AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

Venez participer à
l'intrigue pour les 100 ans du lycée !

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Remporter un max de points grâce au
concours, que le meilleur gagne !

Partagez | 
 

 Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : class whore.
ϟ CÉLÉBRITÉ : josephine skriver.
ϟ JOB : journaliste dans un quotidien new-yorkais, mène des petites enquêtes de société pour un journal télévisé assez réputé & dernièrement héritière de l'entreprise familiale
ϟ HUMEUR : la revanche et l'ambition coulent dans ses veines.
ϟ CITATION : il y a bien les souvenirs mais quelqu'un les as électrifiés et connectés à nos cils, dès qu'on y pense on a les yeux qui brûlent.
ϟ MESSAGE : 279
@PSEUDO : cooky, doudou.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2017-10-07, 14:37



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 

Accoudée à la table, les mains encadrant son visage, retenant cette tête qui s'enfonçait certainement avec le poids de la gravité et des problèmes, Emily prenait son petit déjeuner. La maison de sa mère était bien trop grande pour elle, maintenant qu'elle vivait seule. Il était question de déménagement, et Emily était dans les lignes de front pour aider sa mère à gérer la perte de son mari et reprendre une vie normale. La vie ne serait plus normale, c'était une belle illusion, mais il fallait faire comme si, laisser passer cet horrible décès et voir les choses autrement. Répétant ces idées en boucle dans sa tête, la demoiselle était à la recherche d'une motivation. Aujourd'hui, elle ouvrait le dossier de l'entreprise familiale et elle s'y plongeait. Normalement les collègues de son père n'avaient rien laissé d'étrange et la succession se faisait dans les règles de l'art. Mais les histories d'argent et les grandes compagnies regorgent de conneries, puent les bons sentiments et les arnaques. Emily était persuadée que les copains de papa se frottaient les mains à l'idée qu'une demoiselle qui n'y connaissait pas grande chose reprennent la succession.

Après des minutes entières à se masser les tempes, la demoiselle se décida enfin à mettre sa tasse de café dans l'évier et de partir s'habiller. Elle allait être parfaite. Il fallait qu'elle soit cette femme d'affaires, à la fois tendre, accueillante, souriante et droite, sûre d'elle, assurée. Elle n'allait pas se faire berné par des hypocrites. Heureusement, son père lui parlait très souvent de son travail, presque comme pour l'avertir, la préparer à cette expérience. Savait-il qu'il allait laisser sa femme dans une tel état ? Qu'elle ne serait pas capable de le faire elle-même ? Aucune idée. Et c'était le genre de questions que l'on se pose sans pourvoir espéré une réponse. Soupirante et peu motivée, c'est habillée d'une combinaison noir unie et peu maquillée qu’elle quitta la maison avec sa voiture. Direction Midtown et d'autres quartiers trop biens connus qu'elle n'avait pas plus de plaisir à revoir. New York lui manquait déjà...

Arrivant au siège social de l'entreprise de son père, elle récupéra ses dossiers dont celui qui affirmait que sa place était prévue au centre du siège. Elle prit le dossier simplement, disant qu'elle le lirait plus tardivement, et n'attendit qu'à être dans sa voiture pour le faire calmement. Au bout de quelques pages, elle annota des situations et des conditions qui lui tiquaient l'oeil. Habituée à voir le mal partout, Emily ne trouvait pas ses raisonnements très justes. Peut être que ce n'était que du blabla administratif, quelque chose qu'elle n'aimait pas. Elle prit son téléphone et chercha le premier cabinet d'avocat avant de se rendre compte que son père lui avait laisser un nom traîner dans une des pochettes confidentielles du dossier. Elle le prit et pencha la tête de côté. Benjamin M. Gauthier... Sans se poser plus de question, elle appela son cabinet et fut reçue par une secrétaire lui donnant une heure de rendez vous pour aujourd'hui. Sans attendre, elle grignota quelque chose, histoire de passer le temps, et se rendit dans ce fameux cabinets d'avocat. Elle se présenta à l'accueil et on lui dit tout naturellement de se rendre au bureau de Monsieur Gauthier, ce qu'elle fit évidement. Le son de ses talons s'approchait de la porte en question, on pouvait les entendre depuis le couloir. Emily frappa assurément à la porte et se maquilla de son plus beau sourire. Si seulement elle savait qui elle allait revoir... Emily, autrefois appellée Leah, avait tellement changé depuis qu'elle était partie de Phoenix.


• ───────────────────────────────────── •


glorious
You know I'm back like I never left.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6678p15-emily-back-in-town
avatar

Admin ϟ Life is a game



ϟ CREDIT : Sweet Disaster (avatar) + tumblr (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marlon Teixeira.
ϟ JOB : Avocat.
ϟ HUMEUR : Correcte.
ϟ CITATION : Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde
ϟ MESSAGE : 3738
@PSEUDO : Boucle d'or.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2017-10-18, 09:23



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 

Aujourd’hui, j’avais rendez vous avec la fille de Monsieur Atkins. Pourquoi sa fille ? Tout simplement parce que Monsieur Atkins était décédé assez récemment. Quand j’avais appris la nouvelle, j’avais été très attristé. Ce fut un réel plaisir de travailler avec lui. C’était un homme très professionnel, qui savait ce qu’il voulait et qui était très droit dans ses idées tout en restant juste. Je l’avais aidé sur plusieurs affaires et, à chaque fois, nous avions réussi à gagner l’affaire. Lorsque j’avais appris sa mort, j’avais envoyé une carte à sa famille pour présenter mes condoléances en ajoutant que ça avait été un plaisir de travailler avec lui. Par ailleurs, je ne trouvais pas que c’était ma place d’être à l’enterrement, c’était plutôt pour les amis et la famille. Quelques jours voire semaines plus tard, j’appris que c’était sa jeune fille, Emily Atkins, qui reprit l’affaire familiale. Je voulais la laisser arriver tranquillement avant de prendre rendez vous avec elle. Et finalement, ce fut elle qui m’avait appelé pour prendre un rendez vous assez rapidement. Ma secrétaire avait vu avec elle pour caler un créneau dans mon agenda. Il fallait que je prépare les divers dossiers que j’avais sur l’entreprise Atkins. Elle voulait sûrement un point sur tout ça. Je ne savais pas du tout ce que son père lui avait laissé comme informations.

Le jour du rendez vous, j’avais eu une affaire au tribunal le matin. Rien de bien important, c’était une petite affaire que je venais de gagner. J’avais pris mon repas du midi en épluchant les dossiers de l’entreprise Atkins pour être au point pour tout à l’heure. Le temps passa extrêmement vite et on toqua à la porte. Déjà ?! Je regardais l’heure sur ma montre. En effet, c’était l’heure du rendez vous avec Mademoiselle Atkins. Je rangeais un peu mon bureau qui était un peu en bazar et je me levais de mon bureau afin d’aller ouvrir à la jeune Atkins. Je passais une main dans mes cheveux, remis correctement mon costume et là, j’ouvris la porte. J’ouvris de grands yeux ronds. Mais je la connaissais cette jeune femme, il s’agissait de Leah. On se connaissait de l’adolescence et autant vous dire que ce n’était pas le grand amour entre nous deux. Leah ?! Qu’est ce que tu fais là ?! Elle avait toujours le même visage mais elle était devenue une vraie femme dans sa combinaison noire et ses talons. Elle était vraiment très jolie mais je savais que nos tensions du passé allaient faire surface.


• ───────────────────────────────────── •


   
   
Hugo & Mathéo ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t488-quel-beau-goss-eh-oui-c-est-moi-benjamin-m-gauthier
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : class whore.
ϟ CÉLÉBRITÉ : josephine skriver.
ϟ JOB : journaliste dans un quotidien new-yorkais, mène des petites enquêtes de société pour un journal télévisé assez réputé & dernièrement héritière de l'entreprise familiale
ϟ HUMEUR : la revanche et l'ambition coulent dans ses veines.
ϟ CITATION : il y a bien les souvenirs mais quelqu'un les as électrifiés et connectés à nos cils, dès qu'on y pense on a les yeux qui brûlent.
ϟ MESSAGE : 279
@PSEUDO : cooky, doudou.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2017-10-25, 18:51



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 
L'attente ne fut pas très longue étant donnée qu'Emily était en avance et que son avocat, enfin celui de son père, était très ponctuel lui aussi. Le cadre de l'établissement était sobre, moderne, il donnait bonne impression. Comme si Emily remettait en doute les choix de son père, elle se sentait obligée de tout vérifier, de faire attention à tout. C'était un signe de l'ambiance dans laquelle elle nageait en ce moment. Alors que la porte s'ouvrit, la demoiselle portait sur son visage un merveilleux sourire. Et dès que la porte fut ouverte, elle reconnu le visage de Benjamin. Ce fameux Benjamin, ami d'Ashley, qu'elle avait recroisé à l'enterrement de son père. Franchement, merci pour les rencontres, pensa-t-elle. Tout son passé décidait de refaire surface d'un coup, ils s'étaient passés le mot ? Quelle question... La demoiselle tenta de garder son sourire. Elle n'était pas en froid avec Benjamin, elle ne l'avait jamais été d'ailleurs... Disons plutôt qu'il était le meilleur ami d'Ashley et qu'ils se connaissaient de loin, par la force des choses. Elle ne saurait même pas dire si il participait ou non aux diffusions des sales rumeurs qu'Ashley avait invité sur elle. Signe de diplomatie, elle tendit sa main. « Benjamin. Aussi surpris que moi à ce que je vois. Et bien je suis la fille de Monsieur Atkins, j'ai bien pris rendez-vous avec son avocat non ? » Elle lui sourit en entrant dans la pièce et lui tendit sa carte de visite de journaliste. « Comme tu peux le lire ici, je suis bien Emily Atkins, la fille de ton client. Il t'appréciait beaucoup. J'ai beaucoup entendu parler de toi et de tes talents dans ton domaine par sa bouche. Il était très content d'être ton client, très satisfait. Puisqu'il est décédé récemment, et que je pense qu'il se préparait à cette éventualité, il m'a conseillé de venir à ta rencontre pour discuter des droits de successions, et surtout des nouvelles mesures prises par ses collègues. » Emily restait très douce dans ses paroles et ses gestes, elle ne désirait pas créer une tension ou quoique ce soit d'autre, elle était là pour régler quelques soucis professionnels, rien de plus. Entrée dans le bureau, elle s'attardait à présent sur l'évolution du jeune homme qui se tenait face à elle. Droit, élégant dans son costume noir, on comprenait aisément son titre professionnel : sérieux. Malgré tout, il avait toujours ce côté libéré, de par ses cheveux bruns, mi-longs, très élégants.Elle était assez étonnée qu'il la reconnaissait. La plus part des gens la trouvait métamorphosée, loin de cette image de garçonne qu'elle avait à l'époque. Emily trouvait cela très plaisant, qu'il la reconnaisse. « Tu as bien changé depuis l'adolescence, je ne pensais pas te recroiser, c'est une agréable surprise. » dit elle un peu amusée, posant son dossier sur le bureau de Benjamin.


• ───────────────────────────────────── •


glorious
You know I'm back like I never left.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6678p15-emily-back-in-town
avatar

Admin ϟ Life is a game



ϟ CREDIT : Sweet Disaster (avatar) + tumblr (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marlon Teixeira.
ϟ JOB : Avocat.
ϟ HUMEUR : Correcte.
ϟ CITATION : Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde
ϟ MESSAGE : 3738
@PSEUDO : Boucle d'or.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2017-11-08, 08:00



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 

Aujourd’hui, rendez vous avec la fille de mon ancien client, je ne m’attendais pas au schéma suivant. J’avais Leah en face de moi, une jeune femme que je connaissais de l’adolescence. Ashley, mon meilleur pote, lui avait fait vivre un calvaire lorsque nous étions plus jeunes. Vu que j’étais son ami, j’avais appuyé le truc avec lui même si je n’étais pas à l’origine de cette mascarade. Je m’en voulais un peu maintenant qu’elle se trouvait face à moi. On ne s’était jamais vraiment excusés à son égard avec Ashley. Désormais, ça devenait une grande cliente de mon cabinet étant donné que j’avais suivi l’entreprise de son père qu’elle avait repris juste après sa mort. Je ne pus cacher ma surprise quand elle se trouva sur le seuil de la porte de mon bureau. Elle aussi semblait surprise mais elle avait l’air assez sûre d’elle et confiante. Elle avait changé depuis ces dernières années, elle avait une assurance exemplaire et il fallait que je me reprenne pour lui faire face avec autant de confiance. Je jouais en jeu la pérennité de ma relation avec son entreprise. Oui, tout à fait, je t’en prie entre pour qu’on puisse discuter tranquillement et assis toi sur la chaise là bas.. Je lui indiquais la chaise juste en face de mon bureau. Il valait mieux discuter à l’abri des oreilles indiscrètes. Les affaires de son entreprise ne regardaient personne. Il y avait de nombreuses choses confidentielles. Mon bureau était un endroit pour parler tranquillement et secrètement sans que personne ne nous écoute. Ma secrétaire guettait les personnes étrangères et faisait barrage pour aller jusqu’à mon bureau. Leah me passa sa carte de visite de journaliste et j’eus du mal à comprendre. Reprenait elle les rênes de l’entreprise ? Restait elle journaliste ? Mes questions viendraient après ses paroles élogieuses à mon égard. En effet, avec son père, nous entretenions une relation très respectueuse et très professionnelle. Je lui avais fait gagner de nombreuses affaires et j’avais bien protégé ses biens. Il n’avait quasiment rien à me reprocher. Leah ou Emily - j’étais perdue sur son identité - me fit part qu’elle voulait connaitre les droits de successions et les mesures prises pour l’avenir. Merci pour ses belles paroles. Mes condoléances… Ton père était un homme très respectable et persévérant. J’ai beaucoup aimé travaillé avec lui. Je vais te donner tous les papiers qu’il te faut et aussi, ceux à signer. Qu’en est il de l’avenir ? Comptes-tu reprendre pleinement les rênes de l’entreprise ? Tu vas rester journaliste ou mettre un gérant ? On entrait vraiment dans le vif du sujet. M. Atkins m’avait fait part que s’il lui arrivait quoique ce soit, ce serait sa fille qui prendrait la suite. Mais elle, voulait-elle gérer l’entreprise ? Ca c’était une toute autre question. Je sortis le dossier de l’entreprise pour lui montrer les dossiers de l’entreprise. Pendant ce temps là, Leah ou Emily m’avoua que j’avais bien changé et que c’était une agréable surprise. Je m’assis sur la chaise de mon bureau. Toi aussi, tu as beaucoup changé mais en bien, je te rassure ! Et d’ailleurs, tu t’appelles Emily, Leah ? Je suis perdu sur ça… Je voulais en avoir le coeur net avant de signer quoique ce soit.


• ───────────────────────────────────── •


   
   
Hugo & Mathéo ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t488-quel-beau-goss-eh-oui-c-est-moi-benjamin-m-gauthier
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : class whore.
ϟ CÉLÉBRITÉ : josephine skriver.
ϟ JOB : journaliste dans un quotidien new-yorkais, mène des petites enquêtes de société pour un journal télévisé assez réputé & dernièrement héritière de l'entreprise familiale
ϟ HUMEUR : la revanche et l'ambition coulent dans ses veines.
ϟ CITATION : il y a bien les souvenirs mais quelqu'un les as électrifiés et connectés à nos cils, dès qu'on y pense on a les yeux qui brûlent.
ϟ MESSAGE : 279
@PSEUDO : cooky, doudou.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2017-11-14, 23:16



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 
Emily était tellement perturbée de se retrouver en face de Benjamin Gauthier, cet adolescent ami avec Ashley, qu'elle avait quasiment oublié le lieu où elle se trouvait, c'est à dire au pas de la porte du bureau de l'avocat. Car oui, Benjamin était devenu avocat. Avocat, voilà un bel avenir, un beau choix avec en arrière plan de longues études. Emily n'était pas vraiment étonnée de la part de Benjamin qu'il soit arriver à se positionner si bien dans la société et dans la ville de Phoenix, il avait toujours suivit Ashley dans ses drôle d'idées. Il avait l'air de travailler dans un cabinet influent et de confiance, et bénéficiait en plus de la confiance de Monsieur Atkins. Le père et la mère d'Emily n'avait jamais été au courant du clavaire qu'elle avait pu vivre pendant quelques mois au collège. Elle l'avait très bien présenté l'autre jour à Ashley : cette époque avait été un enfer pour elle. Un enfer dont ses parents n'avaient aperçu que la fin et la phase de reconstruction. Car après être tombée au plus bas de sa vie, avoir passé des nuits entières à pleurer et peut s'estimer pendant des années, Emily avait su se reconstruire. Doucement, mais sûrement, et surtout grâce à l'aide de cet homme qui maintenant appartenait à l'au delà. Son père allait tellement lui manquer. Elle n'aurait plus l'occasion de l'appeler, se lui raconter sa vie, ses problèmes, ses amours, ses chagrins. Il était l'homme qui la portait, la seule personne sur qui elle arrivait à se reposer totalement. Une confiance lui était accordée de manière inconditionnelle et illimitée. Il était l'homme le plus important de sa vie et le serait encore pendant des années, toute sa vie. Emily tâchait de ne pas se faire envahir par ce genre d'idée, la rendant encore plus triste qu'elle ne l'était déjà. Assurément, elle ne se présentait jamais aux "autres" de manière à exposer sa peine visiblement. Un masque d'assurance et de confiance en soi s'était installé. Il l'aidait, comme toujours, à tenir debout. Et plus maintenant que n'importe quand.

Benjamin l'invita évidement à entrer dans le bureau. Emily se trouvait présentement à la bonne adresse et face à la bonne personne : quelqu'un en qui son père avait confiance. Elle entra donc, non sans une impression mitigée à l'idée de retrouver Benjamin. « Merci, Benjamin. » fit elle simplement en entrant. Son visage n'exprimait pas vraiment de joie ou de signe d'affection, car il n'en était rien pour l'instant. Elle était polie et neutre, le remerciant dans les normes et les formes de notre société. La demoiselle alla donc s'installer sur le siège, face au bureau de l'avocat. L'atmosphère pouvait être plus détendu à présent, Emily venait pour un but précis et maintenant qu'elle était arrivée jusqu'ici, malgré cette surprise, elle allait continuer.  Elle présenta le but de sa présence en ces lieux ; ses droits de succession vis à vis de l'entreprise de son père. Tout lui revenait de droit, assurément, mais l'équipe d'administration présente dans l'entreprise depuis le décès de son père avait déjà prit le temps de reprendre les directives et de s'installer. Ce qui ne plaisait pas à Emily. Elle venait donc régler ces quelques soucis afin de s'imposer.

Elle fut très attentive aux questions de Benjamin, qui fut touché par les paroles de son père. Il est vrai que Monsieur Atkins aimait beaucoup ce "petit gars au cheveux en vrac", disait il. Emily n'avait jamais fait le rapprochement alors qu'elle avait toujours connu le jeune homme avec cette coupe de cheveux. Mais Monsieur Gauthier, pour elle, ce n'était pas Benjamin, enfin... Jusqu'à aujourd'hui ! « Merci, je ne faisais que rapporter ses paroles. Je compte reprendre pleinement l'entreprise de mon père, et mettre en pause ma carrière de journaliste pour l'instant. Qui sait de quoi l'avenir est fait après tout. Je n'ai pas vraiment confiance en eux : c'est à dire les autres actionnaires de la boite. Et après tout, mon père a écrit noir sur blanc sur son testament que je suis sa seule héritière.  » A cette réflexion, Emily sortit le testament de son père de son dossier et le présenta à Benjamin. Il était mentionné qu'une certaine Judith Haydon était potentiellement héritière si jamais Emily Leah Atkins n'était pas disposé à reprendre l'entreprise. Or, Emily ne souhaitait pas que cette jeune femme prenne cette place tant qu'elle ne la connaissait pas mieux. Emily prenait donc les devants. Alors que Benjamin sortait des dossiers sur l'entreprise, Emily lui évoqua l'étrangeté de la situation, cherchant à la rendre certainement moins pesante. Une question bien légitime se posa : Emily ou Leah ? Emily observa le dossier quelques instants avant de répondre simplement à Benjamin : « C'est Emily, c'est mon premier prénom, que je n'utilisais pas vraiment avant. Mais arrivée à New York, nous étions deux à nous appeler Leah, j'ai donc choisi Emily par simplicité, et finalement, c'est ce prénom qui s'est imposé. Et puis, Leah, c'était avant. » Emily pointa du doigt sur le testament de son père le nom qu'elle avait, et l'ordre était parfaitement respecté. « Mon père a toujours préféré Leah. ». Et il était bien vrai qu'il avait toujours aimé ce prénom. A l'évocation de ce souvenir, la jeune femme sentit ses larmes monter, sans aucun contrôle.



• ───────────────────────────────────── •


glorious
You know I'm back like I never left.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6678p15-emily-back-in-town
avatar

Admin ϟ Life is a game



ϟ CREDIT : Sweet Disaster (avatar) + tumblr (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marlon Teixeira.
ϟ JOB : Avocat.
ϟ HUMEUR : Correcte.
ϟ CITATION : Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde
ϟ MESSAGE : 3738
@PSEUDO : Boucle d'or.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2017-11-23, 08:02



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 

En ouvrant cette porte, j’étais vraiment très surpris de voir Emily sur le seuil de ma porte de bureau. Je ne m’attendais pas à voir ce petit bout de femme que j’avais connu à l’adolescence et qui s’en était pris plein la gueule. Elle avait été la victime d’Ashley et je ne l’avais pas aidée, au contraire, j’avais appuyé les dires de mon ami parce que c’était drôle. On pouvait être vraiment cons lorsqu’on était jeunes. Leah ou bien Emily maintenant avait été prise pour victime et désormais, c’était une jeune femme pleine d’assurance, droite, très déterminée. C’était une toute autre femme qui s’était présentée à moi. Je ne savais pas vraiment comment me comporter face à elle. J’avais quand même abusé avec elle lorsque nous étions gamins et jamais je m’étais excusé. Je m’en voulais quand je la voyais là, face à moi. Au lieu de lui présenter des excuses, je restais bouche bée, choqué et je me comportais comme si je voyais un client face à moi alors qu’on avait un passé tous les deux. Je la laissais entrer dans mon bureau et je l’avais invitée à s’installer dans le siège en face de mon bureau. Elle me remercia et je lui souriais professionnellement. Bon, entrons dans le vive du sujet et parlons de la raison de sa venue ici, dans mon bureau. Avant toute chose, il fallait que je sache si elle allait reprendre à fond les rênes de l’entreprise, si elle comptait s’impliquer à cent pour cent ou pas. Elle m’avoua alors qu’elle allait mettre sa carrière de journaliste en pause pour se consacrer pleinement à l’entreprise que lui avait légué son père. Elle n’avait pas confiance aux actionnaires et elle souhaitait sûrement que je l’aide sur ça, avoir quelqu’un en qui elle pouvait avoir confiance afin qu’elle puisse diriger cette entreprise. Je suis là pour t’aider dans ce nouvel avenir qui s’offre à toi. Déjà, voyons tout ce qui est paperasse pour la cession de l’entreprise. Peux tu me sortir tes papiers d’identité, s’il te plait ? J’en avais besoin pour le dossier mais aussi pour m’assurer pleinement que c’était la fille de mon client décédé. Je ne voulais pas être victime d’une supercherie. Je la croyais dans son discours mais c’était pour m’assurer une bonne fois pour toute. D’ailleurs, je ne comprenais pas ce changement de prénom. Je la connaissais sous le prénom de Leah et là, elle me disait qu’elle s’appelait Emily Atkins. Je ne comprenais plus rien. Je ne comprenais pas ce changement. Elle m’expliqua alors rapidement le pourquoi du comment et je compris enfin. Sa dernière phrase « Et puis, Leah, c’était avant. » voulait tout dire. C’était son adolescence, c’était le moment où Ashley lui avait fait de sa vie un enfer. Elle me montra le dossier où était noté ses deux prénoms avec son nom que son père avait noté sur le testament. Elle me fit une petite annonce à propos de son père et je la voyais que ça la chamboulait. Emily comme Leah sont deux beaux prénoms. C’est ton choix de choisir l’un des deux. Si tu veux que je t’appelle Emily, ce sera Emily alors. Je lui souris, j’essayais de changer de sujet pour qu’elle ne pleure pas devant moi, ce n’était pas le but après tout. Bon, c’est parti, on signe tout ? Dis je en sortant tous les papiers auxquels elle doit signer. Il y en avait une grande plâtrée et elle allait devoir prendre son temps pour tout lire. Prends le temps qu’il te faut surtout. Je n’étais pas pressé. J’avais tout le temps avec elle, toute l’après midi.


• ───────────────────────────────────── •


   
   
Hugo & Mathéo ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t488-quel-beau-goss-eh-oui-c-est-moi-benjamin-m-gauthier
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : class whore.
ϟ CÉLÉBRITÉ : josephine skriver.
ϟ JOB : journaliste dans un quotidien new-yorkais, mène des petites enquêtes de société pour un journal télévisé assez réputé & dernièrement héritière de l'entreprise familiale
ϟ HUMEUR : la revanche et l'ambition coulent dans ses veines.
ϟ CITATION : il y a bien les souvenirs mais quelqu'un les as électrifiés et connectés à nos cils, dès qu'on y pense on a les yeux qui brûlent.
ϟ MESSAGE : 279
@PSEUDO : cooky, doudou.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2017-12-16, 13:21



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 

« J'espère que tu sera là pour m'aider, comme tu as pu aider mon père pendant tant d'années. » dit elle calmement, se doutant un peu que le bel homme ne soit pas très à l'aise devant elle. Il ne savait pas vraiment sur quel pied danser, ni quoi d'autre en faite, et Emily espérait actuellement que Benjamin soit réellement une valeur sûre. Chercher un avocat n'était pas bien difficile, elle pourrait aisément changé d'avocat, mais Benjamin avait des qualités qu'elle recherchait dans la précipitation des événements. En effet, tout allait si vite que trouver quelqu'un d'autre retarderait encore la procédure et handicaperait certainement l'entreprise encore plus. Déjà actuellement, il était assez évident que l'entreprise ne tournait pas à plein régime, même si cela n'avait pas d'impact sur les vols. Il ne fallait pas s'attarder au risque de donner du pouvoir à des personnes qui ne le méritait pas. La demoiselle chercha dans son grand sac à main ses papiers comme il lui demandait si sympathiquement. Elle allait lui présenter son identité, il est vrai que le changement physique et de prénom ne devait pas être évident à suivre. Ainsi, elle comprenait qu'il ait certainement besoin d'être un peu en confiance. Après quelques instants à rechercher son porte feuille, elle sortit un petit étui en cuire d'une grande élégance avant de sortir ses papiers d'identité et de les faire glisser sur le bureau doucement devant lui. « Voici, Monsieur l'agent. » dit elle entre humour et petite pique. Elle attendait qu'il fasse sa petite vérification. Sur sa carte d'identité, on lisait très clairement "Emily Leah Atkins", née le 15 aout 1993 à Phoenix. Elle le laissait prendre son temps, elle savait qu'après ce serait à elle de tout lire correctement, de prendre son temps, de bien regarder si lui faisait bien en sorte qu'elle soit la grande patronne. L'idée de grandeur lui plaisait finalement, et puis, elle n'était pas si désintéressée que cela de l'entreprise de son père : elle était même fière de reprendre le travail qu'il avait occupé pendant toutes ces années. Elle était fière de cela, même si elle aurait tout de même préféré qu'il l'accompagne plus dans cette tâche. Attristée par tout ce passé qui survenait, ces émotions qui se mélangeaient, Emily sentait ses larmes monter. Elle se contenta de respirer doucement, de se reprendre en l'écoutant. Il donnait son avis sur le choix de prénoms, personnellement elle avait déjà fait son choix depuis longtemps, ainsi, elle espérait bien qu'il s'acclimate. Il n'y aurait certainement qu'Ashley qui serait emmerdant, comme toujours finalement. Elle ne comptait pas le recroiser, cela tombait bien. Emily hocha la tête « Emily sera très bien. Je vais tout lire correctement et... Je signerai si tout es bon. Mais il me semble que mon père et toi aviez déjà beaucoup parlé d'héritage. C'est une question qui lui tenait à cœur. D'ailleurs, a-t-il évoqué une certaine Judith Haydon ? » demanda-t-elle en relisant les paragraphe simplement, elle pouvait aisément faire les deux en même temps.

Judith était une personne tout à fait spéciale pour monsieur Atkins, et il était normal qu'il l'évoque dans son testament. En formation depuis des années chez lui, il l'avait recueillie alors qu'elle était dans un milieux social très défavorisé. Ses bonnes notes et sa volonté de s'en sortir avaient suffi pour que monsieur Atkins la prenne sous son aile. Il avait été dur avec elle, très sévère même. Il voulait qu'elle accompagne Emily dans la direction de la boite. D'ailleurs, il avait stipulé oralement à Benjamin, bien avant sa mort, qu'il aimerait que Judith garde son poste de co-directrice. Il l'avait aussi bien indiqué en soulignant dans son testament que la belle Emily serait la seule à pouvoir décider de l'instant où Judith serait sa co-directrice et qu'en attendant Judith serait dans l'obligation de lui expliquer le fonctionnement de la boite, d'aiguiller la jeune Atkins dans son arrivée. Aucun droit de la privé de ses fonctions, aucun droit de la mettre dehors : Judith était comme la fille adoptive de Monsieur Atkins, il l'avait spécifié très clairement et lui dédiait beaucoup de tâches dans la boite.



• ───────────────────────────────────── •


glorious
You know I'm back like I never left.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6678p15-emily-back-in-town
avatar

Admin ϟ Life is a game



ϟ CREDIT : Sweet Disaster (avatar) + tumblr (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marlon Teixeira.
ϟ JOB : Avocat.
ϟ HUMEUR : Correcte.
ϟ CITATION : Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde
ϟ MESSAGE : 3738
@PSEUDO : Boucle d'or.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2018-01-02, 10:11



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 

Avec le décès de M. Atkins, sa fille reprenait le business et elle avait de nombreuses choses à faire avant la cessation. En effet, elle devait signer un paquet de paperasses et se mettre au courant de plusieurs affaires en cours. J’espérais qu’elle avait quelqu’un sur qui s’appuyer à l’entreprise sinon elle serait très vite dépassée et elle perdrait le fil. Là, c’était déjà une bonne chose qu’elle ait pris rendez vous avec moi. Emily espérait que je l’aide autant que j’ai pu aider son père auparavant. Quoiqu’il arrive, je resterai professionnel dans tous les cas avec elle. Je satisferai au mieux ma cliente pour qu’elle soit clean dans chacune de ses affaires. Oui, tu pourras compter sur moi. Je l’aiderai dans la limite du possible selon mes compétences et mes connaissances. Je ne connaissais pas tout de l’entreprise Atkins non plus. Avant de signer tout papier, je demandai à Emily sa carte d’identité pour qu’elle me prouve bien qui elle était. Je ne voulais pas non plus qu’elle m’entube. Je ne la connaissais pas beaucoup. En plus de ça, elle me disait qu’elle s’appelait Emily alors que je la connaissais sous le prénom de Leah. Elle me passa sa carte d’identité que j’analysais attentivement. Bon, je comprenais mieux maintenant, Leah était son deuxième prénom. Sa date de naissance correspondait bien à la fille que je connaissais. C’était tout bon pour moi, je la lui redonnais en acquiesçant de la tête comme pour lui signaler que je n’avais rien à dire et que c’était ok de mon côté. Je sortis donc la pochette où se trouvait tous les documents à lui faire signer comme quoi elle reprenait l’entreprise de son père suite au testament laissé par ce dernier. Normalement, la jeune femme n’avait plus qu’à signer et elle avait les rênes de l’entreprise une bonne fois pour toute. Cependant, elle voulait tout lire avant de signer quoique ce soit. Elle avait bien raison, elle était prévenante. Oui, normalement tout est bon. Je l’avais fait selon les envies de ton père avant qu’il lui arrive malheur. Mais c’est une bonne chose de tout lire, continue de bien tout examiner avant de signer ou faire quoique ce soit. Il valait mieux prévenir que guérir. Il était hors de question qu’il lui arrive malheur à cause d’une inattention. Ensuite, Emily me parla d’une Judith Haydon. En effet, son père l’avait mentionnée dans son testament en stipulant qu’il fallait qu’Emily la garde en tant que co-directrice. Cette personne était très importante pour M. Atkins et il ne fallait pas qu’Emily la vire rapidement de son plan d’entreprise. Le souhait de son père était qu’elle devait travailler en collaboration toutes les deux. Oui, justement. Il souhaite qu’elle garde sa place de co-directrice. Je pense que tu peux t’appuyer sur elle pour reprendre les affaires de ton père. Elle doit connaitre l’entreprise comme sa poche. Je ne connaissais pas la relation que les deux jeunes femmes entretenaient mais j’espérais que c’était positif.


• ───────────────────────────────────── •


   
   
Hugo & Mathéo ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t488-quel-beau-goss-eh-oui-c-est-moi-benjamin-m-gauthier
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : class whore.
ϟ CÉLÉBRITÉ : josephine skriver.
ϟ JOB : journaliste dans un quotidien new-yorkais, mène des petites enquêtes de société pour un journal télévisé assez réputé & dernièrement héritière de l'entreprise familiale
ϟ HUMEUR : la revanche et l'ambition coulent dans ses veines.
ϟ CITATION : il y a bien les souvenirs mais quelqu'un les as électrifiés et connectés à nos cils, dès qu'on y pense on a les yeux qui brûlent.
ϟ MESSAGE : 279
@PSEUDO : cooky, doudou.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2018-01-07, 20:48



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 
Six mots. Six mots qui se faisaient bien rares pas ces temps. Emily regarda Benjamin non sens un petit air touché dans le fond de l’œil. Même si elle ne pouvait pas encore tout à fait dire qui elle avait confiance ou non en ce jeune homme, Emily sentait qu'il était plutôt professionnel. Et puisqu'elle n'avait besoin de lui que professionnellement, c'était très bien si elle pouvait compter sur lui pour jeter un œil à tous ces papiers merdiques qu'elle se tapaient depuis quelques jours. « Très bien. » dit elle simplement, signe de sa reconnaissance envers Benjamin mais aussi de sa pudeur. Emily avait appris à ne plus exposé autant ses sentiments et ses émotions qu'avant. Adolescente, tous débordaient trop : de ses yeux, de sa bouche, de sa ceinture. Elle cherchait à les cacher, les garder pour elle, faire en sorte qu'ils soient raisonnablement visibles. Dire merci, en plus, c'était bien trop dur. Bien trop dur face à lui, cet homme qui avait participé à des mois bien compliqués dans la vie d'Emily, des mois qui revenaient de plus en plus dans le fond de ses pensées, qui se réveillaient, au fur et à mesure du temps qu'elle passait à Phoenix.

La vérification d'identité semblait nécessaire, alors Emily s'y plia. Benjamin en fut heureux et laissa un certain temps à la jeune femme pour qu'elle puisse lire les papiers et s'assurer qu'elle ne se faisait pas elle-même entubée maintenant. Evidemment, Emily n'allait pas laisser un silence entre eux, elle allait faire la conversation pendant qu'elle s'occupait des papiers, qu'elle mémorisait tout. Elle suivait les conseils de Benjamin, même si elle savait déjà ce qu'il fallait faire, tout en essayant d'en apprendre un peu plus sur une employée de son père. Emily fut contente d'apprendre qu'elle pouvait dont s'appuyer d'une manière ou d'une autre sur la jeune Judith. C'était bien ce qu'elle comptait faire. Ainsi, elle eut un petit sourire, qu'elle garda pour elle, et se redressa pour regarder Benjamin plus simplement « Je comprends mieux. D'accord. Alors elle n'a pas encore vraiment accès à la direction ? Quel dommage, elle m'avait l'air bien informée pourtant. Je compterai donc pour elle. L'as-tu déjà rencontrée ? » Emily ne connaissait pas vraiment cette demoiselle, elle comptait bien apprendre à la connaitre dans les prochains mois. Car d'après ce qu'elle comprenait elles allaient être ensemble pendant un moment.

Emily termina rapidement sa lecture et n'eut rien à signaler. Tout était bon pour elle, tout correspondait à ce que son père lui avait dit, ou inscrit dans une lettre. Elle n'avait rien à redire. Ainsi, elle prit un stylo sur le bureau de Benjamin, sans gêne, et signa de son beau nom les papiers. « Je pense que tout est bon a présent. A moins que tu n'aies quelque chose à ajouter.  » dit elle en se redressant. Elle se permit de regarder Benjamin dans le détails, constatant ainsi à quel point il avait changé. Elle ne savait pas s'il était encore en contact avec Ashley, et ce n'était qu'une simple curiosité de savoir cela. A vrai dire, elle avait peut être du mal à se détacher de son passé, maintenant qu'elle était retombée nez la première dedans, mais elle n'avait pas envie que tout cela l'impact trop. Elle voulait de bonnes relations, pas d'ennuis, surtout au travail.



• ───────────────────────────────────── •


glorious
You know I'm back like I never left.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6678p15-emily-back-in-town
avatar

Admin ϟ Life is a game



ϟ CREDIT : Sweet Disaster (avatar) + tumblr (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marlon Teixeira.
ϟ JOB : Avocat.
ϟ HUMEUR : Correcte.
ϟ CITATION : Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde
ϟ MESSAGE : 3738
@PSEUDO : Boucle d'or.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2018-01-21, 10:54



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 

Si elle avait besoin de quoique ce soit, j’étais là pour elle. Ca ne devait pas être facile pour elle de tout reprendre au pied levé. Son père n’avait pu lui laisser que quelques directives mais il n’avait pas dû tout lui dire. Il fallait qu’elle sache qu’elle pouvait compter sur moi et que je serais là pour elle si elle avait besoin de quelque chose sur lequel je pouvais l’aider. Je ne connaissais pas tout de l’entreprise, j’étais limité dans mes connaissances. Cependant, s’il y avait n’importe quoi, j’accourrai. J’étais là pour ça après tout, non ? Emily fut reconnaissance, je le voyais bien. Elle me parla ensuite de Judith Haydon, une jeune femme haut placée à la direction de l’entreprise. Monsieur Atkins m’en avait parlé à de nombreuses reprises. Il appréciait réellement la jeune femme ainsi que ses qualités de travail. Emily pouvait compter sur cette femme. Je lui donnais mon avis et ce que m’avait dit son père sur elle. Elle pouvait donc s’appuyer sur elle pour reprendre les rênes de l’entreprise. Elle me posa quelques questions à son sujet. Après, je n’avais jamais rencontré Judith. M. Atkins me l’avait seulement mentionnée à de nombreuses reprises. Alors si, elle est co-directrice actuellement. Seulement, elle ne prend pas les décisions. C’était ton père qui s’en chargeait et maintenant, ce sera toi. Non elle. Tu peux tout de même lui demander conseil, bien évidemment. Je marquais une courte pause tandis que j’observais à quelle page elle était dans sa lecture. Et non, je ne l’ai jamais rencontrée. Ton père m’a beaucoup parlé d’elle. Je sais que tu peux lui faire confiance. C’était ce que j’avais compris avec son père. Après, je n’étais pas dans l’entreprise. Emily devait faire son propre avis sur la jeune femme. Cependant, il ne fallait pas qu’elle se braque avec elle. Selon les dires de son père, elle n’avait rien à craindre avec elle. Finalement, Emily avait tout lu et signa les papiers que je lui avais donné. Elle approuva tout ces documents et n’avait rien à ajouter. Pour moi, tout est bon aussi. Tu es officiellement propriétaire de l’entreprise Atkins. C’était vraiment énorme pour un petit bout de jeune femme comme elle. J’espérais vraiment qu’elle s’en sortirait. A part Judith, tu as d’autres personnes sur qui compter avec l’entreprise ? De la famille ? Toute seule, elle allait galèrer. J’espérais vraiment qu’elle avait des gens sur qui se reposer.


• ───────────────────────────────────── •


   
   
Hugo & Mathéo ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t488-quel-beau-goss-eh-oui-c-est-moi-benjamin-m-gauthier
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : class whore.
ϟ CÉLÉBRITÉ : josephine skriver.
ϟ JOB : journaliste dans un quotidien new-yorkais, mène des petites enquêtes de société pour un journal télévisé assez réputé & dernièrement héritière de l'entreprise familiale
ϟ HUMEUR : la revanche et l'ambition coulent dans ses veines.
ϟ CITATION : il y a bien les souvenirs mais quelqu'un les as électrifiés et connectés à nos cils, dès qu'on y pense on a les yeux qui brûlent.
ϟ MESSAGE : 279
@PSEUDO : cooky, doudou.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2018-02-28, 21:37



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 
Même si Benjamin n'était pas directement impliqué dans les affaires de l’entreprise ou même personnellement dans l'entreprise, il était un point de vu extérieur important. En contact direct avec le père d'Emily, étant au service de celui-ci concernant des affaires très sensibles, Benjamin devait savoir plus de choses qu'il n'en paraissait de prime abord. Elle était un peu étonnée qu'il ne se soit jamais rendu compte que monsieur Atkins était son père. De son côté, elle n'avait jamais fait le rapprochement non plus, mais il faut dire qu'elle n'avait que peu à faire à l'époque de l'avocat de son père : la succession n'était pas censée arriver si vite...  Finalement, heureusement qu'elle n'avait pas mentionner ces histoires d'harcèlement à l'époque. Allez savoir ce que son père aurait pu faire subir à ces morveux. Mais Emily s'était toujours dit qu'elle serait plus forte si elle se débrouillait seule, si elle partait, si elle oubliait tout, si elle laissait cette histoire dans cette petite ville de Phoenix. C'est donc ce qu'elle avait fait sans rien dire à personne. Ses parents avaient à peine été mis au courant qu'elle s'était faite embêter pendant les derniers mois de sa scolarité à Phoenix, juste avant de ne demander une mutation sur New York. Il avait fallut construire un projet professionnel rapidement, ce qui avait été fait avec l'instinct de survie qui sommeillait en elle. L'annoncer à ses parents et que ses parents cherchent justice en faisant la misère à ces pauvres petits mecs, ça n'avait pas été une solution viable pour elle, qui aurait eu l'impression de passer pour la fille à papa qu'on disait qu'elle était... Emily savait se débrouiller seule, elle était forte.

Cependant, il fallait admettre que le fait d'avoir une co-gérante pouvait grandement l'aider. Elle avait bien fait de poser la question à Benjamin. Bon, bien-sûr, il allait falloir voir de quoi elle était capable, cette petite Judith, mais pour l'instant, aucune raison de la détesté : elle était normalement là pour l'aider. Emily hocha simplement la tête, attentive aux propos de son avocat, car telle était à présent sa position. « Très bien, c'est noté. » dit elle doucement en se redressant sur son siège pour faire face au bau jeune homme qu'il était devenu. A présent que tous les papiers étaient signés, Emily s'apprêtait à partir. Ou alors allait-elle oser poser les questions qui la taraudaient depuis le début de cette entrevue ? Benjamin en souhaita autrement en se montrant très inquiet pour elle, l'était-il vraiment ? Une once se surprise pouvait se dire dans le regard d'Emily alors qu'elle devait répondre à sa question : pouvait-elle compter sur quelqu'un d'autre... ? « Euh... et bien.... » commença-t-elle hésitante « Non pas vraiment, je verrais bien qui seront mes alliés dans l'entreprise, mais je n'ai pas vraiment d'espoir...vis à vis de ça. Qui aime le patron ? Personne. Et je viens en plus sans réelles connaissances ou sans raisons... Mais ça va aller. »  Ça va aller, phrase qu'elle ne cessait de répéter, comme pour s'en convaincre. Elle adressa un petit sourire à Benjamin, il venait de réveiller son stresse en une question. Rien que pour cela, Emily s'en voulait : elle devait être plus forte que ça !



• ───────────────────────────────────── •


glorious
You know I'm back like I never left.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6678p15-emily-back-in-town
avatar

Admin ϟ Life is a game



ϟ CREDIT : Sweet Disaster (avatar) + tumblr (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marlon Teixeira.
ϟ JOB : Avocat.
ϟ HUMEUR : Correcte.
ϟ CITATION : Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde
ϟ MESSAGE : 3738
@PSEUDO : Boucle d'or.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   
2018-03-26, 06:26



the sirens fill the lonely air.
f e a t ; benilly 

Cela ne devait pas être facile pour Emily d’assumer son rôle de chef d’entreprise. Elle n’avait pas eu de mois de doublure avec son père pour suivre toutes les affaires, pour acquérir toutes les compétences nécessaires et rencontrer chaque personne avec qui elle devait travailler. Elle devait le faire seule et ne rien manquer. En plus de ça, elle était jeune et n’avait peut être pas les épaules pour être chef d’entreprise. Il fallait qu’elle mûrisse très vite et acquiert le profil adapté pour se faire respecter dans son domaine et assurer à son poste. Elle me posa alors des questions sur Judith et en effet, elle pouvait compter sur elle. Elle était au côté de son père pendant de nombreux mois et M. Atkins m’en avait dit toujours du bien. Elle connaissait l’historique de l’entreprise et les affaires donc elle pouvait faire appel à elle les premiers mois qui seront difficiles pour elle. Cependant, je lui donnais que l’avis de son père qui m’avait parlé très vaguement à son sujet. Il fallait surtout qu’elle fasse sa propre opinion sur elle. Je pouvais l’aider sur de nombreuses choses mais je ne pouvais pas non plus la prendre par la main et lui dire de sympathiser avec cette Judith que je n’avais encore jamais rencontré. Par contre, je pouvais l’appuyer pour toute demande dans le domaine de mes compétences. Emily prit notes de mes dires. Je savais qu’elle réfléchirait et cogiterait à propos de notre entrevue. Elle devait faire que penser en ce moment mais il fallait aussi qu’elle prenne le temps de se reposer et ce ne serait pas une mince affaire pour la jeune femme. Je lui demandais alors si elle avait des personnes sur qui compter au niveau de l’entreprise, de la famille peut être… Mais non, elle ne connaissait pas ses alliés. En plus de ça, elle venait comme nouvelle patronne sans connaissance quasiment, ça allait être dur de se forger des partenaires de confiance. Je lui offris un sourire sincère et compatissant. Je comprends… Les premiers mois ne seront pas faciles. Fais attention à chaque personne qui t’entoure surtout, les gentils ne sont pas forcément ceux à qui se fier… Je ne lui apprenais rien de toute façon, elle devait bien se douter. Sache que tu peux compter sur moi, je te le répète mais surtout, n’hésite pas à m’appeler à tout moment. Cela devait être rassurant pour elle de savoir que je pouvais être là pour elle si jamais elle avait besoin de quoique ce soit à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.


• ───────────────────────────────────── •


   
   
Hugo & Mathéo ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t488-quel-beau-goss-eh-oui-c-est-moi-benjamin-m-gauthier

Contenu sponsorisé





Re: Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.   


Revenir en haut Aller en bas
 

Benilly ◊ the sirens fill the lonely air.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Midtown :: Business Zone
-