AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

Venez participer à
l'intrigue pour les 100 ans du lycée !

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Remporter un max de points grâce au
concours, que le meilleur gagne !

Partagez | 
 

 /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : TAG (avatar) beylin (Signa)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
ϟ JOB : étudiante littéraire dernière année de Master
ϟ MESSAGE : 133
@PSEUDO : RYU



/FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2017-11-21, 17:28




       
Angry one day, but sisters all days
Trish & Elsa

       
«Flash Back 15 novembre 2014»
Tout le monde est là, à me dire que je suis intelligente, plus que la moyenne, que je suis quelqu'un de spécial... Tout le monde me dit qu'ils m'envie de retenir si facilement les formules de math, de n'avoir que des notes entre 18 et 20... Tout le monde envie de cerveau que je n'ai pas demandé, juste pour pouvoir décrocher plus facilement un diplôme... S'ils savaient... C'est comme si un gamin de douze ans frottait une lampe magique et demandait au génie d'avoir toutes les réponses au contrôles de math, de français, et d'histoire. ça ne sert à rien. Peut-être que j'ai des facilités, et que cela créé des jaloux, mais à quoi bon avoir tout ça, si on ne peut même pas protéger sa famille. Moi, c'est ma famille qui chercher à me protéger, sans arrêt. Je n'en peux plus, je suis grande, mais on me voit encore comme la petite fille, parce que je suis la petite fille de la famille donc je le suis et le resterai quoi qu'il arrive. D'abord mes parents on caché à Trish son adoption et à moi aussi par le même coup. Ensuite Trish s'est détachée de moi, pour que je ne subisse pas sa mauvaise influence. Et maintenant elle aurait aussi une jumelle... Je suis perdue, parce qu'on veut trop me protéger. Nos parents ne voulaient pas nous faire de peine, donc ils ont voulu nous cacher tout cela, mais ça n'a fait qu'empirer la chose. Un barrage qui retient de l'eau trop longtemps fait des ravages quand il cède, alors que s'il avait été ouvert dès le début... En bref, j'en ai marre qu'on me cache tout un tas de choses. Trish était venue réclamer des explications aux parents, et moi aussi par la suite. Mais je ne sais même plus si je dois les croire, et Trish a sûrement plus d'informations que j'ai bien pu en récolter.

Toute la soirée et une partie de la nuit, je l'avais harcelée par sms pour que l'on se voit, qu'on en parle, qu'elle m'explique, je voulais savoir. On avait donc rendez vous au café, pour parler librement. J'espérais juste qu'elle allait s'être réveillée, et qu'elle n'allait pas me planter là. J'étais déjà étonnée qu'elle n'ai pas insister pour repousser, et qu'elle ai céder à mon "caprice". Mais après avoir attendu quelques minutes au café, je vis sa silhouette entrer et me chercher du regard. Je me levais pour qu'elle me repère, et une fois arrivée à sa hauteur je la pris dans mes bras. Cela m'importait peu de la mettre mal-alaise ou pas, j'avais juste terriblement envie de faire ça depuis longtemps. Je finis par me décoller d'elle
"Ça fait plaisir de te voir enfin... J'ai déjà commandé deux cafés et des cookies."
Oui forcément, petit déjeuné oblige. il n'était pas encore 10h et je n'avais rien avalé, alors j'avais pris les devants à mon arrivée. Je m'assis à table et je ne pus m’empêcher d'entamer le vif du sujet.
"Je me suis disputer avec papa et maman hier."
Chose qui n'était jamais arrivée. Je m'étais déjà fait disputer oui, mais qu'une dispute éclate avec moi comme source, ce n'était jamais arrivé. Rien que cette phrase devrait la faire réagir.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6756-elsatitre-fr
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8456
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2017-11-21, 18:29


Angry one day, but sisters all days
17 novembre 2014 - Van Der Wood²

Trish avait encore du mal à réaliser, à digérer tout ça... elle avait rencontré June il y a quelques mois et ensuite tout était devenu si ... compliqué. C'était tellement plus simple quand ses "parents" n'étaient que des gens exaspérés qui avait craqué à cause du comportement inadmissible de leur fille aînée. Jusque là, c'était normal. Une histoire de famille parmi tant d'autres, une dispute tellement commune qu'on retrouvait cette scène dans bien des films au scenario peu évolué... Mais au lieu de ça, il y avait cette histoire d'adoption hors du commun, cette séparation d'avec sa jumelle lorsqu'elles étaient encore des nouveaux nés. Un joint coincé entre les dents, elle regardait la fumée s'échapper de sa bouche... cette dispute avec ses parents, ces explications qui ne lui convenaient pas... ça lui paraissait déjà si loin alors que c'était il y a quelques heures à peine. Elle avait déposé June chez elle et depuis qu'elle était rentrée, elle n'avait fait que boire de la vodka et fumer des joints. Depuis quelques minutes, son portable ne cessait de vibrer mais Trish l'ignorait. Elle n'avait aucune envie de parler à qui que ce soit. Mais devant les vibrations incessantes elle finit par attraper son portable en grognant pour voir le nom... d'Elsa ? Depuis quand sa petite soeur la harcelait de messages ? Trish termina son joint et lu en diagonale les messages, ce qu'il en ressortait, c'était qu'elle voulait parler à Trish. C'était... bizarre. Est-ce qu'elle était tout le temps comme ça mais que Trish l'ignorait parce qu'elle n'avait pas son numéro jusqu'à il y a quelques jours ? Ou c'était pour quelque chose de plus important ? Trish avait dans un premier temps répondu qu'elle n'avait pas la tête à voir du monde, qu'elle était occupée. Mais devant l'insistance suspecte de sa cadette, elle avait finit par accepter de la voir le lendemain.

Et c'est comme ça que Trish se retrouvait à devoir se lever le matin pour bouger de chez elle. Sérieux, pourquoi le matin ? Qu'est-ce qui lui avait prit de dire oui ? Probablement que la vodka lui avait fait lire "p.m" au lieu de "a.m" c'était la seule explication pour qu'elle ait accepté un rendez-vous aussi tôt. C'était plutôt l'heure à laquelle elle se couchait ça. Quoi qu'il en soit, Trish avait fait l'effort de se lever après huit réveils, avait prit une douche, s'était maquillée et avait enfilé un mini-short et un débardeur échancré avant d'attraper son sac à main et de filer à pieds en direction du Lola Coffee dans son quartier. Faisant claquer les talons de ses bottes sur les trottoirs, Trish ignorait les passants, sa clope au bec et ses écouteurs dans les oreilles. Arrivée devant le café, elle écrasa sa clope, rangea son mp3 dans son sac et franchit la porte. Son regard balaya la pièce pour trouver sa soeur qui arriva enfin dans son champ de vision en faisant de grands gestes. Elle se dirigea vers elle et eut droit à un calin auquel elle ne s'attendait ... pas vraiment.

« Euh.. ouais, moi aussi je suis contente de te voir » dit-elle sans masquer sa surprise et en lui tapotant légèrement la tête « Oh cool ça »

Elle n'avait pas petit déjeuner en partant et maintenant qu'elle était là, les odeurs de café et de bouffe qui lui chatouillaient les narines commençaient à lui donner faim. Elle s'assied donc face, inquiète de savoir pourquoi Elsa voulait tant la voir... mais Trish ne voyait pas en quoi elle allait pouvoir être très utile à la petite brune.

« Ah ... » Trish se racla un peu et profita de l'arrivée de la serveuse avec les cafés et les cookies pour chercher une réponse mais... rien ne vint. « J'pense pas être la mieux placée pour te conseiller par rapport aux parents, c'est pas comme si on se comprenait beaucoup eux et moi... » Trish serra les dents, tentant de refouler la rage qu'elle éprouvait contre eux avec ce qu'elle venait d'apprendre. Trish but une gorgée de café brulant avant de relever la tête. « Bon vas-y, explique, s'est passé quoi avec eux ? T'as eu que 15 à l'école ? » proposa-t-elle avec une tentative d'humour.


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : TAG (avatar) beylin (Signa)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
ϟ JOB : étudiante littéraire dernière année de Master
ϟ MESSAGE : 133
@PSEUDO : RYU



Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2017-11-25, 18:24




       
Angry one day, but sisters all days
Trish & Elsa

       
«Flash Back 15 novembre 2014»
Comme prévu, Trish ne s'attendait pas au câlin. Pas grave, je le savais depuis longtemps qu'elle n'était pas très tactile contrairement à moi. Nous nous étions assises et la serveuse posa les cafés et les cookies, la réjouissance de la matinée! Mais j'étais venue ici pour avoir des réponses et je n'allais pas en démordre. J'ai une sainte horreur des disputes, j'ai détesté me disputer avec mes parents, et je ne veux pas me disputer avec ma sœur... Je veux qu'on arrête de me cacher les choses, je veux qu'on arrête de me traiter comme la petite, je voudrais ne pas avoir besoin de m'énerver pour que l'on me dise la simple vérité...
« J'pense pas être la mieux placée pour te conseiller par rapport aux parents, c'est pas comme si on se comprenait beaucoup eux et moi... Bon vas-y, explique, s'est passé quoi avec eux ? T'as eu que 15 à l'école ? » Elle m'arracha un rictus mais celui-ci disparu très vite après que mon cerveau me rappel la vrai raison de la dispute d'hier. Trish n'avait pas l'air de penser que je pouvais savoir pour elle et son adoption, et je suis sûre qu'elle ne se doute pas un seul instant que je sais pour sa jumelle, sa vraie sœur.
"Tu n'y es pas... Quand je suis revenue, je les ai trouvés abattus, je ne suis pas aveugle. Il s'était passé quelque chose de grave. Tu étais passé à la maison pour demander des explications. Et je les ai réclamées aussi par la suite." Le sous-entendu était bien sûr que les parents m'avaient répété ce qu'ils avaient dit à Trish, mais j'étais persuadée de n'avoir eu qu'une partie de l'histoire.
"Je sais que je ne suis pas ta vraie sœur, je sais que tu as une vraie sœur... Je veux juste que tu me raconte l'histoire, la tienne, et non celle des parents." Ma gorge se nouait quand je parlais, mais je faisais tout pour ne pas que cela se voit. Trish me racontait des histoires quand j'étais petite, mais celle que je voulais là n'avait rien à voir. Elle n'avait ni super-héro, ni princesse, ni fin heureuse, et pourtant, je tenais tellement à l'entendre...


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6756-elsatitre-fr
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8456
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2018-01-15, 01:55


Angry one day, but sisters all days
17 novembre 2014 - Van Der Wood²

Fut un temps, Trish avait été une bonne grande soeur. Pas du genre à tout partager avec sa cadette. Au contraire, adolescente, elle considérait Elsa comme une gamine casse-pieds qui la collait tout le temps. Mais quoi que leur relation ait pu être pendant qu’elles grandissaient, Trish avait toujours protégé sa petite soeur, même de loin. Elle avait toujours espionné les garçons qui lui tournaient autour et cogné sur ceux qui lui cherchaient des noises. C’était comme ça et ça ne changerait probablement jamais, même le jour où Elsa saurait se défendre elle-même. Peut-être qu’elle le savait déjà, mais pour Trish, Elsa avait toujours quatorze ans, puisque c’est à cet âge que Trish l’avait lâchement abandonnée. Depuis ce jour… elle s’était tenue loin d’Elsa. Pour son bien, elle en était persuadée. Pour autant, si sa soeur l’avait un jour contacté en urgence, Trish aurait rappliqué même si elle n’avait pas adressé la parole à sa soeur depuis deux ans. Aujourd’hui qu’elles avaient repris contact, Trish ne pouvait pas esquiver Elsa. Mais vu ce qu’elle lui racontait… elle aurait peut-être dû se trouver une excuse pour ne pas la voir. Clairement, elle n’avait aucune envie de parler de leurs parents, surtout avec ce qu’elle venait de découvrir… Trish préféra garder le silence et laisser Elsa continuer et lui faire comprendre qu'elle savait qu'elle et Trish n'étaient pas liées biologiquement. Trish poussa un soupire.

« Elsa... ça veut rien dire vraie sœur, tu restes ma frangine quoi qu'il arrive »

Le problème, c'est que Trish ne savait pas vraiment tout ce qu'Elsa savait. Trish doutait fortement que leurs parents aient tout raconté dans les moindres détails, l'illégalité de son adoption, les arrangements avec les parents biologiques des jumelles, la disparition de leur mère... les Van Der Wood étaient protecteurs avec Elsa, c'était improbable qu'ils soient entrés dans les détails.

« Bon euh... par où commencer ... » comment enjoliver les choses ? « J'ai découvert l'existence de June y'a pas longtemps, on est venues réclamer des explications et j'ai pas été tendre avec eux, c'est pour ça qu'ils étaient ... pas en forme. »

Trish avait même été à la limite du cruel avec eux. Elle n'avait pas eu la moindre compassion, la moindre empathie, juste une profonde déception et un brin de haine. Elle avait tout de même claqué la porte en disant à sa mère au bord des larmes qu'elle la détestait. Elle avait été froide, sans cœur.

« Nos parents biologiques avaient pas les moyens de nous élever toutes les deux alors ils ont dû se séparées d'une de nous pour qu'on ait plus de chances de.. bien vivre ? Enfin voilà, c'était pas la décision du siècle mais voilà. »

Trish but une nouvelle gorgée de café en essayant de faire tourner ses méninges.

« Ils ont pas géré de nous cacher l'existence l'une de l'autre mais... ils ont tous fait ce qu'ils pensaient être le mieux... y'a rien de plus à dire »

Putain ce que c'était difficile de ne pas cracher son venin sur la connerie monumentale qu'avaient fait ses quatre parents... Ils avaient tous été aussi cons les uns que les autres, sauf sa mère biologique tiens ! Elle, au lieu d'être conne elle était simplement folle à lier. C'était vachement mieux dis donc... Quand on voyait son patrimoine génétique, on comprenait mieux pourquoi Trish n'était pas très nette.


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : TAG (avatar) beylin (Signa)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
ϟ JOB : étudiante littéraire dernière année de Master
ϟ MESSAGE : 133
@PSEUDO : RYU



Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2018-01-16, 10:31




       
Angry one day, but sisters all days
Trish & Elsa

       
«Flash Back 15 novembre 2014»
« Elsa... ça veut rien dire vraie sœur, tu restes ma frangine quoi qu'il arrive » Baboum. C'est à peu près ce qu'il se passa dans ma poitrine à ce moment là. Je n'espérais que cette phrase dans toute cette conversation, et pourtant j'arrivais toujours à douter. Qui était-elle? D'où venait-elle? Qu'avait-elle vécu? Est-ce que cela aurait été mieux si nos parents les avaient adoptées les deux? Est-ce que si ça avait été le cas Trish n'aurait pas passé son enfance avec June plutôt qu'avec moi? Est-ce que maintenant qu'elles se sont retrouvées je vais encore plus disparaitre de la vie de Trish? Va-t-elle passé tout son temps avec elle a faire des trucs... de soeur? Je n'arrive pas à imaginer... Mon cerveau n'arrive pas à assimiler. Je suis à la fois heureuse pour elle, et malheureuse moi-même... Pourquoi? Si Trish a retrouvé sa jumelle, c'est bien non? Elle connait la vérité sur elle, et une jumelle c'est quelque chose de très important non? Alors pourquoi est-ce que je vais si mal quand j'essaye de les imaginer heureuses toute les deux... Ce que je ressent c'est... Juste de l'égoïsme.

Trish commença à raconter sa version. Elle m'expliqua qu'elle avait rencontré June il n'y a pas longtemps, et qu'elles étaient entrées chez les parents dans le but de savoir ce qu'il s'était passé. « Nos parents biologiques avaient pas les moyens de nous élever toutes les deux alors ils ont dû se séparées d'une de nous pour qu'on ait plus de chances de.. bien vivre ? Enfin voilà, c'était pas la décision du siècle mais voilà. » Sur ce point je n'étais pas d'accord avec elle. Tout simplement parce que c'était cette décision qui avait fait d'elle ma soeur. Et pour des parents, je pense qu'il est difficile d'abandonner un enfant, même entre de bonnes mains, et ce qu'ils ont fait a permis à Trish de vivre une enfance normale. A l'adolescence elle a beaucoup changé, peut-être s'est-elle laissé influencée par des personnes plus vieilles pour la mener à faire de mauvaises choses, notamment la drogue... Mais rien ne pouvait prévoir ça et je suis sûre que ses parents biologiques ne voulaient qu'une belle vie pour elle. « Ils ont pas géré de nous cacher l'existence l'une de l'autre mais... ils ont tous fait ce qu'ils pensaient être le mieux... y'a rien de plus à dire » Son ton n'était pas naturel. Il n'y a rien de plus à dire vraiment? Ils ont fait ce qu'ils pensaient être le mieux, sérieux?  "Il y a quelques secondes tu m'as dit que tu n'avais pas été tendre avec eux, et moi je les ai retrouvés abattus, maman avec les yeux aussi rouges qu'ils pouvaient l'être, en train d'essayer de s'occuper l'esprit à faire la cuisine, elle découpait des légumes encore et encore, il y en avait beaucoup trop même pour un pot-au-feu pour douze personnes. Je poussais un large soupir Il y a bien plus à dire." J'ai eu énormément de peine de les voir comme ça. Mes parents, les personnes qui m'ont élevé, m'ont payé les cours, l'université, les cadeaux de Noël, les cadeaux tout court... Et pourtant j'en ai rajouté une couche, je les ai forcé à répéter, et là je faisais répéter Trish. "Tes parents Biologiques, tu les a rencontrés?" Ceux qui rêvaient d'une meilleure vie pour leurs enfants, mais qui les ont séparer. Tout ce que je savais sur ce couple au final, c'est qu'ils étaient australiens.

(c) DΛNDELION

• ───────────────────────────────────── •




I know
I'm not
the only one.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6756-elsatitre-fr
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8456
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2018-01-16, 17:44


Angry one day, but sisters all days
17 novembre 2014 - Van Der Wood²

Entre Trish et ses parents ça avait été ... compliqué. Tant qu'elle était gosse ça allait et dès l'adolescence, ça avait été le raz-de-marée. Bien sûr, comme tous parents, ils s'attendaient à ce que ce ne soit pas simple tous les jours. Mais Trish leur avait vraiment donné du fil à retordre, elle les avait défié, provoqué, leur avait manqué de respect avec une arrogance sans nom. Et le vrai problème c'est qu'elle n'était pas sortie de cette période. Passé la simple rebellion d'adolescente, il y avait eu les soirées alcoolisées, les mecs, la drogue. Jusqu'à ce qu'ils n'en puissent plus. Elle ne leur en avait jamais voulu de l'avoir mise dehors, ils avaient déjà eu bien du courage de la supporter sans jamais lui avoir collé une baffe bien méritée. En revanche, ce qu'elle avait découvert était totalement impardonnable. Elle connaissait leurs raisons, elle les avait retourné dans tous les sens mais ça n'avait pas réussi à la convaincre.

« Qu'est-ce que tu veux que j'te dise hein ? Que j'ai la haine contre eux ? Evidemment ! Ils m'ont mentit pendant vingt-deux putain d'années ! Ils m'ont caché non seulement que j'étais adoptée mais que j'avais une soeur, une jumelle qui plus est, alors oui, oui j'ai la haine et » j'ai eu envie qu'ils crèvent « je leur en veut à mort pour leur secret de merde. »

Fais chier, Trish avait furieusement de tirer sur une clope ou un joint, elles auraient du se foutre en terrasse. Quand Trish avait vu la déception sur le visage de son père, la tristesse et la culpabilité dans les yeux rougies de sa mère... toutes leurs paroles d'amour ne lui avaient fait ni chaud ni froid. Tous les "on ne voulait pas te perdre" et "ne nous déteste pas" étaient tombés dans l'oreille d'un sourd. Elle était restée de marbre et n'avait même pas cillé, alors ce n'était pas imaginer cette femme avec les yeux bouffis découpa soixante-quinze carottes qui allait lui donner un pincement au coeur.

« Je m'en fous totalement que maman soit perturbée, tant mieux ça me fait une belle jambe, elle l'a mérité. Il est pas question que je culpabilise alors qu'ils ont tous les torts. »

Il y avait toujours une solution si on s'en donnait vraiment les moyens. Ils étaient venus à Phoenix en grande partie pour ça et ils n'avaient pas eu les couilles de faire se rencontrer les jumelles. Quitte à ce qu'elles vivent chacune dans une famille, elles auraient pu grandir ensemble. Elles auraient grandir ensemble.

« Nan... personne n'a de nouvelles de notre mère biologique depuis que » depuis qu'elle avait disparu « fin depuis qu'ils m'ont laissé. June l'a jamais connue non plus, elle a été élevée par son père et on ira probablement le voir lui aussi... mais quand June aura décidé. J'ai pas franchement envie de le connaître de toute façon. »

Abandonner un enfant, Trish pouvait le comprendre. Elle n'avait jamais voulu avoir d'enfants et si elle se retrouvait un jour avec un marmot sur les bras, elle n'avait aucunement l'intention de le garder. Sauf que les Hawson avaient eu des jumelles et qu'ils les avaient séparés. Il n'était pas question de vouloir ou non des enfants mais d'avoir eu la cruauté de séparer des jumelles, de les laisser dans l'ignorance de leur existence. Ils avaient gardé June et abandonné Trish, c'était la seule chose qu'elle retenait, qu'importent leurs intention et leur tentatives pour se donner bonne conscience.


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : TAG (avatar) beylin (Signa)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
ϟ JOB : étudiante littéraire dernière année de Master
ϟ MESSAGE : 133
@PSEUDO : RYU



Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2018-01-17, 12:22




       
Angry one day, but sisters all days
Trish & Elsa

       
«Flash Back 15 novembre 2014»
Voilà il était sortit ce mot, le fameux "haine". Elle leur en voulait atrocement et même si je le savais déjà, j'avais besoin qu'elle me le dise, j'avais besoin de l'entendre, j'avais besoin que l'on me dise la vérité au lieu de me laisser la deviner à chaque fois. Ils l'avaient viré de la maison, et je leur en avait voulu, ils ont caché à Trish ses origines et sa soeur, et c'est aussi impardonnable. Je n'ai jamais compris pourquoi tout avait déraillé à l'adolescence de Trish, j'ai été privé de ma soeur pendant près de 4 ans à cause des parents, et pourtant je rentrais tous les soirs et je les embrassais. Ce sont mes parents et je n'y peut rien, je les aime... Je m’efforçais de me dire que Trish aurait bien quitté la maison un jour où l'autre, que ça revenait au même pour moi, sauf que pas du tout... A ce moment là, Trish à volontairement mis de la distance entre elle et moi, et il a fallu que j'apprenne que je ne suis pas sa soeur pour que l'on se revoit enfin après quatre ans... s'il faut ça pour que l'on se revoit qu'est-ce que se sera la prochaine fois? Quand elle aura eu un enfant? Tout ce qui s'était passé était quand même très grave, elle apprend qu'elle est adoptée, qu'elle a une vraie soeur (jumelle qui plus est), que sa vraie mère est on ne sait où, mais que son vrai père est à porté. Et moi, je suis là, dans ma dernière année de master, a taper des lignes encore et encore. Et je n'aurais jamais été au courant si j'avais eu un appartement et que je n'étais donc jamais rentrée à la maison ce soir là. Les parents avaient essayé de me cacher la vérité, de me faire croire que tout allait bien, et j'avais du couper l'électricité de la maison pour avoir un peu d'attention et obtenir des réponses. Moi qui ne m'énerve jamais, moi qui déteste les disputes, la petite fille qui partait dans sa chambre quand Trish s'engueulait avec les parents, celle-là même, avait du péter un câble pour qu'on lui dise la vérité. Quelque chose d'aussi simple et d'aussi compliqué à la fois, la pure vérité. Aujourd'hui, les choses sont telles qu'elles sont et cela ne pourra plus changer, alors inutile de vouloir revenir en arrière, ça n'a jamais été possible. Il allait falloir balayer les débris, et construire a nouveau.


"Merci Trish. C'est ce que je voulais entendre, la vérité. J'en ai marre d'être à l'écart, que personne ne me dise rien, j'ai le droit de savoir, j'ai... Je déglutis comme pour refréner les larmes qui me montaient aux yeux J'aimerai que vous arrêtiez de me protéger à votre manière, parce que je ne me sens pas protégée, mais emprisonnée..." C'était littéralement ça, une prison, une pièce vide aux murs de verre, dans laquelle je voyais tout sans rien entendre, sans rien pouvoir faire... "Je t'en pris, laisse moi être ta soeur... Tu me manques."



(c) DΛNDELION

• ───────────────────────────────────── •




I know
I'm not
the only one.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6756-elsatitre-fr
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8456
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2018-02-19, 17:49


Angry one day, but sisters all days
17 novembre 2014 - Van Der Wood²

Trish avait essayé de paraître indifférente, de montrer que ça ne lui faisait ni chaud ni froid mais chassez le naturel, il revient au galop. Quand elle avait vu ses parents, il s'en était fallut de peu pour qu'elle succombe à l'envie de les frapper, tous les deux. Peut-être que ça leur aurait finalement fait moins mal que son attitude même glaciale. La violence avec Trish, ils savaient gérer, la froideur, beaucoup moins. Elle n'avait jamais été du genre calme et patiente, s'engueuler c'était toujours plus facile que de ne pas se parler. Elle avait été tellement dégoûtée d'apprendre la vérité... elle avait beau avoir retourné le problème dans tous les sens, elle n'arrivait pas à leur pardonner, à comprendre leur décision, leur mensonge... pas seulement aux Van Der Wood, mais également au père de June, enfin... leur père, mais même si Trish détestait actuellement ses parents adoptifs, elle avait bien du mal à poser les mots "père" et "mère" sur ses parents biologiques. Trish tourna la tête vers la rue pour échapper au regard triste de sa cadette.

« C'est plus fort que nous de te protéger... » même si Trish savait  à quel point ça pouvait être chiant quand on avait un peu de fierté « eux c'est des parents et moi... ben tu restes ma p'tite soeur et t'auras toujours huit ans »

Trish esquissa un bref sourire sans trop savoir si ça allait faire rire Elsa ou l'agacer encore plus. Mais c'était vrai. Pas dans le sens où elle la considérait comme un bébé qui n'avait droit de rien faire, Trish était consciente qu'en quelques années, Elsa était devenue une femme mais Trish la protégerait toute sa vie quitte à se mettre elle-même en danger. La brune reporta son attention sur sa petite soeur.

« T'es ma sœur tête de linotte, même si j'ai pas franchement assuré ces dernières années... » c'était peu de le dire, non seulement elle n'avait pas assuré mais elle avait été totalement absente « C'était pas contre toi si je t'ai lâché, c'était pour ton bien. Les vieux ils ont beaucoup de torts mais ils ont raison sur un seul point : faut pas que tu deviennes comme moi. Je sais ce que je suis et je veux pas que tu sois ça, j'voulais pas que la gamine que t'étais se laisse influencer par toutes mes mauvaises actions alors c'était p'tet pas le truc le plus facile à vivre mais les gens ont généralement moins d'emmerdes quand ils m'ont pas dans les pattes. »

Trish avait un don depuis des années pour se foutre dans des situations pas possibles et parfois dangereuses. Elle connaissait Maksim depuis six mois et elle avait déjà réussi à le faire jouer aux infirmiers de nuit parce qu'elle avait débarqué chez lui au milieu de la nuit en plein bad-trip. Entre la drogue, les gens peu fréquentables qu'elle se mettait à dos, ses ennuis avec les flics et ce, sans parler des situations improbables quand elle essayait de choper des célébrités pour illustrer les tabloïds.

« J'suis pas une fille bien » dit-elle simplement en buvant une gorgée de café


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : TAG (avatar) beylin (Signa)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
ϟ JOB : étudiante littéraire dernière année de Master
ϟ MESSAGE : 133
@PSEUDO : RYU



Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2018-03-01, 14:34




       
Angry one day, but sisters all days
Trish & Elsa

       
«Flash Back 15 novembre 2014»
Trish était sincère, et je l'étais aussi. Ça faisait longtemps que nous n'avions pas eu une discussion sérieuse, en fait ça faisait longtemps qu'on avait pas eu une discussion tout court. Au fond, je n'arrivais même pas à savoir si cette conversation me faisait du bien ou si c'était tout le contraire. Même si Trish m'avait assuré que je resterai toujours sa petite soeur, biologique ou non, je ne pouvais pas nier qu'elle avait désormais une autre soeur, du même âge qu'elle, avec qui elle allait sans doute pouvoir partager plus de choses... Et moi je ne suis pas de cette famille là...

Quand elle disait que les parents voudraient toujours me protéger, et que pour elle je serais toujours la petite soeur sur qui il faut veiller, je ne savais plus quoi dire. C'est cette protection qui a foutu la merde du début à la fin ! Si les parents n'ont pas dit à Trish qu'elle était adoptée et qu'elle avait une soeur, je ne pense pas que ce soit par sadisme, c'était pour la protéger d'une histoire potentiellement horrible. Peut-être qu'elle serait partie à la recherche de sa famille biologique, qu'elle aurait découvert qu'ils étaient tous morts dans un accident de voiture? Personne n'en savait rien, personne ne pouvait savoir. Comme Trish ne savait pas à quel point la protection qui l'avait meurtrie était en train de m'étouffer à mon tour.

"Je m'en fiche totalement que les autres aient des ennuis avec toi, je ne suis pas les autres. Et je ne suis pas aussi influençable que tu le crois. Je ne fume pas, je n'ai jamais touché à une quelconque drogue, et ce n'est pas en reprenant un réel contact que cela va changer. Si tu as eu peur de ça je peux le comprendre, mais ce n'est plus d'actualité de penser comme ça. Je ne veux pas attendre encore quatre ans pour boire un café avec toi."
Les mots n'étaient même plus filtrés par un quelconque conscience, ils sortaient à cru, j'en avais marre, à 21 ans je suis une personne, et Trish en est une autre. Je ne deviendrai pas "comme elle" tout comme elle ne peut pas devenir "comme moi", ça c'est bon pour les gamins qui ne sont pas encore matures et qui ne connaissent pas la vie. Je pense avoir passé ce stade.

Mais c'est quand elle me dit qu'elle n'était pas une fille bien je ma conscience fit un bond. "Si tu n'es pas une fille bien, alors pourquoi est-ce que c'est quand tu n'es pas là, que je ne suis pas bien..."

(c) DΛNDELION

• ───────────────────────────────────── •




I know
I'm not
the only one.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6756-elsatitre-fr
avatar

I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees.


Who I am ?
ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Phoebe Tonkin
ϟ JOB : Au chômage ✄ Paparazzi pendant 5 ans ✄ A bossé 4 mois pour un trafiquant d'armes
ϟ HUMEUR : Enervée
ϟ CITATION : Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
ϟ MESSAGE : 8456
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   
2018-05-16, 17:29


Angry one day, but sisters all days
17 novembre 2014 - Van Der Wood²

Trish n'avait jamais été du genre à écouter sagement ses parents, dès qu'elle avait été en âge de penser par elle-même, elle avait commencé à les défier, comme si tout au fond d'elle, elle savait qu'ils n'étaient pas légitimes et n'avaient droit à aucune autorité sur elle. Elle se demandait si ça venait de son caractère ou de son inconscient, si elle aurait été aussi rebelle en étant élevée par ses parents biologiques. Si en grandissant avec June, elles auraient été fusionnelles ou auraient passé leur temps à se chamailler comme elles avaient pu le faire avec Elsa quand elles étaient gamines, même si Trish l'avait toujours protégée face aux autres. Mais toutes questions  resteraient éternellement sans réponse car personne ne leur avait donné le choix. On avait décidé pour elle sans leur permettre d'un jour se rencontrer... Si Trish avait grandit chez les Van Der Wood tout en fréquentant les Hawson, les choses seraient sûrement très différentes et Trish serait nettement moins en colère contre ses parents.

La seule fois où elle leur avait donné raison, c'était qu'elle était une mauvaise influence et que sa cadette ne devait pas devenir comme elle. C'était pourtant bien cette fois qu'elle aurait du les envoyer se faire foutre et rester proche d'Elsa. Pourtant, sortir de sa vie lui avait paru être la meilleure solution, celle qui allait satisfaire tout le monde : leurs parents, Elsa qui resterait loin des soucis de Trish, et Trish qui ne mêlerait pas sa petite soeur à sa vie chaotique. Avec le recul, elle savait bien qu'elle n'aurait pas du agir aussi radicalement mais elle ne regrettait pas totalement quand elle voyait la jeune femme qu'elle était devenue. Cette jeune femme qui n'appréciait clairement d'être encore traitée comme une petite fille et qui le faisait bien comprendre à Trish. L'aînée des Van Der Wood esquissa un bref sourire.

« T'as grandit » dit-elle avec une pointe de nostalgie dans la voix, mais la faute à qui si Trish n'avait pas vu Elsa devenir une vraie femme ? « Tu l'es p'tet plus maintenant mais quand t'étais gosse tu l'étais, comme tous les gosses, tu peux le nier autant que tu veux mais à quatorze ans j'avais clairement pas envie que ta vie ressemble à la mienne »

Mais elle était ravie d'apprendre qu'Elsa ne fumait pas, ne se droguait pas et n'offrait pas son corps au premier venu. Bizarrement, elle trouvait normal de coucher avec n'importe qui mais avec Elsa, elle avait le comportement d'une mère protectrice qui voulait le meilleur pour elle et elle était prête à bousiller le premier mec qui lui briserait le coeur.

« C'est ma faute, j'aurais du revenir plus tôt dans ta vie mais... » Trish haussa les épaules, pourquoi n'avait-elle pas osé ? « J'sais pas, j'ai préféré attendre que ce soit toi qui fasse le premier pas, histoire d'être sûre que tu sois pas en rogne contre moi »

Elsa aurait été pleinement en droit d'en vouloir à Trish et pas seulement à leurs parents. Trish aurait pu insister, elle aurait pu envoyer des petits cailloux à la fenêtre de sa soeur, lui envoyer des SMS, appeler sur le fixe à la maison pour prendre des nouvelles d'elle au lieu de laisser le temps passer et observer de loin. Trish soupira.

« Parce que je suis ta soeur et que tu t'es sentie abandonnée quand je suis partie, parce que j'ai laissé une ado se démerder sans explications au milieu d'histoires qui la dépassaient, parce que tu t'as eu l'impression que je te rejetaient en te laissant sans nouvelles pendant des années, parce qu'on est liées toi et moi et que ça, ça a rien à voir avec le sang »

Et parce qu'elle n'avait pas conscience d'à quel point Trish pouvait foutre la merde sur son passage. Trish était partagée entre la joie et la tristesse à l'idée que son absence ait fait autant de mal à Elsa.


• ───────────────────────────────────── •


Life's like this, that's the way its is
« I like you the way you are when we're driving in your car and you're talkin' to me one on one. Somebody else round everyone else watchin' your back like you can't relax »
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3030-trish-attentions-aux-flashs

Contenu sponsorisé





Re: /FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish   


Revenir en haut Aller en bas
 

/FLASH BACK/ Angry one day, but sisters all days -ft Trish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Downtown :: Lola Coffee
-