AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

Venez participer à
l'intrigue où rôde un tueur

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Partagez | 
 

 [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Bae - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4349



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


[Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-08, 00:40


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Trois mois. Trois mois c'était le temps que j'avais passé loin de Phoenix pour vivre une expérience exceptionnelle au Cambodge. Participer à ce voyage humanitaire avait en effet été une opportunité à laquelle j'avais été incapable de refuser. Au Cambodge c'était un monde diamétralement opposé au mien que j'avais alors découvert. Loin de la richesse et du luxe que j'avais l'habitude de côtoyer dans mon quotidien. Là-bas tout était pauvreté, et misère. À mon arrivée sur place j'avais d'ailleurs été retourné de voir dans quelles conditions les gens vivaient et notamment les enfants. Ça m'avait littéralement brisé le cœur et cela m'avait aussi fait prendre conscience de la chance que j'avais de vivre dans des conditions aussi optimales à Phoenix. Mais tout ce luxe, toute cette richesse, ne pouvait en rien remplacer l'amour et la générosité de toutes ses familles que j'avais rencontré au cours de mon séjour. Ses trois mois loin de mon confort m'avaient fait véritablement mûrir et grandir. Une toute nouvelle Mylessià était née. Une Mylessià beaucoup plus humaine, sentimentale, et refusant maintenant de vivre de nouveau dans la luxure. Terminé d'acheter des sacs hors de prix ou les dernières chaussures à la mode. Je n'en ressentais plus le besoin. Tout ça n'était qu'accessoire.

Pendant trois mois j'avais vécu énormément de choses, parfois des bonnes, comme des moins bonnes. La naissance d'un enfant avait illuminé la vie d'une maman, alors qu'un autre enfant avait lui été abandonné à sa mère à la naissance. Chaque cas était différent, et certain beaucoup plus poignant que d'autres. Alors parfois l'émotion avait été trop forte, et plus d'une fois je m'étais effondré dans ma chambre. Parce que c'était impossible de rester impassible à certaines souffrances, et j'en avais pris pleinement conscience. Ce voyage avait été particulièrement intensif.

Et puis le manque de mes proches, c'était fait assez rapidement ressentir. Lou, ma meilleure amie, et surtout Adrian mon petit ami. Avec ce dernier j'avais tout de même pu converser par sms lorsque le réseau me le permettait et mine de rien cela m'avait fait du bien, tout comme cela m'avait fait du mal. Les mots ne pouvaient en rien remplacer une présence physique, que ce soit un câlin, un bisou, ou une simple étreinte. La distance avait été quelque chose que j'avais eu du mal à supporter, d'autant plus par rapport à toutes les émotions que j'avais vécu dans ce pays. Cela n'avait d'ailleurs fait que renforcer les sentiments que j'éprouvais pour le beau brun et que l'adage "loin des yeux, loin du cœur" ne s'appliquait en rien à notre couple. Du moins de mon côté.

L'aventure avait finalement pris fin aujourd'hui et lors de mon départ je n'avais pas pu m'empêcher de pleurer de nouveau en voyant l'amour des gens que j'étais en train de quitter. J'avais vraiment fait des rencontres exceptionnelles pendant ses trois mois et nul doute qu'ils allaient rester à jamais gravé dans mon cœur. Pendant les plusieurs heures d'avion qui s'en étaient suivis j'avais tout simplement dormi, épuisé par ses trois mois. Que ce soit de fatigue physique, ou de fatigue nerveuse. 

J'avais tout de même fini par me réveiller à l'atterrissage, quelque peu étonné d'être déjà arrivé, mais absolument pas déçu. Je n'avais qu'une hâte : me jeter dans les bras de mon petit ami. Du coup une fois tout le protocole passé après ma descente de l'avion, et après avoir récupéré mes bagages, j'avais scruté du regard le moindre recoin de l'aéroport à la recherche du beau brun lorsque finalement mon regard était tombé sur lui. Au même instant j'avais alors laissé tomber mes valises, avant de me précipiter dans sa direction, un sourire naissant sur mes lèvres. Peu importe les regards que l'on pouvait avoir sur moi, seul Adrian devant moi comptait à mes yeux. Voilà pourquoi une fois à sa hauteur j'avais de suite enroulé mes bras autour de sa nuque avant de lui sauter carrément dans les bras. Mes deux jambes s'enroulant autour de sa taille, tandis que je venais nicher ma tête dans son cou, humant au passage son odeur qui m'avait tant manqué. J'étais presque à bout de souffle, complètement submergé par l'émotion, à tel point que je sentais mes yeux me piquer. « Tu m'as tellement manqué » Lui murmurais-je alors mon visage toujours niché dans son cou. Je n'avais de toute façon pas envie d'être à un autre endroit que celui-là à ce moment-là.

Tenue

©️ GASMASK

• ───────────────────────────────────── •


Send them your heart, so they'll know that someone cares and their lives will be stronger and free. As God has shown us by turning stone to bread so we all must lend a helping hand. We are the world, we are the children. We are the ones to make a brighter day ©️endlesslove.
We are the ones to make a brighter day


Dernière édition par Mylessià A. Cartier le 2017-12-09, 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) + Mehza (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Julian Schratter
ϟ JOB : Cuisinier officiellement, fait du trafic avec Whitaker officieusement
ϟ HUMEUR : A faire chier
ϟ MESSAGE : 1780
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-09, 06:53


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Jour J. Aujourd’hui était le jour où je revoyais Mylessià après des mois d’absence, loin de Phoenix. Elle était partie au Cambodge pour une mission humanitaire. A l’époque, je n’avais pas pu l’empêcher d’y aller. C’était ce qu’elle souhaitait faire donc je ne me voyais pas lui refuser une chose qu’elle avait envie de faire. J’avais donc accepté à contre coeur qu’elle parte. Après tout, ça ne pouvait que nous faire ouvrir les yeux sur notre amour. Elle m’avait demandé de garder son chien, ce que j’avais accepté avec grand plaisir, un lien fort nous unissait le chien et moi. D’ailleurs, la garde s’était bien passée et je ne voulais plus me passer du chien. Nous étions devenus très fusionnel pendant ces mois-ci. Par contre, les mois loin de Mylessià avait été quand même très durs. Je ne l’avais montré à personne, pas même à Calum, mon meilleur ami. Je ne voulais pas paraitre faible devant quiconque. Je voulais garder ma fierté et mon côté assez dur devant les autres même si au final, le manque avait été horrible. Le pire dans tout ça était le contact physique manquant. Rien qu’un bisou, une caresse ou même un câlin, ce n’était pas grand chose et au final, cela représentait tout. Je m’étais rendu compte que je n’étais pas assez tactile avec ma petite amie et là, j’avais envie de toucher n’importe quelle parcelle de son corps tant qu’on ne serait pas éloigné physiquement. Je ne la lâcherai plus quand elle reviendra, je ne serais que tactile avec elle, lui offrant toujours des caresses, ne lui lâchant jamais la main… Pendant ces derniers mois, je n’étais pas parti, j’avais préféré me consacrer pleinement à mon travail illégal, augmentant nos affaires avec Calum. J’avais rencontré un paquet de personnes et les affaires allaient bon train jusqu’à maintenant. J’avais eu besoin de me consacrer à quelque chose intensivement pendant ces longs mois d’absence et j’avais réussi à m’occuper l’esprit. Heureusement, pendant son voyage humanitaire, Mylessià avait pu m’envoyer quelques messages qui me réchauffèrent le coeur. C’était court et pas assez régulier mais ça faisait un bien fou. Rien que de savoir qu’elle allait bien, c’était une délivrance pour moi. J’avais eu très peur qu’il lui arrive quoique ce soit là bas. Après tout, elle était dans un pays pauvre où il y avait plusieurs maladies et pas forcément les soins nécessaires. Plus d’une fois, je lui avais demandé comment elle allait et selon ses dires, elle allait bien. Après, était ce des paroles pour me rassurer ? Je ne pouvais pas être sûr.

Aujourd’hui, Mylessià revenait et je lui avais proposé de venir la chercher. Elle avait, évidemment, accepté avec grand plaisir. Depuis qu’elle m’avait donné l’heure de son arrivée, je ne pensais plus qu’à ça. Je ne comptais pas emmener son chien à l’aéroport, on irait le chercher un peu plus tard. Pour l’instant, je voulais profiter d’elle et seulement elle donc je l’inviterai sûrement à manger un bout ou quelque chose. Je m’étais préparé pour être le plus beau possible pour elle et dès que l’heure arriva, je m’empressai d’aller à l’aéroport l’attendre où je pouvais le faire. Les minutes furent longues jusqu’à son arrivée. Puis, au bout d’un moment, je vis une chevelure blonde et une grande femme se démarquer du lot, c’était ma petite amie. Un grand sourire s’afficha sur mes lèvres alors qu’elle m’aperçut. Elle courut jusqu’à moi et sauta dans mes bras. J’encerclais mes bras autour d’elle, la tenant par les fesses pour ne pas qu’elle tombe. L’émotion était intense. Je fermais les yeux pour apprécier ce moment unique, humant son parfum et écoutant sa douce voix me dire que je lui avais manqué. Toi aussi, tu ne peux pas imaginer comment. Je lui déposai un bisou dans le cou. J’avais envie de rester comme ça indéfiniment mais impossible. Je la reposais après de longues secondes voire minutes comme ça. Comment vas tu ? Je m’empressais de lui poser cette question, tout en passant une main dans ses cheveux et observant le moindre détails de son visage qui m’avait tant manqué.

Tenue

©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4757-adrian-regle-n1-bien-cacher-son-jeu
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Bae - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4349



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-09, 18:59


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Lorsque j'avais aperçu le visage de mon petit ami dans toute cette foule, j'avais tout de suite ressenti une intense émotion qui m'avait poussé à courir vers lui. Peu importe les regards sur moi, ou les gens pouvant se mettre sur mon passage, seul Adrian à quelques mètres de moi compter à mes yeux. D'ailleurs une fois à sa hauteur je lui avais directement sauté dans les bras, enroulant mes bras et mes jambes autour de son corps. J'avais envie de le sentir contre moi et de respirer son odeur. Ses trois mois avaient été tellement longs que j'avais aujourd'hui plus que jamais besoin de son contact. Mon visage enfouit dans son cou, je m'étais d'autant plus serré contre lui en sentant ses bras m'encercler le corps et ses mains se poser sur mes fesses. J'étais tellement bien là. Dans ses bras. Ignorant le monde autour de nous. J'avais d'ailleurs senti les larmes me monter aux yeux, ce qui m'avait fait fermer les yeux. Dans un murmure j'avais confié au beau brun à quel point il m'avait manqué et encore en disant cela je me rendais compte à quel point le mot n'était pas assez fort. En tout cas c'était un sentiment partagé par le jeune homme, même si le brun prétendait que je ne pouvais pas imaginer à quel point. Oh que si je le savais très bien, parce que c'était exactement ce que je ressentais. Un manque terrible que les sms échangés pendant mon séjour n'avaient pas permis de combler. Là par contre je pouvais enfin prendre plaisir à être dans ses bras et à sentir ses baisers dans mon cou, ce qui me faisait d'ailleurs sourire. Le manque avait-elle que le sentir de nouveau était une émotion indescriptible. Je ne m'étais d'ailleurs pas pressé pour mettre un terme à ce contact, déposant à mon tour un baiser dans son cou et profitant de cette étreinte avant que le brun ne se décide à me reposer sur le sol. À regret je sentais la chaleur de son corps s'évaporer ce qui me faisait frissonner. Mon regard fixé dans le sien, je l'écoutais ensuite me demander comment j'allais, tandis que mon petit ami en profitait pour passer une main dans mes cheveux. Une petite attention que j'appréciais et qui me faisait esquisser un petit sourire en coin. « Ça va...enfin ça va mieux maintenant » Et ça c'était grâce à lui parce que même si la fatigue pouvait encore se faire ressentir, que j'avais faim et que j'avais bien besoin d'une bonne douche, cela m'était totalement égale à ce moment-là. « Et toi ? » Le questionnais-je ensuite à mon tour tout en attrapant le bas de son tee shirt avec qui je jouais machinalement le temps qu'il me réponde. Puis utilisant ce bout de tissu pour attirer Adrian vers moi, je posais de nouveau mon regard dans le sien. « Embrasse-moi » Et c'était presque dans un supplice que je lui réclamais cela. J’avais besoin de sentir ses lèvres contre les miennes et ainsi être sûr que tout ceci n’etait pas le fruit de mon imagination.


Tenue

©️ GASMASK

• ───────────────────────────────────── •


Send them your heart, so they'll know that someone cares and their lives will be stronger and free. As God has shown us by turning stone to bread so we all must lend a helping hand. We are the world, we are the children. We are the ones to make a brighter day ©️endlesslove.
We are the ones to make a brighter day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) + Mehza (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Julian Schratter
ϟ JOB : Cuisinier officiellement, fait du trafic avec Whitaker officieusement
ϟ HUMEUR : A faire chier
ϟ MESSAGE : 1780
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-13, 17:23


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Sentir Mylessià tout contre moi, collée à moi, ça me faisait le plus grand bien. Elle m’avait tant manqué après ces trois longs mois. Cela m’avait semblé une éternité. Il ne fallait plus qu’elle parte comme ça, c’était beaucoup trop long. Une semaine, ok mais pas plus, trois mois, c’était trop. Je la serrais fort contre moi en la tenant par les fesses pour ne pas qu’elle tombe. Elle ne pouvait même pas imaginer comment elle m’avait manqué. Lorsque je rentrais chez moi, je n’étais que l’ombre de moi même, Joshua pouvait en témoigner. Plus d’une fois, il me disait « Oh mec, qu’est ce que t’as ? » C’était le manque de l’être aimé… Pourtant, devant mes potes, je faisais le gars fier pour ne pas montrer mes faiblesses. Je n’aimais pas être aussi affecté par le manque de quelqu’un et pourtant, c’était une évidence. Au bout d’un moment, je la reposai au sol. On ne pouvait pas rester continuellement ainsi malheureusement même si j’aurais aimé la garder contre moi encore longtemps. Je m’empressais de lui demander comment elle allait. Ca avait l’air d’aller mais elle avait une tonne de choses à me dire. Les courts messages ne suffisaient pas pour tout me raconter. T’es sûre ? Tu n’as pas eu de soucis là bas ? Je parlais aussi bien au niveau de la santé qu’au niveau du quotidien. Je m’en voudrais tellement s’il lui était arrivé quoique ce soit. Elle me demanda à son tour si j’allais bien. Oui, je vais bien, content de te retrouver maintenant. Je ne la quittais plus des yeux, je ne voyais qu’elle. Le reste n’était qu’accessoires. Elle s’amusait à triturer mon tee shirt et au bout d’un moment, elle me demanda de l’embrasser. Il ne fallait pas me le dire deux fois. Je m’approchais tandis que je posais une de mes mains sur sa joue et là, je déposais mes lèvres sur les siennes et l’embrassa d’abord assez doucement puis je l’intensifiai en mettant un peu plus de fougue et mêlant nos langues ensemble afin de faire une danse endiablée. Son contact, ses bisous m’avaient tant manqué. Et là, c’était bien réel, elle était auprès de moi et je ne comptais plus la quitter avant longtemps. Fini les escapades loin de Phoenix, elle restait auprès de moi !

Tenue

©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4757-adrian-regle-n1-bien-cacher-son-jeu
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Bae - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4349



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-15, 21:33


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Rien que de me serrer dans les bras de mon petit ami, j'avais ressenti un plaisir sans nom. Ses trois mois avaient été terriblement longs sans lui et cela m'avait fait d'autant plus prendre conscience des sentiments que j'éprouvais pour le beau brun. Là, maintenant que j'étais enfin de nouveau dans ses bras j'avais vraiment l'impression d'avoir retrouvé ma place. Je n'avais d'ailleurs pas eu envie de quitter ses bras ou de rompre cette étreinte. Malheureusement pour moi Adrian avait lui fini par le faire en me reposant sur le sol. Après quoi je ne l'avais alors pas quitté du regard tandis qu'il m'avait interrogé pour savoir comment j'allais. Je lui avais alors répondu que ça allait. D'autant plus maintenant qu'il était là. Visiblement suspicieux le brun m'avait pourtant demandé si j'en étais bien sûr et si je n'avais pas eu de soucis là-bas ? Haussant les épaules j'avais un instant détourné le regard avant de répondre au jeune homme. « J'ai pas vraiment envie d'en parler maintenant Adri » Pas ici, pas maintenant, pas au milieu de cet aéroport. Je n'avais vraiment pas envie de m'écrouler devant tout le monde. L'émotion que je ressentais d'avoir retrouvé Adrian été déjà bien assez intense. Je l'avais d'ailleurs à mon tour interrogé pour savoir comment lui il allait et il m'avait répondu qu'il allait bien. Le beau brun était content de me retrouver, ce qui me faisait sourire. « Moi aussi » Et c'était probablement pour ça que j'avais commencé à jouer machinalement avec le bas de son tee-shirt. J'avais besoin de le toucher, de respirer son odeur, et d'être ainsi certaine que je ne rêvais pas. D'ailleurs c'était pour ça que j'avais finalement réclamé au jeune homme qu'il m'embrasse. Ses baisers m'avaient également beaucoup trop manqué. Et à cette demande Adrian n'avait pas mis longtemps à répondre puisqu'en quelques secondes il s'était rapproché de moi pour déposer une main sur ma joue avant d'enfin poser ses lèvres sur les miennes. Un baiser d'abord plein de douceur auquel j'avais répondu en passant une main derrière sa nuque, avant que le jeune homme n'intensifie finalement cet échange. Sa langue s’entremêlant à la mienne dans une danse endiablée. C'était tellement bon de re-goûter à ses plaisirs que je ne voulais pas mettre un terme à cet instant. Je ne voulais de toute façon plus quitter ses bras maintenant que je les avais enfin retrouvé. Au bout de quelques instants le souffle court, nous finissions tout de même par mettre un terme à ses baisers. Naturellement un sourire venait alors éclairer mon visage tandis que je rouvrais les yeux pour regarder mon petit ami. « Tu me ramènes chez moi ? » J'avais envie de passer le plus de temps possible avec le jeune homme, alors plus vite on serait partie d'ici, et plus vite on pourrait enfin se retrouver que tous les deux.

Tenue

©️ GASMASK

• ───────────────────────────────────── •


Send them your heart, so they'll know that someone cares and their lives will be stronger and free. As God has shown us by turning stone to bread so we all must lend a helping hand. We are the world, we are the children. We are the ones to make a brighter day ©️endlesslove.
We are the ones to make a brighter day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) + Mehza (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Julian Schratter
ϟ JOB : Cuisinier officiellement, fait du trafic avec Whitaker officieusement
ϟ HUMEUR : A faire chier
ϟ MESSAGE : 1780
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-16, 06:49


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Quel bien fou de retrouver l’être aimé ! Je ne voulais pas la quitter, je ne voulais pas rompre n’importe quel contact physique avec elle. Elle m’avait tant manqué, elle toute entière. Elle ne devait plus partir, comme ça. Je ne pouvais pas supporter un autre éloignement comme celui ci. Je m’inquiétais énormément pour Mylessià, suite à son séjour de trois mois. Il pouvait s’en être passé des choses en autant de temps. De plus, lorsqu’on s’envoyait des messages, les échanges étaient très rapides et très courts. On ne pouvait pas vraiment raconter notre quotidien, on se disait juste qu’on se manquait et on se prouvait qu’on était toujours « in love » de l’autre. Là, je n’étais pas très sûr qu’elle allait bien alors j’insistais en lui demandant si elle était vraiment sûre. Elle détourna le regard un instant et me dit qu’elle ne voulait pas en parler maintenant. C’était une chose qu’il ne fallait pas me dire puisque je m’inquiétais immédiatement. Qu’est ce qu’il se passe, Mylessià ? Tu ne peux pas me laisser comme ça sans explications… J’espérais qu’il n’y avait rien de grave ou alors, j’espérais pouvoir l’aider à mon niveau. J’avais vraiment envie de rentrer plus en détails sur son voyage, qu’elle me raconte ses périples et surtout, ce qu’il y avait. Mais en attendant, elle me réclamait un bisou et je ne pouvais pas le refuser. Ce doux contact sur mes lèvres m’avait tant manqué. J’y allais en douceur pour le moment jusqu’à que la fougue m’emporte. Je ne voulais pas rompre ce baiser, je voulais profiter de cet instant unique. De l’extérieur, on aurait presque dit un film romantique et pourtant, c’était la vraie vie. Je retrouvais ma petite amie et ses baisers fougueux. Au bout d’un moment, nous rompions le contact après avoir été à bout de souffle. Je ne pus cacher le sourire qui m’envahissait le visage. C’était un réel bonheur de la retrouver. Elle me demanda alors de la ramener chez elle. Bien sur ! Je donnais un baiser sur sa main puis j’allais chercher sa valise qui était à quelques mètres de nous. Je revins près de Mylessià et lui pris sa main. On rejoignit très vite ma voiture qui était garée sur le parking de l’aéroport. Je chargeais la voiture puis je m’installais derrière le volant, direction la demeure de ma petite amie. Sur le chemin, nous parlions surtout de la pluie et du beau temps. La discussion plus sérieuse viendrait chez elle. Au bout de quelques minutes, on arriva à destination. Et voilà, Madame. Je pris de nouveau sa valise dans le coffre et la portais jusqu’à chez elle. Arrivés à l’intérieur de son habitation, je lui demandai avec un sourire en coin. Alors, ça fait quoi de retrouver son chez soi ? Ca devait faire un bien fou et le confort n’était pas le même que ce qu’elle avait vu pendant trois mois.

Tenue

©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4757-adrian-regle-n1-bien-cacher-son-jeu
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Bae - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4349



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-16, 18:16


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Lorsque Adrian m'avait interrogé pour savoir comment j'allais, j'avais alors tenté de lui répondre rapidement avant de le questionner à mon tour. Seulement cela avait tout de suite mis la puce à l'oreille à mon petit ami qui avait alors réclamé plus d'explications. Le jeune homme souhaitant savoir si je n'avais pas eu d'ennuis là-bas. Je lui avais alors répondu que je ne voulais pas en parler maintenant. Je n'avais en effet pas envie d'étaler ça tout de suite parce que j'avais besoin de tranquillité pour pouvoir raconter ça à Adrian. Malheureusement cela n'avait pas semblé satisfaire la curiosité de mon petit ami qui m'avait de nouveau interrogé pour savoir ce qu'il se passait. Selon lui je ne pouvais pas le laisser comme ça sans explication et même si je ne pouvais pas ignorer l'inquiétude de mon petit ami, je me sentais tout de même incapable de lui répondre maintenant. Posant une main sur sa joue, je venais capter son regard. « Je te raconterais tout c'est promis, mais pas maintenant s'il te plaît » J'espérais ainsi que le brun se ferait finalement une raison. Tout du moins pour le moment. Après quoi j'avais réclamé un baiser à mon petit ami, et ce dernier s'était empressé de s’exécuter pour mon plus grand plaisir. J'avais ainsi pu goûter de nouveau à la douceur de ses lèvres dans un baiser de plus en plus fougueux. Il n'y avait rien de mieux sur terre que de profiter de ce genre d'instant, surtout après trois mois d'éloignement. J'avais d'ailleurs été un instant frustré lorsque à bout de souffle nous avions dû rompre ce baiser, même si un sourire avait rapidement prit place sur mes lèvres. Je me sentais terriblement mieux depuis que j'avais retrouvé ses bras. Du coup je l'avais ensuite questionné pour savoir s'il me ramenait chez moi et le jeune homme m'avait répondu positivement. Déposant un baiser sur ma main, le brun s'était ensuite empressé d'aller chercher ma valise avant de revenir à mes côtés. Entrelaçant mes doigts au sien je m'étais laissé totalement guider par le jeune homme vers le parking de l'aéroport pour qu'on puisse retrouver sa voiture. Une fois en voiture nous avions ainsi pu prendre la direction de ma villa. J'avais tellement hâte de retrouver mon petit cocon, et toutes mes petites affaires, sans parler de mon chien Donuts. J'étais vraiment pressé de revoir sa petite tête, même si j'étais sûr qu'Adrian s'en était parfaitement occupé. La conversation dans la voiture avait plutôt été anodine et nous étions rapidement arrivé à bon port. Après quoi Adrian s'était de nouveau occupé de ma valise tandis que j'avais déjà moi-même prit la direction de ma maison. En entrant j'avais remarqué que finalement rien n'avait changé. Tout était resté comme à mon départ. Et dire que cela faisait déjà trois mois... J'étais en train de déambuler dans mon salon lorsque Adrian m'avait interrompu dans mes pensées en me demandant ce que cela faisait de retrouver son chez soi. « Ça fait du bien...vraiment » Un large sourire s'était d'ailleurs affiché sur mon visage. « Même si j'ai l'impression que cela fait une éternité que je suis partie » Il allait falloir que je retrouve mes habitudes. Tout était tellement différent des endroits où j'avais vécu au Cambodge. « Hum par contre tu sais que je n'ai pas oublié que j'avais un chien avant mon départ » Ajoutais-je amusé tout en regardant le beau brun. Je savais à quel point le jeune homme s'était attaché à ma boule de poils, mais je comptais tout de même bien le récupérer. C'était mon petit bébé à moi.

Tenue

©️ GASMASK

• ───────────────────────────────────── •


Send them your heart, so they'll know that someone cares and their lives will be stronger and free. As God has shown us by turning stone to bread so we all must lend a helping hand. We are the world, we are the children. We are the ones to make a brighter day ©️endlesslove.
We are the ones to make a brighter day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) + Mehza (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Julian Schratter
ϟ JOB : Cuisinier officiellement, fait du trafic avec Whitaker officieusement
ϟ HUMEUR : A faire chier
ϟ MESSAGE : 1780
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-18, 09:17


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Je m’inquiétais pour Mylessià et de ce qu’il a pu se passer là bas. En plus de ça, la jeune femme resta assez vague et ne voulut pas en parler maintenant. Cela me frustrait et m’inquiétait d’autant plus. Bon, je pouvais comprendre, elle ne voulait pas en parler au milieu du hall de l’aéroport. Je me fis une raison. Bon, d’accord mais dès qu’on rentre, tu me dis tout. C’était un bon compromis, non ? Après s’être retrouvés, nous filions rejoindre ma voiture afin que je ramène la jeune femme chez elle. Elle devait avoir hâte de retrouver le confort de son chez soi. Ce n’était pas la même chose que dans le pays où elle a séjourné pendant trois longs mois. Le trajet passa assez rapidement et nous arrivions à bon port. Je pris la valise de Mylessià pour lui éviter de la porter, tel un gentleman. Elle se chargea d’ouvrir la porte de sa demeure et je la suivis à l’intérieur, posant la valise à l’entrée. Je m’empressais de lui demander ce que ça faisait de retrouver son chez soi. Elle avait l’air heureuse d’être ici. Au moins, elle ne regrettait pas d’être revenue à Phoenix. Elle avait l’impression d’ailleurs que ça faisait une éternité qu’elle était partie. C’était le même cas pour moi. Ces trois mois ont été très longs et la distance dans un couple, ce n’est pas facile. Je ne souhaitais pas revivre ça une seconde fois. Elle n’avait pas intérêt à partir l’été prochain, je poserai mon droit de véto. M’en parle, pas, j’ai cette même impression. Le manque avait été très peu supportable mais je m’étais également habitué à la présence de Donuts, son petit chien que j’avais gardé pendant ces trois mois. On avait développé une complicité hors pair. J’ai aimé ce chien comme si c’était le mien et ça va être très dur de le quitter vu que ce n’est pas le mien. Cependant, je ne l’ai pas emmené avec moi maintenant. Je comptais lui rapporter dans l’après midi afin de la laisser tranquillement revenir et de déballer ses affaires. Et puis, j’avais bien pris le soin de le sortir avant de partir chercher Mylessià à l’aéroport. Oui, oui, je n’ai pas oublié. Je voulais te laisser arriver. Je te l’emmène cet après midi sans faute. Cela me faisait trop de peine de le laisser de nouveau à Mylessià. J’aimais trop ce chien… Mais bon, ce n’était pas le mien et je le savais dès le début. Si tu as besoin que je te le garde de nouveau, n’hésite pas. Je ne voulais pas trop lui montrer que j’étais peiné de le quitter. Je changeais rapidement de sujet. Tu veux que je te serve à boire ? Oublie pas que tu dois tout me raconter en plus ! Cela nous permettrait de boire un coup tranquillement alors qu’elle me raconterait son périple.

Tenue

©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4757-adrian-regle-n1-bien-cacher-son-jeu
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Bae - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4349



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-19, 21:55


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Je n'avais pas souhaité parler à Adrian de mon séjour au Cambodge. Du moins pas pour le moment. Je n'avais en effet pas eu envie d'évoquer tout ça au milieu de l'aéroport et de tout ce vacarme. Pourtant le jeune homme s'était montré pressant, réclamant des explications dès maintenant, mais je m'étais de mon côté montré intransigeante sur le sujet tout en lui faisant la promesse malgré tout que je lui raconterais tout. Le brun avait alors fini par accepter ma requête tout en exigeant tout de même que je lui raconte tout une fois qu'on serait rentré. « Oui je te le promets » De toute façon je serais bien plus à l'aise pour discuter avec lui en tête à tête chez moi, plutôt qu'ici en public. Je n'avais d'ailleurs eu qu'une hâte : que mon petit ami me ramène chez moi et c'était exactement ce que le jeune homme avait fait. Mon petit ami s'occupant de ma valise tandis que je m'étais occupé d'ouvrir ma maison une fois rendue sur place. Cela me faisait tellement du bien de retrouver mon chez moi et toutes mes petites affaires. Rien ne semblait avoir bougé, et pourtant j'avais l'impression que cela faisait une éternité que j'étais partie d'ici. C'était d'ailleurs ce que j'avais confié au beau brun lorsqu'il m'avait interrogé sur mes émotions pour mon retour au bercail. Lui-même partager mon point de vue sur cette impression d’éternité. « Ne t'inquiète pas maintenant on va avoir tout le temps pour rattraper le temps perdu » Et je ne comptais plus perdre une seconde dans ma relation avec le jeune homme. J'allais tout faire pour partager encore plus de moments avec lui, et profiter pleinement de notre relation. Il m'avait bien trop manqué pendant ses trois mois. Tout comme mon chien que mon petit ami avait accepté de garder pendant mon absence. D'ailleurs j'avais fait une petite remarque à ce sujet à Adrian. Non je n'avais pas oublié que j'avais un chien avant mon départ et j'avais même hâte de le retrouver. Bien heureusement le brun ne l'avait pas oublié, mais avait simplement fait en sorte que je puisse arriver tranquillement. Bien heureusement le brun ne l'avait pas oublié, mais avait simplement fait en sorte que je puisse arriver tranquillement chez moi. Le jeune homme me l’emmènerait d'ailleurs dès cette après-midi. « D'accord » Lui avais-je alors répondu. J'avais déjà hâte de retrouver ma boule de poils. À l'inverse Adrian avait semblé lui un peu plus peiné de devoir me rendre mon chien. Le jeune homme ajoutant même qu'il ne faudrait pas que j'hésite si jamais j'avais besoin qu'il me le garde de nouveau un jour. Levant un sourcil interrogateur j'avais demandé au beau brun. « Tu veux déjà que je reparte ? » Ou ne pouvait-il simplement plus se passer de la compagnie de mon Donuts ? Si c'était le cas, cela me faisait vraiment plaisir de les voir s'entendre aussi bien. Après quoi Adrian m'avait interrogé pour savoir si je voulais qu'il me serve quelque chose. Le beau brun ajoutant que je ne devais pas oublier de tout lui raconter. « Oui je n'oublie pas. » Lui avais-je répondu avec un sourire avant d'ajouter tout en m'installant dans le canapé « Tu n'as qu'à ouvrir une bouteille de vin, ça fait trois mois que je rêve d'en boire un verre » Et je pouvais enfin combler ma frustration aujourd'hui. Retirant mes chaussures, je m'étais ensuite enveloppé dans un plaid en attendant le retour d'Adrian dans le salon. Cela faisait tellement du bien de retrouver son chez soi et de se faire chouchouter par son homme. Je ne pouvais pas me sentir autant à ma place qu'ici même.

Tenue

©️ GASMASK

• ───────────────────────────────────── •


Send them your heart, so they'll know that someone cares and their lives will be stronger and free. As God has shown us by turning stone to bread so we all must lend a helping hand. We are the world, we are the children. We are the ones to make a brighter day ©️endlesslove.
We are the ones to make a brighter day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) + Mehza (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Julian Schratter
ϟ JOB : Cuisinier officiellement, fait du trafic avec Whitaker officieusement
ϟ HUMEUR : A faire chier
ϟ MESSAGE : 1780
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-25, 18:46


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Nous voilà arrivés chez elle. J’avais l’impression que ça faisait une éternité qu’elle était partie. La revoir au milieu de son salon m’intensifiait ce sentiment. Je ne souhaitais pas qu’elle reparte. Ca avait été bien trop long jusqu’à maintenant. Je ne savais pas si je pourrais tenir une deuxième fois. De toute façon, nous n’en étions pas là, nous allions profiter l’un de l’autre à partir de maintenant pour rattraper ce temps perdu. J’espère bien ! Trois mois, c’est très long ! Elle avait peut être bien profité de son voyage et les jours devaient être très courts pour elle mais pour moi, ça ne l’était pas. Ne pas avoir une personne qui nous est chère à nos yeux à nos côtés, c’est très long. En tout cas, il y avait un autre être humain qui avait manqué à Mylessià, c’est Donuts, son chien que j’avais gardé pendant ces trois mois. Avec lui, nous avions développé une réelle complicité et une connexion très forte entre nous. Cela me faisait énormément de peine de le rendre à ma petite amie car j’avais littéralement adopté ce petit chien que j’affectionnais tout particulièrement. Je m’empressais de dire à Mylessià que si elle avait besoin de le faire garder à nouveau, j’étais son homme. Elle le prit du mauvais côté puisqu’elle me demanda si je souhaitais qu’elle reparte. Je fis non de la tête. Non, non, je n’ai pas dit ça. Au contraire, tu n’as pas intérêt de repartir ! Seulement, j’adore ton chien et si ça ne tenait qu’à moi, je l’aurais garder. Cependant, Donuts restait le chien de Mylessià et non le mien. Il fallait bien que je lui rende un jour, je le savais en le prenant avec moi, c’était ça le deal de base. Cela me ferait beaucoup de peine de le voir repartir chez sa maitresse en tout cas. Je ferais tout mon possible pour le voir aux maximum. Et puis, je ferais une pierre deux coups en voyant ma petite amie et mon chien préféré. Puis, lorsque le sujet de conversation sur le chien se termina, je rappelais à la belle blonde qu’il fallait qu’elle me raconte son voyage tout en lui proposant un coup à boire. Justement, elle me demanda de lui ouvrir une bouteille de vin. Si ça peut te faire plaisir ! Elle rêvait de ça depuis son arrivée au Cambodge. Je ne pouvais pas lui faire plus plaisir apparemment. Je me rendis dans sa cave à vin et je pris une bonne bouteille de vin, un vin de Bourgogne, provenant de la France. Cela devait être un bon vin, personnellement, je ne m’y connaissais pas du tout en vin. Je la débouchonnais, prenant deux verres de vin au passage et je remplissais les verres dès que j’arrivais dans le salon. Madame est servie ! Je lui donnai son verre en main propre. Oh, attends avant de trinquer ! En effet, j’avais une petite surprise pour elle que j’allais chercher dans ma voiture. Aujourd’hui, c’était nos anniversaires à tous les deux. Nous ne nous l’avions pas souhaité encore, trop heureux de nous retrouver après trois longs mois. Je lui apportai un petit cadeau avec, à l’intérieur, un bracelet très fin avec un tout petit coeur. J’espérais sincèrement que ça lui plairait. Je revins dans le salon, après avoir cherché le cadeau dans la voiture et je le lui tendis. Bon anniversaire, Boo. Je lui déposais un doux baiser sur les lèvres puis je me retirais afin de la laisser ouvrir le cadeau.

Tenue

©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4757-adrian-regle-n1-bien-cacher-son-jeu
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Bae - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4349



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-10-29, 00:35


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Une éternité. Voilà le temps que j'avais l'impression qu'il s'était passé depuis que j'avais quitté ma villa trois mois auparavant. Ce voyage humanitaire avait été particulièrement long, et intense. Alors même si je ne regrettais en rien d'avoir vécu ce séjour, j'étais toutefois bien heureuse aujourd'hui de retrouver mon petit confort après ses trois mois au Cambodge. J'avais d'ailleurs dit à mon petit ami de ne pas s’inquiéter puisqu'on aurait tout le temps maintenant de rattraper le temps perdu. Une remarque que le beau brun avait approuvé en ajoutant que trois mois c'était très long. Ah ça je ne pouvais qu'approuver, d'autant plus lorsque le manque de quelqu'un se fait nettement ressentir. Les textos ne pouvant en rien remplacer la présence humaine. Mais maintenant tout cela était du passé et nous allions enfin pouvoir profiter l'un de l'autre. Par contre j'avais toutefois fait remarquer à Adrian qu'il manquait tout de même quelqu'un et ce quelqu'un n'était autre que mon chien Donuts. Lui aussi m'avait beaucoup manqué et j'avais déjà hâte de le retrouver pour lui faire plein de papouilles. Le jeune homme m'avait alors informé qu'il me le ramènerait dans l'après-midi, et qu'il était déjà d'accord pour me le garder de nouveau. Intrigué par sa réponse, je l'avais alors interrogé pour savoir s'il voulait vraiment déjà me voir repartir ? La réponse avait été bien évidemment non, ce qui m'avait fait largement sourire. Selon mon petit ami je n'avais d'ailleurs pas intérêt à repartir. Toutefois mon petit ami s'était réellement pris d'affection pour mon chien et si ça n'avait tenu qu'à lui il l'aurait même gardé. Cela me faisait vraiment plaisir que cela se passe aussi bien entre les deux, rien à voir avec mon ex-fiancé qui n'avait jamais accepté mon chien. Mais ce n'était pas pour autant que j'étais prête à lui laisser définitivement la garde de Donuts. J'étais bien trop attaché à mon chien. « C'est vrai qu'il est adorable, mais tu auras toujours l'occasion de venir le voir quand tu viendras chez moi de toute façon » Même si j'espérais bien toujours passer avant mon chien aux yeux d'Adrian, sinon ça serait particulièrement vexant. Après quoi le beau brun m'avait rappelé que je devais toujours lui raconter mon voyage, tout en me proposant de boire un coup en même temps. J'avais alors accepté tout en lui demandant de déboucher une bouteille de vin. Voilà trois mois que je rêvais d'en boire un verre et comme l'avait supposé le jeune homme, rien ne pourrait me faire plus plaisir. Pendant son absence je m'étais installé bien chaudement dans mon canapé en me recouvrant d'un plaid. Cela faisait tellement du bien de retrouver son chez soi et son confort. Bien vite Adrian avait été de retour avec nos deux verres de vin et je l'avais remercié, mais avant qu'on ne puisse trinquer le jeune homme m'avait demandé d'attendre, avant de finalement filer à l'extérieur de la maison. Un peu surprise j'avais alors patienté jusqu'à ce que le jeune homme me rejoigne de nouveau dans le salon quelques instants plus tard, un petit paquet cadeau entre les mains. Esquissant un sourire, j'avais alors déposé mon verre de vin sur la table de salon avant de prendre le cadeau qu'Adrian était en train de m’offrir. Le jeune homme me souhaitant un bon anniversaire par la même occasion tout en me déposant un baiser sur mes lèvres. « Oh merci » Avec ce voyage, tout ce décalage horaire et la fatigue je me rendais compte que j'avais totalement oublié quel jour nous étions. Mon petit ami lui n'avait par contre pas oublié et cela me faisait réellement plaisir. Retirant le papier cadeau, je découvrais alors une jolie petite boite refermant un magnifique bracelet ornait d'un petit cœur. Il était vraiment superbe, et je ne pouvais pas m'empêcher de le toucher avec douceur comme ci cela avait été un trésor. « Il est vraiment magnifique » Relevant le regard vers Adrian, je venais enrouler mes deux bras autour de la nuque du jeune homme pour le serrer contre moi quelques secondes avant de me reculer pour le regarder dans les yeux. « Merci » Ajoutais-je avant de lui déposer un léger baiser sur ses lèvres. « Joyeux anniversaire à toi aussi mon amour » Toutefois je grimaçais un petit peu. « Je n'ai pas vraiment eu le temps de t'acheter un cadeau moi par contre...j'espère que tu m'en voudras pas... » Disons que j'avais eu l'esprit assez occupé ses derniers temps, et Adrian n'allait sûrement pas être surpris. Reportant mon attention sur la boite contenant le bracelet que le jeune homme venait de m'offrir, je demandais au beau brun. « Tu m'aides à le mettre ? » J'avais envie de le porter dès maintenant et ne plus jamais le retirer de mon poignet.

Tenue

©️ GASMASK

• ───────────────────────────────────── •


Send them your heart, so they'll know that someone cares and their lives will be stronger and free. As God has shown us by turning stone to bread so we all must lend a helping hand. We are the world, we are the children. We are the ones to make a brighter day ©️endlesslove.
We are the ones to make a brighter day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) + Mehza (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Julian Schratter
ϟ JOB : Cuisinier officiellement, fait du trafic avec Whitaker officieusement
ϟ HUMEUR : A faire chier
ϟ MESSAGE : 1780
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-11-02, 19:17


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

En rentrant chez elle, Mylessià m’avait fait part de son envie de revoir son chien, ce que je pouvais comprendre. Après trois mois, elle ne souhaitait qu’une chose : câliner son Donuts. Je lui promis de lui ramener cet après midi, quand elle sera bien rentrée, qu’elle se sera reposée un peu. D’ailleurs, je lui fis part de mon amour pour son chien. Le courant était très bien passé entre nous et si ce n’était que de moi, je le garderai pour toujours. Seulement, c’était le chien de la belle blonde et elle voulait retrouver son bébé, ce qui était absolument normal. Mylessià me disait alors que je pourrais le voir quand je viendrais chez elle, ce qui était juste sauf que je ne le verrais pas au quotidien comme ces trois derniers mois… Je ne pouvais pas lui demander de me donner son chien et elle ne voudrait jamais. Il fallait donc que je me restreigne à voir Donuts quand je verrais ma petite amie. Oui, c’est ce que je me dis. Ce sera l’occasion de se voir encore plus souvent. J’accompagnais mes paroles d’un clin d’oeil. Evidemment, je ne viendrais pas rendre visite à Mylessià pour son chien, elle passait bien avant. En tout cas, j’avais été ravi de garder son chien et si c’était à refaire, je le garderais avec grand plaisir. Puis, après avoir servi le vin à ma petite amie, je lui offris un cadeau pour son anniversaire. Nous étions tous les deux nés le douze octobre et nous étions cette date-là. Pour l’occasion, j’avais donc offert un beau et fin bracelet à Mylessià. Je lui donnai le paquet afin qu’elle l’ouvre et elle me remercia avant même de l’ouvrir. Quand elle déchira le paquet et ouvrit la boite, elle trouva le bijou magnifique puis elle vint enrouler ses bras autour de mon cou pour me remercier de nouveau. Je posais mes mains dans son dos pour profiter quelques secondes de plus de son câlin. De rien, c’est normal. Je relâchais ensuite l’étreinte et elle me souhaita mon anniversaire à son tour. C’était assez bizarre d’être nés le même jour mais en même temps, c’était drôle. Merci ! Je déposais, à mon tour, un baiser sur ses lèvres. Puis, elle se mit à grimacer ajoutant qu’elle ne m’avait pas fait de cadeau, qu’elle n’avait pas eu le temps et qu’elle espérait que je ne lui en veuille pas. Je souris, tentant de la rassurer comme je pouvais avec une pointe d’ironie. J’aurais bien voulu un cadeau, moi aussi… mais c’est comme ça ! Je marquais une courte pause. Mais non ! Je déconne ! Tu sais, je suis habitué, j’ai rarement eu des cadeaux à mon anniversaire alors t’en fais pas. Je t’en veux pas du tout, loin de là ! Mes parents étaient morts il y a de nombreuses années, avant même que je sois majeur. Ce n’était pas le reste de ma famille qui me faisait des cadeaux ou bien alors, c’était rare. Maintenant, je ne faisais même plus attention. Et si je voulais vraiment quelque chose, je me l’achetais moi même. Mylessià prit à nouveau la boite et me demanda de lui mettre son bracelet. Je pris le bijou et lui mettais à son poignet. Dès qu’il fut attaché, je reportais mes yeux sur elle. Il était fait pour toi ! Je m’asseyais dans le canapé et je pris mon verre de vin. Je le levais en direction de ma petite amie. A ton retour ! Et à notre anniversaire ! Aujourd’hui ne pouvait être qu’une bonne journée !!

Tenue

©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4757-adrian-regle-n1-bien-cacher-son-jeu
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Bae - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4349



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-11-04, 18:42


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Cela me faisait réellement plaisir de savoir que la cohabitation entre Adrian et Donuts s'était bien passé pendant mes trois mois d'absence. D'ailleurs cela s'était tellement bien passé que mon petit ami aurait sans problème accepté de le garder définitivement. Sauf que je n'étais vraiment pas prête à abandonner mon petit chien et ça même si j'avais toute confiance à Adrian. Du coup j'avais quand même fait remarquer au beau brun qu'il aurait toujours l'occasion de le voir lorsqu'il viendrait chez moi. Il ferait ainsi une pierre, deux coups comme on dit. Une remarque que le beau brun avait approuvée, tout en ajoutant que ça serait une occasion de plus pour se voir. « Oh mais ce n'est pas moi qui m'en plaindrai » Surtout pas après trois mois de relation à distance. J'avais maintenant plus que jamais envie de profiter avec mon petit ami. Ce dernier nous avait d'ailleurs servi deux verres de vin pour l'occasion, mais avant que nous trinquions le jeune homme m'avait surpris en m'offrant un cadeau pour mon anniversaire. Touché de cette attention, je l'avais directement remercié en prenant le paquet dans mes mains pour pouvoir l'ouvrir. Puis une fois le papier déchiré, j'avais découvert une boîte refermant un magnifique bracelet orné d'un petit cœur. Il était vraiment superbe et tout de suite je m'étais jeté dans les bras de mon petit ami pour le remercier de cette attention. Après quoi je m'étais un peu détaché de lui pour pouvoir lui déposer un baiser sur ses lèvres avant de lui souhaiter à mon tour un joyeux anniversaire, ce à quoi Adrian m'avait remercié. D'ailleurs c'était quand même assez amusant que l'on soit tous les deux nés le même jour, et d'autant plus la même année. À croire qu'on était fait pour se rencontrer, même si sur le papier on était diamétralement opposé. Puis grimaçant quelque peu, j'avais ensuite fait savoir à mon petit ami que je ne lui avais moi par contre rien acheté par manque de temps et j’espérais bien qu'il ne m'en voudrait pas trop. Un sourire sur ses lèvres le jeune homme m'avait alors répondu qu'il aurait en effet bien voulu un cadeau lui aussi, mais que c'était comme ça. Me sentant légèrement coupable en l'entendant dire ça, j'avais finalement poussé un soupir de soulagement quand le beau brun avait repris la parole pour me dire qu'il plaisantait. D'ailleurs le jeune homme avait ajouté qu'il était plutôt habitué à ne pas recevoir de cadeau à son anniversaire alors il m'en voulait aucunement. Par contre moi cela me faisait vraiment de la peine de l'entendre dire ça, alors je me promettais de ne plus jamais oublié de lui offrir un cadeau pour son anniversaire. Il allait reprendre l'habitude de recevoir des cadeaux avec moi, et d'ailleurs je lui avais finalement rétorqué de façon amusée. « Tant mieux! Mais du coup pour aujourd'hui je propose qu'on dise que c'est moi ton cadeau. » Et ça ne se refusait pas ce genre de cadeau, n'est ce pas ? J'avais même pris une moue tout à fait innocente sur le visage pour attester mes propos. Après quoi j'avais demandé de l'aide à mon petit ami pour qu'il m'accroche mon bracelet à mon poignée. Le jeune homme affirmant qu'il était fait pour moi une fois qui l'avait eu accroché. « C'est vrai, tu l'as bien choisi » Avais-je affirmé avec un sourire, mon regard rivé dans celui d'Adrian. Puis m'installant au côté du beau brun dans le canapé, j'avais repris mon verre de vin pour trinquer avec lui. Le jeune homme portant un toast à mon retour et à notre anniversaire. « Et à nous surtout »  Avais-je ajouté avant de trinquer et de porter mon verre à mes lèvres, retrouvant ainsi le plaisir de boire du vin. Cela m'avait vraiment manqué. Puis m'installant un peu plus confortablement contre Adrian en posant ma tête contre son épaule, j'avais interrogé en premier le jeune homme sur les trois mois qui venaient de s'écouler. « Alors dis-moi qu'est-ce qu'il s'est passé ici pendant mon absence ? » Après tout en trois mois, il avait dû s'en passer des choses et j'étais assez curieuse d'entendre tout ça. « En dehors bien sûr, des dizaines de femmes qui ont tenté de profiter de mon absence pour rejoindre ton lit » Moi jalouse ? Pas du tout.

Tenue

©️ GASMASK

• ───────────────────────────────────── •


Send them your heart, so they'll know that someone cares and their lives will be stronger and free. As God has shown us by turning stone to bread so we all must lend a helping hand. We are the world, we are the children. We are the ones to make a brighter day ©️endlesslove.
We are the ones to make a brighter day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) + Mehza (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Julian Schratter
ϟ JOB : Cuisinier officiellement, fait du trafic avec Whitaker officieusement
ϟ HUMEUR : A faire chier
ϟ MESSAGE : 1780
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-11-07, 19:03


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

Mylessià était d’accord pour que je vienne plus souvent afin de la voir elle mais aussi son chien, Donuts, avec qui j’avais entretenu une relation très spéciale et fusionnelle ces trois derniers mois. Cela faisait une pierre deux coups. Bon, quand je venais la voir c’était avant tout pour elle et non pas pour son chien. Elle passait bien avant cette boule de poil quand même. Le sujet Donuts clôturé, je revins dans le salon avec son cadeau d’anniversaire qui était un bracelet très fin avec un petit coeur tenant les deux fils. Je trouvais que ça représentait bien notre relation et que ce bracelet très fin irait à ravir avec l’élégance de ma petite amie. Elle n’était pas dans le paraitre, elle était plutôt dans le prestance avec classe. Mylessià avait été touchée par mon cadeau et ne s’attendait pas à un tel geste de ma part. D’ailleurs, elle n’avait pas eu l’occasion de m’en acheter un pour mon anniversaire également puisqu’on était né le même jour tous les deux. Personnellement, je m’en fichais. J’avais pris l’habitude de ne pas avoir de cadeaux pour mon anniversaire ou pour Noël. Mes parents étant décédés il y a des années, je n’avais plus reçu de cadeaux depuis un moment. Les seuls m’achetant des cadeaux - et encore - sont mes meilleurs potes Calum et Nora. Pour aujourd’hui, Mylessià proposa que ce soit elle mon cadeau. Ca m’allait très bien et c’était parfait comme cadeau étant donné qu’elle m’avait énormément manqué ces trois derniers mois. C’est le meilleur cadeau ! Je n’étais pas attaché à tout ce qui était matériel de toute façon. Les liens nous unissant étaient bien plus importants ! Suite à son ouverture de cadeau, je lui mis le bracelet à son poignet. En le mettant, je trouvais que ce bijou avait été fait pour elle, il lui allait à ravir. Elle était d’ailleurs du même avis que moi. Tant mieux s’il lui plaisait ! Suite à cela, je m’assis sur le canapé et, maintenant, nous pouvions trinquer à son retour, à notre anniversaire et à nous comme elle le disait si bien. Je bus quelques gorgées du vin que j’avais sorti pour l’occasion tandis que Mylessià posa sa tête sur mon épaule. Je positionnai ma main sur sa cuisse que je caressais délicatement. Cela faisait tellement du bien de retrouver ce contact avec ma petite amie. Rien que des petits gestes comme ceux là m’avaient manqué. C’était ça être en couple finalement ! Je n’étais pas vraiment habitué puisque c’était ma vraie première relation. Mylessià me demanda alors ce qu’il y avait de nouveau à Phoenix, notamment dans ma vie ou bien dans la vie de nos proches mutuels. Je réfléchissais… Je ne m’attendais pas à ce genre de questions à vrai dire. Et bien, pas grand chose. J’ai énormément travaillé, je n’ai pas pris de vacances, je n’en voyais pas l’intérêt. Mylessià avait lancé une petite pique en rapport avec sa jalousie. Cela me fit rire et je décidai d’en jouer un peu. Bon, j’ai fait quelques apéros chez moi avec mon coloc’ et des filles mais rien de bien important. Je sentais que ça la titillerait un peu. Je disais ça d’une façon assez sérieuse pour qu’elle se questionne si c’était vrai ou non. Je repris une gorgée de mon vin en guettant sa réaction.

Tenue

©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4757-adrian-regle-n1-bien-cacher-son-jeu
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Bae - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4349



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   
2017-11-08, 22:21


Love me now, love me now, love me always
I was lost in the dead of night  then came angels. I put my fight on. All of a sudden, I'm fading. I was blinded, by the light til you say "Babe, it's okay, it's okay now". Let it out, let it love, let it rain now. Hold me now, hold me down, hold me always.

En ce 12 octobre, jour de mon retour du Cambodge, mais également jour de mon anniversaire, Adrian m'avait fait la surprise de m’offrir un cadeau. Un joli bracelet tout fin avec un petit cœur au milieu. Il était vraiment magnifique et directement j'avais remercié le beau brun pour cette attention. Toutefois j'avais également dû lui avouer dans la foulée que je ne lui avais par contre moi rien acheté pour son anniversaire. Le hasard voulant en effet qu'on soit nés tous les deux le même jour. Heureusement le beau brun ne m'en avait pas tenu rigueur, et il m'avait même avoué qu'il n'avait de toute façon pas l'habitude de recevoir de cadeau donc ça ne le dérangeait pas. Intérieurement je m'étais alors promis de ne plus jamais oublié de lui acheter un cadeau pour son anniversaire. De toute façon je ne repartirais probablement pas pour le Cambodge l'année prochaine alors je ne risquerais pas d'être prise par le temps comme cette année. En tout cas pour aujourd'hui j'avais proposé à mon petit ami qu'il me considère comme son cadeau d'anniversaire. Après trois mois loin l'un de l'autre j'étais certaine que c'était une proposition qu'il ne pourrait pas refuser et en effet le jeune homme l'accepta sans problème. Mon petit ami considérant même que c'était le meilleur cadeau, ce qui m'avait fait avoir un large sourire. Après quoi le jeune homme m'avait aidé à mettre mon bracelet tout en me faisant remarquer qu'il avait été fait pour moi. Je n'avais pu que confirmer ses dires, et d'ailleurs je trouvais le bijou toujours autant magnifique à mon poignet. Puis nous nous étions finalement installés tous les deux dans le canapé afin de pouvoir enfin trinquer, que ce soit à mon retour, à nos anniversaires, mais surtout à nous. J'avais ensuite pu porter mon verre à mes lèvres pour en boire plusieurs gorgées, appréciant ainsi le nectar que mon petit ami avait choisi pour l'occasion. Ce vin était vraiment délicieux. Le moment était tout bonnement parfait. J'avais d'ailleurs posé ma tête sur l'épaule de mon petit ami, appréciant de l'avoir de nouveau près de moi. J'avais besoin de sentir que tout ça était vrai, que je ne rêvais pas, et que j'étais enfin rentrée chez moi après ses trois mois d'absence. La main d'Adrian se posant sur ma cuisse pour me la caresser me le confirmait aisément. C'était une petite chose tout simple, mais ça faisait grandement du bien. D'ailleurs je n'aurais souhaité être nulle part ailleurs qu'ici en ce moment même. Voilà pourquoi j'avais commencé à engager la conversation sur l'actualité de ses derniers mois à Phoenix. Il avait dû s'en passer ici, et j'étais curieuse d'entendre tout ça. Seulement du point de vue d'Adrian il ne s'était pas passé grand chose. Le jeune homme avait simplement énormément travaillé, sans prendre de vacances car il n'en avait pas vu l’intérêt. La bonne nouvelle c'était qu'il était en un seul morceau. Preuve qu'il ne lui était rien arrivé dans son boulot officieux, c'était déjà ça. « Aurais-tu par hasard voulut combler le manque de quelqu'un en te plongeant complètement dans ton travail monsieur Grimes ? » Et par ce quelqu'un je voulais bien évidemment parler de la magnifique blonde se trouvant actuellement dans ses bras. D'ailleurs je ne pouvais pas vraiment lui jeter la première pierre alors que j'avais moi-même réagit de la même façon au Cambodge. Puis assez curieusement j'avais fait une petite remarque à Adrian sur la quantité de femmes qui avaient souhaité rejoindre son lit pendant mon absence. Mine de rien je faisais mine d'en rigoler, mais je me posais aussi réellement la question. Adrian était un beau garçon, même un homme hyper sexy, et j'étais sûr que certaines femmes ne s'étaient pas gêné pour l'allumer pendant ses trois mois. La question était de savoir s'il avait répondu à ses avances, si avances il y avait eu ? Le jeune homme m'avait alors répondu qu'il avait fait quelques apéros chez lui avec son coloc, ainsi que des filles, mais cela n'avait pas d'importance. Au contraire, je trouvais que ça avait toute son importance et j'avais d'ailleurs froncer les sourcils tout en me redressant pour le regarder. « Des filles ? Quelles filles ? Pourquoi tu les avais invités ? » Oui parce qu'on n'invitait certainement pas des filles chez soi lorsqu'on était en couple. Qui plus est lorsque sa petite amie est absente. J'avais besoin de connaître le fin mot de cette histoire.

Tenue

©️ GASMASK

• ───────────────────────────────────── •


Send them your heart, so they'll know that someone cares and their lives will be stronger and free. As God has shown us by turning stone to bread so we all must lend a helping hand. We are the world, we are the children. We are the ones to make a brighter day ©️endlesslove.
We are the ones to make a brighter day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir

Contenu sponsorisé





Re: [Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always   


Revenir en haut Aller en bas
 

[Hot] Adrissià | Love me now, love me now, love me always

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: South Phoenix :: Sky Harbor Airport
-