AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

l'évènement du moment vous attend pour le temps d'un festival brésilien tout en couleurs !

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Remporter un max de points grâce au
concours, que le meilleur gagne !

Partagez | 
 

 What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Confirmé »


ϟ CREDIT : sur vava
ϟ CÉLÉBRITÉ : Dylan O'Brien
ϟ JOB : Etudiant en médecine
ϟ MESSAGE : 530
@PSEUDO : lisaatx


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-04-27, 17:01




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

Aujourd’hui sonnait la fin de mes exams du semestre. Enfin, j’allais pouvoir sortir, enfin j’allais pouvoir vivre autrement que dans les bouquins et dans les cours de 100 pages à apprendre en deux jours. Je n’avais pas perdu une seconde et à la fin de ce dernier partiel, j’avais appelé Jayden pour lui signifier la fin de mon année. Il se fichait un peu de la raison de cet appel, lui ce qu’il l’intéressait, c’était le contenu avec en particulier les mots soirée et jusqu’au bout de la nuit. J’avais l’habitude que Jayden ne s’intéresse que moyennement à moi et qu’il cherche plutôt à me faire sortir. Cela ne me gênait pas que mon meilleur ami soit ainsi car je savais qu’il me connaissait et qu’il savait que sortir me remontais toujours le moral. Aujourd’hui je n’avais pas besoin qu’on me remonte le moral mais par contre, j’avais besoin de fêter la fin de cette longue, très, trop longue année. On se donnait rendez-vous au Icehouse comme souvent.

Je rentrais donc chez moi avec la promesse d’une bonne soirée pour m’affaler sur mon lit et m’endormir. Quelques heures plus tard, je me réveillais suite à l’appel de mon meilleur ami qui se demandait si je ne lui posais pas un lapin. Il évoqua même une jolie blonde avec qui j’avais passé pas mal de temps ces dernières semaines et qui était probablement l’excuse que j’allais lui sortir. Mais non, je m’étais juste endormi comme une merde. Je sautais sous la douche puis ayant fini, j’enfilais rapidement un jean noir et un haut rayé. Je n’étais pas sûr de mon choix quant aux manches longues mais il était trop tard pour faire marche arrière, j’étais déjà bien à la bourre.

Je conduis jusqu’à la boite et me gara sur le parking réservé à la clientèle. J’avais prévu de vraiment profiter de la soirée, je pris donc soin de prévenir le surveillant du parking que je viendrais chercher mon bolide le lendemain matin et pas avant. Je rentrais dans la boite après plusieurs minutes de queue, c’était fou ce qu’il y avait du monde ce soir. J’étais seul et étant un mec, il y avait des chances que je me fasse recaler mais Jayden connaissait le videur et de ce fait, le videur me connaissait. En me voyant, il ne posa même pas de question et me laissa passer pour rejoindre mon pote.

Une fois à l’intérieur, je constatais que la boite était bondée. Je me frayais un chemin jusqu’au bar. Après avoir récupérer un verre de whisky coca, je me faufilais à travers la foule pour repérer mon ami. Je ne m’y pas longtemps à constater qu’il était occupé avec une jeune femme sur la piste de danse. Je le laissais donc tranquille et me trouva une place au bar. Je me retournais pour regarder le carré VIP par pure curiosité. Je fus surpris d’y voir Ivanna y entrer et surtout se rapprocher de ce qui semblait être le big boss des gens qui étaient là. Elle lui tendit un sachet blanc en échange d’un paquet de fric. L’échange avait été discret mais je n’étais pas dupe. Je restais choqué par ce que je venais de voir. Je ne connaissais pas tellement Yvanna, à vrai dire je ne l’avais rencontré qu’une fois, lors de son exposition photo mais elle ne m’avait pas semblé être une dealeuse. Surtout qu’elle semblait alors proche de June et que je savais que June ne trainait pas avec ce genre de personne… En tout cas, pas intentionnellement. Je finis par détourner le regard quand je me rendis compte que ma fixation commençait à attirer l’œil des membres du carré VIP, je me reconcentrais donc sur mon verre…


code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6210-we-ve-had-our-share-of-mistakes-but-all-your-flaws-and-scars-are-mine-ethan-g-parker
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Barbara Palvin
ϟ JOB : photographe et membre de la mafia de Phoenix
ϟ HUMEUR : joyeuse
ϟ CITATION : you only live once
ϟ MESSAGE : 1215


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-05-01, 20:03




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

C’était un vendredi soir où Ivanna n’avait qu’une seule envie : se regarder une série dans son lit. Ces derniers jours avaient été mouvementés entre son retour en ville, le tri de ses photos pour la galerie et les retrouvailles avec ses amis. Elle avait passé toutes ses soirées depuis son retour dehors à faire la fête et boire, ce qu’elle avait déjà fait pendant deux mois entiers lorsqu’elle avait été en Europe. Alors elle aurait juste voulu avoir cette petite soirée pour elle, dans son grand appartement qui paraissait désormais vide sans son ancienne coloc. Mais le destin, ou plutôt sa boss en avait décidé autrement. Depuis que la Russe était de retour à Phoenix, Tiphanie l’avait plutôt laissée tranquille niveau boulot vu qu’elle avait fait un sacré travail en Europe. Il fallait croire que c’était le temps de s’y remettre. En plus, la mission était loin de l’enchanter. Elle devait aller au Icehouse pour fournir un important client. Ivanna n’aimait pas ce genre de boulot, être la dealeuse de base, même pour un mec riche, ça l’excitait pas tellement, mais les ordres étaient les ordres, elle devait y aller. Elle espérait que vu qu’elle était désormais majeur, Tiphanie n’allait pas lui donner plus de missions dans le genre dans des boîtes de nuit…

Il fallait dans un premier temps qu’elle se rende à l’endroit où étaient les stocks. Elle n’avait pas de consommation chez elle à part de la marijuana pour son usage personnel. Faire ceci lui pris une bonne partie de la soirée, et une fois rentrée chez elle, elle eut juste le temps de manger et de se préparer pour la nuit.

La Russe s’était bien habillée, pochons dans le soutif, il fallait qu’elle se fonde dans le décor, notamment si elle voulait accéder au cercle VIP. Elle ne pensait qu’à son pyjama et sa couette et sentait quelque chose de bizarre, comme si ce n’était vraiment pas une bonne idée d’y aller ce soir-là. Elle marcha jusqu’à la boite qui n’était pas si loin de chez elle et sur le chemin, elle se dit qu’elle espérait ne croiser personne qu’elle ne connaissait. Après ce petit boulot qu’elle allait faire discrètement, elle espérait pouvoir rentrer chez elle, que son client ne lui demande pas d’autres faveurs ou qu’elle ne croise pas un ami qui voudrait faire la fête.

Elle arriva devant la boîte et rentra facilement, ce n’était pas la première fois qu’elle venait, ils la connaissaient et malgré sa récente majorité, elle n’avait jamais eu de problèmes pour entrer. La chaleur lui prit d’un coup tout le corps. Beaucoup de gens étaient déjà présents sur la piste de danse et elle se mit à soupirer. C’était la première fois qu’elle venait en boîte sans le vouloir et qu’elle ne se sentait pas du tout dans l’ambiance. Il fallait qu’elle se ressaisisse pour mener sa mission à bien, qu’elle retrouve son sang-froid habituel. La jeune femme souffla un bon coup et se mis en mode boulot. Elle se détendit, zigzagua entre les gens pour arriver à l’espace VIP. Ivanna se trouva face à un garde du corps qui avait été employé par le mec qu’elle devait fournir et qui était vraiment pété de thunes. Elle dit à l’homme le ‘nom de code’ que Tiphanie lui avait donné pour qu’elle puisse entrer dans le cercle et rejoindre sa mission de la nuit. Son client, un jeune riche surement fils à papa, était assis sur un immense fauteuil entouré de filles mais aussi de mecs. Ivanna se joignit alors à eux et sans détours s’installa sur les jambes du mec et lui chuchota que Tiphanie l’avait envoyée. Il lui sourit alors et chercha du fric dans la proche de sa veste pendant qu’Ivanna tendit discrètement les pochons qu’elle avait retiré de ses sous-vêtements en allant aux toilettes quand elle était entrée dans la boîte de nuit. Son client était loin d’être discret, il n’essaya même pas de dissimuler la coke qu’elle venait de lui passer et elle ne parlait même pas de la façon dont il avait passé les billets. Ivanna lui sourit en retour et glissa les billets dans sa jarretière. Quand elle se leva, elle sentit qu’un regard était posé sur elle, et instinctivement, le sien s’orienta vers le bar où elle cru reconnaître quelqu’un. Ce quelqu’un d’ailleurs qui avait un peu l’air paniqué et qui se retourna aussi tôt. Ce comportement était suspect et elle devait s’assurer que cette personne n’était pas en train de se mêler de ce qu’il ne la regardait pas.

Son client lui proposa de rester, de passer la soirée avec eux, elle refusa de la façon la plus polie possible et se cassa avant que le mec insiste, ces personnes avec beaucoup d’argent ayant souvent tendance à croire que tout le monde devait les obéir. Une fois sortie du carré, Ivanna passa par la piste de danse et arrivée près du bar, reconnue l’homme qui l’avait regardé. Eh merde, c’était un ami de June, Ethan d’après ses souvenirs qu’elle avait rencontré lors de son exposition. Il fallait qu’elle s’assure qu’il n’avait rien vu, et s’il avait vu quelque chose, il fallait qu’elle le persuade que rien ne s’était passé. Elle ne voulait pas qu’il raconte à June ce qu’il croyait avoir vu, il ne fallait surtout pas que ça se sache. Elle s’assit alors à côté d’Ethan et fit mine d’être surprise de le voir. « Oh ! Salut Ethan, ça va ? Qu’est ce que tu fais là, t’es seul ? » Elle savait qu’il l’avait vue et il devait savoir qu’elle avait vu qu’il la regardait. Elle voulait donc jouer la carte de celle qui ne savait rien afin de voir comment le jeune homme réagissait et surtout, pour ne pas trop en dire. Ça serait bête qu’elle avance des choses alors qu’elle n’était pas certaine de ce qu’Ethan croyait avoir vu. Dans tous les cas il fallait qu’elle règle cette histoire, elle n’était donc pas prête de rentrer chez elle…


code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •



I DON'T GIVE A FUCK

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6491-sasha-dmitrieva-tonight-we-are-young
avatar

« Menteur Confirmé »


ϟ CREDIT : sur vava
ϟ CÉLÉBRITÉ : Dylan O'Brien
ϟ JOB : Etudiant en médecine
ϟ MESSAGE : 530
@PSEUDO : lisaatx


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-05-13, 12:07




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

Parfois, il vaut mieux ne pas être curieux. Parfois, il vaut mieux se dire que le carré VIP est un endroit inaccessible pour soi et qu’il est inutile d’y jeter un coup d’œil car on sait pertinemment qu’aucun de nos amis n’y sera et qu’on ne pourra jamais y entrer. C’est probablement ce que j’aurais du faire ce soir. Cela m’aurait empêché de me faire des nœuds au cerveau maintenant que j’avais vu ce que je venais de voir. Ivanna, dealeuse ? J’avais vraiment du mal à croire à ça. Seulement, je me savais sobre pour n’avoir qu’à peine entamer mon verre et n’avoir pas consommé avant de venir à cette soirée. Quant à la possibilité que je sois drogué, elle est fort improbable car je ne touchais pas à ce genre de chose. Je n’y avais jamais touché et malgré les propositions de Jayden, je ne comptais pas m’y mettre de sitôt. Ce que j’avais vu était donc la réalité…

Je ne connaissais pas bien la belle brune, il est vrai mais je connaissais une personne de son entourage et cette personne ne serait jamais devenu amie avec une dealeuse. A moins qu’elle n’ait elle aussi changé… Après tout, cela faisait près de deux ans que ma relation avec June était terminée et que nos chemins avaient divergés. Peut-être qu’aujourd’hui, elle était amie avec des dealers et des drogués ? Non, pas June, ce n’était vraiment pas dans sa nature et on ne peut changer sa nature profonde comme ça, même avec du temps et de la volonté, le naturel revient toujours au galop.

Je repris une gorgée de mon verre, essayant de faire passer mon cerveau à autre chose quand la jeune Ivanna vint se poser à mes côtés. Super ! En plus d’être curieux, je n’étais pas discret et elle m’avait repéré alors que je la surprenais en train de trafiquer. Enfin m’avait-elle vraiment vu ? Ses mots semèrent encore un peu plus le doute dans mon esprit quand la jolie brune fit mine de me voir pour la première fois de la soirée. Soit elle était bonne actrice, soit elle ne m’avait vraiment pas vu avant. Quelque chose me disait que c’était plutôt la première option qui se dessinait devant moi. Sinon pourquoi serait-elle miraculeusement venu me voir quelques secondes à peine être sortie du carré VIP et quelques minutes à peine après que je ne l’ai observée ?

Je souris quand même à la jeune femme, sans conviction que mon sourire soit des plus sincères. Oh salut ! Ivanna, c’est ça ? Une amie de June si je ne me trompe pas ? Ça va très bien et toi ? La stratégie du, je sais qui tu es mais je fais semblant que la seule fois que ton visage est croisé mon regard soit la fois de la galerie où tu exposais des photos magnifiques de la Russie. J’ignorais totalement si je devais lui avouer l’avoir vu ou non. J’ignorais également si l’avoir vu m’attirerait des ennuis ou non. Tout le monde sait que ce milieu n’est pas le plus clément de tous et je ne comptais pas me retrouver avec une cible dans le dos pour avoir juste fais le curieux au mauvais moment au mauvais endroit… J’étais censé rejoindre un pote mais il a trouvé plus charmante compagnie… Je désignais Jayden et sa conquête du soir du menton. Ces derniers semblaient d’ailleurs de plus en plus proches puisque le jeune homme avait glissé ses mains sur les courbes de la jeune blonde. Je retournais mon attention vers la jeune femme. Et toi, qu’est ce qui t’amènes ici ? hormis la vente de drogue bien sûr…



code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6210-we-ve-had-our-share-of-mistakes-but-all-your-flaws-and-scars-are-mine-ethan-g-parker
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Barbara Palvin
ϟ JOB : photographe et membre de la mafia de Phoenix
ϟ HUMEUR : joyeuse
ϟ CITATION : you only live once
ϟ MESSAGE : 1215


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-05-16, 20:05




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

Pourquoi elle avait commencé à mettre les pieds dans le monde de l’illicite ? En connaissant le passé d’Ivanna c’était peut-être difficile de se l’imaginer. Après tout, ça avait été une fille de bonne famille très riche avec des mœurs traditionnelles. Ce n’avait pas été une fille pourrie gâtée pour autant, ses parents n’avant pas été les parents les plus attentionnés, aimants ou même généreux. Ils avaient préféré encadrer strictement leurs enfants, leurs parfaits enfants qui avaient été des exemples à l’école, toujours ayant des bonnes notes et qui avaient été bien éduqués. Alors à première vue, Ivanna n’avait rien à faire dans cette boîte à vendre de la coke à un autre fils de riche mais la belle Russe n’avait pas voulu de la vie que ses parents lui avaient offert. Le déclic avait été le départ d’Oxana, et puis après, tout s’était enchaîné très vite… Ivanna n’avait pas eu besoin d’argent quand elle avait commencé, elle avait eu besoin de liberté. Aujourd’hui, à Phoenix, c’était différent. Papa et maman n’étaient plus là pour lui donner de l’argent et un toit, si elle voulait vivre convenablement tout en restant libre, elle ne voyait que comme solution ce qu’elle était en train de faire. Elle avait essayé pourtant, de se ranger, de vivre dans la légalité. Elle avait travaillé quelques semaines comme caissière en arrivant à Phoenix, mais ça n’avait pas été pour elle, elle voulait une vie différente des autres, une vie avec du danger et du challenge, elle aimait ça, ça la faisait se sentir vivante, libre.

Du challenge, elle en avait ce soir. Si Ethan avait vraiment vu ce qu’elle avait fait, il fallait qu’elle œuvre pour que cela ne se sache pas. Elle ne savait pas encore comment elle allait s’y prendre mais il était certains qu’il était hors de question que cet homme vienne gâcher sa vie en se mêlant de ce qu’il ne le regardait pas. S’il avait la langue trop pendue, elle aurait déjà dans un premier temps, des problèmes avec sa supérieure, ensuite, son amie June qui est désormais sa collègue pourrait la virer et ne plus vouloir la voir, et le pire dans tout ça, sa grande sœur Oxana pourrait prendre connaissance des activités de sa sœur, et ça, Ivanna n’osait même pas l’imaginer… Mais avant de penser au pire, il fallait déjà savoir ce qu’Ethan avait vu, ou bien n’avait pas vu.

Le sourire d’Ethan n’avait pas l’air des plus vrais, mais Ivanna continua de lui sourire. Elle avait de l’entraînement, elle savait faussement sourire sans que ça ne se remarque, après tout, quelques années à bosser pour des mafieux avait des bons côtés, si on pensait que de manipuler ses expressions et ses sentiments était une qualité. « Oui c’est ça, tu te souviens de moi, c’est cool ! » Ou pas, s’il ne s’était pas souvenu d’elle il n’aurait jamais fait le rapprochement entre elle et la transaction. « Oui June et moi on est amies, même collègues à la galerie désormais. Ça va, merci. » Elle ne savait pas trop dans quoi elle mettait les pieds, ni même vers où amener son interlocuteur et elle n’aimait pas ça. Elle aimait tout contrôler dans son milieu professionnel, elle ne pouvait pas se permettre de laisser des variables aléatoires rentrer dans ses calculs. Pourtant ce soir, en étant si imprudente elle l’avait fait. Son instinct l’avait prévenue, elle aurait mieux fait de s’écouter. Désormais, elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. « Ah ouais ? Et pourquoi tu fais pas comme ton pote, plutôt que de rester au bar à regarder autour de toi ? ». D’ailleurs, ledit ami d’Ethan était Jayden, un mec qu’elle avait rencontré la vieille ce qui la fit sourire, il n’attendait pas une seconde pour se remettre à draguer. Elle essaya avec cette phrase de faire comprendre à Ethan qu’il ferait mieux de ne pas poser son regard où il ne devrait pas. Bien sûr, le jeune homme ne se gêna pas de lui poser la même question en retour. « Une envie de faire la fête ! » Elle interpella le barman et pour jouer le jeu commanda son cocktail préféré, puis elle regarda à nouveau Ethan avec un petit air innocent mais à la fois de défis. « Pour quelle autre raison je serai là ? Ça sert à ça une boîte après tout, non ? A moins que tu y vois d’autres choses à faire ? » Comme vendre de la drogue, mais ça il ne l’avait pas vu, n’est-ce pas ?


code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •



I DON'T GIVE A FUCK

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6491-sasha-dmitrieva-tonight-we-are-young
avatar

« Menteur Confirmé »


ϟ CREDIT : sur vava
ϟ CÉLÉBRITÉ : Dylan O'Brien
ϟ JOB : Etudiant en médecine
ϟ MESSAGE : 530
@PSEUDO : lisaatx


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-06-08, 18:09




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

J’avais plutôt une bonne mémoire. Heureusement pour moi car les études de médecine n’étaient pas très compatibles avec une mémoire de poisson rouge, il fallait retenir des noms latins de maladies, de médicaments et de procédures sans pour autant les confondre et encore moins les oublier car c’était ce qui était attendu de nous en tant que futurs médecins. Nous étions donc tous dotés de cerveaux surentrainés à tout retenir. Mais mon cerveau était entrainé depuis bien plus longtemps que les simples études de médecine. En effet, depuis mes 16 ans, je devais faire face à une sœur qui souffrait d’hypermnésie, autrement dit qui retenait absolument tout ce qu’elle voyait, entendait ou disait. Ainsi, pour ne pas me faire avoir par elle, je n’avais pas eu d’autres choix que de m’adapter et mon cerveau avait dû s’entrainer à tout retenir pour être à la hauteur de celui contenu dans ma tête blonde préférée. Mais ce soir, alors que j’entendais la voix de la jolie brune s’adresser à moi, j’aurais préféré avoir une moins bonne mémoire. Ça aurait tellement plus simple ! Ne pas se souvenir de qui elle était, que son visage n’évoque qu’un vague souvenir flou et que je ne puisse pas mettre de nom et encore moins de connaissance sur cette jeune femme. Pourquoi j’aurais voulu ça ? Tout simplement parce que comme ça, je ne serais pas actuellement le cul entre deux chaises en train de me poser un bon trilliard de questions sur ses raisons de vendre de la drogue et sur mon habilité de le dire à June, son amie et mon ex, ou non. Mais désormais, je ne pouvais plus faire demi-tour, je ne pouvais effacer de ma mémoire ce que j’avais vu et je ne pouvais pas non plus éviter cette conversation avec Ivanna.

Bien sûr que je me souvenais d’elle et désormais, je ne pourrais jamais l’oublier et oublier ce que je venais de voir ce soir. Bien sûr ! J’ai une mémoire des visages et des prénoms quand il s’agit de jolies filles… Bien sûr je déguisais mon malaise par de la drague mal placée, elle était la copine de mon ex quand même ! Bon après, j’étais bien sorti avec June alors que j’étais sorti avec Blake, sa demi-sœur quelques années plus tôt. Ah, elle marche bien la galerie ? Avec les études, je n’ai pas eu l’occasion d’y retourner… Je souris à la jeune femme qui me demanda pourquoi je ne faisais pas comme Jayden. Je viens d’arriver, je préfère profiter d’un petit verre et regarder qui est présent ce soir… Avec une petite pointe de curiosité pour le carré VIP bien entendu… Je posais la question pour savoir pourquoi la jeune femme était là mais en réalité j’avais déjà la réponse et je ne suis pas sûre que mon visage fût assez discret pour cacher mon absence de crédulité face à sa réponse. Non je ne vois pas ce qu’on pourrait y faire d’autres… Vraiment pas… Je buvais une gorgée de mon verre tout en regardant la piste de danse pour ne pas avoir à la regarder en face…



code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •


❝because i would be no one without you ♦ Parker Twins ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6210-we-ve-had-our-share-of-mistakes-but-all-your-flaws-and-scars-are-mine-ethan-g-parker
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Barbara Palvin
ϟ JOB : photographe et membre de la mafia de Phoenix
ϟ HUMEUR : joyeuse
ϟ CITATION : you only live once
ϟ MESSAGE : 1215


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-07-03, 20:38




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

Mener un genre de double vie n’était pas toujours chose facile, surtout quand la personne vivait dans une ville où tout le monde semblait s’y connaître, comme à Phoenix. En effet, Ethan était l’ex de June qui était l’amie de Oxana qui était la sœur d’Ivanna. Les liens s’entremêlaient ce qui rendait les secrets de plus en plus difficiles à garde. Phoenix comptait un peu plus d’un million et demi d’habitants alors que son ancienne ville, Moscou en comptait plus de onze millions. Là-bas, elle n’avait pas eu de soucis à se faire quant aux liens qui unissaient les gens qu’elle avait côtoyé. D’un côté, il fallait aussi prendre en considération le fait qu’elle n’avait fréquenté quasiment que des mafieux à une époque alors qu’à Phoenix c’était plus compliqué. Elle avait des amis mafieux mais aussi beaucoup d’autres amis qui n’avaient rien à voir avec ce milieu-là et qui ne connaissaient pas ses activités illicites. La frontière entre ses deux vies était parfois poreuse et cela compliquait pas mal les choses. Ivanna, en reprenant ses activités de truande, n’avait pas réfléchit à tout ça ce qui était surement un reflet de son manque de maturité et de capacité à se projeter dans du réel. Dans tous les cas, elle payerait surement les conséquences de son acte, de son manque de discrétion, ce soir-là ou un autre…

En attendant, il fallait sauver les meubles. Il fallait alors qu’elle sonde Ethan et qu’elle réfléchisse à comment elle allait pouvoir s’en sortir. « C’est peut-être aussi pour ça que je me suis souvenu de ton prénom, je retiens ceux des jolis garçons. » Elle lui fit un petit sourire en coin un peu aguicheur. S’il voulait jouer sur ce terrain-là, pourquoi pas après tout. Après sa nuit passée la veille avec Jayden, elle était rodée de toute façon. Et pus c’était connu, c’était avec le charme que les femmes pouvaient convaincre les hommes, non ? Ivanna n’en savait pas trop à ce sujet, ce n’était que récemment qu’elle avait pris compte de sa potentielle beauté et du fait qu’elle ne laissait pas les hommes indifférents. « Oui ça marche plutôt bien, j’ai de la chance d’avoir rencontré June, c’est une femme en or qui a su voir du potentiel en moi. » Peut-être qu’en jouant la carte de l’amitié avec June et qu’en insistant sur le lien que les deux femmes avaient Ethan, s’il avait vu quelque chose, renoncerait à dire quoique ce soit à son ex pour ne pas la blesser, qui sait ? « Et tu fais quoi comme études ? » Si ça n’avait pas était dans ce contexte, Ivanna aurait vraiment été intéressée par les études d’Ethan, surtout qu’elle songeait à peut-être reprendre les siennes dans le domaine de l’art. « Ça tombe plutôt bien du coup que tu sois tombé sur moi, t’as pas besoin de regarder plus longtemps. » Elle était clairement sur le ton de la drague, elle ne savait pas si c’était la bonne méthode mais pour l’instant c’était la seule qu’elle avait trouvé. Elle passa une main dans ses cheveux et regarda Ethan dans les yeux pour insister ses propos. Elle était désormais presque sûre qu’il l’avait vu, il n’arrivait pas à cacher ses émotions sur son visage. Il fallait alors qu’Ivanna use de tous les moyens possibles pour faire oublier tout ça à Ethan et lui donner envie de n’en parler à personne. Ethan tourna le visage pour éviter le regard d’Ivanna après lui avoir dit qu’il ne voyait pas ce qu’il y avait à faire d’autre dans une boîte. A ce moment-là, Ivanna reçut son cocktail, remercia le serveur et posa sa main sur le genou d’Ethan pour faire tourner la chaise de bar de façon que le jeune homme la regarde dans les yeux et elle se pencha vers lui. « Ah ouais, tu n’as aucune idée de quoi faire ? De l’alcool, de la musique, la chaleur, toi, moi, je pense qu’on risque pas de s’ennuyer. » Ivanna le regardait toujours dans les yeux, attendant de jauger la réaction d’Ethan.



code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •



I DON'T GIVE A FUCK

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6491-sasha-dmitrieva-tonight-we-are-young
avatar

« Menteur Confirmé »


ϟ CREDIT : sur vava
ϟ CÉLÉBRITÉ : Dylan O'Brien
ϟ JOB : Etudiant en médecine
ϟ MESSAGE : 530
@PSEUDO : lisaatx


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-07-04, 19:33




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

Draguer en soirée. Voilà qui était chose commune pour la plupart des jeunes de notre âge et je ne faisais pas exception à la règle. J’aimais la compagnie des jolies femmes, je n’allais pas m’en cacher ou m’en priver et même si ce soir, ce n’était pas l’objectif de départ, je n’allais pas bouder mon plaisir de me trouver à côté d’une charmante créature à la chevelure brun pâle. En revanche, j’étais moins coutumier des trafics en tout genre qui pouvait avoir lieu dans ce genre d’endroit. Je n’étais pas naïf ni dupe, je savais que c’était dans ce genre de club que les dealers se faisait la majorité de leur chiffre d’affaires mais je n’avais jamais eu l’occasion de voir ce trafic de près. Enfin jusqu’à aujourd’hui… Et j’aurais préféré continuer dans mon ignorance je crois… J’avais déjà fait l’amer expérience de devoir consoler ma sœur qui venait de perdre une amie suite à une overdose et désormais, je voyais une amie d’amie en train de vendre cette merde. Je ne pouvais pas rester de marbre mais que pouvais-je faire ? Le dire à June ? Avouer à la jeune russe ce que je venais de voir au risque de la froisser ou de m’attirer ses foudres ? Ouais, les deux idées qui me venait à cet instant me semblait aussi mauvaise l’une que l’autre pour le moment.

Mais bizarrement, la conversation avait dérivé sur de la drague peu dissimulée et qui ne sonnait pas tellement vrai. C’était comme si aucun de nous ne cherchait à draguer l’autre mais à creuser pour obtenir une certaine information et ne trouvait pas comment accéder à cette information sans passer par un truc aussi vieux que la drague dans un bar. Oui June est géniale, ce serait dommage que quelqu’un comme elle sorte de son entourage ! Plus qu’une menace, c’était un avertissement à peine déguisé que je délivrais à la jeune femme. June n’étais pas du genre à trainer avec des dealers ou même des drogués et si elle apprenait que sa collègue faisait partie de ce monde obscur, leur relation serait probablement dégradée… Je viens de terminer ma quatrième année de médecine… Plus que quatre petites années et je pourrais exercer ! Mais assez parler de moi, tu fais quoi de beau hormis exposer à la galerie ?

J’avais ensuite avoué à la jeune femme que je regardais les gens autour de moi quand elle était arrivée, j’avais volontairement caché le fait que je l’avais vu elle bien avant qu’elle n’arrive auprès de moi sur ce tabouret de bar. Elle m’annonça que je n’avais pas besoin de chercher plus longtemps car j’étais tombé sur elle. Je souris en coin. En effet, je crois que j’ai trouvé la plus jolie fille présente dans cette boite ! Je fus surpris de sentir la main de la jeune femme sur mon genou après que j’ai tourné le regard vers la piste de danse. Elle me fit tourner sur mon tabouret pour que je ne puisse plus échapper à son regard. Je plongeais mon regard dans ses yeux émeraudes. Je souris à la jeune femme. Ses mots étaient clairement sous-entendus. Autre contexte, autre moment, j’aurais probablement joué le jeu et aurais probablement profité des faveurs de la jeune femme. Mais ce soir, je préférais être honnête… Peut-être que ce n’était pas une bonne idée mais c’était la seule que j’avais… Je pourrais faire semblant et continuer ce petit jeu mais j’ai vu ce que tu as fait tout à l’heure… Dans le coin VIP…




code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •


❝because i would be no one without you ♦ Parker Twins ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6210-we-ve-had-our-share-of-mistakes-but-all-your-flaws-and-scars-are-mine-ethan-g-parker
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Barbara Palvin
ϟ JOB : photographe et membre de la mafia de Phoenix
ϟ HUMEUR : joyeuse
ϟ CITATION : you only live once
ϟ MESSAGE : 1215


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-07-05, 14:07




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

Putain, qu’est-ce qu’elle avait été conne. Si elle n’avait pas eu l’envie de finir au plus tôt son boulot, si elle s’était peut-être plus appliquée, Ethan ne l’aurait peut-être pas vue. En même temps, elle jouait avec le feu depuis qu’elle avait rejoint la mafia de Phoenix, il fallait bien qu’elle s’y brûle à un moment ou un autre. Elle avait juste envie d’éclater sa tête contre la table du bar et de rester inerte jusqu’à ce qu’une solution lui vienne à l’esprit mais ce n’était pas avec un trauma crânien qu’elle allait avoir l’idée du siècle. Elle se contenta alors de sonder Ethan et de continuer la conversation tout en jouant sur le ton de la drague. Ça ne lui ressemblait pas d’ailleurs, Ivanna n’était pas le genre de femme qui draguait, elle était plutôt de celles qui préféraient se faire des amis que des amants. Là c’était différent, c’était dans le cadre de son boulot, elle essayait de sauver sa peau et elle n’avait pas d’autres idées pour l’instant que de jouer à draguer, sans que ce soit réellement sincère. Elle avait tout de même remarqué que ces derniers temps, elle se laissait à draguer. Entre Alex qui normalement n’était qu’un collègue et ami à la base et Jayden le soir précédent, il fallait croire qu’elle avait changé de ce côté et que les garçons commençaient à montrer un autre intérêt pour la Russe que de la simple amitié.

Ethan coupa l’atmosphère de drague plutôt fausse pour une sorte de menace dissimulée, du moins c’était comme ça qu’Ivanna le prenait. Elle se contenta de lâcher un petit son d’acquiescement et le regarda du coin de l’œil. Elle n’aimait pas vraiment la tournure que prenait la conversation alors elle décida d’en dévier le sujet pour se concentrer sur Ethan. Quand elle y repensait, June avait dû lui dire que son ex faisait médecine puisque ça lui disait quelque chose. Le futur médecin ne se contenta pas de parler que de lui et axa la conversation sur ce qu’Ivanna faisait dans la vie. Elle failli hausser les sourcils tellement la question était mal dissimulée mais au lieu de ça, elle resta dans son rôle de femme aguicheuse qui était là pour passer une bonne soirée en bonne compagnie. « Je voyage pour prendre de nouveaux paysages en photo, je fais des shootings parfois… Bref, je me concentre uniquement sur ma passion. » Elle avait insisté sur le « uniquement » et lui faisait un sourire mielleux.

Dans un premier temps, Ethan répondait aux avances d’Ivanna, il jouait le jeu. La jeune femme ne savait pas si c’était quelque chose de bien ou non. Elle savait qu’il savait, ce n’était qu’une question de temps pour qu’il lâche le morceau. Ou peut-être pas d’ailleurs, et s’il allait jusqu’au bout de son petit jeu, est-ce qu’elle tiendrait ? Mais rapidement, Ethan quitta la partie et se contenta de mettre carte sur table en avouant à la Russe qu’il l’avait vue au carré VIP et il insinua qu’il avait aperçu ce qu’elle avait fait là-bas. La jeune femme ne savait si elle était satisfaite d’avoir fait craquer Ethan parce qu’il fallait maintenant qu’elle trouve une réponse et vite. Elle pouvait jouer à celle qui ne savait pas de quoi il parlait, mais elle pensait que ça agacerait le jeune homme, en tout cas ça aurait été le cas pour elle et l’objectif n’était pas de le froisser. Elle n’allait pas non plus continuer sur le ton de la drague, c’était carrément mal placé pour le coup. Alors elle prit la première décision qui lui paraissait plus ou moins efficace. « Je… sais pas quoi dire… » Des larmes commençaient à couler sur ses joues, elle sentait son maquillage couler et elle se mit à raconter une histoire qu’elle venait tout juste d’inventer. « Il faut que t’en parles à personne, je suis pas fière de ça mais… il y a ce garçon… je suis tombée amoureuse de lui et… maintenant je peux plus en sortir, il m’oblige à faire ça… » Elle ne savait pas trop d’où elle sortait ça mais il fallait avouer qu’elle était convaincante, elle aurait pu elle-même croire à son histoire. Elle continuait de pleurer et essaya d’essuyer les larmes sur ses joues. Il valait mieux qu’elle lui raconte une histoire comme ça plutôt que le faire kidnapper, le menacer et le tabasser, non ? « Je t’en supplies, n’en parles à personne. » Elle le regardait avec ses yeux trempés attendant une réaction de sa part.



code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •



I DON'T GIVE A FUCK

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6491-sasha-dmitrieva-tonight-we-are-young
avatar

« Menteur Confirmé »


ϟ CREDIT : sur vava
ϟ CÉLÉBRITÉ : Dylan O'Brien
ϟ JOB : Etudiant en médecine
ϟ MESSAGE : 530
@PSEUDO : lisaatx


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-07-24, 18:11




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

En d’autres circonstances, j’aurais probablement été intéressée par ce que faisait Ivanna tous les jours. Surtout que la photo était devenue un petit passetemps pour moi aussi depuis mes quelques mois passés au côté de June, à croire que la passion de la jeune femme brune était contagieuse. Je n’avais cependant pas eu l’occasion de vraiment exploité cette envie de tout photographié depuis mon retour d’Europe, j’avais préféré revoir mes potes, passer du temps avec ma sœur et me remettre à fond dans mes études que je comptais bien finir au plus vite pour pouvoir exercer ce métier qui m’avait toujours fait rêver, pédiatre. Si j’avais rencontré la jolie demoiselle qui me faisait face un autre jour à un autre moment et que notre conversation avait déviée sur nos occupations quotidiennes, j’aurais probablement cherché à en savoir plus sur cette passion que la jeune femme semblait vivre et ressentir dans chacun de ses mouvements, dans chacune de ses respirations, en témoignait le scintillement dans ses yeux alors qu’elle me parlait de photographie. A moins que cet éclair de brillance ne soit dû à son inquiétude que j’ai découvert ce qu’elle était réellement venue faire dans ce club en cette belle nuit de printemps. C’est génial si tu peux vivre de ta passion ! Ce qui visiblement était un mensonge au vue des activités nocturnes de la jeune russe.

Mais rapidement, je préférais jouer cartes sur table, lui avouant ce que j’avais aperçu sans pour autant mettre de mots dessus. Pourquoi ? Pour préserver son activité ? J’en doute. J’imagine que ne pas prononcer les mots rendait l’activité moins grave, avec moins de conséquences possibles sur la vie du jeune homme qu’elle avait fourni. Certes, il avait l’air de savoir ce qu’il faisait mais savait-il ce que ces substances faisaient à son corps et particulièrement à son cerveau ? J’avais vu des cas tellement horribles en cours que la plupart des jeunes de ma promotion avait tout bonnement arrêté la poudre blanche, dégouté par ce que cette merde pouvait faire à un cerveau en pleine évolution car oui, le cerveau est en constante évolution jusqu’à environ 30 ans selon les stimuli qu’il reçoit. La drogue quelle soit forte ou douce, coupée ou pure, fraiche ou datant de plusieurs jours, pouvait réduire de moitié les capacités du plus important des organes d’un être humain pour rester un être humain et ne pas devenir un légume… J’étais donc complétement contre toute ces choses et la mort récente d’une amie de ma sœur à cause d’une overdose m’avait confirmé que ma sœur partageait mon point de vue pour mon plus grand bonheur. En revanche, je ne connaissais pas Ivanna pour connaitre son avis sur la question et j’ignorais aussi pourquoi elle avait choisi de vendre de cette chose. Sa réaction me surpris, les larmes qui coulèrent sur ses joues, l’histoire qui n’arrive que dans les films et les séries mais qui semblaient tellement vrai au vu de sa tête et de son maquillage qui roulait sur ses joues déjà trempées. Je m’approchais de la jeune femme et posa une main sur son épaule, signe de compassion d’un presque inconnu désireux de la soutenir mais quand même pas résigne à la laisser continuer sa folie. Ivanna… Si ce n’est pas moi qui en parles, ce sera quelqu’un d’autre… Si cet homme t’oblige, quitte-le ! Va voir la police, ta peine sera sûrement peu élevée si cela ne fait pas longtemps que tu fais ça et que tu montres que c’est cet abruti qui t’y obliges… Je soupirais. Mais tu ne peux pas continuer à faire ça… C’est non seulement ta vie que tu mets en danger en trainant avec des gens de ce milieu mais c’est également celles de tes clients que tu mets en jeu et si l’un d’eux overdose… C’est toi le meurtrier… Les mots étaient durs, puissants mais il avait pour but de la secouer et de la faire voir la vérité en face, elle devait arrêter tout ça si elle voulait avancer dans la vie et espérer un avenir non jonché de sang ou derrière les barreaux… Même pour un dealer, il valait mieux se dénoncer que de se faire chopper, après tout, faute avouée, à moitié pardonnée non ?




code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •


❝because i would be no one without you ♦ Parker Twins ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6210-we-ve-had-our-share-of-mistakes-but-all-your-flaws-and-scars-are-mine-ethan-g-parker
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Barbara Palvin
ϟ JOB : photographe et membre de la mafia de Phoenix
ϟ HUMEUR : joyeuse
ϟ CITATION : you only live once
ϟ MESSAGE : 1215


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-07-25, 12:19




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

Oui, vivre de sa passion c’était quelque chose de génial, Ivanna en savait quelque chose puisqu’elle vivait de ses deux passions : l’illicite et la photo, l’un aidant à l’autre. Si elle n’avait pas bossé pour la mafia, elle n’aurait jamais eu le courage de se lancer professionnellement dans la photographie, ça ne payait pas assez. Elle aurait dû faire un petit boulot tranquille et ennuyeux pour espérer un jour devenir photographe. Ce n’était pas faute d’avoir essayer en plus. Or, la monotonie n’était pas faite pour Ivanna qui avait un besoin récurrent de repousser ses limites. Elle pensait que la vie devait être vécue à fond, elle ne s’y prenait peut-être pas de la bonne manière, mais c’était sa façon à elle d’être vivante. Si seulement ses implications dans les réseaux mafieux n’avaient qu’à voir avec l’argent, elle aurait pu un jour penser à en sortir, mais c’était bien plus que ça, c’était un moyen pour elle de se sentir vivante. L’excitation, la peur, l’exaltation, la paranoïa, la satisfaction et tant d’autres sentiments étaient devenus vitales pour la jeune femme qui ne les trouvaient plus que dans ses activités illégales. C’était comme un addict à l’héro, il lui fallait son fixe, elle ne pouvait pas imaginer s’en séparer un jour, c’était devenu indispensable. Alors certes, la photographie était une activité qui composait aussi la Russe, qui lui apportait du bonheur et en sentiment d’accomplissement d’elle-même mais ne suffisait pas à la maintenir en vie. Elle regarda Ethan dans les yeux, heureusement qu’il ne pouvait pas lire à travers les siens que, ce qui les faisait pétiller, était un mélange d’addiction à l’art et à l’interdit.

Après tout, Ivanna ne faisait que son métier, c’était une livreuse qui permettait à un colis d’arriver à bon port, où était le problème ? Dans la large palette des activités mafieuses qu’elle avait mené celle de la vente de stupéfiants était sûrement une des moins grave. Qu’est-ce que c’était à côté d’un trafic d’armes, d’humains ou carrément à côté de kidnappings et de tortures ? Sans parler de meurtre parce que oui, en Russie pour entrer dans la mafia, il fallait bien faire ses preuves… Et puis au final Ethan qui était étudiant en médecine était bien placé pour savoir que ce n’était qu’un ensemble de molécules, comme un médicament. Certes, la drogue n’améliorer pas le physique d’une personne mais parfois le psychique. Tant d’artistes et de littéraires ont touché aux drogues, c’étaient des moyens d’accéder à des portes que le cerveau humain ne pouvait ouvrir sans ces stimulants. Bon, son client n’était pas le bon exemple de personnes qui cherchaient à s’élever, lui devait juste vouloir se péter le cerveau mais la drogue ce n’était pas que ça. Elle ne se voyait donc pas vraiment comme une criminelle quand elle faisait cette activité. Elle se voyait comme un substitut à un Etat qui n’osait pas prendre les choses en main, qui était aveugle sur les dangers de l’alcool mais pas de ceux des stupéfiants ayant peur de choquer une partie de la population. Bref, son opinion sur la consommation ou non de stupéfiants n’était pas la question, elle se voyait mal défendre ses activités et son point de vu à ce moment précis. Elle avait alors décidé de prendre un nouvel angle d’attaque, celle de la pauvre femme qui s’était faite avoir et manipulée par un homme mal veillant. Heureusement qu’Ethan ne connaissait pas Ivanna, il n’aurait jamais pu gober ça autrement. Ivanna était l’inverse de l’archétype de la femme naïve et vulnérable. C’était une vraie tête brulée qui n’avait peur de rien et qui avait fait des choses que son joli minois ne reflétait en aucun cas. Comment en voyant ces magnifiques yeux bleus quelqu’un pouvait imaginer toutes les atrocités qu’elle avait vues et faites ? Heureusement, ses actions n’avaient changé en rien la femme joyeuse, drôle et qui n’avait pas perdu son âme d’enfant qu’elle était. Elle était comme deux êtres, celle qu’elle était dans la vie de tous les jours, et celle qu’elle était durant ses missions : autoritaire, sans pitié et professionnelle.

Ethan avait mordu à l’hameçon, il avait cru son histoire. Ivanna le regarda avec ses grands yeux bleus noyés par ses larmes et l’écouta. Elle regrettait quand même d’en être arrivée à ça, Ethan avait l’air d’être un gentil garçon bienveillant, un homme qu’elle pouvait apprécier. Mais elle avait été amenée à le manipuler et à lui mentir, elle n’avait pas eu d’autre choix. Les mots d’Ethan auraient pu lui faire mal mais elle savait qu’elle n’était pas une meurtrière, elle en était persuadée. Quand elle avait appuyé sur la gâchette, là elle l’avait été, mais quand elle vendait de la came, elle ne l’était pas. Ses clients savaient qu’ils pouvaient crever, c’était comme la cigarette : les gens savaient qu’ils allaient avoir un cancer et mourir mais ils consommaient quand même. C’était comme ça, les gens avaient une conscience, des infos après ils faisaient ce qu’ils voulaient de leur vie. « Oui je sais Ethan… J’ai voulu le quitter mais bon tu penses bien qu’il n’a pas vraiment accepté… Je ne veux tuer personne moi et encore moins être tuée. » Elle se mit à pleurer de plus belle. « Mais je t’en supplie… » Elle prit ses mains et le regarda avec ses yeux qui étaient semblables à l’océan. « Ne dis rien pour le moment à personne, je suis en train de sortir ça mais je ne peux rien précipiter… Tu me le promets ? » Ses yeux suppliaient Ethan, et le prix de la meilleure comédienne revenait à… Ivanna Dmitrieva !


code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •



I DON'T GIVE A FUCK

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6491-sasha-dmitrieva-tonight-we-are-young
avatar

« Menteur Confirmé »


ϟ CREDIT : sur vava
ϟ CÉLÉBRITÉ : Dylan O'Brien
ϟ JOB : Etudiant en médecine
ϟ MESSAGE : 530
@PSEUDO : lisaatx


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   
2018-09-10, 15:06




Ivanna et Ethan.
What the helle are you doing ?
apparence physique

L’optimisme avait toujours été pour moi une sorte de phare dans le désert, une sorte d’espoir dans un océan de malheur et une sorte de bouée lorsqu’on a envie de s’accrocher à la vie. Pour moi, il y avait du bon et du moins bon dans chaque situation mais tout ce que nous vivions nous rendait plus forts, plus résistants, plus intelligent et plus mature. Toute situation faisait de nous les médecins, les avocats ou encore les ingénieurs de demain. J’étais aussi du genre à penser que la volonté était l’une des plus grandes forces de la nature humaine, que si on voulait, on pouvait atteindre n’importe quel sommet, gravir n’importe quelle montagne, s’accrocher à n’importer quelle falaise et surtout sortir de n’importe quelle situation. Et c’est pour ça que lorsque je regardais Ivanna m’expliquer qu’elle ne pouvait pas sortir de son état actuel, j’avais peine à croire qu’elle y avait mis toute la volonté, tous les efforts et tout le cœur qu’elle pouvait dans cette fuite vers un meilleur présent mais surtout vers un avenir plus serein. Seulement, il y a deux choses qui font oublier les doutes à un homme quand une femme lui parle, l’amour et les larmes. Quand on aime une femme et qu’elle nous le rend, les doutes, les questionnements, les indécisions volent vite en éclat par un simple regard ou un simple baiser de l’être aimé. Quand on voit une femme pleurer, on a tout de suite envie de sécher ces larmes et ce à n’importe quel prix, on chasse donc les doutes et les rancœurs pour se concentrer sur la façon dont les larmes doivent se tarir. Encore plus lorsque l’on se trouve dans un endroit public et que chaque personne qui passe vous fixe d’un regard noir, vous accusant déjà d’être le responsable des maux de votre comparse alors que vous n’avez fait que montrer du doigt un point sensible dont vous ignoriez l’existence. Je tus donc mes doutes et mes interrogations sur sa vrai motivation à fuir ce milieu, ce poison et cette ambiance pour tenter tant bien que mal de la réconforter. Il a menacé de te faire du mal si tu partais ? Les larmes se firent alors plus fortes, plus denses et alors que la jeune femme prenait mes mains dans les siennes, je ne pus dire non à quelques demandes que ce soit. Je la regardais dans les yeux et hochais la tête, baissant les armes devant tant de détresse visible et tant de désespoir. Je ne dirais rien… En tout cas pour le moment… Mais honnêtement, si je te revois dans quelques jours ou semaines en train de refaire ce que tu as fais ce soir, je ne pourrais pas me taire longtemps… Et pourtant aujourd’hui, je me taisais, j’enfermais les mots et la vision d’Ivanna fournissant en poudre blanche un parfait inconnu riche comme Crésus dans mon cerveau, dans un petit tiroir qui ne manquerait pas de se rouvrir à chaque fois que je reverrais la jeune femme ou à chaque fois que je verrais une chose similaire. Petit tiroir pour me rappeler ce que je savais sur la jeune Russe que beaucoup dont mon ex ne devait pas savoir. Petit tiroir pour me remémorer que j’étais aller contre mes principes pour sauver la jeune femme qui semblait vraiment tétanisée et apeurée par ce cher copain… Si tu as besoin d’aide, n’hésites surtout pas ! Même si tu as besoin d’un endroit où dormir qu’ils ne trouveront pas ou juste besoin de parler…



code by black arrow

• ───────────────────────────────────── •


❝because i would be no one without you ♦ Parker Twins ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6210-we-ve-had-our-share-of-mistakes-but-all-your-flaws-and-scars-are-mine-ethan-g-parker

Contenu sponsorisé





Re: What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna   


Revenir en haut Aller en bas
 

What the hell are you doing ? ♦ feat. Ivanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
Phoenix, Arizona
 :: Downtown :: The Icehouse
-