le bar pour ranger les bouteilles que j'avais sortis et commençais à sortir des piles de verres "En fait si je voulais que tu viennes c'était surtout pour te parler d'une chose en particulier" je m'arrêtais un instant dans mes gestes et relevais la tête pour la regarder en appuyant mes deux mains contre le rebord du bar, bras écartés "Trish veut emménager officiellement chez moi, enfin elle va emménager" voilà c'était dit. Et j'allais attendre sa réaction avant de lui faire part de mes doutes.

©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Candice Accola
ϟ JOB : Propriétaire et gérante du Ghost
ϟ HUMEUR : Bonne ! (on parle de l'humeur, hein)
ϟ CITATION : Carpe Diem
ϟ MESSAGE : 274
@PSEUDO : Elina



Re: Need to talk | Chaksim   
2018-06-10, 16:21



❝Need to talk❞
Maksim & Charlie
Cette nuit avait été pour le moins mouvementée. Pour tout dire, je n’avais pas beaucoup dormi. Après la fermeture du bar aux alentours de minuit, je n’étais pas rentrée chez moi. Je n’avais pas ressenti le sommeil et j’avais eu envie de m’amuser encore un peu. Alors j’étais allée en boite pour danser principalement et pour boire un coup. Là-bas, j’avais fait la rencontre d’un type plutôt charmant avec qui le courant était très bien passé. A tel point que j’avais fini par le suivre chez lui. Autant dire que nous n’avions pas passé notre temps à jouer aux cartes. Nous avions couché ensemble, plusieurs fois. Donc je n’avais pas beaucoup dormi. Ce fut mon téléphone qui me réveilla. Le vibreur s’était fait entendre sur le bois de la table de nuit et en ouvrant un œil je l’avais attrapé maladroitement pour voir que Maks m’avait envoyé un message. Il me proposait de passer le voir pour qu’on discute. D’accord, pas de souci. C’était toujours un plaisir de passer un moment avec lui, il était mon meilleur ami. Et là, je fis attention à l’heure qu’il était. Il était tard ! L’après-midi était déjà entamée ! J’avais tellement été épuisée de ma nuit de folie que j’avais dormi toute la matinée. Je me redressais sur les coudes, sentant un bras dans mon dos. En jetant un œil à ma droite, je constatais que mon amant de la nuit était là, en train de dormir. En fait, je réalisais que je n’étais pas chez moi.

Je me glissais hors des draps, récupérant mes affaires pour me rhabiller quand une voix endormie se fit entendre dans mon dos. « …Tu t’en vas déjà ? Reste… » Je me retournais vers lui en enfilant ma robe. « Il est tard Don Juan, j’ai des choses à faire. » Comme rentrer chez moi, prendre une douche, manger un morceau et aller voir Maks. Il grogna et laissa sa tête retomber dans l’oreiller. « Bon, on se rappelle alors ? » Euh… Bon pourquoi pas. J’enfilais mes chaussures et attrapais mon sac à main pour en sortir un stylo. Je venais m’asseoir sur le bord de son lit pour écrire mon numéro de téléphone sur sa main. « Le perds pas. » Sinon c’était foutu pour lui. Je me relevais pour récupérer mon téléphone sur sa table de nuit et je quittais son appartement pour rejoindre le mien. Je répondais à Maksim pour le prévenir que je le rejoignais au plus vite.

Il me fallut un peu plus d’une heure pour prendre ma douche, me préparer et manger un morceau. J’avais fait au plus vite. En arrivant devant son établissement, je regardais à travers la vitre pour tenter de le repérer. Heureusement, il était là ! A cette heure, c’était fermé alors je tapais contre la vitre pour attirer son attention. Il me repéra et je lui adressais un grand sourire. Il vint m’ouvrir et me salua en me faisant la bise. « Salut beau gosse ! Contente de te voir aussi ! » J’entrais à l’intérieur et il referma la porter à clé derrière moi. « Je vais bien ! Et toi alors ? » Pour ma part rien à signaler. Tout baigne comme on dit. Il repartit derrière le bar et je posais ma veste et mon sac sur le comptoir pour finalement le rejoindre. « Ça marche, tu veux un coup de main ? » Ça irait bien plus vite à deux. Et j’avais moi-même l’habitude de faire l’inventaire dans mon bar. Mais il commença à évoquer le sujet qui semblait lui tenir à coeur et je restais silencieuse jusqu’à ce qu’il termine. En fait, il arrêta carrément ce qu’il était en train de faire pour me regarder. Ouh là, l’heure était grave ? La nouvelle tomba, directe. Trish allait emménager avec lui. Personnellement, je trouvais que c’était une bonne nouvelle, depuis le temps qu’ils se tournaient autour. Ce serait même plus facile pour leur fille. « Enfin ! » Ouais, c’était sorti tout seul. Enfin, je savais que ça me perturbait. Les relations sérieuses, ce n’était pas trop son truc. Un peu comme moi. « Enfin, je veux dire, c’est bien. Tu auras la mère de ta fille sous ton toit comme ça. » Je me levais pour faire le tour du comptoir et le rejoindre, l’aidant à faire son inventaire. « Par contre, ça te perturbe, je le vois bien. Qu’est-ce qui t’embête ? Le fait que ça semble devenir plus sérieux d’un seul coup ? »


• ───────────────────────────────────── •


    Whatever it takes
    Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes. Cause I love how it feels when I break the chains. Whatever it takes. You take me to the top I'm ready for whatever it takes.  ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6903-charlie-whatever-it-takes
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4360
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Need to talk | Chaksim   
2018-06-10, 20:23



❝Need to talk❞
Charlie & Maksim
A choisir je préférais qu'elle vive avec moi qu'avec Ez c'est sûr. Je n'avais jamais trop aimé qu'elle vive avec un mec et avec qui elle couchait en plus. N'empêche que cette idée d'emménagement me posais tout de même d'autres problèmes. Et à elle aussi d'ailleurs. On en avait longuement parlé et je n'étais pas le seul à qui ça faisait bizarre. Je me demandais quel allait être le point de vue de Charlie sachant que du coup elle en aurait un extérieur tout en nous connaissant très bien. Autant dire que ça ne pouvait être qu'utile comme point de vue. Et puis elle était de bon conseil en général et d'une certaine façon elle était la personne idéale pour me rassurer vu que j'avais déjà accepté que Trish emménage. Bon faut dire qu'elle était arriver pour me le dire en partant du principe que moi j'allais être content et d'accord dès le début et qu'il fallait que je la mette en confiance. J'avais l'habitude, j'avais même été dans une situation similaire par rapport à Melody et c'était probablement pour ça qu'elle avait dû se dire que j'étais automatiquement d'accord. Sauf que du coup la ça avait été plus compliqué de la rassurer par rapport ç ça quand moi je ne l'étais pas.

« Salut beau gosse ! Contente de te voir aussi ! » Un sourire en coin étira mes lèvres à cette appellation et je refermais la porte derrière elle. On sait jamais, si quelqu'un l'avait vu rentrer et pensait donc que c'était ouvert. Enfin bon fallait pas être fute-fute non plus pour penser qu'une boite de nuit était ouverte aussi tôt. « Je vais bien ! Et toi alors ? » On ne pouvait pas dire que j'aille mal non plus "Moi aussi, juste préoccupé !" De toute façon je n'allais pas faire de mystère bien longtemps puisque si j'avais voulu la voir c'était entre autre pour lui parler de ça. « Ça marche, tu veux un coup de main ? » J'haussais les épaules, après tout pourquoi pas "Je suis pas contre" Je regardais mes notes et ce qu'il me restait encore à compter et répertorier "Je veux bien que tu comptes les verres à bières" Je ne faisais pas confiance à beaucoup de personnes mais j'avais une entière confiance en cette petite miss blonde ! Bon en revanche au lieu de mettre à compter mes verres moi je lui faisais par de ce qui me préoccupait « Enfin ! » J'haussais les sourcils face à cet élan de soulagement et ne pu m'empêcher de lâcher un rire en souriant. Non mais regardez la ! « Enfin, je veux dire, c’est bien. Tu auras la mère de ta fille sous ton toit comme ça. » Ouais ça c'était ce qui ne changerait pas beaucoup vu qu'elle passait quasiment tout son temps chez moi. Mais la on pourra vraiment dire que je vie avec la mère de ma fille et ça c'était autre chose « Par contre, ça te perturbe, je le vois bien. Qu’est-ce qui t’embête ? Le fait que ça semble devenir plus sérieux d’un seul coup ? » Elle me connaissait bien ça y'avait pas de doute. "En conclusion oui c'est ça" Je prenais les verres que j’emboîtais par pile de cinq pour les compter plus facilement et surtout pouvoir parler sans à perdre le nombre à chaque fois "Avec Trish au début ça a été très vite, le premier soir elle était chez moi et je lui disais de faire comme chez elle" hors je ramène déjà rarement les filles chez moi parce que c'est mon espace personnel et je dis encore moins de faire comme chez soi. "Et maintenant chez moi c'est clairement chez elle aussi mais la ça va être chez nous et pour moi c'est différent, c'est toujours resté chez moi dans un premier temps avant d'être chez qui que ce soit d'autre hors la ça sera égalité, c'est plus qu'un simple pied dans ma vie la c'est même plus que les deux" c'était peu-être pas très clair ce que je disais mais je me comprenais. De toute façon Trish faisait déjà partie intégrante de ma vie depuis des années et on avait même un enfant ensemble "Je vais avoir l'impression d'être en couple hors on l'est pas et il est hors de question qu'elle ramène un mec chez moi" enfin c'était hors sujet ça puisqu'au final elle pouvait très bien aller coucher ailleurs. De toute façon Trish pouvait baiser n'importe où. "Enfin bref on a un enfant et on va vivre ensemble, officiellement. Ce qui veut dire qu'elle va plus juste squatter chez moi mais qu'on va être officiellement des parents avec une petite fille dans une grande villa, de quoi ça a l'air d'après toi ?" On se croirait presque dans un film représentant une parfaite petite famille américaine. J'arrêtais de toucher au verre pour relever la tête vers elle et la regarder le plus sérieusement du monde "Elle va ramener son chat." Ca me dépitais limite plus que le reste. Son putain de chat défoncé. Moi et les animaux de compagnie c'était pas trop ça. J'avais rien contre en soit, tant qu'ils n'étaient pas chez moi.
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Candice Accola
ϟ JOB : Propriétaire et gérante du Ghost
ϟ HUMEUR : Bonne ! (on parle de l'humeur, hein)
ϟ CITATION : Carpe Diem
ϟ MESSAGE : 274
@PSEUDO : Elina



Re: Need to talk | Chaksim   
2018-07-04, 11:45



❝Need to talk❞
Maksim & Charlie
Si Maks avait voulu que je passe le voir c’est qu’il avait quelque chose à me dire. Peut-être même quelque chose qui lui pesait sur la conscience, un problème personnel, ou ce genre de chose. On se disait tout lui et moi, nous n’avions pas de secret l’un pour l’autre et nous avions toujours besoin de l’avis de l’autre avant de prendre une décision importante. On se connaissait depuis longtemps et au fil des années, nous étions devenus indispensable l’un l’autre. Pour ma part, je savais que je ne pouvais pas mener une vie épanouie s’il n’en faisait pas partie. Il était une sorte de pilier dont je ne pouvais pas me séparer. De son côté, c’était la même chose. On s’était plutôt bien trouvé et j’étais fière d’avoir une personne comme lui à mes côtés. Lorsque j’arrivais devant sa boite de nuit complètement vide à cette heure, je le vis à travers la vitre en train de ranger les verres et les bouteilles. Je lui avais signalé ma présence et il était venu m’ouvrir, sourire aux lèvres. Il m’annonça d’entrée de jeu qu’il était préoccupé. « Je m’en doutais. » Sinon il ne m’aurait pas demandé de le rejoindre à cette heure alors qu’il était visiblement en plein inventaire ? Je supposais qu’il voulait juste profiter d’un moment de calme pour qu’on puisse discuter. Je le connaissais par cœur après tout.

Quitte à être venue en plein travail, je pouvais toujours lui donner un coup de main et me montrer utile. J’étais une femme, je pouvais faire plusieurs choses en même temps. Il accepta mon aide et me proposa de compter les verres à bières. « Bien Chef ! » Lançais-je en posant le bout de mes doigts sur ma tempe pour faire le salut militaire. Je les comptais mentalement alors qu’il m’annonça ENFIN que Trish et lui allaient vivre ensemble. Depuis le temps qu’ils se tournaient autour, il était temps ! Mon enthousiasme s’était fait entendre contre mon gré d’ailleurs. C’était sorti tout seul. Au moins ça le fit rire. Il aurait la mère de sa fille sous on toit, c’était une bonne chose, non ? Même si elle y passait déjà le plus clair de son temps. En fait, c’était le côté officiel qui devait tant le déranger. Chose qu’il me confirma. Evidemment. Je rassemblais les verres à bière qu’il restait sur les étagères pour pouvoir les compter sur le comptoir alors qu’il reprit ses explications. Je l’écoutais sans l’interrompre et prenais note dans un coin de ma tête de tout ce qu’il me disait pour mieux analyser la situation. Partager son chez soi n’était pas chose facile quand on était habitué à vivre seul. Lorsqu’il précisa qu’il était hors de question que Trish ramène un mec chez lui je ne pus m’empêcher de sourire. « On appelle ça de la jalousie Monsieur Svetlanov. » ça me faisait marrer de voir à quel point il se voilait la face sur ses sentiments envers Trish. Il était fou de cette fille, ça crevait les yeux. Il n’était juste pas encore prêt à l’admettre. Lorsqu’il me posa la question de savoir à quoi ils allaient ressembler tous les trois la réponse me paraissait évidente. Je penchais la tête légèrement sur le côté. « A une jolie petite famille. Tu sais, que tu le veuilles ou non, c’est ce que vous êtes déjà Trish et toi pour Melody. Vous êtes ses parents, sa famille. » Et il y a tata Charlie qui gravite autour.

Cependant, il s’arrêta subitement de faire ce qu’il était en train de faire pour me regarder le plus sérieusement du monde. Soudainement, je m’attendais à une catastrophe. Je retenais limite mon souffle, jusqu’à ce qu’il crache le morceau. Pour finalement éclater de rire. Il faisait toute une montagne pour un chat. Je savais qu’il n’aimait pas trop les animaux, mais la tête de dépit qu’il tirait valait tout l’or du monde. Après de longues secondes, je tentais de reprendre mon sérieux. « Pardon, je m’attendais à autre chose ! » Je tentais de calmer mon rire, difficilement. « On dirait que tu es plus dégouté par l’arrivée du chat que par le reste. » Je me raclais la gorge et me fis de l’air avec ma main. « Le chat devrait être le cadet de tes soucis. C’est assez autonome comme animal, tu as juste à le nourrir et il fait sa vie. » Un chat n’était pas très dérangeant comme animal, à part si tu vivais en appartement, parce qu’il risquait de faire chier la nuit. Au moins en maison, tu le fous dehors et tu es tranquille. « Enfin. Tu sais pour Trish, il faudra bien que ça évolue un jour ou l’autre. Vous allez rester éternellement à vous tourner autour ? Tu sais que ça ne sera pas vivable parce que tu ne supportes déjà pas les mecs avec qui elle couche. Ce qui est normal quand on aime beaucoup une personne, Maksim. » Ouvre les yeux ! Je haussais les épaules. « Mais tu n’es peut-être pas encore prêt pour réaliser ce qui ME saute aux yeux depuis trop longtemps. Prends ton temps, mais pas trop parce que ça passe vite. » Ce serait con qu’ils en soient toujours au même point dans dix ans. « Le fait qu’elle vienne vivre chez toi, ça te dérange parce que ça rend les choses un peu plus officielles. L’inconnu inquiète, c’est normal que tu te poses autant de questions. Mais je pense que ça peut être une bonne chose. Dans le pire des cas, tu pourras toujours m’appeler au secours ! » Bon, je tentais une petite pointe d’humour pour l’aider à se détendre parce que cette nouvelle avait l’air de vraiment le perturber. Se posait-il enfin les bonnes questions ? Il serait temps depuis le temps que ça dure.



• ───────────────────────────────────── •


    Whatever it takes
    Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes. Cause I love how it feels when I break the chains. Whatever it takes. You take me to the top I'm ready for whatever it takes.  ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6903-charlie-whatever-it-takes
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4360
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Need to talk | Chaksim   
2018-07-04, 13:08



❝Need to talk❞
Charlie & Maksim
Cette histoire me prenait le choux. J'avais besoin d'en parler et pas à une psy. Si parfois se confier à quelqu'un qui ne nous connaissait pas était une facilité pour le coup j'avais besoin de quelqu'un qui connaissait parfaitement ma situation avec Trish. Et elle n'avait pas hésité à venir. Je savais que je pouvais compter sur elle de toute façon. Je ne faisais pourtant pas forcément confiance à grand monde, même Trish je ne pouvais pas mais elle c'était parce qu'elle était inconsciente, hors Charlie était plus qu'une simple amie. Et ça depuis maintenant un bon bout de temps. D'ailleurs oui elle avait dû comprendre directement que quelque chose me préoccupait, avant même d'être arrivée ici je pense. « Bien Chef ! » son geste m'arracha un sourire. Après tout je n'étais pas contre un peu d'aide pour l'inventaire et puis ça faisait aussi partie de son job donc elle savait comment faire. Sans parler du fait qu'en ayant bossé ici un certain temps elle savait aussi où se trouvaient les choses. Si il y avait fallut tout lui expliquer j'aurais probablement dis non, ayant plutôt envie de parler d'autre chose. De ce qui me préoccupait tant justement. Charlie ne cachait pas sa joie en apprenant qu'on allait vivre sous le même toit Trish et moi. La connaissant ça ne me surprenait pas vraiment, au contraire même ! Il y avait pas mal de petit trucs qui me dérangeaient dans le fait que ça devienne officiel et que ma maison soit définitivement la seule que Trish aie. « On appelle ça de la jalousie Monsieur Svetlanov. » je reposais mon regard sûr elle d'un air de dire : non mais sérieusement, moi jaloux ? Je secouais la tête "C'est faux elle peut aller baiser d'autres mecs ailleurs mais pas chez moi ! C'est chez moi après tout si un mec veut venir squatter un lit avec Trish il risque d'avoir une drôle surprise. Y'a que moi qui invite un mec chez moi et ça n'est pas pour venir forniquer !" manquerait plus que des mecs autre que moi baisent dans ma maison ! Même pas en rêve ! Déjà que j'invitais peu de personnes chez moi et que j'allais probablement devoir être plus laxiste la dessus vu que Trish voudra inviter des gens mais des plans culs il en était absolument hors de question. Et la dessus ça ne serait pas négociable. Même si en soit je n'aimais pas non plus savoir qu'elle couchait avec un autre mec ailleurs je préférais toujours ça. « A une jolie petite famille. Tu sais, que tu le veuilles ou non, c’est ce que vous êtes déjà Trish et toi pour Melody. Vous êtes ses parents, sa famille. » hmm cette image me faisais grogner intérieurement "On est juste parents... et amants mais pas en couple. Je ne veux pas d'une petite vie parfaite de famille de série américaine, avec la barrière blanche et tout ça. C'est pas un cap que j'ai envie de franchir" j'aurais l'impression de perdre ma liberté, je me sentirais d'un seul coup beaucoup plus vieux. Déjà que j'en avais pris un coup en passant la trentaine. La petite vie rangée je n'avais jamais voulu m'en approcher et je m'en approchais finalement de plus en plus sans en avoir le contrôle.

Et surtout que, pour parfaire cette image de famille parfaite, on allait même se taper un animal de compagnie. Le comble. On allait vraiment réunir tous les critères. Je ne voulais pas de son foutue chat drogué !  Au moment d'en parler à Charlie elle éclata de rire alors que je restais parfaitement sérieux « Pardon, je m’attendais à autre chose ! » pourtant je trouvais ça suffisamment important et sérieux mais elle devait s'attendre à bien plus problématique. Après tout ça ne devait pas l'être pour beaucoup de personnes "Je trouve ça pas drôle du tout" En plus il s'appelait Cannabis, comment elle allait expliquer ce prénom à Melody hein ? « On dirait que tu es plus dégouté par l’arrivée du chat que par le reste. » Ben c'était pas totalement faux ouais. Même si le fond du problème était l'emménagement officiel, le chat était ce qui m'avait le plus fait douter. Sauf que si j'acceptais pas le chat Trish ne venait pas non plus. Ça aurait pu être la solution quand on y pensait mais je ne pouvais pas la foutre à la porte alors qu'elle avait pas de quoi payer un appartement toute seule vu qu'elle ne bossait plus. Si c'était pour qu'elle aille squatter chez un autre mec qui allait la sauter aussi merci mais non merci. J'avais pas réellement le choix au fond. « Le chat devrait être le cadet de tes soucis. C’est assez autonome comme animal, tu as juste à le nourrir et il fait sa vie. » "Hm" je reprenais ce que j'étais en train de faire "J'aime pas les chats" chez les autres c'était très bien. Pas chez moi, il allait peut-être tout saccager en plus ! « Enfin. Tu sais pour Trish, il faudra bien que ça évolue un jour ou l’autre. Vous allez rester éternellement à vous tourner autour ? » Pourquoi tout le monde voulait qu'on se foute ensemble ? Ça n'était pas parce qu'on avait un enfant ensemble qu'on devait forcément être en couple ! Et puis de toute façon cette manie de nous vouloir ensemble datait d'avant Melody « Tu sais que ça ne sera pas vivable parce que tu ne supportes déjà pas les mecs avec qui elle couche. Ce qui est normal quand on aime beaucoup une personne, Maksim. » Oui je ne les supportais pas. Mais c'était comme ça ça n'était pas nouveau. Et puis Trish couchait tellement avec tout le monde que j'avais pas d'autres choix que de m'y faire. Puis de toute façon elle aussi devait se faire au fait que je couche très souvent avec d'autres filles "La situation mon convient pourtant telle qu'elle est, et puis détrompe toi Trish ne veut pas passer à l'étape supérieur" On était les mêmes. Elle ne voulait pas s'engager non plus, elle voulait garder sa liberté et n'avait absolument aucune envie de se mettre en couple. Donc non elle ne voulait pas que ça évolue. « Mais tu n’es peut-être pas encore prêt pour réaliser ce qui ME saute aux yeux depuis trop longtemps. Prends ton temps, mais pas trop parce que ça passe vite. » je relevais les yeux sur elle "Laisse moi deviner, on est fou amoureux l'un de l'autre c'est ça ?" j'haussais les sourcils "Tout le monde se plait tellement à penser ça que je vais finir par penser qu'il faut qu'on prouve le contraire" même si pour le coup je ne savais pas comment je pourrais prouver ça.. Mais ça ne voulait rien dire. Oui je tenais à elle c'était indéniable et on avait traversé plein de choses ensemble donc forcément ça rapprochait mais il ne fallait pas tout confondre. « Le fait qu’elle vienne vivre chez toi, ça te dérange parce que ça rend les choses un peu plus officielles. L’inconnu inquiète, c’est normal que tu te poses autant de questions. Mais je pense que ça peut être une bonne chose. Dans le pire des cas, tu pourras toujours m’appeler au secours ! » je finis par décontracter les muscles de mon visage pour finalement sourire légèrement à sa dernière phrase "C'est vrai ça me fait peut-être un peu peur" voir un peu plus qu'un peu mais je n'aimais pas vraiment le dire à voix haute "Va falloir que je m'habitue à dire chez nous au lieu de chez moi" et ça me ferait carrément bizarre oui "Ça te ferait pas peur toi ?" peut-être qu'elle appréhendait moins ce genre de choses que moi.
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Candice Accola
ϟ JOB : Propriétaire et gérante du Ghost
ϟ HUMEUR : Bonne ! (on parle de l'humeur, hein)
ϟ CITATION : Carpe Diem
ϟ MESSAGE : 274
@PSEUDO : Elina



Re: Need to talk | Chaksim   
2018-07-21, 01:24



❝Need to talk❞
Maksim & Charlie
Je connaissais Maks par cœur depuis le temps. Je savais que Trish lui plaisait bien plus qu’il ne voulait l’admettre. Elle n’était pas QUE la mère de sa fille. Elle était bien plus que ça, c’est juste qu’il ne voulait pas le reconnaitre. Je pouvais comprendre. Je dirais même plus que je ne comprenais que trop bien parce qu’on était pareil lui et moi. On fuyait les relations, les engagements et tout ce qui devenait un peu trop officiel. Mais comme on dit, fais ce que je dis et non ce que je fais, n’est-ce pas ? Moi je me réjouissais que leur relation prenne un nouveau tournant. Si on pouvait appeler ça une véritable relation, bien sûr. Je l’écoutais se défendre et je ne pus m’empêcher de sourire. Le jaloux dans toute sa splendeur. « Elle peut avoir des amis mecs, ou gays. » Bon, j’y croyais moyennement moi-même mais sait-on jamais ! C’était possible ! Moi aussi j’avais des amis gays. « Mais c’est vrai que je t’imagine mal forniquer avec des mecs en effet. » Bon là je le taquinais parce que je savais pertinemment que ce n’était pas du tout son genre ! Loin de là ! « Et si elle couche avec des filles ? » Je ne savais pas vraiment si Trish était bi ou pas mais Maks ne parlait que de mecs. La savoir s’envoyer en l’air avec des nanas lui faisait le même effet ?

En soit, qu’ils le veuillent ou non, ils formaient déjà une famille. Alors d’accord, la barrière blanche c’était cliché, mais ils s’en rapprochaient mine de rien. « La maison, l’enfant et le sexe. Il ne manque plus que le chien et la grosse voiture familiale pour aller faire du camping. » Je plaisantais, ce n’était pas son genre mais ça me faisait rire de les imaginer dans une caravane au bord d’un lac. Ouais j’avais l’imagination débordante ! « Dans tous les cas, personne ne t’oblige à franchir un cap si tu n’en as pas envie. C’est ta vie. Tes choix. Tes décisions. Et ta maison. » Ouais surtout sa maison. D’ailleurs en parlant de l’animal de compagnie, il mit le chat de Trish sur le tapis et l’expression de son visage, comme si le ciel lui tombait sur la tête me fit vraiment beaucoup rire. C’était nerveux, je n’avais pas pu me retenir pour le coup ! « Ah oui je vois ça ! » Non il ne trouvait pas ça drôle, en effet. Moi si ! Enfin, je me doutais que le chat n’était pas le réel problème. C’était un animal assez indépendant, ce n’était pas comme s’ils allaient adopter un chiot. Je me doutais qu’il y avait quelque chose de plus profond. Je repris ce que j’étais en train de faire, l’écoutant continuer et m’avouer que Trish ne voulait pas passer à l’étape supérieure. Ça leur faisait un point commun. Si la situation leur convenait après tout, pourquoi forcer les choses ? « Fous amoureux, je n’irais peut-être pas jusque là. Mais elle te plait. Et tu lui plais. Tu te souviens de son comportement avec moi au départ ? » Elle m’avait détesté pour être aussi proche de Maksim ! Heureusement que ça s’était tassé avec le temps et que notre relation s’était améliorée entre elle et moi. De toute manière, elle n’avait pas de souci à se faire, Maks était comme un frère, il m’était impossible d’imaginer quelque chose de sexuel entre nous. C’était comme si je me tapais mon petit frère, c’était répugnant ! « Ne vis pas pour les autres. Vis pour toi. Je te taquine, c’est tout. » Je savais qu’ils tenaient l’un à l’autre, ça crevait les yeux. Mais de là à parler d’amour à proprement parlé ? Je ne savais pas trop. Qu’est-ce que je connaissais à l’amour moi ? Mon portable se mit à sonner dans mon sac pour m’avertir qu’un message était arrivé. Mais je n’y prêtais pas attention pour le moment. Maks avoua finalement que tout ça lui faisait un peu peur. Ce qui était tout à fait normal. Quand il me retourna la question, je me mis à grimacer. Et mon portable sonna de nouveau. Je parcourus la petite distance qui me séparait de mon sac pour récupérer mon portable entre mes mains, gardant mon regard sur mon ami. « Tu sais, on est un peu pareil à ce niveau là. Si je me plais à être célibataire et à aller voir à droite à gauche, c’est parce que je n’ai pas envie de me caser. L’engagement, tout ce que ça représente, c’est un changement de vie total. Pour ma part, je ne suis pas prête pour tout ça. Donc oui, moi aussi ça me ferait peur. En fait non, ça me terrifierait. » Je n’étais pas sûre que ça le rassure, mais c’était ce que je pensais. Je n’allais pas lui dire que j’avais hâte de vivre avec un mec alors que c’était faux. Je haussais les épaules et baissais les yeux sur l’écran de mon téléphone. « Donc, je te comprends. » Je constatais que j’avais reçu deux messages de Noah qui me racontait le film qu’il venait d’aller voir en plaisantant sur le héros un peu niais. Immédiatement un sourire illumina mon visage, mais je n’allais pas lui répondre maintenant, c’était impoli pour Maks. Alors je reposais mon téléphone sur mon sac pour relever les yeux vers mon meilleur pote. « Donc euh… » De quoi on parlait déjà ? « Oui, je comprends que ça t’inquiète parce qu’à ta place je serais sans doute en panique. Mais je ne suis pas à ta place, je suis là pour te soutenir ! Je suis là pour te rassurer alors avec ce que je viens de te dire, c’est plutôt mal barré alors oublie ! Ça va bien se passer, dans le pire des cas, qu’est-ce que tu risques ? »



• ───────────────────────────────────── •


    Whatever it takes
    Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes. Cause I love how it feels when I break the chains. Whatever it takes. You take me to the top I'm ready for whatever it takes.  ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6903-charlie-whatever-it-takes
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4360
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Need to talk | Chaksim   
2018-07-21, 20:10



❝Need to talk❞
Charlie & Maksim
Après tout ça n'était pas de la jalousie de ne pas vouloir d'autres mecs chez moi pour coucher avec Trish c'était simplement normal non ? Ça n'était pas un hôtel chez moi, si elle voulait y baiser c'était avec moi, si elle voulait baiser avec quelqu'un d'autre elle allait ailleurs. Mais ma villa c'était mon territoire. Je peux vous dire que jamais Priska n'avait osé y ramener de garçon et ça n'était pas quelque chose qui changerait avec Trish. Je ne vous parle même pas de Melody plus tard. Je sentais que son adolescence serait un calvaire pour moi. Surtout avec les caractère dont elle héritait. Mais on en était pas encore à la non plus. « Elle peut avoir des amis mecs, ou gays. » les amis mecs de Trish elle couchait avec. Et elle avait même réussis à faire céder un gay une fois ! Par chance il n'était plus en ville "Elle peut avoir des amis gays oui." mais si il y avait moins de mecs qui lui tournaient autour ça m'arrangerait. Bon d'accord peut-être que je n'étais pas possessif que chez moi ! Mais je n'ai jamais aimé partager « Mais c’est vrai que je t’imagine mal forniquer avec des mecs en effet. » je relevais la tête pour la regarder en haussant les sourcils "Quoi ??" j'avais loupé un épisode la ! Je la pointais du doigt "Je t'interdis clairement de l'imaginer tout court" qu'elle l'imagine mal ou pas ! Ah non ça les mecs, jamais de la vie, ça n'était même pas la peine ! Rien qu'un plan à trois avec une fille et un mec sans toucher le mec ça n'était pas envisageable, et pourtant Trish s'était battue de tout son être pour essayer de me convaincre. Échec cuisant, pas d'autres queue que la mienne dans la pièce quand je baise merci ! « Et si elle couche avec des filles ? » je souriais amusé par la question "Trish n'est pas bi" je levais un doigt "Mais ! Je crois que je trouverais ça très excitant de la voir coucher avec une fille" mais la dessus c'était elle qui ne voulait pas, parce que oui, je lui avais déjà demandé. Mais elle n'était pas très chaude à l'idée de coucher avec une fille pendant que je regarde. On avait déjà fait des plans à trois avec une autre fille, il y a un moment, avant qu'elle ne soit elle même trop possessive pour me laisser me faire toucher par une autre fille. Mais le faire avec une fille sans moi ça elle n'avait jamais voulu.

« La maison, l’enfant et le sexe. Il ne manque plus que le chien et la grosse voiture familiale pour aller faire du camping. » je plissais les yeux. Je savais que ça l'amusait et en réalité je ne lui en voulait pas du tout. Au contraire, elle m'aidait à démêler tout ça. Du camping par contre... J'aimais bien ma villa en fait ! « Dans tous les cas, personne ne t’oblige à franchir un cap si tu n’en as pas envie. C’est ta vie. Tes choix. Tes décisions. Et ta maison. » je soupirais légèrement "En tout cas pour la maison c'est trop tard j'ai déjà dis oui" pas vraiment le choix en fait, je ne voulais pas qu'elle aille chez quelqu'un d'autre, chez un autre mec avec qui elle coucherait. Ou tout simplement qu'elle continue à payer un demi loyer alors qu'elle avait pas de salaire et passait son temps chez moi ça ne servait à rien. Bon je savais que ça l'embêtait de vivre à mon crochet mais subvenir à ses besoins ne me posait pas de problème, j'en avais les moyens. Ceci dit la dernière chose que j'aurais voulu accepter dans cet aménagement c'était bien son foutu chat ! « Ah oui je vois ça ! » J'avais évité tout ce temps de me taper des animaux de compagnie et la je me tapais le pire de tous sans avoir choisis. Si je prenais pas le chat je prenais pas Trish. Autrement dit je devais prendre Trish avec son machin ou rien. Je la prenais déjà avec ses innombrables défaut, pourquoi il fallait que je me tape le chat aussi ?! C'était le karma ? Le boulot illégale devait être compensé sur la balance ? « Fous amoureux, je n’irais peut-être pas jusque là. Mais elle te plait. Et tu lui plais. Tu te souviens de son comportement avec moi au départ ? » mon sourire réapparaissait "Oui" je m'en souvenait très bien "Ça m'emmerdait bien d'ailleurs mais je crois que j'aime bien qu'elle soit jalouse quand même" Oui oui quand il s'agissait de moi je n'étais pas jaloux mais pour Trish ça ne me gênait pas de dire ça. Enfin même si j'entendais sa voix dans ma tête qui rectifiait que non ça n'était pas de la jalousie mais de la possessivité c'est tout. Si Trish avait accepté Charlie en revanche elle n'acceptait toujours pas Lou. Mais faut dire que c'était différent vu que Lou était ma femme, par intérêt mais ça ne nous empêchait pas de coucher ensemble. Bien que beaucoup moins à cause de la haine viscérale de Trish. Faut dire que je vivais très mal le fait qu'elle se soit mariée aussi. Elle avait beau dire que c'était pour l'aider pour ne je sais plus quoi je ne pouvais pas m'empêcher de penser qu'elle avait aussi profité de l'occasion pour se venger. « Ne vis pas pour les autres. Vis pour toi. Je te taquine, c’est tout. » je souriais légèrement "Je sais bien" je n'avais pas pensé une seule seconde qu'elle me poussait à quoi que ce soit de toute façon. « Tu sais, on est un peu pareil à ce niveau là. Si je me plais à être célibataire et à aller voir à droite à gauche, c’est parce que je n’ai pas envie de me caser. » Oui la dessus on se ressemblait « L’engagement, tout ce que ça représente, c’est un changement de vie total. Pour ma part, je ne suis pas prête pour tout ça. Donc oui, moi aussi ça me ferait peur. En fait non, ça me terrifierait. » j'hochais lentement la tête, pensif. Surtout à sa dernière phrase « Donc, je te comprends. » "Et donc tu trouves ça terrifiant" je relevais les yeux sur elle. Elle était en train de regarder son portable et en la voyant sourire tout à coup je fronçais légèrement les sourcils par curiosité. Mais elle reposa bien vite son portable « Donc euh… » et elle semblait être partie ailleurs l'espace de quelques secondes visiblement « Oui, je comprends que ça t’inquiète parce qu’à ta place je serais sans doute en panique. Mais je ne suis pas à ta place, je suis là pour te soutenir ! Je suis là pour te rassurer alors avec ce que je viens de te dire, c’est plutôt mal barré alors oublie ! Ça va bien se passer, dans le pire des cas, qu’est-ce que tu risques ? » je n'écoutais plus trop ce qu'elle disait au début en me demandant qui avait pu la faire sourire comme ça sur son portable mais elle capta de nouveau mon attention à la fin. J'haussais les épaules "Ce que je risque ? Me retrouver piéger dans une situation qui ne me convient pas" même si niveau situation ça ne devrait pas tant changer que ça au final. Mais j'avais autre chose en tête à présent "Et personne en vue toi ?" je souriais mais cette fois ci je retrouvais ce sourire taquin qui signifiait que j'avais envie de l'enquiquiner un peu "T'as l'air demandé en tout cas" je regardais son portable pour lui faire comprendre de quoi je parlais "Je t'ai vu sourire comme une ado, ne cherche pas à me cacher des choses Charlie Pierce" je souriais un peu plus. De toute façon si elle ne disait rien j'allais lui piquer son portable.
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Candice Accola
ϟ JOB : Propriétaire et gérante du Ghost
ϟ HUMEUR : Bonne ! (on parle de l'humeur, hein)
ϟ CITATION : Carpe Diem
ϟ MESSAGE : 274
@PSEUDO : Elina



Re: Need to talk | Chaksim   
2018-08-05, 00:53



❝Need to talk❞
Maksim & Charlie
Maks me faisait rire, même quand il était sérieux. Il venait lui-même de dire qu’il n’invitait pas de mec chez lui pour baiser, je n’avais fait que confirmer qu’effectivement je ne l’imaginais pas gay pour qu’il s’enflamme. Je savais parfaitement que les mecs ne l’intéressaient pas et que personne n’avait le moindre doute sur son hétérosexualité. Il aimait bien trop les femmes. Sa réaction me fit rire. « Je ne l’imagine même pas, pas de panique ! Je ne fais que confirmer ce que tu viens de dire Don Juan. » Pour ma part, homme ou femme, peu m’importait, je n’étais pas difficile. Etait-ce le cas de Trish aussi ? Visiblement non, mais Maksim n’était pas contre le fait de la voir coucher avec une autre fille. Je secouais légèrement la tête en souriant. « Réflexion typique de mec ça. Ça ne m’étonne même pas tiens ! Mais qui sait, tu ne serais peut-être pas invité. » Donc qu’elle couche avec d’autres mecs le dérangeait mais pas avec des femmes. La réflexion masculine était quand même assez étrange.

Quoiqu’il en soit, ils allaient vivre sous le même toit parce qu’il avait déjà dit oui. Ce serait con de se rétracter après coup. Donc à l’heure actuelle, que ça le dérange ou non, il était coincé. « Peut-être que ça se passera bien et tu seras le premier surpris. Tu vas t’y faire et peut-être que ça te plaira, qui sait ? » Mieux valait se faire à l’idée maintenant que la machine était lancée. Pour ce qui était du chat en revanche, c’était une autre histoire. Même si en soit, ce n’était pas l’animal domestique le plus désagréable. Un chat c’était assez indépendant. Et de toute manière, il n’aurait sans doute pas à s’en occuper, c’était la mission de Trish. Trish qui d’ailleurs se montrait tout aussi jalouse que Maks sur ses relations. Il n’y avait qu’à voir sa façon de se comporter avec moi quand on s’était connues toutes les deux. Elle m’avait tellement détestée en imaginant que je puisse me taper Maksim. « Forcément, ça flatte ton ego ! » Il n’y avait rien de plus valorisant que de susciter de la jalousie chez une personne qu’on apprécie particulièrement. Par contre, si nos rôles avaient été inversés, je n’étais pas sûre de réagir aussi bien que lui. Certes, il était angoissé mais moi je serais en panique. Il était sans doute plus mature que moi en ce qui concernait les relations ou je ne sais pas. Mais pour ma part, je n’étais pas prête à laisser un mec qui me plaisait emménager chez moi. Ça signifiait trop de choses. Cependant, nous n’avions pas la même vision des choses ni la même situation, je n’avais pas d’enfant avec qui que ce soit… Et personne qui ne suscite autant de jalousie de ma part. Alors en soit, les situations n’étaient pas réellement comparables.

Il répéta mes derniers mots mais je ne l’écoutais pas vraiment. En fait, j’avais reçu deux messages de Noah et je m’étais déconnectée quelques secondes pour les lire. Sauf qu’en voulant revenir dans la conversation, j’en avais un peu perdu le fil. Alors je me répétais et me remis tant bien que mal dedans. « On n’est jamais totalement piégé. Tu auras toujours un moyen de t’en sortir. De toute façon, Trish passe déjà beaucoup de temps chez toi. Ça ne changera pas beaucoup de d’habitude. En plus, tu sais qu’il existe un moyen génial de régler des problèmes ? Ça s’appelle la communication. » Je le taquinais avec un sourire mais j’étais sûre de moi. Chaque problème avait une solution. Cependant et contre toute attente, il me retourna la question pour savoir si j’avais quelqu’un en vue. « Moi ? Ben non, pourquoi ? » Quel était le rapport avec tout ce qu’il venait de me raconter ? Pourquoi me posait-il cette question ? Il voulait que je vive la même situation que lui ? Le sourire qu’il affichait sur son visage était synonyme d’une idée qu’il avait en tête. Je haussais un sourcil sans vraiment comprendre où il voulait en venir. Et il désigna mon téléphone en soulignant que j’avais l’air d’être demandée. Ah. « J’ai souri ? » Je ne m’en étais même pas rendu compte ! Bon ben vu la tête qu’il faisait, j’allais devoir lui donner tous les détails sinon il allait les chercher lui-même. Même si en soit, il pouvait jeter un œil à mon portable, je n’avais rien à cacher. Je souriais en secouant légèrement la tête. « Rien d’exceptionnel, pas de quoi fouetter ton futur chat. C’est juste un mec que j’ai rencontré sur internet il y a quelques mois. Tu sais, le fameux site de rencontre où vous m’avez tous forcée à m’inscrire parce que j’avais perdu mon pari. » Il faisait partie de la soirée ce soir-là. On avait tous eu différents gages et moi j’avais récolté le site de rencontres. « Nos profils se sont trouvés compatibles alors il est venu me parler et depuis, on discute souvent par messages. Il est sympa, on se parle de tout. Voilà quoi. » Qu’est-ce que je pouvais dire de plus ? Je ne l’avais jamais vu en vrai, juste sur des photos. « Mais ne change pas de sujet Maksim Svetlanov ! Je te vois venir là ! »



• ───────────────────────────────────── •


    Whatever it takes
    Cause I love the adrenaline in my veins. I do whatever it takes. Cause I love how it feels when I break the chains. Whatever it takes. You take me to the top I'm ready for whatever it takes.  ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6903-charlie-whatever-it-takes
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4360
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Need to talk | Chaksim   
2018-08-08, 20:21



❝Need to talk❞
Charlie & Maksim
« Je ne l’imagine même pas, pas de panique ! Je ne fais que confirmer ce que tu viens de dire Don Juan. » "Mouais" je souriais malgré tout. Jamais de la vie je ne coucherais avec un homme. Les autres pouvaient bien faire ce qu'ils voulaient mais moi ça ne m'intéressait pas du tout, même pas par curiosité. Bon par contre quand je disais que les autres pouvaient faire ce qu'ils voulaient... ça dépendait de quels autres. J'étais pas franchement ravis que Trish ouvre aussi facilement ses cuisses à n'importe qui. Mais comme je couchais aussi facilement avec d'autres filles je ne pouvais rien dire. Qu'elle couche avec une autre fille ça serait probablement différent « Réflexion typique de mec ça. Ça ne m’étonne même pas tiens ! Mais qui sait, tu ne serais peut-être pas invité. » J'y avais pas pensé à ça... Mais non, je secouais la tête "Si elle venait à coucher avec une fille ça serait juste pour satisfaire mon fantasme donc évidemment que je serais la" sans quoi elle ne le ferait pas. Enfin je disais ça mais elle l'avait déjà fait une fois avec Anthéa, et elle s'était même mariée avec. Mais ça avait été une histoire de vengeance mélangée avec beaucoup d'alcool. Maintenant elle était toujours mariée mais pas à la même personne. Mais j'en avais suffisamment parlé avec elle pour savoir qu'elle n'avais aucune envie de coucher avec des femmes.

« Peut-être que ça se passera bien et tu seras le premier surpris. Tu vas t’y faire et peut-être que ça te plaira, qui sait ? » j'haussais les épaule et lâchais un soupire en les laissant retomber "C'est pas impossible, après tout je ne dis pas que ça sera forcément mal, j'ai juste un peu peur que ça soit le cas" je pense qu'elle avait dû bien le comprendre ça de toute façon. Ceci dit ce qui me faisait le plus peur c'était de devoir accepter la présence de son foutu chat. Alors oui c'était ridicule d'un point de vu extérieur et c'était probablement ce qui avait fait rire Charlie mais je détestais les chats. Je n'étais pas branché animal ceci dit je n'avais rien contre eux sauf pour les chats. Et il fallait que ça soit ça qu'elle me ramène. Karma de merde. Enfin bref, sujet clos. On en revenait finalement à la jalousie mais celle de Trish cette fois ci « Forcément, ça flatte ton ego ! » Mon sourire s'élargissait. Je n'avais jamais cherché à mettre des mots dessus mais... "Ouais en effet, c'est complètement ça" et voir son ego flatté ben c'était toujours agréable et gratifiant ! "Ceci dit faut des limites à la jalousie quand même parce sinon ça passe de flatteur à très lourd" et je savais que moi même je pouvais un peu franchir cette limite parfois. J'étais très possessif et le fait de ne pas être le seul avec qui elle couchait me faisait déchanter assez vite. Généralement être un homme qui couche avec Trish c'était un critère éliminatoire pour bien s'entendre avec moi. Il y avait quelques rares exceptions mais ça restait des exceptions. J'avais bien remarqué que Charlie avait été quelques peu distraites par ses messages mais elle reprenait tout de même la conversation « On n’est jamais totalement piégé. Tu auras toujours un moyen de t’en sortir. De toute façon, Trish passe déjà beaucoup de temps chez toi. Ça ne changera pas beaucoup de d’habitude. En plus, tu sais qu’il existe un moyen génial de régler des problèmes ? Ça s’appelle la communication. » Je levais les yeux au ciel en souriant "Ça va je connais et je pratique, crois moi quand Trish ou moi avons un problème on le garde pas pour nous" loin de la même "C'est pas pour autant qu'on arrive toujours à les régler.." ouais parce qu'on était pas mal du genre à rester chacun sur nos positions et du coup à s'engueuler. Donc on finissait fâchés. Mais on se retrouvait rapidement même si le problème était parfois toujours présent. N'ayant pas oublié l’irruption portable qui l'avait fait sourire je décidais de lancer le sujet, j'étais curieux « Moi ? Ben non, pourquoi ? » comme si j'avais besoin d'une raison pour me renseigner sur sa vie sentimentale. Mais la pour le coup y'en avait une « J’ai souri ? » j'hochais positivement la tête en souriant. On souriait pas sans raison en lisant ses messages après tout non ? « Rien d’exceptionnel, pas de quoi fouetter ton futur chat. C’est juste un mec que j’ai rencontré sur internet il y a quelques mois. Tu sais, le fameux site de rencontre où vous m’avez tous forcée à m’inscrire parce que j’avais perdu mon pari. » Un léger rire m'échappa "Je m'en rappelle très bien oui" de toute façon il était rare que j'aie des trous de mémoires et ça même quand j'avais beaucoup bu comme ce soir la. Je tenais très bien l'alcool. Je ne pensais cependant pas qu'elle serait restée sur le site de rencontre même après, je pensais qu'elle avait abandonné ça depuis longtemps « Nos profils se sont trouvés compatibles alors il est venu me parler et depuis, on discute souvent par messages. Il est sympa, on se parle de tout. Voilà quoi. » je souriais un peu plus, un petit air espiègle dans les yeux « Mais ne change pas de sujet Maksim Svetlanov ! Je te vois venir là ! » un rire m'échappa et je la pointais du doigt "Je rêve ou t'es en train d'essayer de me faire croire que je change de sujet pour pouvoir toi même changer de sujet ?" ah non je n'étais pas dupe hein ! Moi j'avais exposé mon problème et on avait plus ou moins fait le tour ! Maintenant c'était à elle de parler ! "Donc tu parles avec un mec régulièrement depuis plusieurs mois et ça te fait sourire" je résumais la situation. Je me penchais sur le bar, y appuyant mes avants bras et joignant mes mains tout en la regardant "En plus de ça vous vous êtes rencontrés sur un site de rencontres donc s'il est venu te parler c'est qu'il a quelque chose derrière la tête et que tu lui plais" après tout c'était pour ça qu'on s'inscrivait la dessus non ? "Un homme ne viens pas parler à une femme sur ce genre de site juste pour faire amie-ami" c'était une évidence pour moi. Ou alors c'était un puceau "Et donc ? Il te plait ?" après tout si c'était le cas je voulais être le premier au courant !
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me

Contenu sponsorisé





Re: Need to talk | Chaksim   


Revenir en haut Aller en bas
 

Need to talk | Chaksim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
Phoenix, Arizona
 :: Downtown :: The Icehouse
-