AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

Venez participer à
l'intrigue pour les 100 ans du lycée !

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Remporter un max de points grâce au
concours, que le meilleur gagne !

Partagez | 
 

 Calie - Yes, I do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (meteors.) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13563
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-05, 00:34


Yes, I do
— with Tiphanie

C’est une accumulation de petite choses qui faisait que Cal marquait des points. Au fur et à mesure de la journée la mère de Tiphanie apprenait à l’aimer parce qu’il savait comment être charmant et la conquérir peut à peut. Il n’était donc plus à l’abri de petites remarques qu’elle réservait pourtant pour sa fille. Calum restait néanmoins confiant puisqu’il assurait à Tiphanie qu’il n’hésiterait pas à la balancer avec de fausses accusation. Il en jouait même, accusant la jeune femme d’être indépendante et que ça lui rendait la tache d’autant plus difficile. La jeune femme en rajoutait une couche exigent une calèche et la bague énorme. Cal se prit la tête entre les mains en soupirant. « Ca va me ruiner tout ça… j’ai pas un salaire faramineux de banquier tu sais » Il la regardait désolé avant d’éclater de rire en repensant au cousin de Tiphanie. Ils savaient tous les deux qu’avec le métier de Cal, il dépassait surement celui du cousin. En plus, pour Cal, ils étaient tous les deux des voleurs, à la différence près qu’un deux avait un statut légale.

Tout au long de l’entrée, Calum discutait avec la mère de sa petite amie et les autres invité à leur table. Tellement sociable et bavard, il parlait quasiment pour deux libérant sa petite amie le temps d’un plat. Il continuait dans son rôle de gendre parfait jusque la fin de l’entrée. Après quoi, il demanda de l’excuser, il ajouta à Tiphanie qu’il avait besoin de prendre une petite pause. La jeune femme ne posa pas de question et le laissa partir. Il redoutait un peu qu’elle veuille y aller avec lui.

Au final, il avait réussi à s’éclipser seul. Il avait appeler un taxi pour venir le chercher derrière la propriété à une certaine heure. Il hâtait le pas pour être à l’heure en prenant soin de ne pas se faire repérer. Il avait eu le temps de réfléchir durant l’après-midi, heureusement la voiture ne le gênait pas trop puisque son matériel était déjà sur plus. Il avait demandé au taxi de le déposer un peu plus loin de du dépôt de matériel. Il avait du faire le reste à pied pour pouvoir récupérer des affaires et ensuite se mettre en place. Les informations de son client étaient correcte, la tache était donc d’autant plus simple. Cal avait réussi à s’introduire chez sa cible. Un coup à l’arrière du crâne et c’était fait. Il maquillait le tout en cambriolage qui avait mal tourné, allant jusqu’à laisser de fausses emprunte un peu partout pour détourner les pistes de la police.

Le temps de revenir jusqu’au lieu du mariage, il avait bien mis une heure. Il avait agit sous le coup de l’adrénaline comme à son habitude. Tout était allé très vite mine de rien. Il avait fait ce qu’il avait à faire et aucun accroc n’avait eu lieu, lui faisant gagner quelques minutes qui s’avéraient être précieuse pour son alibi. Il avait bien demandé au chauffeur de mettre le match à la radio pendant le trajet. Son portable était caché dans un buisson qui entourait la propriété pour qu’on puisse le tracé si besoin. Si on lui demandait il avait passé l’heure dans une voiture à regarder la retransmission du match sur son portable. Pour se couvrir encore plus, il trouva une voiture restée ouverte, profitant de faire du bruit pour attirer l’attention pour lui et que le gars du parking vienne le voir à la fin du match.

Il était ensuite revenu vers la salle de réception, cigarette aux lèvres. De loin il pouvait voir Tiphanie qui était visiblement à sa recherche. Le jeune homme avait vu ses appels manqué. Il ne se montrait pas tout suite, préférant chopper une bouteille à l’intérieur avant de la rejoindre. Il s’allumait une nouvelle cigarette en arrivant près de sa petite amie. Il affichait une petite mine désolé en s’approchant d’elle. « Je voulais juste faire le point sur le score et c’était trop tentant de regarder un bout… » Il passa sa main libre sur la hanche de sa petite amie. « Je suis désolé, j’ai été pris dans le truc et j’ai pas vu le temps passer. Tout ça pour voir les suns perdre de 3 points… » Il accentuait la tête désolé, ce qui n’était pas totalement faux puisqu’il s’en voulait un peu de faire ça à Tiph pendant leur week end off. « Tu sais ce que c’est… le ‘encore une minute et j’arrête…’ tu m’en veux pas trop ?» Une dernière tentative pour l’amadouer, il venait déposé un baiser sur ses lèvres avec une petite tête de chien battu.



• ───────────────────────────────────── •




So, thank you for taking a chance on me
I always let you down. You're shattered on the ground but still I find you there next to me. And oh, stupid things I do. I'm far from good, it's true. But still I find you next to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12432
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-05, 23:07


YES, I DO
— with CALUM.

Calum avait tout fait pour être le parfait cavalier pour Tiphanie. Pas de connerie, pas d’immaturité à l’exception de jouer avec les enfants, pas d’engueulade, pas de tension. Bref, tout se passait à merveille et Tiphanie n’avait qu’à se préoccuper de sa mère, qui ne changeait pas. Toujours soucieux de plaire, Calum était au petit soin pour sa ‘belle-mère’, lui prévoyant un verre. Il faisait le gendre parfait et méritait de se faire charrier par Tiphanie. Il risquait de s’attirer toutes les remarques de sa mère, notamment sur le mariage et les enfants. Elle y avait eu droit, ce serait son tour. Cal promettait de mettre la faute sur elle. Il était très doué pour jouer le jeu, prétendant qu’elle était difficile à demander en mariage. Évidemment, elle ne put s’empêcher de rire et lever les yeux au ciel. Elle exigeait un mariage de princesse et une grosse bague, rien que ça. Cal faisait semblant de paniquer, en parlant du fait qu’il n’avait pas un salaire de banquier. Il avait son air sérieux avant de rire. « Tout de suite ! Roh, tu sais, tu vends une petite voiture de plus pour payer la bague, une autre pour la robe… C’est pas tant que ça... » Oui bon, elle voyait les choses un peu en grand mais tout ça était hypothétique de toute façon.

Calum continuait à jouer les gendres parfaits même durant le repas. Tiphanie n’avait qu’à suivre d’une oreille la conversation, il faisait toute la conversation. Clairement, il avait conquis la mère O’Malley. Finalement, ce mariage n’était pas si mal. Calum s’éclipsa de table après l’entrée, indiquant à Tiphanie qu’il avait besoin de prendre un peu d’air. Elle n’y voyait pas d’objection, elle pouvait comprendre. C’était fatiguant de faire la conversation, de faire attention à tout ce qu’on dit et de se faire apprécier.

Elle le suivit du regard avant de se concentrer sur ses voisins de table. Elle se mélangea aux conversations, se resservit en vin et se laissa porter. Tiphanie n’avait pas vraiment la notion du temps mais elle eut le temps de finir sa seconde assiette et Calum n’était toujours pas revenu. Ça commençait à faire long, surtout pour un homme qui aime autant manger que lui. Tiphanie s’excusa à son tour alors qu’ils débarrassaient les assiettes. Il restait encore un peu de temps avant le fameux gâteau.

L’aînée O’Malley sortit pour le retrouver. Elle supposait qu’il devait juste être dehors, à fumer une cigarette ou jouer avec un des enfants sortis de table. Mais Whitaker était nulle part. Tiphanie tenta de l’appeler sur son téléphone mais il ne décrochait pas. Elle se demandait ce qu’il foutait et où il pouvait bien être. Il n’était tout de même pas parti ? Elle savait bien qu’un mariage pouvait être chiant et mettre un peu de pression, mais quand même.

Calum finit par réapparaitre, clope au bec et une bouteille à la main. Il avait l’air désolé et s’excusait. Il voulait regarder le score du match et s’était laissé tenter à regarder le match. Tiph fit une moue, lui lançant un regard qui voulait tout dire. Un match ? Sérieusement ? Il plaçait une main contre sa hanche, se disant désolé surtout que les Suns avaient perdu. Il lui faisait son air de chien battu, déposant un baiser contre ses lèvres pour lui demander si elle ne lui en voulait pas trop. Tiph soupira mais se laissa faire. « T’as sérieusement disparu pendant une heure pour regarder le match ? Même moi j’ai pas fait ça… T’as loupé le plat tant pis pour toi ». La jeune femme passa ses bras autour de son cou, ne sachant pas si elle devait lui faire la tête ou pas. « Je sais pas si t’as mérité le dessert ». La jeune femme profita que Calum ait une bouteille à la main pour resservir son verre et boire dedans. « Ils ont été bons au moins pendant le match les Suns ou ils se sont pris une raclée ? Ils ont fait jouer Tyler Ulis ? » Tiphanie suivait beaucoup plus le football américain, grande fan qu’elle était, mais elle suivait un peu les autres sports aussi.

• ───────────────────────────────────── •


"It really shouldn't work but it does"
You're too playful and never serious but I love you that way, yeah I love you that way. You and I, we're one too many worlds apart. And side by side, we're different but somehow the same. It really shouldn't work but it does, when it comes to us. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (meteors.) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13563
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-07, 22:38


Yes, I do
— with Tiphanie

Le mariage ce trouvait être plutôt interessant du point de vu de Calum. Il avait trouvé comment s’occuper mais il prenait surtout un malin plaisir à se comporter en gendre parfait. C’est Tiphanie qui allait en entendre parler plus tard, pas lui. En tout cas, si on venait à lui parler de mariage ou d’enfant il comptait bien mettre ça sur le compte de sa petite amie. Il se doutait qu’il ne serait pas dur de les convaincre que la jolie blonde était beaucoup trop indépendante pour s’attacher devant le maire avec un petit rigolo comme lui. Il jouait de son statu à ce mariage pour dire à Tiphanie que la bague le ruinerait mais bien évidement elle lui dit que ça valait bien une voiture. La robe en vaudrait un autre.

Quand tout le monde fut à table, Cal eu le loisir de discuter avec la mère de Tiphanie et les autres invités. Il attirait l’attention sur lui exprès, délestant un moment Tiphanie de toute discussion forcé. Son excuse d’aller prendre l’air en était d’autant plus justifiée après ça. Il pu filer sans aucune questions supplémentaire. Un gain de temps précieux puisque toute l’heure qui suivit était chronométré. Une heure c’était déjà bien trop mais il se doutait qu’à part Tiphanie et peut être sa mère, personne n’aura remarqué son départ.

Il avait tout prévu pour son alibi. Pour tout le monde il était au mariage, pour Tiphanie, il était dans une voiture à regardé un match dont il avait bien évidement regardé le récapitulatif, minutes par minutes avant de se montrer. Il n’était pas à l’abris d’une question random sur le match, il fallait qu’il soit près à toute éventualité.

Rejoignant sa petite amie, Calum ne lui avait pas laissé le temps de l’incendier pour son évaporation qu’il s’excusait déjà. Une main sur la hanche de sa petite amie, il s’excusait à multiple reprise, ajoutant un baiser pour l’amadouer. La jeune femme se laissait doucement faire. Suffisamment pour que son principale reproche fut qu’elle ne l’avait pas fait elle même. Elle avait ajouté qu’il avait loupé le plat, tout en passant ses mains autour de son coup. La tête de cal s’était décomposé. « C’était quoi le plat ? » Ce sacrifice lui coutait mais ça rajoutait en crédibilité. S’il avait pu louper l’entrée plutôt que le plat il l’aurait fait. « J’ai déjà loupé le plat c’est déjà une grosse punition » Il avait quand même mérité son dessert. Surtout après ce qu’il venait de faire. L’adrénaline ça donne faim après coup.

La blonde demanda ensuite s’ils avaient fais jouer Tyler Ulis. Cal souriait à cette question. « En fait j’aurais du te prévenir tu serais venu regarder la fin avec moi » Il embrassa de nouveau Tiphanie en souriant. « Ca va, ils ont perdu bêtement et de peu. Mais ouais Ullis à jouer les deux premier quart temps et un peu du troisième. » Heureusement qu’Ullis était le meneur. Plus facile de se souvenir de lui que d’autres mais de toute façon, en bon supporter, Cal connaissait l’équipe par coeur. « Allons manger ce gâteau j’ai faim ! » Comme toujours, son estomac était son compas. il avait pris la main de Tiphanie pour rejoindre leur table juste à temps. Alors qu’ils allaient s’asseoir, la mère de Tiphanie demanda ce qu’il s’était passé. Cal prétexta être aller faire un tour à l’extérieur et avoir eu un appel du boulot avant de lancer un faux sourire complice à sa petite amie.



• ───────────────────────────────────── •




So, thank you for taking a chance on me
I always let you down. You're shattered on the ground but still I find you there next to me. And oh, stupid things I do. I'm far from good, it's true. But still I find you next to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12432
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-08, 23:13


YES, I DO
— with CALUM.

Ça amusait Tiphanie de voir son petit ami jouer les gendres parfaits à ce mariage. Elle savait très bien que ce n’était pas vraiment son environnement, il n’était pas vraiment à l’aise. Il fait un peu le clown, pour se faire apprécier et apprécier un peu plus sa soirée. Il était mignon avec son mini fan club. Il faut dire qu’il était un peu immature, il ne pouvait que s’entendre avec les enfants. Il rigolait quand Tiphanie évoquait mariage et enfants désirés par sa mère. Il savait comment s’en sortir et elle joua le jeu de la fille exigeante et indépendante. Certes, officiellement il n’était que barman, donc ne roulait pas sur l’or mais en réalité, ils savaient tous les deux que c’était faux. Sinon, il n’aurait pas pu acheter la petite maison dans laquelle il vivait, se payer sa voiture et tout son train de vie. Le crime rapportait toujours. D’où la comparaison du prix de la robe avec une voiture. Vu les goûts de luxe de Tiphanie, une robe de mariée coûtait bien l’équivalent d’une belle voiture revendue sur le marché noir.

Calum continua dans son rôle du parfait cavalier et invité. Il faisait toute la conversation et animait la table. Tiphanie n’avait qu’à manger et écouter, participant de temps en temps. Quand il s’éclipsa, elle ne s’inquiéta pas particulièrement. Il pouvait bien prendre l’air quelques minutes. Sauf que les minutes passaient, le plat arrivait et il n’était toujours pas revenu. Tiphanie suivait les conversations, mangeait et resservait son verre de vin régulièrement. C’est sans doute pour ça qu’elle remarqua que l’absence de Calum était longue que lorsque le plat fut fini. Ce n’était pas son genre de louper un repas de qualité gratuit. C’était un véritable estomac sur pattes.

Tiphanie quitta la table pour le chercher et comme c’était infructueux, elle tenta de l’appeler. C’était quand même bizarre ! Le jeune homme finit par réapparaitre, cigarette et bouteille à la main. Il avait une moue désolée, il se préparait déjà à s’excuser. Il s’était laissé avoir par le match de basket. Il voulait juste voir le résultat et il avait fini par le regarder. Il avait son air de chien battu, la rapprochait de lui, une main sur ses hanches et s’excusait encore. Tiphanie soupira mais se laissait amadouer alors qu’il venait l’embrasser. Elle souligna tout de même qu’elle ne savait pas s’il avait mérité d’avoir du dessert, vu qu’il avait loupé le plat.

Calum était curieux et demandait ce qu’il avait loupé. Tiphanie se contenta de lui faire un petit sourire en coin, énigmatique. Ah non, ce serait trop facile si elle le lui disait. Pour ce qui était de louper le dessert en plus, il n’était pas d’accord. Louper le plat était déjà une punition en soi. Tiphanie fit une petite moue, l’air d’hésiter. « C’est vrai… si t’es sage t’auras le droit de revenir à table pour le dessert alors ».

Quitte à ce qu’il ait vu le match de basket, autant qu’il lui donne des infos, vu qu’elle l’avait loupé. Elle lui demandait si le meneur avait pu jouer pendant le match. Il se remettait d’une blessure récente au genou et elle ne savait plus trop quand il devait reprendre. La question amusa Calum qui se dit qu’il aurait dû lui proposer de l’accompagner. Un sourire et il vient de l’embrasser, lui expliquant qu’ils avaient perdu le match bêtement mais que Ullis avait pu jouer. « Dommage que ce soit une défaite pour son retour. T’aurais dû me dire oui, je t’aurais ramené à table fissa pour regarder le match à ta place ! » Se laisser à regarder le match pendant une heure quand même… ça voulait dire qu’il l’avait regardé en entier. Il aurait pu revenir à une pause, entre deux quarts temps ou à la mi-temps. En tout cas, Calum l’emmenait vers l’intérieur, il avait faim et voulait manger du gâteau. La main de Tiphanie dans la sienne, il l’entrainait jusqu’à la table. Évidemment, la mère de Tiphanie était curieuse. Calum inventa un mensonge, sollicité par le boulot d’où l’heure d’absence. Tiphanie répondit à son sourire, comme pour soutenir sa couverture mais sa mère était sceptique. C’est vrai qu’à ses yeux, il était barman. En quoi un barman pouvait passer une heure au téléphone pour le boulot ?

Elle n’eut pas l’occasion de poser des questions, le gâteau arrivait déjà. Il y eut le moment des photos des mariés devant le gâteau, tenant ensemble le couteau qui coupait la première part. Bref, cliché mais la cousine de Tiphanie avait l’air heureuse, c’était tout ce qui comptait. Tiphanie profita du bruit pour se pencher vers Calum. « T’aurais pu trouver mieux comme excuse… je te rappelle que ma mère ne sait rien sur ton autre job… »

• ───────────────────────────────────── •


"It really shouldn't work but it does"
You're too playful and never serious but I love you that way, yeah I love you that way. You and I, we're one too many worlds apart. And side by side, we're different but somehow the same. It really shouldn't work but it does, when it comes to us. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (meteors.) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13563
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-11, 17:41


Yes, I do
— with Tiphanie

Pour l’estomac sur pattes qu’il était, louper le plat principal était un grand sacrifice. Il n’avait pas réellement eu le choix. Le timming était beaucoup trop serrer et ça ajoutait à sa crédibilité. S’il en était au point de louper le plat c’est qu’il devait être vraiment absorber dans la match ce qui explique qu’il soit resté pendant tout ce temps. Cela dit, il n’avait pas envie de louper le dessert. Tiphanie n’avais pas envie de lui dire ce qu’il avait loupé. Elle se contentait d’un petit sourire en coin. Cal répondit par une petite moue. La jeune femme finissait tout de même par accepter le retour à table de son petit ami s’il était sage.

Tiphanie était spécifique dans ses questions sur le match. Cal s’attendait à ce qu’elle lui demande juste le score. Il avait bien fait de se préparer un minimum au cas où. Elle avait demandé des précision sur le meneur, sachant très bien qu’il avait été blessé. Si il l’avait prévenu pour regarder le match la jeune femme lui assurait qu’elle l’aurait renvoyer à table pour pouvoir regarder à sa place. Calum sourit avant de l’embrasser de nouveau et de lui prendre la main. Il était décidé à ne pas louper le dessert cette fois.

Au moment d’arriver à table, la mère de Tiphanie demanda des explication sur son absence. Calum prétexta un appel du boulot. Elle ne semblait pas convaincu mais elle n’eu pas le temps de poser de questions. C’était l’heure du gâteau et déjà toute l’attention se posait sur les mariés. L’attroupement se faisait pour prendre les photos. Cal regardait tout ça avec envie, les yeux posé sur le gros gâteaux aux multiples étages.

Tiphanie s’approcha de lui pour lui dire qu’il aurait pu trouver mieux comme excuse. Elle ajouta une parole sur le deuxième boulot de Cal ce qui le fit sourire un peu. Si elle savait ce qu’il avait réellement fait pendant cette heure… Il se tourna pour chuchoter à son tour. « T’en fait pas, tu me connais, je peux sortir toute sorte d’excuses à la minute et qui tiennent la route en plus. » Il leva les épaules en souriant avant de poursuivre. « J’ai eu des dizaines d’interrogations par les flics, c’est pas ta mère qui va me faire peur » Un petit clin d’oeil à sa petite amie et il re-tournait la tête pour se joindre aux applaudissements. Savoir mentir et faire le mariole étaient surement les deux aptitudes qui lui avaient le plus sauvé la mise.

Cal attaqua son gâteau avec appétit quand l’assiette fut enfin sous son nez. Du coin de l’oeil il observait l’assiette de Tiphanie pour voir si elle allait tout finir où non. La mère de Tiphanie finit par lui demander ce qu’il y avait eu au bar. Trop curieuse pour laisser cette histoire derrière elle visiblement. Calum s’en sorti facilement, lui expliquant qu’il avait le plus d’ancienneté et qu’il avait tendance à gérer un peu plus de choses que les autres. Il prétextait un problème de fournisseurs et donc plusieurs coup de fil pour pouvoir gérer la soirée du samedi comme il ce doit. Il ponctuait la fin de son explication par un sourire à Tiphanie comme pour lui démontrer qu’il était complètement capable de s’en sortir avec n’importe qu’elle excuse. Pendant ce temps, les mariés avaient ouvert le bal avec un slow relativement barbant au gout de Cal. Peu de temps après, la petite troupe de petite filles avait su le trouver. Il s’excusa donc une nouvelle fois pour s’éclipser de table et aller danser un peu avec les petites.



• ───────────────────────────────────── •




So, thank you for taking a chance on me
I always let you down. You're shattered on the ground but still I find you there next to me. And oh, stupid things I do. I'm far from good, it's true. But still I find you next to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12432
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-11, 19:31


YES, I DO
— with CALUM.

Tiphanie avait laissé Calum du répit, le laissant quitter la table pendant le repas. Il avait été parfait jusqu’ici, il pouvait bien souffler un peu. Sauf qu’elle ne s’était pas attendue qu’il s’absente aussi longtemps et rate le plat. Il avait fini par pointer le bout de son nez. Évidemment, il savait qu’il avait un peu abusé en temps et sortait déjà sa petite tête désolée, s’excusant, l’embrassant. Bref, il faisait tout pour l’amadouer et qu’elle ne se fâche pas.

Ça fonctionnait bien sur Tiphanie, il la connaissait, il savait comment l’amadouer. Ça ne l’empêchait pas de lui poser des questions sur le match. Elle n’avait pas pu le voir alors que lui, si. Elle voulait en savoir plus, sur le déroulement du match, si l’un des joueurs qu’elle aimait bien avait pu jouer. Il avait satisfait sa curiosité et avait suggéré de retourner à table pour le dessert justement. Il avait déjà raté le plat, il ne voulait pas rater la suite.

Calum inventa une excuse à propos de son absence prolongée, par rapport à son travail au bar. Tiphanie lui rendit son sourire, comme si de rien n’était. Le gâteau arriva, avec tout le cérémonieux qui allait avec. Les mariés, les photos etc. Tiphanie ne put s’empêcher de sourire en voyant que le regard de Calum était surtout fixé sur le gâteau. Rien d’étonnant à cela. Elle profita que personne ne faisait attention à eux pour faire remarquer à son petit ami qu’il aurait pu trouver une meilleure excuse. Il lui dit de ne pas s’en faire, il était doué pour sortir des excuses rapidement et qui soient potables. Il avait eu pas mal d’entrainement à force de se faire interroger par les flics. Calum lui fit un clin d’œil, comme pour la rassurer, applaudissant comme tout le monde.

Une fois tout le monde servi en gâteau, ils purent manger et Calum était affamé, ça se voyait. Tiphanie, qui n’avait plus très faim, lui donna la fin de son gâteau. Il n’en fallait pas plus pour lui faire plaisir et le gâteau fut englouti en un rien de temps. La mère de Tiphanie en profita pour poser quelques questions supplémentaires à Calum et il s’en sortit comme un chef, inventant une histoire de problème avec un fournisseur, ce qui avait de quoi être problématique pour un bar un samedi soir. Il adressa un sourire à Tiphanie qui lui rendit. Oui, oui, il était doué pour mentir, message reçu.

Le gâteau fini, ce fut la première danse des mariés, qui dansèrent un slow avant que les invités ne les rejoignent. Les trois petites filles de tout à l’heure avaient retrouvé Calum rapidement, n’ayant pas oublié la promesse qu’il avait faite. Cal s’éclipsa à nouveau pour aller danser avec elle. Tiphanie resta assise à la table et se resservit un verre de champagne. Elle n’avait pas compté le nombre de verres qu’elle avait pris ce soir, mais elle devrait peut-être arrêter parce que les effets commençaient à se faire sentir.

Elle observait Calum qui s’amusait avec les petites filles qui étaient ravies d’avoir un cavalier aussi grand pour danser. Tiphanie laissait son esprit vagabonder, un vague sourire sur les lèvres en regardant les enfants s’amuser avec son petit ami. Elle ne s’était jamais posée la question, elle ne savait même pas si Calum voulait des enfants ou non. Vu sa remarque de tout à l’heure, sûrement que non mais qui sait. De toute façon, où ça la mènerait de poser une telle question à part créer d’éventuelles tensions inutiles ? Et elle n’était même pas sûre qu’il lui répondrait honnêtement. Il l’a dit lui-même, il est doué pour mentir et trouver des excuses en quelques minutes. Si ça se trouve, il lui ment sur pas mal de choses et elle ne s’en rendait même pas compte.

Bon, fini de se morfondre et se poser des questions idiotes. Tiphanie finit son verre de champagne cul sec et se leva pour rejoindre Calum. Les trois petites filles dansaient avec lui, en même temps cette fois. « Alors les filles, c’est un bon danseur ou il va falloir que je l’emmène prendre des cours ? S’il a abimé vos chaussures, je le gronderais, promis ! »

• ───────────────────────────────────── •


"It really shouldn't work but it does"
You're too playful and never serious but I love you that way, yeah I love you that way. You and I, we're one too many worlds apart. And side by side, we're different but somehow the same. It really shouldn't work but it does, when it comes to us. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (meteors.) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13563
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-15, 23:23


Yes, I do
— with Tiphanie

Heureusement qu’il était bon à ce petit jeu. Mentir à tout le monde, sortir des excuses les unes par dessus les autres, ce n’est pas donner à qui que ce soit comme aptitude. Il avait appris avec le temps à utiliser cette qualité à bon escient. Mieux vos pour tout le monde qu’on ne sache pas ce qu’il a fait de son heure d’absence. Il n’avait pas particulièrement envie que Tiphanie le sache. Premièrement parce qu’elle allait lui en vouloir d’avoir accepter un boulot alors qu’il lui avait promis la veille de décrocher. Et de deux parce qu’il n’avait pas forcement envie qu’elle apprenne cette partie de son boulot.

Il avait réussi à s’en sortir comme un chef quand la mère de Tiphanie avait posé des questions supplémentaire. Il lançait un regard fier de lui à Tiphanie. Le dessert était pourtant sa principale source d’attention puisqu’il engloutissait sa part de gâteau avec appétit. Avoir loupé le plat était vraiment une mauvaise idée. Cela dit, Tiphanie lui avait gentiment donné la fin de sa part. Il se demandait si elle n’en avait vraiment plus envie où si c’était parce qu’il n’avait pas assez mangé. Que ce soit l’un ou l’autre il ne demanda pas, trop content d’avoir une part en plus.

Pendant qu’il terminait son assiette, les mariés s’étaient lancé dans l’ouverture du bal. Très vite son petit fanclub le retrouva pour aller sur la piste et se joindre aux premier danseurs. Il s’exécuta avec plaisir. Il dansait tour à tour avec chacune des petites, les faisant grimper sur ses pieds ou alors toutes les trois en même temps formant un petit cercle. Comme plus tôt dans la journée, il faisait le clown pour amuser les petites. Cal n’avait pas l’habitude d’avoir des enfants dans son entourage. A part Benjamin, il n’avait pas beaucoup de personne avec des enfants relativement grands. Ça l’étonnait toujours de voir comment tout ceci pouvait lui paraitre naturel. Il s’était toujours imaginé comme quelqu’un qui serait maladroit ou légèrement craintif quand il est face à des enfants. Pourtant, c’est tout le contraire qui se passe. Il se retrouve à aimer ça.

Tiphanie le rejoins, demandant aux petites s’il était bon danseur. Cal se redressa en souriant. Il passait son bras autour de la taille de sa petite amie, attendant les réponses des petites. Elles avaient toutes leur avis mais dans l’ensemble ça allait. A vrai dire, elle étaient plus préoccupée par Tiphanie. Deux des petites commencèrent à lui montrer des pas de danses et lui poser plein de questions, sur sa tenue et ses chaussures. Elles pensaient qu’elle allait avoir du mal à danser avec ses talons. Cal en avait profiter pour prendre la troisième dans ses bras pour qu’elle puisse effleurer les cheveux de Tiphanie du bout des doigts. Il regardait la scène en souriant avant de reposer la blondinette par terre. Cal remercia les fillette pour leur cours de danse, ajoutant qu’il allait montrer à Tiphanie ce qu’il avait appris.

Alors que les gamines s’éclipsaient entre les jambes des gens, Cal attira sa petite amie vers lui pour commencer à danser en rythme. Il gardaient un oeil sur elles. « Elles sont mignonnes… dommage que Benjamin ait pas de filles » Les garçons c’est bien, mais les filles c’est quand même plus mignon. Bon après ça reste des enfants. C’est mignon à cet âge, c’est déjà moins bien quand ça devient grand. « Ta mère vas te tanner pendant des mois avec tout ça » Il rigolait alors qu’il venait d’apercevoir sa belle mère qui les observaient. « Tu crois qu’il faudrait que je l’invite à danser elle aussi ? » Quitte à bien ce faire voir il aimerait bien le faire à fond.



• ───────────────────────────────────── •




So, thank you for taking a chance on me
I always let you down. You're shattered on the ground but still I find you there next to me. And oh, stupid things I do. I'm far from good, it's true. But still I find you next to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12432
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-19, 23:25


YES, I DO
— with CALUM.

Calum avait réussi à se sortir sans souci des questions curieuses de la mère de Tiphanie. Il fallait toujours qu’elle pose plein de questions, mette son nez partout quand il s’agissait de la vie de ses filles. En un rien de temps, il avait consolidé son mensonge et alibi pour son absence. Cal était tout content de lui, lançait un petit regard à Tiphanie qui lui rendit.

La jeune femme lui laissa sa part de gâteau. Elle en avait pris un bout pour goûter mais laissa l’estomac sur pattes à côté d’elle se remplir l’estomac justement. Il n’avait pas mangé au plat alors qu’elle était bien repue. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire en coin en voyant Calum engloutir le gâteau. Il n’en fallait pas beaucoup pour qu’il soit content. Les jeunes mariés ouvrirent le bal en faisant la première danse alors que la plupart des convives avaient fini le dessert. Tiphanie les regarda en se resservant du champagne.

Les petites filles avec qui Calum avaient joué tout à l’heure vinrent jusqu’à la table. C’est vrai qu’il leur avait promis de danser avec elles et elles n’avaient pas oublié. Tiphanie les laissa partir avec un petit sourire, amusée de voir le jeune homme se laisser prendre au jeu aussi facilement. Il fallait voir le regard de sa mère qui observait la scène. Tiphie pouvait deviner aisément ce qu’elle pensait. Jusqu’ici, l’aînée O’Malley ne s’était pas posée toutes ses questions. Avec son boulot, celui de Calum, elle ne l’avait même pas envisagé car pour elle, c’était incompatible avec des enfants. Du coup, elle ne s’était même pas posée la question de savoir si Calum en voulait. Honnêtement, elle ne saurait dire, il était à l’aise avec les enfants, il n’y avait qu’à le voir avec les fillettes en ce moment, mais il ne semblait pas du genre à se poser aussi sérieusement, se ranger maintenant.

La blonde avait fini un autre verre de champagne avant de se lever et de décider de rejoindre son petit ami et les petites filles. Ces dernières avaient l’air aux anges et toutes excitées à l’idée de montrer comment elles dansaient à Tiphanie. Calum avait passé un bras autour de sa petite amie, la rapprochant de lui alors que deux des fillettes faisaient une démonstration. Tiph souriait et les félicitait par la même occasion. Elles étaient curieuses, posant plein de questions. C’est vrai que danser en talons avec une robe longue ce n’était pas ce qu’il y avait de plus facile mais elle était persuadée qu’elles y arriveraient plus tard quand elles seront grandes.

Calum avait pris une des petites filles dans ses bras pour qu’elle puisse être à leur hauteur et caresser les cheveux de Tiphanie. La blonde sourit quand elle s’en rendit compte et déposa un baiser sur sa joue. Il finit par la reposer par terre et remercier les trois petites pour le cours de danse. En un rien de temps, elles avaient réussi à se faufiler entre les invités en riant. Tiphanie les regarda quelques secondes avant de reporter son attention sur Calum qui l’incitait à danser avec lui. Elle passa ses bras autour de son cou et sourit en coin en l’entendant parler des jumeaux de Benjamin. « Heureusement que c’est des garçons ! T’imagines toutes les fringues que je leur aurais offerts sinon ? » Déjà qu’elle leur faisait plein de cadeaux, trop sûrement, alors si ça avait été deux petites filles, les choix de cadeaux auraient décuplé.

Calum s’amusa du fait que la mère de Tiphanie n’allait parler que de ça dans les mois à venir et Tiph leva les yeux au ciel. « Je suis sûre qu’elle est déjà en train de choisir le prénom de ses petits-enfants » Clairement elle n’allait pas la lâcher maintenant qu’elle avait rencontré Calum et qu’elle avait vu qu’il aimait bien les enfants. Elle était prête à parier qu’elle avait même pris des photos. Cal se demandait s’il devait danser avec la mère de sa petite amie et Tiphanie fit une moue. « Je profite d’abord de toi. D’abord le match de basket, la première danse avec les petites filles, c’est mon tour. Ma mère attendra… »

Tiphanie posa sa tête contre son épaule, le visage enfoui contre son cou, et se laissa bercer par la musique. Ce n’était pas plus mal, elle sentait que si elle forçait trop, elle aurait mal au crâne et le tournis, merci le champagne. « Tu sais, je crois que ma mère t’aime bien, alors si elle est trop collante ou qu’elle te saoule, t’es pas obligé de faire plus d’effort et retourner lui parler. Je sais qu’elle peut être parfois… envahissante.. Mais pour qu’elle t’aime bien alors que t’es pas avocat comme Benji ou banquier comme mon cousin, c’est que t’as déjà marqué tous les points qu’il faut. Je suis sûre qu’elle va aller raconter dès demain que son futur gendre est beau, charmant, drôle et qu’il adore les enfants. Elle va adorer se vanter auprès de ses amies. »

• ───────────────────────────────────── •


"It really shouldn't work but it does"
You're too playful and never serious but I love you that way, yeah I love you that way. You and I, we're one too many worlds apart. And side by side, we're different but somehow the same. It really shouldn't work but it does, when it comes to us. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (meteors.) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13563
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-22, 23:05


Yes, I do
— with Tiphanie

Avec les trois petites Cal avait trouvée une occupation parfaites. Elles étaient rigolotes toutes les trois et leur compagnie lui allait très bien. Danser avec elles lui donnait le sourire et visiblement c’était réciproque. Il était même sous le charme. Avec une petite dans ses bras pour qu’elle puisse toucher les longs cheveux de sa petite amie, il ne pouvait s’empêcher de la regarder doucement émerveillé. Mine de rien, ce comportement n’avait rien de bien surprenant quand on analyse un peu son caractère et pourtant il était le premier étonner de son sourire con et ses gestes beaucoup plus tendre.

Tout en les regardant partir en courant, il avait attiré Tiphanie contre lui pour danser. Il trouvait dommage que le seul gars de leur entourage proche à avoir des gosses ait deux garçon. Tiphanie, elle, n’était pas de cette avis. Elle invoquait comme raison toutes les fringues qu’elle aurait acheté sinon. Calum laissait s’échapper un petit rire. « Il aurait fallu deux autre dressing chez lui » Un pour chaque enfant. C’était au moins ça. Cal n’osait pas imaginer si Tiph avait une fille à elle, ou même Jewel. Entre les deux soeur et leur mère, le bébé aurait tellement de vêtement qu’elle grandirait avant de pouvoir avoir tout mis. D’ailleurs, Tiphanie allait surement en entendre parler longtemps de cette histoire. Tiph était d’avis que sa mère avait déjà choisi les prénoms des petits enfants et Cal grimaçait. « Vu ce qu’elle a choisi pour ses filles j’ose pas imaginer… » Il fit un petit clin d’oeil à Tiph en souriant.

En parlant de sa belle mère, Cal était curieux de savoir s’il devait danser l’inviter à danser. C’est peut être des choses qui se font. La tête de tiphanie ne l’incitait pas vraiment. La jeune femme trouvait qu’elle avait le droit de profiter un peu de lui. Entre le match de basket et les petites filles, c’était son tour à elle. Le jeune homme afficha un sourire avant de venir l’embrasser. Il n’ajouta rien, la laissant poser sa tête contre son épaule. Heureusement pour eux, la musique n’était pas trop rythmé, ils pouvaient se contenter d’apprécier un petit moment de calme l’un contre l’autre. Tiphanie commença à lui expliquer qu’il n’était pas obligé de faire plus d’effort puisque sa mère allait déjà se vanter de son gendre dès le lendemain. Il avait réussi sa mission de surpasser sa profession de simple barman. « Je suis parfait que veux tu. T’as mis longtemps à t’en rendre compte mais ta mère voit plus clair faut croire » Il riait mais il était soulager que ça se passe ainsi. Au fond il voulait surtout que ce soit plus facile pour Tiph. Après tout, il vaut mieux que sa mère la tane avec des idées de mariage plutôt qu’avec des reproche sur son petit merdeux de petit ami. « On va pouvoir s’éclipser alors ? Enfin quand tu veux, moi ça va j’ai encore de la réserve pour parler à ta famille » Il la serrait un peu plus contre lui. « C’est toi la chef princesse, si tu veux aller à la plage, aller danser en ville ou danser là, tout me va »



• ───────────────────────────────────── •




So, thank you for taking a chance on me
I always let you down. You're shattered on the ground but still I find you there next to me. And oh, stupid things I do. I'm far from good, it's true. But still I find you next to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12432
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-22, 23:39


YES, I DO
— with CALUM.

Tiphanie s’était préparée aux remarques et allusions des invités, principalement de sa mère. Elle n’avait pas pour habitude de présenter ses petits amis à sa famille. Il fallait voir son père aussi. Les chiens ne font pas des chats, si Tiphanie pouvait se montrer aussi protectrice avec ses proches, elle le tenait bien de son père. Tiph s’était également préparée à l’éventualité que sa mère n’apprécie pas Calum ou ne le trouve pas assez bien pour sa fille aînée mais ça, c’était moins problématique. L’avis de sa mère n’influençait pas ses choix amoureux, mais c’est vrai que ça aurait été désagréable pour le reste de la soirée.

Mais Calum avait su se mettre la veuve O’Malley dans sa poche. Il faut dire qu’il avait beaucoup discuté avec, avait satisfait sa curiosité et s’était montré le petit ami parfait envers Tiphanie. Bref, que du positif. La cerise sur le gâteau, c’était que Calum était à l’aise avec les enfants. Forcément, elle se voyait déjà grand-mère ! Tiph était sûre que sa mère avait dû prendre des photos de la scène, lorsqu’elle avait rejoint Calum et ses trois jeunes cavalières. Tiphanie adore les enfants, ce n’est un secret pour personne, alors elle se prêtait au jeu sans la moindre difficulté, répondant aux questions de toutes les petites filles, regardant leurs pas de danse et les laissant toucher sa robe ou ses cheveux. Puis il fallait voir le sourire de Calum en ce moment, il avait l’air dans son élément. Ça n’aidait pas forcément la jeune femme à se poser moins de questions que lorsqu’elle était restée assise à table.

Finalement, les trois petites filles étaient reparties en courant et Calum et Tiphanie se retrouvaient seuls. Il l’attira contre lui pour danser un peu. Cal trouvait ça dommage que les seuls enfants dans leur entourage soient des garçons, il trouvait les fillettes trop mignonnes. C’est vrai qu’elles étaient chou, mais si Benjamin avait eu des filles, Tiphanie n’aurait pas pu retenir sa folie de shopping et les pauvres enfants auraient croulé sous les cadeaux, vêtements, offerts par leur marraine. Ça fit rire Cal qui souligna qu’il aurait fallu au moins deux dressings supplémentaires. Tiph rit à son tour et prit un air innocent. « Je ne vois pas du tout de quoi tu parles… »

Tiphanie savait parfaitement que sa mère n’allait pas oublier ce mariage et ne lui ferait pas oublier de sitôt. Elle devait déjà faire des plans sur la comète et choisir les noms de ses petits-enfants. À cette remarque, Calum fit une grimace, n’osant pas imaginer les noms qu’elle trouverait vu ceux de ses filles. Tiph lui tira la langue. « Tiphanie et Maybell c’est très bien comme prénom ! Aphrodite et Jewel, c’était une lubie de mon père… Mais Aphrodite ça me va bien, tu crois pas ? »

En tout cas, selon Tiphanie, Calum avait fait suffisamment d’effort pour se faire apprécier de la mère O’Malley. Entre son absence d’une heure, les jeux avec les petites filles et toutes les discussions avec la famille, Tiphanie trouvait qu’elle n’avait pas pu beaucoup profiter de lui alors pour le moment, elle préférait le garder pour lui. Comme pour illustrer ses propos, elle resserra un peu son étreinte et posa la tête contre son épaule. Le jeune homme ne chercha pas à la contredire, esquissant un sourire et la gardant dans ses bras.

Après quelques minutes de calme, Tiphie finit par dire à Calum qu’il avait fait suffisamment d’efforts, surtout avec sa mère, et qu’il n’avait pas besoin d’ne faire plus. Elle la voyait déjà se vanter auprès de toutes ses amies comme quoi son futur gendre était génial. Cal ne put s’empêcher de souligner le fait qu’il était parfait, elle avait juste mis du temps pour s’en rendre compte. Tiph leva les yeux au ciel avec un petit sourire. Il n’en loupait pas une. « Je n’irai pas jusqu’à dire que tu es parfait, mais c’est vrai qu’aujourd’hui j’ai dû faire quelques jalouses… » La jolie blonde déposa un baiser contre les lèvres de son petit ami avant que Cal ne demande s’ils pouvaient s’éclipser. Il ne lui forçait pas la main, il pouvait encore tenir de longues conversations mais tout dépendait ce qu’elle voulait faire, comme profiter de la plage ou de la ville. Ou bien rester ici.

L’aînée O’Malley regarda autour d’elle. Tout le monde discutait ou dansait, ils étaient tous occupés à des choses ou autre. « Je crois qu’on peut s’éclipser. Et on peut aller danser ! Mais faudrait peut-être que je me change avant… » La robe longue et les talons aiguilles ce n’est pas l’idéal pour danser, on faisait mieux quand même. « On a bien fait de prendre un taxi pour venir. Vu tout le champagne qu’il y avait, je suis incapable de conduire ». Ou plutôt vu tout le champagne qu’elle avait bu, mais c’était presque pareil pour elle. Bien sûr ça faisait son petit effet, mais c’est sûrement pour ça qu’elle était bien en ce moment et ne posait pas trop de questions.

La jeune femme récupéra son sac qu’elle avait laissé sur son siège, avant de se diriger vers l’extérieur avant que quelqu’un ne les remarque ou ne leur parle. Elle suivit Calum jusqu’à la sortie de la réception avant de lui piquer son téléphone de sa poche, dans le but de commander un taxi ou un uber. « C’est quoi ton code pour déverrouiller ? J’peux pas commander notre chauffeur sans. T'as reçu un sms bizarre. »

• ───────────────────────────────────── •


"It really shouldn't work but it does"
You're too playful and never serious but I love you that way, yeah I love you that way. You and I, we're one too many worlds apart. And side by side, we're different but somehow the same. It really shouldn't work but it does, when it comes to us. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (meteors.) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13563
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-25, 17:50


Yes, I do
— with Tiphanie

Tout était bien plus calme quand le jeune couple se retrouvait à danser l’un contre l’autre. L’euphorie des petites filles étaient partie à l’autre bout de la pièce, laissant un sourire sur les lèvres de Calum. Perdu dans un milieu qui n’est pas le sien, elles avaient été le rayon de soleil de sa soirée. Il s’adapte peut être rapidement mais ça peut vite devenir fatiguant de ne pas se comporter naturellement. Il avait du pousser pour se montrer sous un bon jour auprès de la mère de sa petite amie et mine de rien, ça lui demandait un effort constant. Il avait réussi à faire bonne impression et c’est surement sa complicité avec les enfants qui l’avait le plus aider. Au final, le moment où il se comportait normalement.

Calum plaisantait sur les prénoms que la mère de Tiph pourrait prévoir. Il est vrai que Tiph et Jewel n’ont pas des prénom très commun. Pour Tiphanie c’était son second prénom qui était original. Visiblement c’est son père qui avait eu une lubie. La mère serait donc plus raisonnable. « Ta soeur s’appelle Maybell ? » Cette information l’avait tellement surpris qu’il en avait zappé la question de Tiph. « Comment elle réagirait si je l’appelle comme ça la prochaine fois que je la vois ? » Cal rigolait déjà comme un enfant. Jew ne la jamais vraiment porté dans son coeur et lui s’amuse à la chercher constamment. Ce genre d’information pouvait se révéler de l’or en barre. Si elle a décidé de prendre son second prénom il doit bien y avoir une raison.

Plus sérieusement, le jeune homme était curieux de savoir comment se comporter avec sa belle mère. Peut être qu’il devrait l’inviter à danser. Ca lui ferait surement plaisir. Tiphanie était plutôt d’avis qu’il en avait déjà assez fait. Elle était déjà sous son charme et se vanterait de son gendre à ses copines dès le lendemain, pas besoin d’en faire plus. Cal s’en amusait en ajoutant qu’il était parfait et que sa mère avait su le voir tout de suite, pas comme elle. Tiph le contredit mais fini par dire qu’elle avait fait quelques jalouses. Le jeune homme sourit à cette remarque, surpris par cette réponse. Il s’attendait à une pique, il avait le droit à un compliment, c’était plutôt déconcertant.

Calum proposa de s’éclipser si Tiphanie en avait envie. La jeune femme opta pour aller danser en ville. Elle voulait d’abords se changer et Cal hocha la tête. Il ne pouvait qu’être d’accord avec ça. Il était plus à l’aise depuis qu’il avait enlevé la veste mais quand même, il ne se sentait jamais vraiment très bien en costumes. Tout ça malgré le fait qu’il en mette de plus en plus à cause des rendez vous avec les clients. « Je suis en état de conduire moi, j’ai vraiment pas profité de l’open bar » Il fronçait les sourcils, songeant à partir avec une bouteille comme la veille. Après tout, il ne fallait pas gâcher tout cet alcool et ça rentabiliserait ce qu’il n’a pas pris.

En suivant Tiphanie pour qu’elle récupère ses affaires et lui sa veste il s’arrêta au bar pour négocier avec le serveur. Ca lui prit quelques minutes mais finalement il arriva à cacher une bouteille de champagne sous sa veste. Une fois sur le chemin vers l’extérieur la blonde choppa le portable de Cal dans sa poche. Elle lui demandait son code ajoutant qu’il avait reçu un sms bizarre. « J’ai pas changer mon code tu devrais le connaitre » C’était sorti avant qu’il ne réfléchisse à l’affirmation de la jeune femme. « Quel sms ? Ça dit quoi ? » [/color][/b]Il s’était retourné tranquillement. Il gardait son calme en attendant de savoir de quoi elle parlait. Il n’avait pas envie de paraitre suspect à s’inquiéter pour rien. Le jeune homme s’était placé près d’elle pour lui prendre le téléphone des mains et regarder par lui même. Ses sourcils se fronçaient légèrement au fur et à mesure de sa lecture. Soudain, il lâcha un petit soupire en ouvrant l’appli de taxi pour le rendre à Tiph. « C’est rien » Il avait un ton plus froid, d’un seul coup. « Juste une mauvaise pub » Une mauvaise pub qui s’avérait être son père mais il n’avait pas envie de gérer ça maintenant. Il en avait déjà assez fait pour la soirée. Son père pouvait bien attendre la fin du week end pour avoir un virement.

Quand le taxi s’arrêta pour les prendre, Cal était toujours silencieux. Perdu dans ses pensés pour tout le trajet jusqu’à l’hôtel. Le trouble fête de toujours avait fait son entrer et bien que le jeune homme voudrait mettre ça derrière lui il ne peut pas. Il essayait de se comporter plus ou moins normalement mais il avait du mal. C’était comme si tout le monde s’était donné le mot pour lui pourrir son week end. Il aurait du faire comme pour bali et laisser son téléphone éteins dans sa valise. Bien qu’il ait regardé par la fenêtre silencieusement durant tout le trajet, il avait quand même attiré Tiph contre lui. Le chauffeur faisait la conversation avec elle mais Cal n’écoutait rien. En arrivant à l’hôtel, il déposa un baiser sur les lèvres de sa petite amie. « J’ai un coup de barre, j’ai plus très envie de sortir… » Il lui adressa une petite moue désolé, s’attendant à ce qu’elle lui en veuille comme elle avait pu le faire la veille.



• ───────────────────────────────────── •




So, thank you for taking a chance on me
I always let you down. You're shattered on the ground but still I find you there next to me. And oh, stupid things I do. I'm far from good, it's true. But still I find you next to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12432
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-26, 23:44


YES, I DO
— with CALUM.

Le jeune couple était enfin seul depuis qu’ils étaient arrivés à ce mariage. Tout le monde était venu leur parler, discuter, poser des questions. Ils étaient curieux de rencontrer le petit ami de Tiphanie, dont elle n’avait pas vraiment parlé. Pour ça, il faudrait qu’elle parle beaucoup avec sa famille. Après ça avait été les petites filles qui adoraient jouer avec Cal et admirer Tiphanie. Maintenant, ils pouvaient danser tranquillement tous les deux et discuter. Notamment sur le fait que la veuve O’Malley semblait adorer Calum et qu’il n’avait pas besoin de faire plus d’effort sur ce point-là. Elle devait même être en train d’imaginer des prénoms pour ses petits-enfants et Cal s’en amusait. Il faut dire qu’entre Jewel et Aphrodite, leurs parents avaient fait fort. Ce que Calum ne savait pas, c’était le premier prénom de Jew : Maybell. Ça le faisait bien rire et il demandait comment elle réagirait s’il l’utilisait. « Tssss… t’es mauvaise langue ! Va pas m’attirer des ennuis en l’appelant comme ça, elle me tuerait si elle savait » Tiphanie s’en était mieux sortie avec son premier prénom.

Pour la suite de la soirée, la jeune femme ne pensait pas nécessaire que Calum aille danser avec sa mère, elle le considérait déjà comme quasi parfait, ce qu’il ne manqua pas de souligner. Cette fois, il eut droit à un compliment, qu’il reçut surpris, mais il l’avait mérité avec les efforts qu’il avait fait aujourd’hui. Tiphanie n’était pas contre s’éclipser de la soirée pour aller faire la fête en ville. Elle voulait juste passer à l’hôtel se changer avant.

Tiph fit remarquer qu’ils avaient bien fait de prendre un taxi pour venir vu tout le champagne qu’elle avait bu. Ce n’était pas vraiment le cas du jeune homme qui n’avait pas profité du bar. Elle lui tira la langue. « T’avais qu’à boire à table au lieu de passer une heure devant le match » Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Après avoir récupéré leurs affaires, ne remarquant même pas que Cal chourrait une bouteille de champagne, elle lui avait pris son téléphone portable pour commander le taxi. Elle ne se souvenait plus du code et demandait de l’aide à son petit ami, puisque c’était son téléphone après tout, alors qu’il recevait un sms qu’elle qualifiait de bizarre. Cal lui rappela que son code n’avait pas changé et lui demanda de quoi parlait le sms. « Je m’en souviens plus, c’est pas comme si je l’utilisais tous les jours. » Elle lui tendit le téléphone qu’il prenait de ses mains pour déverrouiller l’écran et lire le sms.

Calum lut le sms et rendit le téléphone avec un air de mauvaise humeur. Elle l’avait énervé à ne pas se souvenir de son code ou lui prendre son portable ? Pourtant ce n’était pas la première fois et il ne s’en était jamais préoccupé. Le sms était une mauvaise pub apparemment, pas de quoi en faire un plat. Il lui tendit le téléphone, l’appli ouverte pour commander leur taxi. Il ne fallut pas attendre plus de 5 minutes avant que le chauffeur n’arrive.

Dans le taxi, Tiphanie discuta avec le chauffeur au sujet des mariages et des cérémonies à l’église interminables alors que tout le monde s’en fiche et préfère le repas et l’alcool. Calum était étrangement silencieux, le regard dehors, son bras autour de Tiphanie. Il tirait toujours la tronche et elle ne comprenait pas pourquoi, ça lui triturait les méninges à essayer de trouver une explication. Arrivés à l’hôtel, Cal annonça qu’il était fatigué et qu’il n’avait pas envie de sortir, le tout avec une moue désolée comme excuse. Tiphanie soupira et fit une moue déçue. « Roooh… t’es si fatigué que ça ? Bon tant pis, on peut toujours boire à l’hôtel j’imagine… » Tiph rentra dans l’hôtel, avec Calum et ils montèrent jusqu’à leur chambre. Ce fut le tour de la jeune femme d’être silencieuse. Elle essayait de comprendre le comportement de son petit ami, ce qui avait été déclencheur. Dans sa tête, elle ne voyait qu’une seule ombre au tableau au cours de la soirée. « Tu fais la tête parce que j’ai dit que j’pouvais pas avoir d’enfants alors que t’en veux ? » Elle s’était tournée vers lui en posant sa question, qui devait sembler sortir de nulle part vu le silence mais qui semblait logique vu le cheminement de ses réflexions. Elle avait encore en tête le sourire qu’il avait quand il jouait avec les petites filles.

Calum n’eut pas l’occasion de répondre puisqu’une famille entra dans l’ascenseur à ce moment-là. Encore deux étages et ils purent sortir de l’ascenseur. Tiph préféra ne rien ajouter, prenant les devants pour ouvrir leur chambre d’hôtel. Elle se dit qu’elle n’aurait peut-être pas dû poser la question et laisser courir la mauvaise humeur de Cal, qui aurait fini par partir. La porte refermée derrière eux, son premier réflexe était de se débarrasser de ses chaussures à talons avant de se laisser tomber dans un fauteuil. Ça faisait du bien mine de rien ! Elle ne se releva que pour regarder le minibar. Il y avait peut-être encore du champagne.

• ───────────────────────────────────── •


"It really shouldn't work but it does"
You're too playful and never serious but I love you that way, yeah I love you that way. You and I, we're one too many worlds apart. And side by side, we're different but somehow the same. It really shouldn't work but it does, when it comes to us. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (meteors.) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13563
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-02-28, 23:01


Yes, I do
— with Tiphanie

Après avoir discuter, danser et même pris une bouteille de champagne, Calum et Tiphanie avait pris le chemin de la sortie. Calum avait le sourire en sortant de la salle de réception. Malgré tout, il avait passé du bon temps. Il avait eu des discussion assez interessante, jouer avec des enfants et trouvé une nouvelle raison d’emmerder un peu Jewel. Tout ça surpassait bien la chaleur et le travail qui l’avait coupé en plein milieu du diner. Cependant, il ne s’attendait pas à recevoir un sms de son père. Tiphanie n’avait rien lu de compromettant. Rien qui n’était trop injustifiable. Cal ne mettait pas ‘papa’ en nom de contact, ça aurait été complètement grillé sinon.

Le moral était retombé asse vite après ça. Cal n’avait pas pu se sortir ce sms de la tête. Il sentait le besoin de rentrer pour régler ça. Son esprit était perdu alors qu’il regardait dans le vide pendant tout le trajet en taxi. Heureusement pour lui, sa petite amie discutait avec le chauffeur, elle ne devait pas trop remarquer. Ce fut différent à la descente de la voiture. Calum n’avait plus réellement envie d’aller danser après ça. Tiph lui demandait s’il était si fatigué que ça et Cal répondait simplement par une nouvelle moue désolé. De toute façon, la jeune femme décrétait qu’ils pouvaient toujours boire à l’hôtel. Cette remarque eu le don d’arracher un petit sourire à Cal. « Boire de l’eau, certainement » Il disait ça pour elle, pas pour lui. Il avait toujours la bouteille de champagne non entamée sous sa veste et il comptait bien en boire une ou deux coupes.

Le chemin jusqu’à la chambre avait commencé silencieusement. Ce n’est qu’on fois dans l’ascenseur que la blonde demanda s’il faisait la tête à propos des enfants. Plus précisément, elle croyait qu’il lui en voulait de ne pas vouloir d’enfant alors que lui si. La première réaction fut de froncer les sourcils. Cette remarque l’avait complètement pris à dépourvu, il ne s’était pas vraiment posé la question et pour lui ce serait ridicule de lui en vouloir pour ça. « Qu’est ce que… » Au moment où il allait se lancer, une famille pris place dans l’ascenseur avec eux. Calum n’avait pas vraiment envie de parler de ça devant des inconnus, il se contentait donc de regarder sa petite amie du coin de l’oeil. Au moins il savait qu’elle n’avait rien vu au sms qu’il avait reçu. Il n’avait pas vraiment envie de se lancer dans des explications sur ce sujet là. Parler d’enfant était plus simple tant la situation était claire et logique.

Quand ils se retrouvèrent seul à marcher dans le couloir, Cal ne chercha pas à remettre le sujet sur la table. Il se contentait d’observer Tiphanie silencieusement. C’était un peu comme si elle avait laissé échapper une question à la quelle elle ne voulait pas de réponse. Elle ouvrait la porte de la chambre, se débarrassa de ses chaussures et se laissa tomber dans un fauteuil. Cal quand à lui se contentait de jeter sa veste et ses chaussures aux quatre coin de la pièce. Bouteille de champagne dans une moins et déboutonnant sa chemise de l’autre il regardait la jeune femme fouiller dans le mini bar. Quand sa deuxième main fut libre il débouchonna la bouteille, certain que ce doux bruit résonnerais dans les oreilles de la jeune O’malley. Toujours silencieux, sa main se glissa dans celle de sa petite amie pour l’attirer avec lui sur la terrasse. Calum pris une gorgée de champagne avant de s’asseoir et inciter Tiphanie à prendre place sur ses genoux. Le jeune homme vint déposer un baiser au creux de son coup, suffisamment proche après ça pour murmurer à son oreille. « T’es sûre que toute cette histoire d’enfant c’est pas toi que ça perturbe ? » Après tout c’était elle qui avait emmené le sujet. « Je fais pas la tête, je sais très bien à quoi m’attendre, avec toi ou n’importe qui » [/color][/b]Il n’était pas sûr de la tournure de sa phrase mais l’idée était là. Tant qu’il continuera ces activités illégales, il ne pourra pas envisage ce genre de vie de famille. Avant se poser la question pour Tiphanie, il regardait d’abords dans quelle position il était lui.



• ───────────────────────────────────── •




So, thank you for taking a chance on me
I always let you down. You're shattered on the ground but still I find you there next to me. And oh, stupid things I do. I'm far from good, it's true. But still I find you next to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12432
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-03-02, 00:21


YES, I DO
— with CALUM.

Le mariage s’était bien déroulé dans l’ensemble même si Tiphanie savait que ce n’était pas vraiment le truc de son petit ami. Les obligations familiales, les mondanités, très peu pour lui. Ce n’est pas pour rien qu’elle l’invitait rarement aux soirées huppées à Phoenix. De toute façon, elle y allait souvent pour le business. L’un et l’autre évitaient de se mêler du boulot de l’autre, c’était bien mieux comme ça. À ce mariage, ils avaient réussi à éviter le plus gros du boulot, exception faite du coup de fil à Calum de la veille. Personne ne l’avait trop embêté avec tout ça au mariage non plus et finalement, on les avait plus emmerdés ave des histoires de mariage et de bébés. La mère de Tiphanie se voyait déjà grand-mère, c’était certain.

Tiphanie avait eu l’occasion de boire pas mal de champagne au cours de la soirée et ça se sentait un peu. Elle profitait de danser avec Calum pour se lover un peu contre lui, discutant un peu. Ils finirent pas décider de s’éclipser du mariage pour aller continuer la fête en ville. Pour ça, Tiphanie voulait commander un taxi parce qu’elle avait trop bu pour conduire. Elle avait pris le portable de Calum pour commander le taxi mais sans réussir à le déverrouiller. En plus, il avait reçu une notification pour un sms. En un rien de temps, Calum sembla de moins bonne humeur, il était presque froid mais Tiphanie ne s’en rendit pas compte tout de suite.

C’est surtout dans le taxi, où il se montrait silencieux, fixant l’extérieur, et une fois arrivé, quand il annonça qu’il ne voulait pas sortir finalement, que Tiphanie se rendit compte qu’il était de mauvaise humeur. Elle essayait de comprendre pourquoi il faisait la tête. Quelque chose le dérangeait, mais quoi ? Bon, rester à l’hôtel ne la dérangeait pas, ils pourraient toujours boire dans leur chambre. Cal évoqua de l’eau et elle fit une grimace. « L’eau c’est pour les faibles » Cogitant toujours pour comprendre le changement d’humeur de son petit ami, Tiphanie rentra dans l’hôtel. La seule hypothèse plausible qu’elle avait en tête, c’était cette histoire d’enfants. La question sortit toute seule dans l’ascenseur et provoqua la surprise de Calum, qui fronça les sourcils, perdu.

Sauf qu’il n’eut pas l’occasion de répondre ou de poser plus de questions parce qu’une famille entra dans l’ascenseur. Tiphanie se rendit compte que sa question était sûrement idiote, et surtout ne ferait qu’attirer des problèmes. Du coup, elle appliqua la politique de l’autruche, faisant comme si elle n’avait pas posé la question en sortant de l’ascenseur. Elle ouvrit la porte de leur chambre et Cal n’avait rien dit de plus. Tiphanie se débarrassa de ses talons et chercha une bouteille dans le mini bar mais fut déconcentrée par un bruit familier. Cal avait une bouteille de champagne à la main qu’il venait de déboucher.

De quoi intéresser Tiphanie qui se tourna vers lui. D’où sortait-il cette bouteille ? Peu importe, elle se laissa guider alors qu’il prit sa main dans la sienne. Il but du champagne et s’assit sur la terrasse, attirant Tiph vers lui pour qu’elle s’assoit sur ses genoux. Elle lui prit la bouteille des mains pour pouvoir boire une gorgée à son tour, à moins qu’il ne l’en empêche. Elle esquissa un sourire, à demi-rassurée, quand il l’embrassa dans le cou. Il n’avait plus l’air de si mauvaise humeur. Il en profita pour lui demander en un murmure si ce n’était pas plutôt elle qui était perturbée par ces histoires d’enfant. Tiph fit une moue dubitative. Trop têtue pour l’admettre. Calum ajouta qu’il savait à quoi s’attendre quelle que soit sa petite amie, ça n’avait rien à voir avec elle en particulier. Cette fois-ci, Tiphanie état plus dubitative. « Si ta copine était secrétaire, consultante ou je ne sais quelle boulot normal, tu te poserais pas la question, tu lui ferais un enfant si t’en avais envie. Regarde aujourd’hui, t’as passé la moitié de la soirée avec les enfants…» Elle n’était pas convaincue qu’il freinerait ce genre d’envie s’il sortait avec une fille qui avait une vie normale. Et son aisance avec les enfants, le sourire qu’il avait, pour Tiphanie c’est bien un signe qu’il aime bien les enfants et qu’il envisage d’en avoir. Elle reprit du champagne, si elle pouvait, et déposa un baiser contre les lèvres de Calum. « Et si tu fais la tête depuis qu’on attend le taxi. » Elle avait peut-être bu mais elle n’était pas aveugle non plus.

• ───────────────────────────────────── •


"It really shouldn't work but it does"
You're too playful and never serious but I love you that way, yeah I love you that way. You and I, we're one too many worlds apart. And side by side, we're different but somehow the same. It really shouldn't work but it does, when it comes to us. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (meteors.) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13563
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2018-03-10, 14:14


Yes, I do
— with Tiphanie

Arrivé à l’hôtel, Cal n’avait plus réellement la tête à sortir. Il aurait surement été rapide à se mettre dedans mais si c’est pour que les interrogations sur ce message reviennent sans cesse et le perturbe tout au long de la soirée, ce n’était pas la peine de sortir. Ils seraient bien mieux dans leur chambre d’hôtel, tranquillement installé. Le chemin jusqu’à leur chambre avait été très tranquille en tout cas. Une simple question de la part de Tiphanie avait brisé le silence. Elle avait aussi changé les interrogation de Cal. Le jeune homme était après ça, totalement concentré sur la question de sa petite amie à laquelle il n’avait pas pu répondre.

Il n’avait pas relevé dès qu’il en avait eu l’occasion. Observer la jeune femme était pour lui une meilleur façon d’aborder la situation. Le fait qu’elle n’ait pas remis le sujet sur la table une fois sorti de l’ascenseur l’intriguait. Elle avait fait comme si de rien était, entrant dans la chambre, se mettant directement à chercher un peu d’alcool. Cal avait pris le temps de se débarrasser de ses chaussures et déboutonner sa veste avant d’attirer l’attention de la blonde en débouchant la bouteille de champagne qu’il avait caché sous sa veste.

L’effet avait été très rapide, elle s’était retournée instantanément ce qui le faisait sourire. Il l’avait ensuite attiré avec lui sur la terrasse pour s’installer sur un des sièges. Une fois Tiphanie installée sur ses genoux, il l’avait laissé boire du champagne, en profitant pour venir l’embrasser dans le cou et lui murmurer une question. Il n’allait pas laisser l’interrogation de l’ascenseur sans réponse. Elle devait être plus perturbée que lui par le sujet des enfants mais il tentait de la rassurer avec un fait qui empêchait toute discussion. Peu importe avec qui il était, la question de fonder une famille ne se posait pas. Tiphanie n’avait pas l’air de cet avis. Pour elle, ce n’était pas le cas. S’il avait eu une copine au boulot normal, il lui ferait un enfant. Elle utilisait le fait qu’il ait passé son temps avec les enfants comme preuve. Cal restait silencieux, la regardant boire une nouvelle gorgée de champagne. Il lui prit ensuite la bouteille pour la mettre un peu plus loin, hors de portée, pendant que Tiph continuait de lui dire qu’il faisait la tête. « Je fais pas la tête, j’ai juste un coup de barre, t’en fait pas pour ça ».

Le jeune homme soupira, passant ses bras autour de Tiphanie. Il prenait son temps pour aborder le sujet sous le meilleur angle. « Tu sais, c’est peut être con mais je me suis toujours imaginé avoir une famille à moi. Quand j’étais petit je me disais que plus tard, j’aurais le choix d’avoir quelque chose de mieux » Il ne contredisais pas tiphanie mais ça servait à son récit et à ses explication. « Ca arrivera peut être un jour. Ou peut être pas. Le seul truc de certain c’est que je mettrais pas la vie d’un enfant en danger à cause de mon métier. Tu pourrais être secrétaire ou consultante que ça ne changerais rien. Je suis pas ton père, j’ai pas envie de mettre un enfant dans la ligne de mire de potentiels ennemies » Tiphanie n’allait peut être pas apprécier la comparaison mais elle ne pourrait pas non plus le contredire. Toute sa vie Tiph, mais aussi Jewel, étaient devenues des cibles potentiel. N’importe qui aurait pu vouloir les enlever pour faire chanter le mafieux. « Avant de penser enfant il faut de toute façon être dans une situation stable » Cette phrase était sortie toute seule et pouvait être mal comprise mais Cal avait déjà le sentiment d’en avoir trop dit. Le jeune homme n’avait pas envie de s’empêcher tout seul sur le sujet.




• ───────────────────────────────────── •




So, thank you for taking a chance on me
I always let you down. You're shattered on the ground but still I find you there next to me. And oh, stupid things I do. I'm far from good, it's true. But still I find you next to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Re: Calie - Yes, I do    


Revenir en haut Aller en bas
 

Calie - Yes, I do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: South Phoenix :: Around the world
-