AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

Venez participer à
l'intrigue pour les 100 ans du lycée !

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Remporter un max de points grâce au
concours, que le meilleur gagne !

Partagez | 
 

 And I risk it all for this life we choose [Maks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8639
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-04-07, 23:34


And I risk it all for this life we choose
Trish & Maks

Quand Ezeckiel avait demandé Billie en mariage, Trish n'avait pas pensé un seul instant que cette histoire puisse réellement se concrétiser. Elle s'était dit que ce n'était qu'un délire mais que passer devant l'autel n'était pas réellement envisageable. Pourtant, il semblerait que ce mariage allait bel et bien avoir lieu même si Trish avait encore du mal à le réaliser. Son coloc marié... et fidèle probablement après ça. Le fait qu'il allait se marier amenait Trish à se poser pas mal de questions. Si Ezeckiel se mariait, il allait sûrement vouloir vivre avec sa femme... et que ce soit dans l'appartement de Billie, dans leur appartement ou dans un nouveau, Trish devait bien se rendre à l'évidence qu'elle ne pouvait plus habituer avec lui. Enfin... ça faisait longtemps qu'elle n'habitait plus vraiment chez elle, elle ne faisait que passer de temps à autre. Tout son temps, elle le passait dans la villa de Maksim qui était devenu un peu son chez elle depuis le temps, mais officiellement c'était toujours chez Maksim et Trish payait toujours la moitié du loyer de son appartement avec Ezekiel. Assise sur le bord de la piscine, les pieds dans l'eau, Trish expira la fumée de son joint et écrasa son mégot dans le cendrier à côté d'elle. Elle avait une certaine apprehension à parler de ça avec Maksim alors que c'était totalement stupide ! Elle vivait avec lui depuis presque trois ans donc ça n'allait pas changer drastiquement les choses mais psychologiquement pour Trish c'était quand même un pas à franchir. Déjà il y avait leur fille qui remettait en question leur relation, mais s'installer officiellement... c'était n'avoir plus de solution de secours pour "rentrer chez elle" puisque chez elle serait chez eux. Trish se ralluma un second joint en continuant de réfléchir à la question. Une fois terminé elle écrasa son second mégot et se leva pour rejoindre Maksim dans le salon après avoir fait un détour par la cuisine pour sortir deux bières du frigo.

« Hey euh... j'voulais te parler d'un truc »

C'était fou de ressentir cette espèce de stress alors qu'elle savait bien que pour Maksim ça n'allait rien changer. Il lui avait suffisamment dit qu'elle était ici chez elle bien avant que ce soit vraiment le cas. Elle savait où se trouvaient les trucs, parfois même mieux que lui, elle avait fini par décorer la chambre de Melody, ses affaires prenaient les trois quart des placards de la salle de bain et il en allait de même pour le dressing. C'était sa maison mais dans sa tête pourtant, c'était encore chez Maksim.

« Tu sais... je t'avais dis que mon coloc allait se marier mais je pensais que c'était plutôt de la déconnade, et en fait non » Trish s'assied sur le canapé en buvant une gorgée de bière et en filant l'autre à Maksim « Et euh du coup bah j'me dis qu'il serait p'tet temp... que je déménage, j'veux dire... pour de vrai »

La plupart de ses fringues et produits de beauté étaient déjà là. Mais ça voulait dire embarquer ses meubles - enfin certains - ses dossiers de paparazzi, ses classeurs entiers de photos et puis... son chat aussi. Un chat dont Ezeckiel s'occupait depuis bien longtemps.


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4353
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-04-09, 23:37




❝And I risk it all for this life we choose❞
Trish & Maksim
Debout dans le jardin je regardais Trish s'installer au bord de la piscine. Je souriais puis me reconcentrais sur ce que me disais Charlie à l'autre bout du fils, mettant mon autre main dans ma poche. Après encore quelques minutes à échanger avec la blondinette j'avais finis par raccrocher puis avait rejoins Trish et lui avait relever la tête pour lui voler un baiser. Comme elle fumait j'avais quand même préféré retourner à l'intérieur et je m'étais installé sur le canapé. J'attrapais le contrat que j'avais laissé sur la table basse puis me calais contre le dossier pour me plonger dedans. Melody était en train de faire sa sieste. Au moins maintenant elle était assez grande pour dormir correctement et ne pas annoncer la fin de sa sieste en pleurant toutes les larmes de son corps et en nous brisant les tympans. Ce qui permettait à Trish de s'en occuper plus facilement parce qu'elle n'avait jamais pu supporter ses pleurs. Heureusement ça avait bien évolué entre la mère et la fille, il avait fallut se battre pour ça mais ça avait porté ses fruits et je crois que je n'avais pas eu une vie aussi tranquille depuis des années ! Ça faisait presque bizarre tellement je m'étais habitué à ce qu'elle soit agitée à longueur de temps et en général par les conneries de Trish.

« Hey euh... j'voulais te parler d'un truc » je relevais les yeux de mon contrat pour les poser sur ma brune préférée. Il y avait quelque chose de pas normal, rien que cette phrase laissait toujours présager quelque chose de mauvais en fait. Je plissais les yeux en rabaissais le contrat "Hm ? Tout vas bien ?" je tapotais le canapé à côté de moi pour lui faire signe de s'asseoir. Elle avait l'air un peu nerveuse donc ça laissait penser qu'elle allait peut-être aborder quelque chose qui allait me mettre en colère du coup j'étais perplexe. « Tu sais... je t'avais dis que mon coloc allait se marier mais je pensais que c'était plutôt de la déconnade, et en fait non » Son coloc Ez ? Le mec avec qui elle vivait et avec qui elle couchait ? Oui ça elle m'en avait parlé oui. Ça devait être la première info le concernant qui me faisait plaisir parce qu'en se mariant il allait probablement moins tourner autour de Trish. Et du coup c'était confirmé il allait bien se marier. "Super c'est une bonne nouvelle, je suis content pour lui... en fait non, je suis content pour moi" j'espérais que c'était pas ça qui la faisait chier. Après tout je savais comment était Trish niveau sexuel, à vouloir faire céder des hommes encore et encore. Je le savais parce qu'elle était comme moi au féminin, ça je l'avais remarqué dès le début. Et peut-être que ça me ferait chier si une femme avec qui j'avais l'habitude de coucher ne pouvait plus coucher avec moi parce qu'elle se foutait en couple. Quoi qu'en y réfléchissant, tant que ça n'était pas Trish qui ne pouvait plus coucher avec moi ça allait. Alors est ce que c'était ça ? Est ce qu'elle avait peur de m'avouer que ça l'emmerdait de ne plus pouvoir coucher avec ? Parce que si c'était ça en effet ça allait m'énerver et je comprenais que ça la rende nerveuse. Bon en fait il fallait que j'arrête de réfléchir parce que du coup je me faisais trop de films alors que si ça se trouve c'était dix fois rien. Je pris la bière qu'elle me tendis en tournant la tête vers elle pendant qu'elle s'asseyait « Et euh du coup bah j'me dis qu'il serait p'tet temp... que je déménage, j'veux dire... pour de vrai » J'haussais les sourcils sous la surprise. Ah ben oui en effet je m'étais bien fait des films "Ici ?" question stupide mais on avait tellement repoussé le moment encore et encore que ça ne me surprendrait même pas qu'elle me parle plutôt de déménager pas loin d'ici même si vu le quartier elle n'en avait pas les moyens toute seule. Donc non en effet je pense qu'elle devait bien parler d'ici après tout c'était un peu déjà comme si elle vivait ici. A moins qu'elle ai trouvé une autre coloc avec qui elle avait décidé d'aller plutôt qu'ici et que c'était pour ça qu'elle avait peur de me le dire ? Peut-être Roxanne ? Elle habitait pas loin. Mais non, non, après tout si c'était ça elle aurait pas parlé d'emménager "pour de vrai". "Tu veux dire que tu veux passer le cap de vivre officiellement ensemble ?" ça me faisait bizarre. A vrai dire ça m'avait jamais gêné qu'elle soit ici comme chez elle, qu'elle y squatt la majeure partie de son temps, qu'elle soit même plus souvent ici que chez elle. Mais la ça devenait officiel c'était différent. Cet endroit allait devenir chez nous, le facteur allait lui apporter son courrier ici et ses amis lui rendre visite ici. Moi qui n'aimait pas trop qu'on vienne chez moi ce dernier point me faisait un peu grimacer intérieurement. J'étais en pleine réflexion. Bien sûr qu'en soit ça ne me gênait pas puisque ça ne changerait rien à notre quotidien et ça serait même mieux pour Melody. Sauf que son emménagement définitif ça restait un pallier à passer, un pallier qui nous donnerait l'image d'un couple alors qu'on l'avait toujours repoussé. C'était déjà dur de nier en être un en ayant un enfant ensemble et alors que Trish passait tout son temps ici mais alors la on se rapprochait encore plus du couple, le seul pallier qu'il nous restait à franchir était d'arrêter de coucher avec les autres. On faisait tout dans le désordre, on faisait un enfant, ensuite on habitait ensemble et on allait peut-être finir par se mettre ensemble. En tout cas si elle vivait ici officiellement ça serait un dernier cap plus proche que jamais et je dois dire que ça me faisait un peu peur. Remarquant que j'étais resté silencieux les sourcils froncés par ma réflexion un peu trop longtemps je reposais les yeux sur elle, revenant à la réalité. "Donc toi et moi, colocataires dans ma... Notre villa" j'hochais la tête "Okay d'accord c'est cool, de toute façon c'est déjà un peu ça non ?" et puis dans le fond je préférais qu'elle emménage ici que chez un autre mec. Tout comme elle était la seule personne que je pouvais laisser emménager avec moi. "Tu emménages quand du coup ?"
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8639
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-05-12, 20:59


And I risk it all for this life we choose
Trish & Maks

Depuis que Trish avait compris que le mariage d'Ezeckiel et Billie allait bel et bien avoir lieu et que ce n'était pas qu'un délire passager, les choses s'étaient compliquées. A ses yeux, mariage ne voulait pas dire cohabitation, la preuve, elle était elle-même mariée et Maksim l'était également même si Trish préférait occulter ça de sa mémoire. Seulement, Billie et Ezeckiel avaient projeté de vivre ensemble une fois mariés. Alors qu'ils prennent l'appartement de Billie, celui de Trish et Ezeckiel ou qu'ils choisissent un nouvel appartement, Trish n'allait pas continuer à payer le loyer. Sauf que... dans ce cas, soit elle se payait un nouvel appartement seule, une décision plutôt idiote et de l'argent jeté par les fenêtres, soit elle s'installait chez Maksim. genre... s'installer pour de vrai. Avec leurs deux noms sur la boite aux lettres. Trish grimaçait chaque fois que cette idée lui traversait l'esprit. Ça paraissait idiot de baliser alors qu'elle habitait déjà plus ou moins là. Même avant la naissance de Melody elle était souvent chez Maksim mais chaque fois qu'ils s'engueulait, elle pouvait claquer la porte et rentrer chez elle. Ça faisait déjà un moment qu'elle cogitait, et à mesure que la date du mariage avançait, elle se disait qu'elle devait en parler à Maksim. Alors Trish avala plusieurs gorgées de bière pour se donner du courage et en parla à Maksim. Vu sa tête quand elle s'était installée, il s'attendait probablement à pire. De toute façon après une overdose et deux grossesses, elle pouvait difficilement annoncer une plus mauvaise nouvelle. "Vive officiellement ensemble" a peine avait-il prononcé ces mots à voix haute que le teint de Trish se mit à pâlir.

« Euh ben.. euh ... ouais... en gros, c'est ça que j'veux dire »

Trish ramena sa bière à ses lèvres et la vida d'une traite puis prit une grande inspiration. Ça lui faisait tellement bizarre... en soit, ça n'avait pas l'air de changer grand chose mais c'était quand même un cap et malgré plusieurs années de cohabitation officieuse, elle n'était pas prête à franchir ce cap. Son appartement, ça avait toujours été sa roue de secours et là, elle se jetait à l'eau sans filet.

« Ouais... » le regard de Trish était fuyant « ouais mais » elle soupira « j'sais pas, c'est bizarre, j'sais que j'suis tout le temps là mais c'est pas vraiment chez moi. Enfin si, c'est comme chez moi, mais dans ma tête ça reste chez toi, c'est bizarre de me dire que ça devienne chez "nous" »

"Nous" ... ça faisait très famille ça... Trop pour Trish. Ici elle avait certes envahi une armoire et les placards de la salle de bain mais aucun meuble ne lui appartenait, la décoration n'était pas la sienne à l'exception de la chambre de Melody. Elle avait des choses chez elle qu'elle devait ramener ici et... surtout leur trouver de la place. Quant à son chat, elle savait que Maksim ne voulait pas en entendre parler mais il allait bien falloir parce que Trish n'allait pas emménager sans lui. Même si Ezeckiel s'en occupait depuis longtemps, elle n'allait pas laisser son chat aux nouveaux mariés. Si elle déménageait, elle embarquait Cannabis. Trish haussa les sourcils, Maksim avait l'air moins perturbé qu'elle.

« Bah hm j'sais pas, pour l'instant je t'en parlais juste, je savais pas trop ce que t'allais en penser. Mais j'ai des meubles à ramener de chez moi et puis.. y'a mon chat aussi. » avant qu'il ne réagisse, Trish s'empressa d'enchaîner « Avant que tu gueules, c'est pas négociable que je ramène mon chat si j'emménage »

Hm... elle venait peut-être de lui donner l'argument pour qu'il refuse qu'elle emménage.


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4353
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-05-14, 04:44




❝And I risk it all for this life we choose❞
Trish & Maksim
Quand elle m'avait dit vouloir parler je m'étais déjà imaginé le pire. Faut dire que niveau catastrophe elle était du genre à les enchaîner et à ça tête elle ne voulait pas m'annoncer une nouvelle qui la faisait sauter de joie. En fait j'aurais presque plus parié sur le fait qu'elle allait m'annoncer qu'elle avait fait une énorme connerie parce qu'elle ne pouvait pas le cacher et que je risquais de m'en rendre compte. Ou bien qu'elle avait fait une grosse connerie qu'elle ne pouvait pas arranger elle même et du coup elle avait besoin de mon aide. Mais non rien de tout ça en fait. Non elle n'avait pas fait de connerie. Enfin pas la tout de suite en tout cas. Elle voulait emménager ici, officiellement. Que le chez moi devienne un chez nous. « Euh ben.. euh ... ouais... en gros, c'est ça que j'veux dire » franchement je savais que normalement je devrais être content mais j'étais mitigé et surtout ça devenait beaucoup trop officiel d'un seul coup. "Huhum" ouais je vous l'accorde c'était pas très expressif.

Ça me travaillait mais je préférais ne pas lui montrer, ou le moins possible. Faisant plutôt comme si c'était pas un problème. Après tout est ce que s'en était vraiment hein ? Probablement pas. Techniquement ça n'allait quasiment rien changé dans notre façon de vivre « j'sais pas, c'est bizarre, j'sais que j'suis tout le temps là mais c'est pas vraiment chez moi. Enfin si, c'est comme chez moi, mais dans ma tête ça reste chez toi, c'est bizarre de me dire que ça devienne chez "nous" » l'hochais la tête "Je comprend ce que tu veux dire" et pour cause je m'étais juste fait exactement la même réflexion. "C'est ta deuxième maison et ça va devenir ta première et unique maison, c'est normal que ça fasse une différence" si pour moi ça en faisait déjà une alors j'imaginais même pas pour elle qui était encore plus réfractaire à l'engagement que moi. Ce qui n'était pourtant pas forcément évident. Enfin dans tous les cas je ne pouvais pas lui refuser ça. Pour quelle raison ? Je serais incapable de justifier un tel rejet et puis comment elle s'en sortirait sinon ? J'étais incapable de laisser Trish dans la merde on ne le savait que trop bien elle et moi. « Bah hm j'sais pas, pour l'instant je t'en parlais juste, je savais pas trop ce que t'allais en penser. Mais j'ai des meubles à ramener de chez moi et puis.. y'a mon chat aussi. » quand elle évoqua son chat je roulais des yeux en ouvrant la bouche mais elle me coupa l'herbe sous le pied « Avant que tu gueules, c'est pas négociable que je ramène mon chat si j'emménage » j'haussais les sourcils. Ah oui ? Non négociable ? Alors comme ça elle venait s'installer chez moi en m'imposant des choses dont je ne voulais pas en plus ? "Et si je dis non au chat ?" je l'interrogeais du regard "Tu fais quoi ?" Je détestais les chats. Sans déconner. Un chien aurait pu à la limite passer. Je n'étais pas du tout branché animal de compagnie et à choisir je n'en prendrais aucun mais au moins les chiens je ne les détestais pas. Enfin sauf les espèces de ptits machins hargneux qui en faisaient que aboyer. Mais alors un chat, un putain de chat ! Décidément elle me les faisait toutes ! Peut-être que c'était ça finalement la vraie mauvaise nouvelle qui justifiais sa tête au moment de me dire qu'on devait parler.
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8639
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-05-16, 19:02


And I risk it all for this life we choose
Trish & Maks

C'était connu par toutes les personnes qui connaissaient Trish, l'engagement, ce n'était pas son fort. Elle s'était très rarement mise en couple dans sa vie et quand elle l'avait été, ça ne représentait rien pour elle et la fidélité n'avait pas trop été son truc non plus. Donc au final, elle ne s'était jamais vraiment engagé avec un homme. Et la seule personne qui n'était pas de sa famille avec qui elle avait habité, c'était Ezeckiel donc entre eux il n'y avait qu'amitié, enfin sexe aussi, mais pas de sentiments quoi, juste deux potes pas foutus de faire le ménage dans un appartement. Mais là avec Maksim, elle se rapprochait chaque jour de plus en plus d'un véritable engagement et ça lui foutait la trouille. Déjà Melody... c'était un engagement totalement indépendant de sa volonté, elle s'était retrouvée lié à lui par un enfant dont elle n'avait pas voulu et qu'elle n'avait pas été capable d'accepter pendant trop longtemps. Aujourd'hui, elle aimait cette enfant même si elle doutait constamment de sa capacité à être une mère convenable, mais en plus de ça, elle était toujours chez Maksim, comme s'ils étaient une parfaite petite famille digne d'une série pourrie. Tant qu'elle avait son propre appartement, elle avait toujours cette impression d'avoir un minimum d'indépendance. Déjà que depuis qu'elle ne bossait plus, elle se faisait royalement chier et avait l'impression de ne servir à rien... mais sans son appartement, elle perdait la seule indépendance qui lui restait. Et pour Trish et sa soif jamais étanchée de liberté, elle se retrouvait prisonnière d'une vie qui était à l'opposé de tout ce qu'elle avait toujours voulu. Non pas qu'elle regrettait d'avoir gardé Melody, elle avait dépassé ce stade maintenant mais la quasi-obligation d'emménager officiellement avec Maksim lui rappelait à quel point sa vie lui avait échappé.

« Ouais » Trish hocha légèrement la tête, au moins Maksim comprenait qu'elle flippait, qu'elle n'avait pas juste la lubie d'emménager avec lui pour s'imposer et se mettre à tout changer chez lui « J'allais plus très souvent chez moi, c'est vrai... mais c'était chez moi » avoua-t-elle « ça me rassurait d'avoir mon appart comme roue de secours en cas de dispute et tout ça... » la grande lâcheté de Trish quand il s'agissait d'elle-même « Et puis, c'était garder un minimum de contrôle. Je t'avoue que ça me fait flipper d'emménager pour de vrai »

Elle vivait seule depuis qu'elle avait dix-huit ans. Enfin, pas totalement seule puisqu'elle avait été en colocation depuis quelques années avec Ezeckiel mais il vivait aussi un peu chacun de leur côté, il arrivait qu'ils ne se croisent même pas dans la journée, ou parfois l'un rentrait de soirée pendant que l'autre partaient bosser. Mais quoi qu'il en soit, elle avait toujours fait ce qu'elle voulait chez elle, la déco, son chat qui la suivait depuis son premier appartement. Son chat... ça, ça allait être un sujet de débat. Trish savait à quel point Maksim détestait ces félins, mais elle ne se voyait pas laisser son chat à Billie et Ezeckiel. Non pas parce qu'ils allaient mal s'en occuper hein, bien au contraire mais la seule raison pour laquelle elle avait laissé son chat à l'appartement c'était justement parce que chez Maksim n'était pas chez elle. Trish soupira.

« Bah si tu dis non, j'ai plus qu'à me démerder pour me trouver un appartement et on sait toi et moi que c'est pas gagné... » sans salaire avec un casier judiciaire long comme le bras, qui voudrait lui louer quoi que ce soit, même le plus petit studio ? Si, elle pouvait éventuellement louer un petit appartement minable dans un quartier qui craint avec une petite réduction sur le loyer parce que le précédent locataire s'était tiré une balle « Je sais que t'aimes pas ça mais... mon chat je l'ai depuis que j'ai quoi, même pas dix-neuf ans, j'étais dans mon premier appart après que mes parents m'aient foutu à la porte » et puis merde, elle l'aimait cette boule de poils « C'est important pour moi, et pour que j'me sente chez moi.. »


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4353
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-05-17, 06:27




❝And I risk it all for this life we choose❞
Trish & Maksim
Je savais bien qu'entre nous deux on aurait tendance à penser que je serais le moins réticent à la voir emménager chez moi. Pour la simple et bonne raison que j'avais été celui qui avait accepté Melody dès sa naissance alors que Trish ne voulait absolument pas s'engager la dedans. L'éducation d'un enfant, s'en occuper tout ça, c'était des responsabilités. Donc c'est vrai on pourrait croire que j'étais celui des deux qui avait le plus envie de s'engager, que j'étais celui qui ferait toujours tout pour convaincre Trish et la rassurer à propos de toute forme d'engagement. Sauf que non. Cette idée de passer le cap de vivre ensemble me faisait douter autant qu'elle. C'était pas quelque chose à laquelle je pensais vraiment dans l'immédiat. En fait ça n'était même pas encore un projet à long terme alors à si court terme je ne vous explique même pas. Je tentais de faire bonne figure puisque de toute façon c'était probablement la meilleure solution mais malgré tout ça me travaillait. Je n'étais pas sûr d'être prêt, c'était trop rapide. Alors que pourtant on vivait déjà quasiment ensemble oui je sais. Il faudrait sans doute que j'en parle à Charlie elle serait la plus à même de me rassurer à propos de ça. Donc oui je comprenais tout à fait ce qui la faisait hésiter et qui l’embêtait un peu, je ne pouvais que comprendre. A part avec Melody où les paramètres de l'amour paternel étaient rentrés en compte j'étais loin d'être un pro de l'engagement. J'aimais beaucoup trop ma liberté pour ça même si la elle était forcément plus restreinte qu'avant.

« J'allais plus très souvent chez moi, c'est vrai... mais c'était chez moi. Ça me rassurait d'avoir mon appart comme roue de secours en cas de dispute et tout ça... » Et moi je pouvais rester tranquille à rager chez moi sans avoir besoin de l'éviter. Maintenant on allait faire comment ? Chacun dans une pièce ? Et pour la nuit, elle allait dormir avec Melody ? Ou on allait simplement se tourner le dos dans le lit ? Mouais non, à moins d'être vraiment en pétard y'avait peu de chance qu'on ne se réconcilie pas sous la couette avant, mais quand même ! Et puis bon envisager la possibilité d'arrêter de s'engueuler ça tirait plus du domaine de l'imaginaire. « Et puis, c'était garder un minimum de contrôle. Je t'avoue que ça me fait flipper d'emménager pour de vrai » Je soupirais et posais mes feuilles sur la table basse avant de tapoter le canapé à côté de moi pour qu'elle vienne s'asseoir et de poser un bras à côté d'elle. C'était dur de se montrer rassurant quand soit même on était pas rassuré, encore plus de trouver les arguments qu'on aurait soit même besoin d'entendre, mais il allait falloir que je fasse de mon mieux. Parce que je savais bien que c'était à moi de le faire, ça n'était pas elle qui allait me rassurer sur le fait que ça allait bien se passer et que je devais accepter son emménagement sans m'en faire. J'imagine que c'était mon rôle de maître de maison. Puis de toute façon ça avait toujours été dans ce sens la. Trish avait toujours été celle de nous deux qui avait besoin de l'autre pour s'occuper d'elle, quoi qu'elle puisse en dire. Moi j'avais besoin d'elle également mais pour d'autres raisons que pour s'occuper de moi. Je détestait faire cette comparaison mais de nous deux j'avais toujours été dans la position du père et elle de l'enfant, c'était comme ça. Est ce que c'était pour ça que j'avais eu moins de mal à accepter Melody que Trish ? Qui sait. Après tout c'est sûr que c'était différent. Avoir un enfant quand on était encore un peu une enfant, on se sentait forcément pas prête. Avoir un enfant quand on avait l'habitude de jouer au père et ça même avec Trish vu qu'il y avait Priska, c'était autre chose."Ecoute de toute façon rien est irréversible. On fait un peu comme une version test. Si ça se trouve ça va très bien se passer, même après les disputes, on va peut-être nous même trouver la solution. Et si jamais on voit que ça bloque, que y'a quelque chose qui va pas et bien on pourra toujours trouver une autre solution, okay ?" Je lui fis un bisou sur le front, ajoutant un geste qui se voulait rassurant à la parole. En revanche quand elle me parla de son chat elle me fit basculé dans un autre état d'esprit qui pouvait se résumer facilement par: Oh non ça cette foutue bestiole ! Il m'était presque sortis de la tête celui la et franchement j'aurais préféré qu'il n'y revienne pas. Cannabis. On allait faire comment le jour ou Melody nous demanderait pourquoi on l'a appelé comme ça ? Ah ben c'est sûr qu'amener son chat ici c'était signer le fait qu'elle était réellement chez elle. « Bah si tu dis non, j'ai plus qu'à me démerder pour me trouver un appartement et on sait toi et moi que c'est pas gagné... » Tout ça pour ce machin à poils sans aucune reconnaissance. Qu'il viennent se prendre pour le roi ici et il allait vite comprendre que ça n'était pas lui qui faisait la loi. « Je sais que t'aimes pas ça mais... mon chat je l'ai depuis que j'ai quoi, même pas dix-neuf ans, j'étais dans mon premier appart après que mes parents m'aient foutu à la porte » vous me trouvez cruel si je vous disais que j'étais en train de calculer combien de temps il lui restait à vivre au chat par rapport au temps de vie d'un chat normal ? Enfin quoi qu'avec tout ce qu'il avait dû ingérer ce chat il allait crever avant l'heure. Mais bon il me restait pas mal d'années à devoir le supporter quand même. Putain de merde si je disais oui j'aurais presque l'impression d'entendre le bruit du fouet me faisant comprendre que maintenant je laissais une femme me dicter ma vie en acceptant ce que je ne voulais pas accepter. Mon esprit de mâle en prenait un coup. « C'est important pour moi, et pour que j'me sente chez moi.. » Oui sauf que c'était encore chez moi pour l'instant mais que la c'était comme si c'était déjà fait de toute façon. Comme si je pouvais réellement lui dire de ne pas emménager. En revanche j'aurais voulu pouvoir dire non au chat sauf que si je disais non au chat je disais non à Trish. C'était le package. Finalement le voilà le premier gros inconvénient de cet emménagement officiel. "Je te préviens si il vient dans notre chambre, et encore pire: dans notre lit ! Je le balance par la fenêtre" de toute façon ça atterrissait toujours sur leurs pattes ces machins la non ? Je soupirais longuement. Soupire de capitulation "Et puis il ne faut pas qu'il s'attende à trouver de l'affection de ma part" putain j'étais en train de dire que j'acceptais sa chose chez moi... chez nous. Et bon on pourra dire que la première grosse concession c'est moi qui l'aura faite ! Mais en même temps c'était ça où payer un appart pour Trish. Au bout d'un moment il en fallait pas non plus être trop con.
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8639
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-07-22, 18:40


And I risk it all for this life we choose
Trish & Maks

Trish et l'engagement, ça avait toujours fait trente-six. Elle avait du se mettre en couple deux fois dans sa vie et ça ne représentait rien pour elle. Elle n'avait jamais sincèrement dit à un homme qu'elle l'aimait puisqu'à ses yeux, l'amour n'existait pas. C'était ce qu'on racontait aux petites filles pour les forcer à entrer dans le moule d'une société où leur vie était ratée si elle ne se trouvait pas un mec, ne se mariait pas et ne faisait pas d'enfant. Bon, elle s'était mariée et elle avait fait un enfant... et pas avec le même mec. Mais son mariage était de la fraude à l'assurance, quant à son enfant, elle était venue au monde uniquement parce que Trish avait fait un déni de grossesse, et elle n'avait pas été adoptée uniquement parce que l'instinct paternel de Maksim s'était réveillé. Depuis, Trish avait appris à vivre avec, elle avait appris à aimer sa fille. Même si c'était toujours un peu difficile pour elle de l'exprimer avec des mots, ça se voyait. Ça se voyait dans ses yeux quand ils étaient tournés vers la petite blonde aux yeux clairs qui avait bien plus hérité des attributs physiques de son père. Et cet engagement auprès de son enfant, il lui avait fallu plus d'un an pour le prendre alors qu'elle était déjà là. A côté de ça, il n'y avait jamais rien eu d'officiel entre elle et Maksim si ce n'est un profond attachement voir une dépendance à l'autre... mais ils avaient toujours vécu au jour le jour sans se demander de quoi demain serait fait... outre le planning nounou... C'est pour ça qu'officialiser le fait de vivre ensemble la dérangeait. Ça ressemblait trop à une petite vie de famille dans une grande maison. Oui ils étaient une famille techniquement mais... ils étaient tous les deux des indépendants et squatter était une situation qui leur convenait bien mieux que de mettre leurs deux noms sur la boite aux lettres... Trish posa sa tête sur l'épaule de Maksim en repliant ses jambes sur le canapé, les yeux un peu dans le vide.

« Hm.. ouais c'est vrai on pourra toujours se démerder pour trouver une solution » et là elle ne parlait pas d'une solution de personnes adultes face à une dispute mais juste de comment faire si ça foirait « Et puis... rien m'empêche d'aller chez quelqu'un si on s'engueule » Trish partait toujours du principe que c'était elle qui prenait la porte, c'était trop chez Maksim pour que ce soit lui qui claque la porte et aille voir Benjamin par exemple « Et si on voit que ça se passe pas bien notre.. cohabitation officielle ben j'regarderai les appartements » décidemment, tout ça n'était pas très optimiste, toujours penser au pire au lieu d'envisager que tout irait très bien. Mais elle savait que psychologiquement, ça changeait trop de choses pour que tout se passe immédiatement très bien « Alors... bêta-test ? »

Ça pouvait paraître con, mais le simple fait de se dire qu'ils pouvaient faire marche arrière rassurait un peu Trish. Et ce baiser sur le front aussi. Ce geste avait toujours eu un effet apaisant sur elle quand ça venait de Maksim. En revanche quand elle mit le sujet du chat sur le tapis, Maksim déchanta rapidement d'avoir accepter si vite. Trish aurait pu rigoler à sa remarque si elle n'était pas certaine qu'il soit tout à fait sérieux en disant ça. Elle esquissa alors juste un sourire et déposa un baiser sur ses lèvres.

« Merci » en même temps, elle ne lui laissait pas exactement le choix, mais mieux valait qu'il accepte par dépit plutôt qu'il dise non et qu'elle l'impose quand même « Il t'embêtera pas, il vient pas dans les lits si on lui dit pas de venir, faudra juste... j'sais pas, laisser une chaise ou un vieux fauteuil avec son coussin dessus et il sera presque toujours fourré là »

Trish ne doutait pas que son chat prendrait facilement ses marques. Mais il commençait à être vieux et en plus il avait avalé pas mal de fumée de beuh donc il planait pas mal. Pas le genre à courir partout et faire ses griffes sur le canapé. Trish ne dit rien mais elle restait persuadée que Maksim finirait par s'y faire et à défaut d'aimer le chat, lui donner machinalement des caresses. Trish posa sa main sur sa joue.

« Tu sais, même si comme ça, ça a l'air de rien, j'suis consciente que c'est une grosse grosse concession pour toi »

Enfin pas plus grosse que de faire accepter un enfant à Trish. Mais elle savait que pour Maksim un chat était une sale bête, pour Trish c'était un membre de sa famille.


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4353
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-07-23, 08:18




❝And I risk it all for this life we choose❞
Trish & Maksim
Je passais mon bras autour d'elle et basculais ma tête pour poser ma joue sur la sienne qui état elle même appuyée sur mon épaule. Je me rappelais parfaitement de notre première rencontre et pourtant ça me paraissait tellement loin maintenant. Tout comme cette fois où elle avait débarqué chez moi complètement droguée alors qu'elle me connaissait à peine. Elle avait retrouvé le chemin de chez moi alors qu'elle aurait pu aller n'importe où et qu'elle était dans un état plus que second. Dans un sens je me disais que si ça se reproduisait ou qu'elle avait un quelconque problème elle reviendrait peut-être ici par automatisme finalement. C'était peut-être son chez elle depuis bien plus longtemps qu'on ne le pensait. Ça n'était juste pas son seul chez elle jusqu'à maintenant.Et ça allait changer. L'idée de se rapprocher encore plus d'une image de petite vie parfaite que j'avais toujours voulu fuir me foutait la trouille. Et c'était aussi son cas.

« Hm.. ouais c'est vrai on pourra toujours se démerder pour trouver une solution » après tout rien était gravé dans le marbre. C'était une situation qui était parfaitement changeable si ça ne fonctionnait pas non ? Donc y'avait pas de quoi s'en faire ? « Et puis... rien m'empêche d'aller chez quelqu'un si on s'engueule » j'hochais doucement la tête "Pas chez n'importe qui mais oui" je n'avais pas pu m'empêcher de préciser. Mais elle avait l'habitude, elle savait comment j'étais. En particulier avec les mecs qu'elle fréquentait ce qui voulait dire la majorité de ses fréquentations au final. Je ne la reprenais pas sur le fait que ça pouvait être moi qui me casserait si il y avait engueulade. Jusqu'à maintenant c'était elle qui partait dans ces cas la donc j'avais l'habitude pis c'était chez moi. Peut-être que dans le futur ça changerait après tout j'arrivais bien à laisser Trish chez moi alors que je détestais avoir quelqu'un chez moi quand je n'y étais pas. D'ailleurs en dehors de Trish ou de Priska ça n'arrivait jamais. « Et si on voit que ça se passe pas bien notre.. cohabitation officielle ben j'regarderai les appartements » je caressais son épaule en fronçant légèrement les sourcils. Partant dans mes pensées en fixant le vide. Si elle ne bossait pas il allait probablement falloir que je finisse par lui payer moi même son appart. J'en avais les moyens mais bon "Enfin bon on en est pas la non plus" essayons de rester positif. Ça n'était pas forcément ma spécialité mais on allait tout de même tenter de ne pas être deux à être pessimiste sur un truc qui devrait nous faire plaisir, tant qu'à faire. « Alors... bêta-test ? » je redressais la tête pour la regarder et souriais finalement "Alpha test" je lui embrassais le front avant de me recaler comme avant "Au pire si on s'engueule le soir on peut faire chambre à part, le lendemain ça sera passé" j'imaginais la situation et me reprenais finalement "Ou bien en quelqu'un minute parce que l'un de nous deux ne pourra pas s'empêcher d'aller dans le lit de l'autre" j'essayais un peu d'humour pour me détendre et ça fonctionnait. Du moins jusqu'à ce qu'elle me parle de son chat. Son maudit chat auquel je ne pensais plus. Mais est ce que j'avais vraiment le choix ? Si je refusais le chat je refusais Trish. Je voyais ça comme un ultimatum et je détestais ça mais il allait falloir je me coltine son foutu machin. Si je pouvais prendre Trish avec tous ses défauts je pensais pas qu'elle me ferais subir ça en revanche... J'eu droit à un bisou. Mouais c'était pas cher payé mais bon, j'appréciais toujours « Merci » je réitère: mouais. « Il t'embêtera pas, il vient pas dans les lits si on lui dit pas de venir, faudra juste... j'sais pas, laisser une chaise ou un vieux fauteuil avec son coussin dessus et il sera presque toujours fourré là » j'haussais un sourcil "Tu vois un vieux fauteuil ici ?" ma villa ne ressemblait pas à une brocante, elle était moderne je n'avais pas de vieux fauteuil troué. Je soupirais légèrement "Une chaise ça peut se faire" franchement je me décernerais bien une médaille. Mais bon au moins, d'après ce qu'elle m'affirmait en tout cas, il n'était pas du genre à squatter les lits et j'espérais que c'était vrai parce que comme je laissais la porte ouverte ça laissait notre lit accessible. Déjà qu'on allait être deux parents avec un enfant à vivre officiellement sous le même toit voilà qu'on allait aussi avoir l'animal de compagnie « Tu sais, même si comme ça, ça a l'air de rien, j'suis consciente que c'est une grosse grosse concession pour toi » ah ben c'est sûr que de mon côté ça n'avait pas l'air de rien du tout non ! Déjà je devais encaisser l'emménagement de Trish mais ensuite celui de son chat dont j'acceptais beaucoup moins la présence que ça maîtresse. Non ça c'est sûr, sa maîtresse pouvait squatter mon lit autant qu'elle voulait elle. "S'il y a bien une chose sur laquelle je n'aurais jamais pensé te céder c'était sûr ça..." maintenant que j'avais céder la dessus je me disais que je pourrais céder sur n'importe quoi avec elle. En fait elle avait un énorme pouvoir sur moi maintenant qu'on y pensait et la je m'en rendais compte plus que jamais. Moi qui me plaisait à jouer les patrons même dans ma vie privé, par habitude de diriger, ma vie était quand même relativement guidée par celle de Trish. "Bon, donc on officialise cet emménagement, j'ai déjà ma petite idée pour marquer le coup" un sourire étira le coin de mes lèvres et je savais qu'elle allait vite comprendre. Elle était très vive d'esprit la dessus. Je la prenais sur moi, face à moi, et je levais la tête pour la regarder avant de la déshabiller du regard. D'un regard clairement pas innocent d'ailleurs.
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8639
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-09-12, 17:56


And I risk it all for this life we choose
Trish & Maks

Trish et l'engagement, ça avait toujours été... compliqué. Se mettre en couple était rare chez elle parce que ça ne représentait absolument rien. Même son mariage - qui était censé être un engagement plus qu'important - ne voulait rien dire pour elle, malgré la haine qu'elle portait au mariage de Maksim. Quand elle était partie de chez elle, elle a vécu seule.. seule avec son chat. Ensuite elle avait vécu avec Ezeckiel, mais une colocation c'était différent d'un emménagement concret chez quelqu'un... Même si ce quelqu'un était l'homme qui comptait le plus dans sa vie, qu'il était celui dont elle se sentait la plus proche depuis leur première rencontre, qu'il était le père de l'enfant qu'ils n'avaient jamais voulu... c'était trop pour Trish qui ne voulait pas sauter sans filet. Trish esquissa un bref sourire.

« Traduction : pas chez un mec avec qui j'ai couché » aussitôt elle rectifia « chez une fille »

Oui non parce que les mecs de son entourage... il y en avait assez peu avec lesquels elle n'avaient pas couché, elle couchaient même encore avec certains. Elle savait que Maksim détestait cette idée tout comme elle détestait l'idée d'imaginer une gonzesse quelle qu'elle soit en train de se faire sauter par Maksim. Sans compter que Trish agacée avait tendance à régler ses problème soit dans l'alcool et/ou la drogue, soit dans le sexe. Mais elle savait très bien que si elle devait partir de chez Maksim après une dispute, elle n'allait probablement pas se réfugier chez une amie même aussi fêtarde qu'elle comme Roxanne ou Satine, elle allait plutôt filer chez quelqu'un avec qui s'envoyer en l'air. Genre Tyler, sexe et drogue en prime. Trish prit une grande inspiration et hocha la tête, il avait raison, il fallait qu'ils essaient d'imaginer que ça se passerait bien avant d'imaginer le pire.

« Ouais, t'as raison »

De toute façon, ils n'avaient rien à perdre à tenter le coup, si ? .. Avec tout ce qu'ils avaient vécu, ils ne pouvaient plus vraiment "gâcher" quelque chose, ils pouvaient tout surpasser, pas vrai ?

« Alpha test ouais si tu veux gnagnana » grogna-t-elle en riant légèrement avant de le laisser lui embrasser le front et de se recaler contre lui « Hm... faire chambre à part je suis pas sûre qu'on soit capables » être sous le même toit, fâchés et sans se parler ? ... Pas possible. Quand ils s'embrouillaient, soit ils réglaient ça par le sexe, soit ils se balançaient des saloperies dans la gueule, mais le silence... « Ça, ça dépend à quel point on s'engueule » dit-elle en rigolant « mais ça me semble déjà plus réaliste que de faire chambre à part »

Trish était un peu plus détendue, cette cohabitation, à défaut de l'enchanter, lui faisait un peu moins peur que quelques minutes plus tôt. Mais maintenant, il allait falloir parler logistique. Ramener ses affaires ici, voir avec Ezeckiel quels meubles elle lui laissait et ce qu'elle emmenait chez Maksim... trouver de la place chez Maksim pour son bordel, et .. pour son chat. Elle, elle avait accepté un enfant, alors il avait intérêt à accepter un chat ! Mais ça, elle allait se contenter de le penser et éviter de le dire à voix haute. Trish tourna la tête pour balayer le salon du regard.

« Oui bon paaas "vieux" fauteuil mais... un fauteuil quoi ! Oui bon d'accord, une chaise avec son coussin déjà plein de poils, il sera toujours fourré dessus et c'est bon »

C'est vrai que l'actuel fauteuil du chat était bien plus à sa place dans le salon bordélique de l'appartement de Trish et Ezeckiel que dans la villa de Maksim. C'est là qu'elle se rendait encore plus compte d'à quel point c'était deux mondes différents. Trish esquissa un sourire et vola un nouveau baiser au beau russe.

« Promis, j'attendrai un moment avant de réclamer qu'on change la tapisserie » dit-elle pour le taquiner sans le penser une seconde

Et comme elle savait à quel point Maksim ne voulait pas de ce chat, il allait de soit que ce serait Trish qui allait se charger des croquettes, la litière, tout ça... Maksim finirait peut-être par avoir le réflexe de remplir la gamelle, qui sait ? Mais pour l'instant, il était évident pour tous les deux que c'était la responsabilité de Trish et il n'y avait pas besoin de le dire pour que ce soit clair.

« Ah oui ? Quel genre d'idée ? » demanda-t-elle en se mordillant la lèvre et en se retrouvant vite à califourchon sur ses genoux. La brune passa sensuellement sa langue sur ses lèvres « Me dévore pas du regard comme ça, j'me sens toute nue... » murmura-t-elle d'un ton faussement innocent avant de fondre sur ses lèvres.


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

Like A Boss



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : JoMo
ϟ JOB : officiellement Patron de The Icehouse
ϟ MESSAGE : 4353
@PSEUDO : TAG


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   
2018-09-14, 16:19




❝And I risk it all for this life we choose❞
Trish & Maksim
Y'avait toujours une solution de replis si jamais elle devait partir à cause d'une dispute ou autre chose. La seule différence c'était que ça ne serait plus son appart mais autre part. J'étais sûr qu'elle ne manquait pas de potes chez qui squatter. La seule chose qui me titillais c'était chez quel pote en question elle irait. Quand elle rentrait chez elle elle rentrait chez quelqu'un que je n'appréciais pas mais au moins je savais avec qui elle était. La si elle ne me disait pas où elle allait je savais d'avance que j'allais me faire des films « Traduction : pas chez un mec avec qui j'ai couché » hmm c'était presque ça oui « chez une fille » un rire m'échappa "Pas chez un mec oui, que t'ai couché avec ou pas, parce que tu serais très bien capable de coucher avec un pote avec qui t'as jamais couché histoire de te consoler ou te changer les idées je te connais" ça serait même probablement la première chose qui lui passerait pas la tête, donc si elle pouvait aller chez aucune personne susceptible de l'attirer sexuellement ça m'arrangeait "Ni une fille avec qui tu pourrais coucher d'ailleurs" non parce qu'elle était pas bi mais avec elle fallait s'attendre à tout ! Oui le coup du mariage avec Anthea m'était resté en travers de la gorge. Je me rendais compte que j'étais presque en train de lui interdire de coucher avec quelqu'un d'autre la en fait. Merde... J'allais finir par comprendre pourquoi on nous voyait tellement comme un couple. Mais ça me rendait fou rien qu'à l'idée de l'imaginer avec quelqu'un d'autre. Surtout si ça devait se produire après une dispute avec moi, je l'aurais presque provoqué. Enfin en même temps le mec avec qui elle coucherait ne serait qu'un objet de consolation parce que ça n'allait plus avec moi pour la soirée et le lendemain elle serait de nouveau dans mes bras. Oui c'était mon moyen de me réconforter.

« Ouais, t'as raison » un sourire prétentieux étira mes lèvres "Ça m'arrive très souvent, ça devrait pas te surprendre" bon je faisais bonne figure histoire de mais au final j'étais probablement aussi flippé qu'elle par cette situation. « Alpha test ouais si tu veux gnagnana » je souriais avant d'embrasser son front. Au moins cette petite taquinerie me permettait de me détendre un peu. Et puis ça semblait efficace pour elle aussi « Hm... faire chambre à part je suis pas sûre qu'on soit capables » c'est vrai qu'en y réfléchissant j'avais des doutes aussi. Savoir que l'autre était à quelques pas dans une autre chambre, même si on était fâchés, y'avait peu de chances qu'on résiste très longtemps avant de se rejoindre et de se sauter dessus comme des sauvages. « Ça, ça dépend à quel point on s'engueule mais ça me semble déjà plus réaliste que de faire chambre à part » j'hochais la tête en souriant "A moi aussi !" ça me donnait même envie ! Mais elle me parla de son chat. Me rappela son existence en précisant qu'il devrait vivre ici. Putain de chat de merde. J'avais pas trop le choix. Ou plutôt j'avais le choix mais entre deux choix qui ne me plaisaient pas et... accepter le chat était probablement mieux que de savoir qu'elle irait s'installer avec n'importe qui ailleurs. Certes je ne me sentais pas prêt à l'accueillir officiellement chez moi mais je ne voulais pas non plus qu'elle aille chez quelqu'un d'autre. Foutu dilemme. « Oui bon paaas "vieux" fauteuil mais... un fauteuil quoi ! Oui bon d'accord, une chaise avec son coussin déjà plein de poils, il sera toujours fourré dessus et c'est bon » oui ben il avait intérêt à rester dessus ou au moins loin de moi. Qu'il ne vienne pas ronronner dans mon cou je préférais largement caresser sa maîtresse ! Tant qu'à faire sa chaise sera dans un coin pas trop visible. En effet c'était une belle concession que je faisais la « Promis, j'attendrai un moment avant de réclamer qu'on change la tapisserie » je riais à nouveau et tournais la tête vers elle "J'espère bien ! Elle te plait ma déco non ?" bon d'accord c'était assez sobre mais classe ! En tout cas Trish y était habituée maintenant. Ceci dit ça n'était pas impossible qu'elle finisse par avoir envie de personnaliser un peu plus notre chambre. « Ah oui ? Quel genre d'idée ? » comme si elle ne voyait pas très bien de quoi je voulais parler ! Un sourire au coin des lèvres je laissais mes yeux s'attarder sur sa langue caressant sensuellement ses lèvres puis sur son corps à présent face à moi « Me dévore pas du regard comme ça, j'me sens toute nue... » je me mordillais la lèvre et les siennes viennent rapidement les rejoindre. Je lui rendais fougueusement son baiser "C'est une incitation à continuer ça... Mais tu as raison, autant que tu te sentes toute nue pour une bonne raison" sans attendre plus longtemps je passais mes mains sous son haut pour le retirer et le balancer plus loin sans me soucier de l'endroit où il atterrirait. J'attrapais ses cheveux et attirait à nouveau son visage contre le mien pour m'emparer de ses lèvres. Ma deuxième main glissais dans le bas de son dos et je lâchais ses cheveux pour venir attraper le devant de son soutif et tirer sauvagement dessus pour faire céder les agrafes. Je caressais sa poitrine et remontais ma main sur sa gorge pour resserrer mon emprise dessus sans l'étrangler tout en mordillant sa lèvre. L'excitation grimpa déjà rapidement dans mon pantalon.
©️ Pando

• ───────────────────────────────────── •


    Can't live without her
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


Vidéo by Lisaatx:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t2821-i-know-you-re-obsseded-with-me

Contenu sponsorisé





Re: And I risk it all for this life we choose [Maks]   


Revenir en haut Aller en bas
 

And I risk it all for this life we choose [Maks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Camelback East :: Villas
-