AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

Venez participer à
l'intrigue pour les 100 ans du lycée !

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Remporter un max de points grâce au
concours, que le meilleur gagne !

Partagez | 
 

 Aleksha - I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Tag - Tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 2057



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Aleksha - I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life    
2018-03-12, 22:52


I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life
Misha & Alekseï
Il y a quelques jours de cela Alekseï avait fêté son anniversaire et pour l'occasion son père avait fait le déplacement depuis la Russie. Enfin l'homme s'était surtout déplacé pour rencontrer son petit-fils, âgé maintenant de six mois. Il faut dire qu'une sale infection durant la période de Noël avait empêché le patriarche de venir jusqu'à Phoenix. Du coup l'anniversaire d'Alekseï avait été une bonne occasion pour Boris de venir passer quelques jours en Amérique et ainsi faire une pierre deux coups.

Pour cette occasion Aleks avait réussi à convaincre Misha de venir passer quelques jours chez lui et jouer ainsi à la petite famille parfaite aux yeux de Boris. L'homme était tellement heureux de savoir que son fils était si épanoui auprès de la belle blonde qu'Aleks n'avait pas voulu le décevoir en lui apprenant la vérité. Une vérité loin d'être aussi charmante que l'image qu'Aleks et Misha tentaient de renvoyer à Boris. Les sourires complices, les gestes affectueux, et les tendres regards n'étant qu'une piètre façade de la réalité. Pourtant le jeune Leninskaï se plaisait de plus en plus à jouer à ce jeu, profitant de la moindre occasion pour se rapprocher de la belle blonde, et ça même si ça lui valait de recevoir parfois des regards noirs de la part de cette dernière. Dans ces moments-là, le brun arborait ensuite un sourire innocent, histoire de se déculpabiliser auprès de la jeune femme. D'ailleurs le jeune homme connaissait assez la blonde pour voir que cette situation ne lui plaisait pas et qu'elle n'avait qu'une hâte c'était de quitter les lieux au départ de Boris. Seulement ce dernier n'avait pas encore évoqué sa date de départ et cela permettait à Aleks de profiter encore un peu de la présence de sa meilleure amie, et à Iwan de celle de sa mère.

Une nouvelle fois ce soir-là, Aleks avait profité de la présence de son père à ce dîner pour multiplier les rapprochements auprès de Misha et ça même s'il avait bien eu conscience qu'il risquerait de le payer une nouvelle fois lorsqu'il serait à l'abri des regards, seul dans la chambre avec la blonde. Seulement la tentation était bien trop grande et le brun n'avait de cesse de jouer avec le feu. À la fin du repas, Boris avait fini par s’éclipser dans sa chambre, en prétextant une certaine fatigue. L'occasion pour Misha d'enfin se défouler sur la vaisselle, tandis qu'Aleks s'était lui occupé de mettre en pyjama Iwan et de le coucher, avant de rejoindre la blonde dans la cuisine. « Tu sais je pense que cette casserole doit être propre » Lui faisait-il remarquer tout en s'appuyant contre le plan de travail, le regard vissé sur le dos de Misha en train d'astiquer la vaisselle. « Tu ne veux pas venir te coucher ? » L'interrogeait-il ensuite tout en croisant ses bras contre son torse, en attendant une réponse de sa part. Bizarrement maintenant qu'il était que tous les deux, Aleks semblait nettement moins sûr de lui.

electric bird.


• ───────────────────────────────────── •




If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©️endlesslove.


Dernière édition par Alekseï G. Leninskaï le 2018-04-09, 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit
avatar

« Menteur Avancé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : ava ○lolitaes, gif○Tumblr, ship○me
ϟ CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ MESSAGE : 1069
@PSEUDO : Mehza/Pilgrim.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksha - I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life    
2018-04-05, 17:43


 

i'm alright cause you are in my life.

FT. Aleksha  
   

   
Comment est-ce qu'elle a pu se laisser embarquer dans cette folie ? Misha ne saurait dire exactement. Peut-être qu'elle redécouvre une part de bonté qu'elle ne se connaissait pas. Mais bien qu'elle en veuille toujours à Alekseï, là, est bien la preuve qu'elle ne peut rien lui refuser. Elle préfère pourtant se dire qu'elle devait bien ça au père de son enfant, que ça avait été un bon cadeau d'anniversaire. Mais voilà, son meilleur ami lui avait assuré que cette mascarade ne durerait que le temps d'un week-end. « Tu parles. », qu'elle marmonne dans sa langue natale. Les jours passent et la présence de Boris s'éternisent. Et même si la belle blonde s'est pris d'affection pour le père de son meilleur ami, une nouvelle fois, puisqu'elle se souvient l'avoir déjà apprécié par le passé, ça n'en reste pas moins que cette situation commence sérieusement à lui peser. Elle se retrouve une fois encore dans les talons haut d'une femme qu'elle n'est pas. Elle n'est pas mère et compagne modèle et pourtant c'est le rôle qu'elle se force à adopté. Contrainte de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Comme si elle adorait son rôle de mère, comme si elle n'était plus fâchée contre Alekseï. Par moment, quand il la regarde avec cette tendresse, quand il lui sourit innocemment, quand il la touche avec délicatesse, elle en vient véritablement à se demander pourquoi est-ce qu'elle lui en veut autant. Dans ces moments, elle oublie qu'elle ne peut pas lui faire confiance, elle oublie qu'il l'a trahis, trompé alors qu'elle ne pouvait être plus vulnérable. Et cette question lui qui revient inlassablement le soir quand elle s'allonge à l'extrémité du lit qu'ils partagent, est-ce réellement une trahison s'il n'a fait que vouloir la protégé ? Est-ce que ça justifie ses non-dits, ses mensonges ? Ces soirs là, elle essaie de le comprendre, de se mettre à sa place et parfois, elle y arrive. Maintenant qu'elle jouit de la quasi totalité de sa mémoire, elle sait que si la situation avait été inversé, elle aurait probablement eu recours aux même mesures que lui. Si ce n'est plus extrême. Mais le fait est que c'est lui qui a bafoué sa confiance ô combien aveugle en lui et non l'inverse. Méticuleusement, elle essuie chaque vaisselle qui avait été mis en utilisé ce soir. Ses orbes céruléens cherchent avec minutie la moindre impureté qui aurait pu lui échappé. Cette fois, elle ne cherche pas à fuir ses pensées, juste à calmer ses nerfs. Tout le repas durant, Alekseï n'avait su se tenir tranquille. Il faudrait qu'il lui explique comment est-ce qu'une personne pouvait convenablement se nourrir quand elle était contraint de n'utiliser qu'une seule main. S'il n'avait pas les doigts entremêlé aux siens, il allait la perdre sur le haut de ses cuisses. Et dire que la veille, elle lui avait strictement demandé de limité leur contact au strict nécessaire. Il se joue d'elle, il se fout clairement de sa gueule et le pire c'est qu'elle le voit bien à quel point est-ce que ça l'amuse.

La belle sursaute en entendant la voix du brun et laisse choir de ses mains la casserole sur le plan de travail. En parlant du loup, on en voit le bout de la queue. Non, elle n'allait pas penser à la queue de son meilleur ami. Ce membre qu'elle se languissait chaque jour un peu plus de sentir loger au creux de son entrecuisse. Non, elle n'y pensera pas. Mais elle n'a que ça en tête. Le souvenir de sa virilité qui écarte ses chaires, qui bute, qui cogne, qui la fait fondre. Misha inspire longuement pour détendre ses cuisses qui ne cherchent qu'à aller frictionner contre son intimité déserté. Elle prend le temps de ranger la casserole dans le placard où est sa place avant de faire volte-face. Juste le temps de reprendre ses esprits, le temps de rassembler l'agacement qu'elle a accumulé la soirant durant. Boris est au lit et si le brun est là, c'est que leur fils, aussi. Pour autant, elle sait qu'elle doit faire preuve de discrétion. Elle n'a pas enduré tout ça pour être démasquer la première occasion venue. Mais il la cherche, il s'amuse une fois encore de ses contrariétés et ça, ça l'exaspère d'autant plus. Elle se rapproche de lui, laisse courir ses doigts sur son torse puissant par dessus sa chemise, son regard plongé dans le sien. C'est sa peau qu'elle veut sentir. « Oui, tu dois avoir raison, chéri. », elle surjoue bien qu'en cet instant, ils n'aient pas de public. Ses doigts atteignent le relief de son téton rose par dessus le tissus et une fois coincé entre ses doigts, elle pince. Ça fait mal, c'est discret mais ça témoigne assez bien son irritation, elle ose espérer. La belle se détache ensuite de lui et part déjà vers la salle de bain. « Ton fils m'a encore vomis dans les cheveux. », laissant ainsi entendre qu'elle va prendre une douche et non aller se coucher avec lui. « Bonne nuit. », elle s'en va dans la chambre qu'elle partageait encore il y a quelques mois avec Alekseï, celle qu'elle partage de nouveau en ce moment. Parfois, elle aimerait tellement revenir en arrière. A cette époque où elle ne se souvenait de rien mais où elle le laissait la rendre heureuse, juste avec sa présence. Parfois, elle ne sait juste pas pourquoi est-ce qu'elle a tenue tant que ça à retrouver la mémoire. Sa vie lui semble toujours vide de sens. Elle se débarrasse de sa petite robe noire, en dessous, elle ne porte qu'un string. Ses courbes sont de nouveaux aussi harmonieuses qu'elles l'étaient avec sa grossesse même si une nouvelle cicatrices vient à présent s'ajouter sur sa peau laiteuse. Mais une de plus, une de moins, elle a apprit à ne plus y faire attention. Dans la salle de bain adjacente, après avoir adapté la température de l'eau, elle laisse couler l'eau de son bain. Elle sort juste la tête de la pièce pour capter le regard du brun. « Tu me laves les cheveux ? », elle se dit qu'il lui doit bien ça. Qu'elle a beau le repousser, elle a besoin de son contact.
   
(c) ANAPHORE

• ───────────────────────────────────── •



You fear that you lay alone forever now, ain't true, ain't true, ain't true, no. So put your arms around me tonight Let the music lift you up like you've never been so high.
CamilaCabello-Crying in the club
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Tag - Tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 2057



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksha - I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life    
2018-04-11, 17:29


I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life
Misha & Alekseï
En entendant la remarque d'Aleks, Misha avait sursauté, visiblement surprise de sa présence. D'ailleurs la blonde en avait lâché la casserole qu'elle tenait initialement dans ses mains, ce qui avait légèrement fait sourire le jeune homme. Après quoi le brun avait interrogé la blonde pour savoir si elle venait se coucher. Il faut dire qu'Aleks, contrairement à sa meilleure amie, se plaisait plutôt bien dans son rôle. D'autant plus depuis que Misha avait décidé de lui en vouloir après qu'il lui ait caché certaines choses de son passé. Des omissions qu'il ne regrettait toujours pas aujourd'hui dans la mesure où il avait fait ça pour la protéger. Aujourd'hui au moins grâce à la présence de son père à Phoenix, il pouvait de nouveau se rapprocher de la jeune femme et on ne pouvait pas dire que cela déplaisait à l'homme d'affaires.

Alors que le jeune homme avait attendu une réponse de la part de la blonde, cette dernière s'était finalement décidé à se retourner au bout de quelques secondes vers lui. Le regard plongeait dans celui d'Aleks, la Russe avait effacé en quelques pas la distance entre leurs deux corps. Silencieux le brun l'avait alors regardé faire, admirant au passage ses courbes sur lesquelles il avait tellement envie de poser de nouveau ses mains et sa bouche. Oui il avait même terriblement envie de l'embrasser, de la caresser, et de redécouvrir son corps. Seulement pour le moment le Russe ne pouvait que regarder.

Une lueur d'espoir avait pourtant illuminé ses pupilles lorsque la blonde avait commencé à lui caresser le torse. Le genre d'appel auquel Aleks n'avait jamais su résister et d'ailleurs il avait déjà commencé à lever une de ses mains vers la blonde. Seulement les quelques mots qui avaient suivies dans la bouche de la jeune femme l'avaient finalement tout de suite arrêté dans son geste. Il la connaissait trop bien et à cet instant-là il n'y avait rien de sincère dans ses mots. Même seul à seul la Russe avait visiblement décidé de continuer à jouer en lui assurant qu'il avait raison. D'ailleurs le brun n'avait pas pu s'empêcher de grimacer en sentant Misha lui pincer un de ses tétons à travers sa chemise. Pas de doute elle se plaisait à le torturer, d'autant plus en sachant que Boris était dans les parages.

Heureusement pour le brun, Misha n'avait pas tardé à relâcher sa prise avant de se détourner de lui. La jeune femme lui faisant remarquer que son fils lui avait encore vomi dans les cheveux avant de finalement lui souhaiter bonne nuit et quitter la pièce. Autrement dit la jeune femme n'avait pas l'intention de se coucher dès maintenant. Aleks avait soupiré, un peu las de cette situation. De nouveau seul, le Russe en avait profité pour finir de ranger la cuisine. Enfin du moins, le peu qui avait besoin d'être rangé après le passage de Misha. Puis après avoir éteint toutes les lumières, le brun avait fait un léger détour par la chambre de son fils pour vérifier que tout allait bien avant de rejoindre la sienne. En arrivant il n'avait pu que constater que la pièce était vide et que Misha était belle et bien dans la salle de bain. Du coup il avait commencé à se débarrasser de sa chemise, avant d'être soudainement interrompu par Misha lui réclamant de l'aide pour faire son shampoing. D'abord surpris, le brun ne résistait pourtant pas à l'appel de la belle blonde. C'était bien trop rare en ce moment. « Bien sûr » Et sur ses mots Aleks avait pris la direction de la salle de bain, avant de s'arrêter net une fois dans celle-ci. Misha était là en effet, mais elle était aussi pratiquement nue sous ses yeux. Seul son string lui cachait encore son intimité et rien qu'à cette vision le Russe ne savait même plus pourquoi il se trouvait ici. Après quelques secondes, le brun finissait tout de même par reprendre une certaine contenance avant de taquiner la jeune femme, un sourire au coin des lèvres. « Ton fils a vraiment de brillante idée » Bah oui c'était tout de même grâce à lui que Misha se trouvait ainsi devant les yeux du brun. Il ne pouvait donc que le remercier. D'ailleurs le jeune homme ne pouvait que se mordiller la lèvre inférieure à cette vision. Faire seulement un shampoing à la jeune femme serait certainement très compliqué. Du coup le brun préférait poser son regard sur le bain où l'eau était déjà en train de couler avant de continuer à se perdre sur les formes de Misha. « T'es prête ? On y va » Après tout il était là avant tout pour lui laver les cheveux. Enfin en théorie....


electric bird.


• ───────────────────────────────────── •




If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit
avatar

« Menteur Avancé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : ava ○lolitaes, gif○Tumblr, ship○me
ϟ CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ MESSAGE : 1069
@PSEUDO : Mehza/Pilgrim.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksha - I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life    
2018-04-13, 10:24


 

i'm alright cause you are in my life.

FT. Aleksha  
   

   
Elle ne s'attendait pas à ce qu'il accepte sa requête. Au moins sans se faire prier un minimum surtout après la manière dont elle l'avait traité ces derniers temps. Mais  ce n'était sûrement pas elle qui allait s'en plaindre. Sans un mot de plus, elle ouvrait un peu plus la porte de sorte à le laisser entrer dans la salle d'eau à son tour. Son regard céruléen ne pouvait que s'assombrir alors qu'elle ne pouvait que tracer se ses yeux gourmands la musculature de son torse déjà bien tracée. Alekseï portait bien la chemise mais il revêtait la nudité, encore mieux. Et bien que son pantalon à pince lui fasse un beau fessier, elle aurait nettement préféré aventurer son regard sur sa chaire nue. Mais le brun l'arborait toujours, à son plus grand damne. Misha ne se souvenait plus de la dernière fois où il lui avait donné de le voir dans son plus simple appareil mais ce n'était pas elle qui lui ferait savoir à quel point est-ce qu'elle désirait un aperçut de son corps d'Apollon. Juste un. Histoire de rafraîchir sa mémoire. Bien qu'elle se plaignait à longueur de temps de cette collocation forcée, avec le retour des souvenirs de sa vie passée et les cauchemars virulents qui les accompagnaient, elle était rassurée de s'endormir tous les soirs aux cotés de cet homme dont la seule présence suffisait à les empêché temporairement de torturer son esprit. Une main sur sa hanche, elle l'observait caresser ses courbes du regard. Un petit sourire jouant au coin des lèvres alors qu'elle prenait plaisir de son appréciation. Il la désirait, c'était évident et ça aurait pu la faire jubiler si ce sentiment n'avait pas été réciproque. Mais elle mourrait avant de lui céder quoique ce soit. Quoique... Elle ne perdait rien à profiter de ce qu'il peut lui offrir tant qu'elle vivra sous son toit. Il fallait bien qu'elle trouve un avantage quelconque à cette situation fastidieuse. Ses dents allait happaient sa lèvres inférieur, imitant inconsciemment son action. Cette manière qu'il avait de lui montrer à quel point est-ce qu'elle lui faisait envie faisait transpirer son intimité et bien qu'elle aurait préféré, elle, qu'il n'en remarque rien. Par fierté, toujours, par fierté. La blancheur de son sous-vêtement la trahissait, elle s'en rendait bien compte. Mais l'époque où elle était esclave de ses pulsions est derrière elle, c'était une pensée parmi d'autres qui l'aidait à mieux dormir la nuit. Elle leva les yeux aux ciel à ses mots, son sourire à l'image du sien. « Je savais pas que t'avais un kiffe pour le vomi, poussin. », elle avait la rancune facile et la langue bien aiguisée. Et bien qu'elle ait compris où est-ce qu'il voulait en venir en disant ces mots, elle préférait nettement les tourner en dérision. Repousser, c'était toujours plus facile. Le brun continuait la course de son regard sur l'étendue de sa peau laiteuse et qu'il arrête, était bien le dernier de ses souhaits. Elle aimait sentir son regard sur elle. Doucement, elle laissa tomber le dernier morceau de tissus qui masquait encore sa nudité. Elle avait un large sourire aux lèvres quand elle se retourna pour plonger un premier pied dans l'eau tempérée. Bien que chaude, sa peau se parcourait de frissons. Misha savait qu'il ne manquait pas une miette de son petit manège et devait se faire violence pour ne pas glisser ses doigts entre ses cuisses pour se satisfaire. Pour se libérer de cette frustration qu'elle accumulait encore et encore. « Arrête de me mater, Aleks. Tu vas te faire du mal pour rien. », et lui en faire aussi, par la même occasion. Elle se glissait entièrement dans le bain et effaçait son sourire au moment de lui faire de nouveau face. « Peut-être que tu devrais l'enlever si tu ne veux pas être mouiller. », elle parlait bien de son pantalon. Elle était masochiste, elle s'en souvenait bien assez.
   
(c) ANAPHORE

• ───────────────────────────────────── •



You fear that you lay alone forever now, ain't true, ain't true, ain't true, no. So put your arms around me tonight Let the music lift you up like you've never been so high.
CamilaCabello-Crying in the club
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Tag - Tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 2057



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksha - I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life    
2018-05-02, 17:59


I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life
Misha & Alekseï
Alekseï n'avait pas cherché à comprendre pourquoi Misha lui avait soudainement réclamé de l'aide. Il faut dire que depuis que leur colocation forcée avait débuté, la jeune femme n'avait pas particulièrement cherché à passer du temps avec le brun. Ça avait été même tout le contraire. Du coup lorsque la blonde avait passé la tête à travers la porte pour lui demander de l'aide pour lui laver les cheveux, le jeune homme n'avait pas perdu un instant pour accepter. D'ailleurs Aleks n'avait pas regretté son choix lorsqu'il était entré dans la salle de bain et qu'il y avait retrouvé sa meilleure amie à moitié nue. Seul un petit morceau de tissu recouvrait encore son intimité, qui pourtant n'avait plus de secret pour Aleks depuis longtemps. À cette vision, le brun avait perdu toute notion logique. Son regard se baladant sans aucune gène sur le corps de la demoiselle. Ainsi peu vêtu cela lui rappelait à quel point il avait toujours envie d'elle, et à quel point il la désirait toujours autant. Un désir qui s'était d'autant plus intensifié lorsque le brun avait aperçu à quel point son corps trahissait également la blonde. Il n'était vraisemblablement pas le seul à réagir à cette proximité. D'ailleurs il n'avait pas pu s'empêcher de faire remarquer à la jeune femme que son fils avait vraiment de brillantes idées. À ses mots la blonde avait alors levé les yeux au ciel avant de lui rétorquer qu'elle ignorait qu'il avait un kiffe pour le vomi. Une réflexion qui avait cette fois poussé Aleks à lever les yeux au ciel à son tour. « Comme quoi, je suis une homme plein de surprise mon hirondelle » Oui forcément le Russe s'était à son tour senti obligé d'utiliser un surnom tout aussi glamour que celui que la blonde lui avait donné. C'était d'ailleurs assez paradoxal dans la mesure où ils n'avaient jamais utilisé entre eux de surnom, autre que les diminutifs de leurs prénoms respectifs. Toutefois une fois de plus c'était elle qui l'avait pris par surprise en retirant le dernier morceau de tissu qu'elle portait sur elle, laissant cette fois apparaître son corps nu devant ses yeux. La belle s'amusait de son trouble, il en avait bien conscience et pourtant le brun ne pouvait détacher son regard de ce corps si parfait. Le jeune homme ne perdait même pas une miette du spectacle qui s'offrait devant lui. Laissant son regard parcourir chaque parcelle de sa peau nue qui petit à petit disparaissait dans le bain qu'elle venait de se faire couler. Silencieux, il ne pouvait s'empêcher de sourire en coin en entendant Misha lui dire d'arrêter de la mater parce que pour elle, il se faisait du mal pour rien. « Je serais bien idiot de ne pas en profiter » Et l'un, comme l'autre savait qu'il ne l'était pas. C'était même tout le contraire, alors lorsque Misha avait repris la parole pour l'inviter à retirer son pantalon, histoire de ne pas le mouiller, Aleks ne c'était une nouvelle fois pas fait prier. Le Russe en avait même profité pour retirer son boxer en même temps. « Je pense même que je serais plus à l'aise comme ça » Nu comme un ver, voilà comment il s'était trouvé tandis qu'il s'était à son tour rapproché du bain dans lequel se trouvait Misha. Ainsi devant lui, la blonde ne pouvait ignorer l'effet qu'elle commençait à lui faire. Puis sans lui demander l'autorisation, le brun avait à son tour entrepris de glisser dans l'eau chaude et savonneuse du bain de la blonde. Il y avait bien assez de place pour deux de toute façon. S'asseyant derrière elle, le jeune homme n'avait pas pu s'empêcher de s'amuser avec la blonde en lui murmurant quelques mots à l'oreille. « En fait je n'avais pas envie que tu sois la seule à mouiller » Et en disant cela, Misha, tout comme lui, savait qu'il ne parlait pas de l'eau du bain à ce moment-là. Après tout qui avait dit qu'elle serait la seule à jouer avec ses nerfs ?

electric bird.


• ───────────────────────────────────── •




If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit

Contenu sponsorisé





Re: Aleksha - I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life    


Revenir en haut Aller en bas
 

Aleksha - I close my eyes and even when I'm sleeping i'm alright cause you are in my life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Midtown :: Appartement, Loft, Duplex
-