AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

Venez participer à
l'intrigue où rôde un tueur

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Partagez | 
 

 Calie - Yes, I do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Expert »


http://i.imgbox.com/FyovJAFq.gif
ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12261
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Calie - Yes, I do    
2017-08-13, 22:35


YES, I DO
— with CALUM.


Tiphanie avait reçu un faire-part de mariage. Une de ses cousines se mariait et elle faisait ça fin août à Miami. Sur le coup, Tiphanie n’était pas spécialement motivée. Elle n’était pas très proche de sa mère, ni de sa famille. Elle était invitée au mariage d’une cousine par principe, tout comme Jewel. D’un autre côté, aller à Miami pouvait être sympa et ce serait un peu trop que ni Jewel ni elle ne s’y rende. Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu sa mère non plus. Du coup, Tiphanie s’était dégagée quelques jours dans son emploi du temps et avait demandé à Calum de l’accompagner. Elle ne savait pas si c’était le fait de l’aider ou la plage à Miami qui l’avait convaincu, mais il avait accepté de venir, c’était le principal.

Tiphanie avait réservé une chambre d’hôtel non loin de la cérémonie pour y rester quelques jours. Quitte à aller à Miami, autant rester 3 ou 4 jours plutôt que de faire l’aller-retour dans les 24h. C’était à moins de 5h de vol et c’était l’occasion de souffler, profiter de la plage, sans se préoccuper du business, que ce soit le sien ou celui de Calum. Parce que jusqu’ici, aucun des deux n’avait pris de réelles vacances et même s’ils étaient en week-end, le boulot refaisait toujours surface à un moment donné. Au moins à Miami, ils seraient tranquilles et elle savait Whopper entre de bonnes mains, l’ayant confié à Benjamin. La famille de la mère de Tiphanie et Jewel n’avait rien à voir avec le milieu des malfrats. Au contraire, le père O’Malley et ses filles avaient toujours été plus ou moins les vilains petits canards de la famille.

Après plus de 4h de vol et un court trajet en taxi, Tiphanie et Calum avaient rejoint leur hôtel. Ça faisait du bien de se laisser tomber sur le lit l’espace de quelques instants. Même si le trajet n’avait pas été si long que ça, il avait été fatiguant. Il faisait chaud à Miami, comme à Phoenix, mais une chaleur beaucoup plus moite. Ayant la soirée devant eux avant le mariage le lendemain, Tiphanie avait décidé de profiter de la piscine de l’hôtel. Le temps de se changer et de prendre une serviette, elle avait laissé un petit mot sur le lit à Calum qui était encore sous la douche.

Il y avait du monde mais ça allait encore. Tiphanie avait laissé ses affaires sur une chaise longue avant de faire quelques longueurs. Elle avait besoin de se détendre avant d’affronter la journée de demain. Il y aurait sa mère et toute sa famille, et on ne pouvait pas dire que Tiphanie était la plus intégrée de ce côté de la famille. Elle perdait vite patience avec eux. Elle avait un peu peur qu’ils accaparent Calum le lendemain et qu’ils lui posent une tonne de questions. N’importe qui fuirait en telle situation ! D’où le moment de détente qu’elle s’octroyait ce soir avant le saut dans le grand bain le lendemain. Autant profiter de la piscine tant qu’elle le pouvait. Cal risquait de la rejoindre d’ici peu et elle finit par se décider à sortir de l’eau pour bronzer sur sa serviette avant que le soleil ne se couche. Autant parfaire son teint avant le mariage de demain.

• ───────────────────────────────────── •


"I'm the fuck-up you need"
You know me, now and then, I'm a mess. Please don't hold that against me. I'm a girl with a temper and heat, I know I can be crazy. But I'm not just a fuck-up, I'm the fuck-up you need. I may not ever get my shit together but ain't nobody gonna love you better. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (SD) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13168
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-08-20, 22:18


Yes, I do
— with Tiphanie

J’avais de la chance y a pas à dire… Un week end au soleil à Miami avec ma petite amie, c’est plutôt idyllique non ? Sauf que dans l’équation il fallait rajouter toute sa famille. Et ce n’est pas comme si j’allais les rencontrer en petit comité. Tout le côté maternelle d’un coup. Comme ça au moins c’est fait. Bon, au final je ne suis pas vraiment nerveux puisque je suis plutôt sociable en général. J’avais juste un peu peur d’être jugé. Après tout pour eux je ne serais qu’un petit serveur. Ca vend pas vraiment du rêve dans ce genre de famille. Encore de l’autre côté de la famille, ils sont du milieu, ça aurait été plus facile. Mais bon, je ne pouvais pas laisser Tiph et j’avais accepté de bon coeur. Je n’allais pas me plaindre non plus. Il y a pire comme week end.

Arrivé à l’hotel, j’avais sauté sur le lit direct. J’avais grand besoin de ce week end pour me détendre un peu. Changer un peu de Phoenix ça fait du bien. Plus de boulot, plus d’emmerde ou en tout cas, beaucoup moins. J’avais toujours mon téléphone au cas où pour pouvoir régler d’éventuels soucis mais ma principale activité allait être de me détendre et bien sur profiter de ma petite amie. Je commençais par foncer à la douche. Après le trajet c’était le moins que je puisse faire. Se décrasser un peu et partir sur le bon pied pour ce week end.

Tiphanie avait décidé de prendre un petit bain à la piscine. J’avais trouvé son mot en sortant de la douche. Plutôt que de la rejoindre tout de suite, j’avais préféré défaire nos sac à tous les deux. Un truc de moins à faire plus tard et c’était mieux pour l’organisation. Je m’étais ensuite habillé pour pouvoir descendre à la réception. Hors de question qu’on se balade en taxi tout le week end, j’étais bien décidé à nous louer une voiture. Sur mon chemin j’en profitait pour sympathiser avec les deux à l’accueil. Être cordial ça a des avantage puisqu’ils avaient réussi à me trouver une voiture d’une gamme supérieur à ce que j’avais sous les yeux. Fier de moi je m’étais ensuite dirigé vers la piscine.

Je repérais ma petite amie assez facilement. Allongé sur sa serviette elle bronzait tranquillement. Je souriais en la voyant. Un petit passage près du bar pour commander deux cocktails avant de la rejoindre. Je m’asseyais près d’elle. « Madame est servie ! » Un cosmo pour elle et un old fashioned pour moi ça devrait le faire. « Je nous ai trouvé une voiture, on fait quoi ce soir ? Y a un diner avec ta famille ou quartier libre ? » Il devait bien y avoir un diner de répétition mais je n’étais pas vraiment familier avec toutes les coutumes des mariages. A vrai dire, ce sera bien le premier auquel je participe.



• ───────────────────────────────────── •




The devil's going to make me a free man
Some might say I talk loud, see if I care, unlike them, don't walk away from my fear. I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »


http://i.imgbox.com/FyovJAFq.gif
ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12261
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-08-28, 15:17


YES, I DO
— with CALUM.

Tiphanie ne savait pas si c’était une bonne chose ou non de venir à ce mariage en Floride. Ça lui faisait du bien de sortir un peu de Phoenix, l’espace de quelques jours et Miami n’était pas la pire destination pour l’été. Ils allaient avoir la plage et le soleil. Tiphanie avait demandé à Calum de l’accompagner. Après tout, ils étaient ensemble depuis un an et ça lui ferait un week-end à lui aussi. La seule chose allait être d’affronter la famille maternelle de Tiphanie. Il connaissait seulement son père et sa sœur. Elle n’était même pas sûre qu’il ait déjà croisé sa mère. Mais ce n’était pas ça qui allait l’effrayer, non ?

Tiphanie avait fini par se dire que ce mariage n’était qu’une journée, ça faisait des mois qu’elle n’avait pas vu sa mère et elle pourrait profiter un peu de Miami et de la piscine de l’hôtel. 4h30 de vol, ce n’était pas si long pour s’accorder un week-end. L’hôtel était plutôt sympa, avec une piscine et vue sur la mer. La jeune femme n’avait pu s’empêcher de s’amuser de voir Calum sauter sur le lit comme un enfant le ferait. S’il voulait commencer par prendre une douche, Tiphanie avait surtout hâte de profiter de la piscine.

Après avoir enfilé un maillot et laissé un mot à Cal pour le prévenir, Tiphanie était partie faire quelques longueurs dans la piscine. Ça ne vaut pas une piscine privée mais elle s’en contentait largement. Elle avait besoin de se détendre avant la journée de demain. L’aînée O’Malley s’installa ensuite dans un transat pour bronzer un peu. Quelques minutes plus tard, elle sentit une ombre au-dessus d’elle et elle ouvrit les yeux. Un sourire se dessina sur ses lèvres en apercevant Cal au-dessus d’elle avec un cocktail à la main qu’il lui tendait. « Merci ! Si ça c’est pas la belle vie ! » Elle n’avait même pas à demander qu’il lui apportait un cosmo. Elle se redressa pour s’assoir sur son transat. Cal était visiblement tout content, il avait trouvé une voiture pour eux. Il demandait quel était le programme pour la soirée. « Pour qu’une voiture te mette de si bonne humeur, c’est qu’elle doit être plutôt cool pas vrai ? » Cal pouvait être un vrai gosse parfois quand il s’agissait de belles voitures. « Normalement, il y a le dîner de répétition, auquel nous sommes bien évidemment conviés… Mais je te propose qu’on y aille que pour l’apéro et qu’on se faufile en dehors de tout ça pour profiter de la ville la nuit, t’en dis quoi ? Je me ferais bien un bain de minuit. » Tiphanie n’avait rien contre sa famille, mais disons qu’elle les supportait à petites doses. Elle savait qu’elle aurait droit à des milliers de questions et des allusions sur son mode de vie et tout le reste.

• ───────────────────────────────────── •


"I'm the fuck-up you need"
You know me, now and then, I'm a mess. Please don't hold that against me. I'm a girl with a temper and heat, I know I can be crazy. But I'm not just a fuck-up, I'm the fuck-up you need. I may not ever get my shit together but ain't nobody gonna love you better. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (SD) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13168
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-09-06, 23:28


Yes, I do
— with Tiphanie

Quitte à partir en week end, autant en profiter à fond. Je n’avais aucun doute quand au choix de ma petite amie pour l’hotel. Elle n’allait pas réserver le petit motel du coin ça c’était certain. La jeune femme était habitué a ce qu’il y a de mieux et effectivement, en arrivant dans la chambre, j’eu la bonne surprise qu’elle n’avait pas choisi la moins bonne chambre de l’hôtel. Je faisais l’enfant, parcourant la chambre pour tout découvrir. La salle de bain était tellement bien que j’avais préféré prendre une douche qu’aller directement à la piscine. Ma petite amie par contre n’avait pas fait ce choix. Elle m’avait laissé un mot sur le lit, je n’avais qu’à la rejoindre. Puisque j’étais tout propre je n’allais pas me baigner tout de suite alors autant me rendre utile.

Après avoir déballé les valises, j’étais descendu à l’accueil pour réserver une voiture pour le week end. Pas évident puisque je m’y prenais un peu tard mais j’avais réussi à négocier. Du coup tout content j’avais rejoins la piscine pour profiter un peu du soleil avec Tiphanie. J’avais très vite repéré la jeune femme qui était en train de se dorer la pilule sur un transat. Un petit tour rapide au bar et j’étais assis près d’elle près à trinquer. Le week end pouvait vraiment commencé maintenant. Ca n’allait pas être de tout repos certes mais nous aurions quand meme ces petits moment détente à deux pour profiter.

La jeune femme s’amusait de me voir tout content pour une voiture. « Ca va oui ! Mais je suis surtout content d’être en vacance. Ca va nous faire du bien » Le repos n’allait pas durer longtemps visiblement puisqu’il y avait bien un diner de répétition avec sa famille. Tiphanie voulait y aller seulement pour l’apéro et qu’on s’échappe par la suite ce qui me décrocha un petit rire. « Miss O’malley veut faire l’école buissonnière attention ! » Je la taquinait gentiment mais le plan m’allait parfaitement. J’avais hâte d’être à la plage et que l’étape soit passée. Au moins j’allais avoir un aperçu de déroulement du lendemain puisque celui là on ne pourrait pas s’en défaire comme ça.

Nous étions resté un petit moment près de la piscine à déguster nos cocktails au bord de la piscine. Bien qu’on y était bien il fallait se préparer pour la soirée. J’allais être rapide mais pas sur qu’on puisse en dire autant de Tiphanie. J’étais pourtant remonté en même temps qu’elle. Je n’avais pas été long à enfiler ma tenue, chemise blanche, pantalon noir et veste de costume beige, ça devrait faire l’affaire. J’avais tout de meme demandé à Tiphanie son avis tant qu’il était encore le temps de changer. Après quoi, je l’avais attendu en profitant de la télé présente dans la chambre. Un peu avant que la blonde soit totalement prête j’étais descendu pour récupérer la voiture de façon à ne pas perdre de temps une fois qu’elle serait en bas avec moi. C’est en conduisant qu’une question me traversa l’esprit. « Au fait, ta mère, elle sait ce que fais dans la vie ? » Moi je l’avais déjà croisé une ou deux fois quand je travaillais pour le père de Tiphanie mais je ne lui avais jamais parlé alors elle ne me remettrait surement pas mais peut être que Tiph lui avait parlé de ça. « En fait, tu lui as dis quoi, ce sera plus simple pour savoir ce que j’ai a dire moi aussi » Dans le doute j’aurais dis barman mais je n’avais pas envie de me retrouver perdu si sa mère vient à faire des allusions.  




• ───────────────────────────────────── •




The devil's going to make me a free man
Some might say I talk loud, see if I care, unlike them, don't walk away from my fear. I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »


http://i.imgbox.com/FyovJAFq.gif
ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12261
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-09-08, 18:15


YES, I DO
— with CALUM.

Tiphanie ne savait toujours pas si c’était une bonne ou une mauvaise idée de demander à Calum de l’accompagner à ce mariage. Non pas qu’elle avait honte de lui, ça n’avait rien à voir. Disons que si ça avait été un mariage dans sa famille paternelle, ça aurait posé moins de souci. Du côté de sa mère… il allait avoir droit à un véritable interrogatoire, il serait passé au crible et il y avait des chances qu’il ne remplisse pas tous les critères. Il ne pouvait pas leur parler de ce qu’il faisait, surtout pas. Le père de Tiphanie n’avait jamais été vraiment apprécié et son métier encore moins approuvé. Ne restait du coup à Calum que son job légal : barman au Ghost. Ce qui n’était pas très vendeur aux yeux de sa famille. Le futur marié était avocat, le frère de la mariée était directeur d’une banque etc…

Mais pour le moment, Tiphanie ne s’en préoccupait pas trop, ou du moins essayait. Ce qui l’avait convaincue d’inviter Calum à Miami, c’est que ça leur ferait un week-end prolongé au soleil tous les deux. Et ça, ce n’était pas du luxe ! Évidemment, elle avait pris une suite dans un des meilleurs hôtels de Miami et ils pouvaient profiter de la vue sur la baie. Cal avait surtout apprécié le lit king size et l’immense douche de la salle de bain. Tiph avait préféré aller directement à la piscine pour en profiter avant qu’ils ne doivent partir pour tout ce qui accompagne ce mariage.

En parfait petit ami, Calum l’avait rejointe avec un cocktail à la main. Rien de tel pour se sentir en vacances ! En plus, il était tout content de la voiture qu’il avait réussi à leur dégoter pour le reste de leur séjour. Enfin, il était surtout content d’avoir des vacances et elle ne pouvait qu’être d’accord avec lui. Pour la suite du programme, Monsieur Whitaker et Mademoiselle O’Malley étaient attendus au diner de répétition mais elle ne comptait pas y rester jusqu’au bout. Elle comptait bien s’éclipser pour profiter de la ville et pourquoi pas un bain de minuit sur la plage. Cette idée fit rire Cal qui se moquait gentiment d’elle. « Eeeh ! Tu sauras que j’ai déjà fait l’école buissonnière. Juste pas depuis longtemps… » Au lycée, ça lui arrivait régulièrement mais elle était plutôt une élève modèle une fois arrivée à la fac.

Les deux tourtereaux restèrent encore un peu au bord de la piscine, le temps de finir les cocktails et de se prélasser au soleil. Tiphanie s’était habituée à sa cicatrice et n’était plus mal à l’aise d’être en maillot de bain. Finalement, ils remontèrent dans leur chambre pour se préparer au diner. Tiphanie passa à la douche et oui, elle devait l’admettre, avait été un peu longue à se préparer. Le temps de sécher les cheveux, s’habiller, se maquiller… bref, Calum était descendu avant elle pour récupérer la voiture et gagner un peu de temps. En chemin, il lui demanda si sa mère savait ce qu’il faisait pour vivre et la blonde grimaça. Non, pas vraiment, et elle n’était pas sûre que ça lui plaise… Cal voulait surtout savoir ce qu’il pouvait dire ou non, en fonction de ce que Tiph avait pu raconter. « Je lui ai seulement dit que ça faisait un peu plus d’un an qu’on était ensemble et que tu étais serveur au Ghost. Elle n’en sait pas plus et je pense que c’est mieux comme ça. Autant faire en sorte qu’elle t’aime bien » Ce n’était pas parce qu’elle avait été mariée à un mafieux qu’elle apprécierait pour autant que sa fille sorte avec un homme du même style. Bien au contraire. « Et elle ne sait pas que j’ai repris toutes les activités de mon père… »

Voilà pourquoi Tiphanie était un peu tendue à l’idée d’aller à ce mariage. La famille de sa mère n’avait jamais aimé son père ni approuvé ce qu’il faisait. Ils ne se gênaient pas pour faire des petites remarques par ci par là quand son père n’était pas présent. Ils avaient un petit côté snob qui exaspérait Tiphanie. C’était un comble, vu qu’elle passait souvent pour une bourgeoise snob aux yeux des gens à Phoenix. Même si ni Calum ni elle n’évoquaient leurs activités illégales, elle se doutait qu’elle aurait droit quand même à quelques réflexions, notamment sur le fait que Cal ne soit ‘que’ barman. Pourtant, elle était persuadée qu’ils aimeraient bien Calum, outre ce point. Il était sociable, racontait quelques conneries et en général arrivait à obtenir ce qu’il voulait.

Une salle du restaurant d’un bon hôtel avait été réservée en ville pour ce dîner. La quasi-totalité des convives étaient arrivés quand Tiphanie et Calum passèrent la porte mais ils n’étaient pas en retard non plus. Ce soir était en petit comité, réservé à la famille et les témoins. Ils auraient un aperçu d’à quelle sauce ils allaient se faire manger demain… Ce fut la future mariée, la cousine de Tiphanie, qui les accueillit en premier avec un sourire. Elle avait l’air stressé mais restait gentille. Tiphanie s’excusa pour l’absence de Jewel, qui n’avait pas pu se libérer avant de présenter Calum, qui l’accompagnait. Elle laissa sa cousine parler de tous les préparatifs dont elle avait dû s’occuper ces derniers jours avant de pouvoir enfin s’éclipser avec Calum. Tiphanie avait repéré sa mère un peu plus loin mais avant de l’aborder, elle se tourna vers son petit ami. « Tu veux bien aller nous chercher à boire avant que le dîner ne commence ? » Elle préférait d’abord prendre la température auprès de sa mère avant que Cal ne les rejoigne. Les relations n’avaient jamais été faciles avec elle. Peut-être était-ce de la faute de Tiphanie, qui jugeait trop durement sa mère ou était trop exigeante envers elle, mais en tout cas, elles n’avaient rien de la relation mère-fille fusionnelle. Tiph rejoignit sa mère, croisant les doigts par la même occasion que Calum ne se fasse pas alpaguer tout seul au bar.

• ───────────────────────────────────── •


"I'm the fuck-up you need"
You know me, now and then, I'm a mess. Please don't hold that against me. I'm a girl with a temper and heat, I know I can be crazy. But I'm not just a fuck-up, I'm the fuck-up you need. I may not ever get my shit together but ain't nobody gonna love you better. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (SD) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13168
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-09-10, 22:21


Yes, I do
— with Tiphanie

L’hotel était top, le temps à Miami est parfait, mis à part la partie famille tout était réuni pour pour passer un bon weekend. Rien ne prédisais que ça n’allait pas bien se passer avec la famille de ma petite amie mais les chances n’étaient pas de mon côté. Cela dit, nous allions vite être fixé puisque nous avions un repas dès le soir de notre arrivé. En attendants le soleil et les cocktail aidaient à se détendre alors que je taquinais Tiphanie sur le fait qu’elle devait être une élève modèle. Pourtant la jeune femme m’assura qu’elle avait déjà fait l’école buissonnière, je lui lançais un petit regard en coin accompagné d’un sourire taquin. « Pour aller te faire le quarterback du lycée dans le local de maintenance ? » Je riais à ce cliché juste avant de m’allonger pour siroter le cocktail.

Après quelques minutes à se prélasser au soleil il fallait tout de même se préparer. J’aurais pu rester en laissant à Tiphanie de l’avance mais j’avais préféré rentrer dans la chambre avec elle. Chose que je regrettais à peine dix minutes plus tard puisque je me retrouvais à regarder la télé une fois près. Ca avait tout de même du bon puisque j’avais pu prendre de l’avance pour récupérer notre voiture et l’attendre devant l’hôtel en discutant avec des employés.

Sur la route, j’avais préféré demandé à ma petite amie ce que sa mère savait de mes activités professionnels. Autant savoir tout de suite ce qu’il est possible de dire ou non dans conversations. La jeune femme à mes côtés grimaça brièvement avant de me dire que pour sa mère je n’étais que barman au Ghost. Elle ne voulait pas qu’on parte du mauvais pieds puisque ce n’était pas parce qu’elle était mariée à un mafieux qu’elle approuvait pour autant ce milieu. Tiphanie avouait également que sa mère n’était même pas au courant qu’elle avait repris le business de son père. « Elle croit que tu fais quoi alors ? Que t’es dans le business immobilier et que t’as arrêté toutes les autres affaires de ton père d’un coup comme ça ? » Ca me paraissait difficile à croire. Elles n’en parlaient peut être pas toutes les deux mais je doutais que sa mère soit aussi ignorante sur ces activités.

Le diner avait lieu dans un autre hôtel de la ville. Une des salles avait été réservée pour l’occasion. Silencieux, j’observais un peu les lieux tout en rentrant aux côtés de ma petite amie. C’est sa cousine qui fut la première à nous aborder. Elle semblait sympa aux premier abords. Stressée, bien évidement, la jeune femme enchainait dans la discussion sur tous ses préparatifs. Je laissais Tiphanie gérer alors que je regardais autour de nous les différentes personnes présentes. Quand on réussi à s’échapper de la cousine, Tiphanie me demanda d’aller chercher à boire. Je hochais la tête avant dans de partir en direction du bar. Une coupe de champagne devrait faire l’affaire tandis que je commandais un whisky pour moi.

Alors que j’attendais d’être servi un homme s’approcha lui aussi pour commander, il en profita pour se présenter. Il devait être curieux de savoir qui j’étais alors je fis de même. Je n’eu pas besoin de dire grand chose pour qu’il associe tout tout seul. Un simple « je suis le copain d’une des cousines de la marié ». Apparemment, lui était le père de la dite future mariée. Je restais courtois alors que l’homme me parlait de la différence climatique entre Phoenix et Miami. J’avais eu la chance de tomber sur l’oncle le plus bavard visiblement. Heureusement pour moi, avec les verres en main, j’avais la meilleure excuse du monde pour m’échapper. Il fallait que j’apporte son verre à Tiphanie. Je partais tout de même en lui disant qu’on aurait surement la chance de se revoir durant le week end.

J’avais finalement réussi à rejoindre ma petite amie et sa mère sans me faire alpaguer par quelqu’un d’autre. Alors que je tendais sa coupe de champagne à Tiph, j’offrais un grand sourire à la femme à ses côtés. Je ne manquais pas de me présenter comme il se doit. J’avais eu l’occasion de la croiser à quelques reprises dans les bureau du père de Tiphanie mais toujours de loin. Je n’avais qu’un souvenir vague de son visage. Maintenant qu’elles étaient toutes les deux, je pouvais voir une certaines ressemblance entre la mère et la fille. Je pris le temps de leur faire remarquer ça tout en passant mon bras libre autour de la taille de Tiphanie. Très vite, les questions commentaient à arriver. J’y étais préparé dans un sens donc ça ne me dérangeait pas. Un petit interrogatoire en bonne et due forme. Après plusieurs minutes à discuter, elle fut distraite par un couple qui venait de rentrer dans la salle, elle nous laissait donc un instant. J’en profitait pour me tourner vers Tiphanie avec un petit sourire. « Ca va, elle est pas si terrible en fait, ça pourrait presque bien ce passer » Qui sait. Cela dit, il ne valait mieux pas crier victoire tout de suite.  


• ───────────────────────────────────── •




The devil's going to make me a free man
Some might say I talk loud, see if I care, unlike them, don't walk away from my fear. I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »


http://i.imgbox.com/FyovJAFq.gif
ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12261
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-09-12, 15:40


YES, I DO
— with CALUM.

Tiphanie avait voulu arriver un peu plus tôt à Miami, pour avoir le temps de se poser un peu à l’hôtel et souffler avant de retrouver toute la famille pour le dîner. Attaquer directement avec toute la famille après plusieurs heures d’avion et le décalage horaire était humainement impossible. Elle savait que ce soir elle allait devoir s’armer de patience face à sa famille et les remarques qu’ils pourraient faire. Le principal, c’était que sa mère ne prenne pas en grippe Calum. Non pas que son avis importe peu à Tiphanie, qui ne lui avait jamais demandé d’ailleurs, mais ce serait rajouter une difficulté inutile. Calum était plus détendu qu’elle et il était bien heureux de pouvoir profiter d’un week-end à Miami.

De toute façon, Tiph ne comptait pas rester toute la soirée à ce diner et comptait bien profité un peu de Miami la nuit. Il se moqua gentiment d’elle qui prétendait faire l’école buissonnière, en lui demandant si ça avait été pour se taper un quaterback dans le local de maintenance au lycée. Tiph lui tira la langue et ne put s’empêcher de le rectifier légèrement. « Il était pas quaterback et tu sauras que les vestiaires sont nettement plus confortables ». Mais Cal n’avait pas totalement tort, elle était bien sortie avec un membre de l’équipe de foot de son lycée et oui, il lui arrivait de sauter des cours pour le rejoindre. C’est qu’avec son père qui apprenait les choses vite et était un peu trop protecteur avec ses filles, Tiph préférait rester discrète sur ses relations et quoi de mieux que des rendez-vous en douce au lycée ?

Calum se préoccupait quand même de la rencontre avec toute la famille maternelle de Tiphanie et dans la voiture en chemin pour le restaurant, il lui posa quelques questions. C’est que la situation n’était pas très évidente. Si le mariage avait eu lieu dans la famille O’Malley, il n’aurait pas eu besoin de mentir et il aurait été très bien accepté. Du côté de la mère, c’était autre chose. Tiphanie n’avait rien dit sur les activités parallèles de Calum, elle s’était contentée de le présenter comme un barman au Ghost avec qui elle sortait depuis un an et des poussières. C’était plus simple comme ça et ça limitait les risques que sa mère ne l’apprécie pas. Sur ce point, Cal n’avait pas grand-chose à redire. C’était sa couverture après tout et il n’allait pas crier sur tous les toits qu’il faisait un trafic de voitures. Par contre, quand Tiphanie lui précisa que sa mère n’était pas au courant qu’elle avait repris les activités illégales de son père, il était beaucoup plus sceptique. Elle croyait vraiment ça ? Tiph’ haussa les épaules. « Honnêtement, j’en sais rien mais elle n’a pas posé de questions non plus. Je pense qu’elle est bien dans son petit confort et qu’elle préfère se voiler la face ». Sa mère tout crachée.

Arrivés au dîner, ils furent accueillis en premier par la future mariée. Tiphanie était tout de même contente de la voir, elles n’avaient pas beaucoup l’occasion de se voir. Elle était stressée, un peu speed mais gentille et contente de rencontrer Calum. Apercevant sa mère un peu plus loin, Tiph demanda à son petit ami d’aller leur chercher à boire. Pendant ce temps, ça lui permettait de tâter le terrain avec sa mère. Cette dernière était contente de la voir et la serra dans ses bras. Elles échangèrent quelques banalités et Tiphanie donna quelques nouvelles de Jewel, qui n’avait pas pu se libérer. Cal mit un peu plus de temps à les rejoindre, mais il finit par apparaitre aux côtés de Tiphanie, un verre de champagne à la main pour elle. Tiphanie le remercia avec un sourire, se rapprochant de lui alors qu’il passait un bras autour de sa taille. Calum nota la ressemblance mère-fille, qui fit sourire la mère. Ce n’était pas la première fois qu’on leur disait, mais comme elle le souligna, sa fille lui ressemblait physiquement mais avait hérité du caractère de son père. Sur ce point, elle n’avait pas totalement tort. On sait d’où vient le côté têtu, exigeant et surprotecteur de Tiphanie, pas de doute là-dessus.

Évidemment, la mère de Tiphanie ne put s’empêcher de poser quelques questions à Calum, sur ce qu’il faisait, où il habitait, ce qu’il aimait et comment ça se passait avec Tiphanie. Tous les deux semblaient d’accord qu’elle avait trop de vêtements et la principale intéressée leva les yeux au ciel. On n’en a jamais trop…  La veuve O’Malley finit par les laisser, allant saluer des connaissances qui venaient d’arriver. Se tournant vers Tiphanie, Calum fit remarquer que ça s’était plutôt bien passé. La blonde acquiesça, venant déposer un baiser contre ses lèvres. « Je crois qu’elle t’aime bien ». Même s’il n’était ‘que’ serveur, il avait su montrer qu’il n’était pas un bon à rien ni un psychopathe. Et pour que Tiphanie accepte de l’amener ici et de le présenter à sa mère, elle ne pouvait qu’en déduire que ça se passait pas trop mal entre eux.

Ils eurent à peine le temps de rester quelques secondes seuls que Tiphanie entendit quelqu’un l’interpeller. C’était son cousin, le frère de la mariée, et son meilleur ami. Ils avaient grandi ensemble et Tiphanie les connaissait bien. Enfants, ils avaient passé pas mal de vacances ensemble. Aujourd’hui, ils n’avaient plus trop de contact et elle le trouvait imbu de sa personne. « Tu es venue accompagnée cette fois ! Jake, enchanté… ? » Il avait tendu la main à Calum pour se présenter. « Et tu fais quoi dans la vie Calum ? » Tiphanie regarda son cousin avec un œil circonspect. Elle ne savait pas pourquoi, elle ne le sentait pas. A la réponse de Calum, il enchaina avec un sourire goguenard. « Ah ! Et il faut faire quelles études pour être serveur ? » Tiphanie serra les dents et lui lança des éclairs du regard. Ce qu’il pouvait être suffisant et ça avait le don de l’énerver. Il se moquait clairement de lui simplement parce qu’il n’était pas avocat ou directeur d’une banque comme lui.

• ───────────────────────────────────── •


"I'm the fuck-up you need"
You know me, now and then, I'm a mess. Please don't hold that against me. I'm a girl with a temper and heat, I know I can be crazy. But I'm not just a fuck-up, I'm the fuck-up you need. I may not ever get my shit together but ain't nobody gonna love you better. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (SD) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13168
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-09-25, 23:39


Yes, I do
— with Tiphanie

C’était cool d’avoir le week end loin de toute l’agitation de phoenix. Bon, pour le coup, nous allions avoir le droit à une toute autre agitation mais ça n’empêchait pas de profiter comme nous le faisions autour de la piscine. Un verre à la main, du soleil et une piscine dans un hôtel de luxe, si ça ça sent pas les vacances je sais pas ce qui l’est. J’étais de bonne humeur, un peu taquin, je plaisantais avec Tiphanie. Autant profiter de cet instant à deux puisque quelque chose me disait que ce ne serait pas aussi détendu pendant le repas.

J’avais été près rapidement mais bien sur, Tiph avait mis plus de temps. Je savais bien de toute façon que ça se passerait ainsi. Au moins pour le lendemain je savais déjà que je profiterais de la piscine et la salle de sport de l’hôtel pendant que ma petite amie allait se préparer pour le mariage de sa cousine. En tout cas pour l’heure ça m’avait laissé le temps de récupérer la voiture tranquillement. D’ailleurs, je profitais du chemin pour demander à Tiphanie des infos sur ce que savait sa mère. Après tout, il allait bien falloir que je sache comment me présenter au reste de la famille sans dire de connerie devant elle. Visiblement, j’avais juste à évoquer mon boulot de serveur et rien de plus. Au moins nous allions partir du bon pied elle et moi. Par contre, je m’étonnais qu’elle ne se doute pas des activités de sa fille. Elle n’avait pas trop posé de questions mais ce n’est pas pour autant qu’elle n’en avait pas déduis des choses. Elle voulait peut être éviter la confrontation, ne voulant envenimé ses relations avec Tiphanie. Enfin, ce n’étais que des suppositions puisque je n’avais jusqu’alors jamais parlé avec elle.  

Une fois dans la salle de la réception c’est la future mariée qui nous avait accostée en première. Nous n’étions pas resté très longtemps avec elle, elle était stressé et avait d’autres personnes à voir de toute façon. Tiphanie m’avait demandé d’aller chercher à boire avant de s’éloigner de son côté. Bien sur, il ne s’écoula pas beaucoup de minutes avant que quelqu’un m’accoste au bar. Un petit nouveau perdu ça attise la curiosité. J’aurais pu passer entre les mailles du filet si les repas de répétition n’étaient pas si sélectif dans le choix des invités. Heureusement pour moi, l’homme était plutôt agréable.

Finalement, j’avais réussi à rejoindre Tiph et sa mère à qui je me présentait sans attendre. Elle avait l’air contente de me rencontrer. Je profitais pour noter la ressemblance entre les deux femmes. On voit d’où Tiph tiens ses bons gènes… La mère de Tiph me fit remarquer qu’elles se ressemblaient peut être mais que le caractère c’était son père tout craché ce qui me fit rire. Sur ce point je voulais bien la croire à cent pour cent. J’avais ensuite eu le droit à plusieurs questions, forcement. Sociable de nature, si il y a bien un truc que mes métiers m’ont appris à faire c’est me faire aimer des autres quand j’en ai besoin. La mère de Tiph n’est pas différente des clients que je peux avoir pour mon business. Il suffit de savoir les caresser dans le sens du poil et tout se passe assez bien, surtout quand ils partent dans cette discussion de façon positive. Alors que la mère de Tiph du s’absenter pour aller discuter avec quelqu’un d’autre, j’en profitait pour dire a ma petite amie qu’elle n’étais si terrible que ça au final. La jeune femme était du même avis et pensais que sa mère m’aimais bien. Un bon début ! J’avais réussi à me détendre un peu. Le whisky avait aidé aussi il faut dire. Pourtant, je n’étais pas au bout de mes surprise. La première fut un homme qui s’était approché de nous quelques secondes après le départ de la mère O’malley.

L’homme se présenta sous le nom de Jake. Il ne manquait pas de faire une remarque à Tiphanie sur le fait qu’elle ne venait jamais accompagné. Dès les premières secondes je le sentais mal. Je serrais tout de même la main de l’homme en me présenta à mon tour. Il me posa une question sur les études qu’il fallait faire pour être serveur après que j’ai répondu à sa question sur mon métier. Il n’avait pas été long lui. Comme si il ne connaissait pas déjà la réponse. Je senti ma petite amie se raidir mais je gardais mon calme. Je la serrais un peu plus contre moi en espérant la calmer un peu elle aussi. Mine de rien, ce genre de petit con arrogant j’ai fini par en croiser pas mal. « Rien. Mais tu sais, après tout, moi j’ai même pas appris à lire donc bon dans un sens c’est pas plus mal » J’avais dis ça avec un grand sourire amusé mais on pouvait sentir une légère pointe de mépris dans ma voix. « Plus sérieusement, on a pas tous des parents qui ont les moyens de payer un parcours universitaire et honnêtement, je préfère faire ce que je fais plutôt que d’avoir payer 10 ans d’études pour soigner des rhumes, des gastros ou m’occuper de divorces » J’espérais réellement qu’il soit médecin ou avocat et qu’il soit pile dans ce cas précis. Dans tous les cas ils comprendraient bien l’image. Après quelques échanges il s’avérait que le jeune homme était directeur d’une banque. « Ca a l’air palpitant tout ca dis moi… » Pour le coup j’étais réellement amusé. Ce genre de gars qui se crois supérieur mais qui dans dix se fera chier dans sa petite vie et sa routine.

Une femme d’une quarantaine d’année était arrivé près de nous, un verre à la main. Légèrement plus grande que Tiphanie, la même crinière blonde, très beau sourire. En plus de ça elle réussissait à nous débarrasser du banquier.Elle se présentait assez vite, me faisant le topo des relations de la familles. C’était la plus jeune des tantes de Tiphanie. Elle ne resta pas longtemps avec nous à mon plus grand désarroi. « T’en cache encore beaucoup des tantes comme ça ? Je comprend d’où viennent les gènes » J’allais me prendre un coup c’était obligé mais c’était sorti tout seul. J’avais juste hâte de raconter ça à Josh. Il aurait mieux fait d’accompagner Jew à des trucs quand il le pouvait encore. Il allait être loin de savoir ce qu’il avait manqué.


• ───────────────────────────────────── •




The devil's going to make me a free man
Some might say I talk loud, see if I care, unlike them, don't walk away from my fear. I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »


http://i.imgbox.com/FyovJAFq.gif
ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12261
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-09-28, 23:09


YES, I DO
— with CALUM.

Tiphanie était contente d’avoir Calum à ses côtés pour ce mariage. Autant elle aimait bien sa cousine, la plupart des membres de sa famille. Autant elle n’aimait pas le côté critique et élitiste de certains. Elle n’avait pas envie d’imposer une mauvaise ambiance à Cal, qui n’avait rien demandé, mais en même temps, ça leur ferait un week-end à Miami. Ça les éloigne de leurs boulots respectifs, ils ont la plage en plus du soleil, c’est pas plus mal avant le rush de la rentrée. Se poser au bord de la piscine avec un cocktail, c’était quand même le pied et Tiphanie en avait profité avant de devoir se résigner à aller au diner de répétition avant le mariage de sa cousine le lendemain.

Le début s’était plutôt bien passé. Tiph avait fait un petit topo de ce que sa mère, et le reste de sa famille savait, c’est-à-dire pas grand-chose. Juste que Tiphanie avait repris l’entreprise de promoteur immobilier de son père, aucune précision sur les activités illégales. Mais elle avait conscience que sa mère se voilait la face, vivait dans le déni. Elle l’avait toujours fait, elle avait toujours fui face à la réalité, alors pourquoi ça aurait changé ? Sur Calum, sa famille ne savait pas grand-chose non plus, Tiphanie n’avait pas voulu devoir fournir un CV complet et détaillé, ça ne les regardait pas à ce point après tout. Donc il était simplement un serveur dans un bar, son petit ami depuis un peu plus d’un an. Ils n’avaient pas besoin d’en savoir plus, ils n’avaient pas besoin de juger des choix de Tiphanie sur sa vie. Même si beaucoup se le permettait…

Au moins, sa mère avait l’air de bien l’aimer. Il faut dire que Calum, même s’il n’avait pas fait de grandes études, qu’il n’était pas directeur d’une quelconque société, savait se montrer sociable et charmant. Il avait su répondre à toutes ses questions, la mettre à l’aise et même l’amuser. Forcément, en lui faisant des compliments et en notant la ressemblance mère-fille, il ne pouvait la mettre que dans sa poche. Mais la veuve O’Malley n’avait pas tort, Tiphanie tenait beaucoup de son père. Le fait que cette rencontre s’était bien passée avait rassuré Tiphanie. Elle avait beau n’avoir pas une haute estime de sa mère, elle restait sa mère et elle n’avait pas envie de conflit supplémentaire. De toute façon, c’était plutôt le reste de la famille qui l’inquiétait…

Et ça n’avait pas loupé. Ils avaient croisé Jake, le frère de la future mariée. Lui pour le coup, était la caricature du petit con snob et arrogant. Ils avaient été assez proches enfants, ils avaient souvent joué ensemble mais dès l’adolescence, un fossé s’était creusé et Tiphanie n’avait pas cherché à revoir très souvent son cousin. Déjà, il entrait dans le vif du sujet, avec ses remarques condescendantes sur le métier de Calum. S’il savait combien il se faisait avec son trafic de voitures, il se la fermerait peut-être mais il n’était pas question de l’évoquer. Si Tiphanie se crispait, Calum restait étrangement calme. Il la rapprochait contre lui et répondait du tac-au-tac. Il répondait par l’ironie, ajoutant qu’il ne savait pas lire. Il lui rappela surtout que les études à l’université coutaient un bras et que tout le monde n’avait pas la chance d’avoir papa maman pour lui payer. De toute façon, le métier de médecin ou d’avocat n’intéressait absolument pas Calum. Rien d’étonnant à cela, lui il avait besoin d’action, d’adrénaline. Quitte à se mettre en danger parfois. Quand Cal apprit le métier de Jake, il ne put s’empêcher de son petit commentaire. Tiph sourit et se retient de rire. Pas la peine d’en rajouter.

Heureusement pour eux, ils furent sauvés par la tante de Tiphanie, la benjamine des trois sœurs. Elle était sûrement la préférée de la jeune femme. Beaucoup plus libérée, elle jugeait moins et elle avait toujours été sympa avec Tiphanie, prête à rigoler avec elle et parler shopping. Cal aussi avait l’air de bien l’aimer, et il ne put s’empêcher de le cacher avec sa petite remarque. Tiph lui lança un regard et lui donna une tape sur l’épaule. « Je rêve ou t’es en train de mater ma tante là ? J’t’ai pas amené ici pour que tu fasse ton marché et reparte avec une cougar Whitaker ! » Surtout que connaissant sa tante, la différence d’âge ne l’aurait absolument pas gênée…

Le diner fut vite servi et les invités présents durent s’installer à leurs places. S’en suivit les discours des témoins, des parents, une petite vidéo sur la rencontre des futurs mariés… Bref, Tiphanie se concentrait plutôt sur ce qu’il y avait dans son assiette et s’inquiétait de ce à quoi ils auraient droit le lendemain, si déjà c’était aussi chiant maintenant… Elle se pencha vers Calum, en attendant qu’on leur serve le plat. « On essaie de choper une bouteille avant de filer ? S’ils passent encore des vidéos de leur couche-culotte pendant le dessert, je vais me tirer une balle…

• ───────────────────────────────────── •


"I'm the fuck-up you need"
You know me, now and then, I'm a mess. Please don't hold that against me. I'm a girl with a temper and heat, I know I can be crazy. But I'm not just a fuck-up, I'm the fuck-up you need. I may not ever get my shit together but ain't nobody gonna love you better. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (SD) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13168
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-10-01, 18:17


Yes, I do
— with Tiphanie

Avant ce voyage, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je n’avais jamais eu de réunion de famille aussi grosse. J’avais rencontré les parents de Nora quand on était ensemble mais ce n’est pas pareil. Ce n’était pas le même milieu. Son père était lui aussi du milieu, le genre de gars que j’avais l’habitude de fréquenter quand je travaillais pour les O’malley. Comme tout père il était protecteur mais il avait bien conscience que sa fille était très bien capable de se protéger seule. Aujourd’hui, avec Tiphanie ce n’était pas la même ambiance. J’étais dans un monde que je fréquentais rarement. Tout c’était bien passé avec sa mère pourtant. J’avais réussi à la flatter et la faire rire un peu. Je ne sais pas si j’avais réussi à la convaincre ou bien si elle se fichait tout simplement du milieu dans lequel j’avais grandi. Surement un peu des deux. Elle devait surtout être contente que sa fille lui présente enfin quelqu’un. Chose à ne pas prendre à la légère du coup.

Quand le cousin de Tiphanie nous avait rejoins c’était une toute autre histoire. Il avait essayer de me coincer en posant des questions sur mes études. J’avais déjà croisé ce genre de type de nombreuse fois. Ce genre de petit con qui se crois tout permis et qui aime rabaisser les autres pour se sentir supérieur. Pour m’énerver il faut savoir toucher les points sensible et mon métier n’en est clairement pas un. Surtout fasse à un banquier. Je ne manquais pas de l’enchainer, d’abords en lui répond par ironie et ensuite en me permettant des remarques sur son métier que je qualifiais de palpitant. Heureusement pour nous, la conversation s’arrêta là grâce à la tante de Tiphanie. La belle blonde était venu se présenter, chassant Jake par la même occasion. Elle ne resta pas longtemps avec nous puisqu’elle devait aller saluer des gens mais je l’aimais déjà. Forcement, après avoir vu sa tante, je ne manquais pas de faire une remarque à Tiphanie. La jeune femme me donna un coup dans l’épaule m’accusant de mater sa tante. Je laissais s’échapper un petit rire en haussant les épaules innocemment. « Je fais rien, j’expose juste un fait » Entre Tiphanie, sa tante, sa soeur et même sa mère qui est bien pour son âge… J’ai pas encore vu toutes les cousines mais ça promet.

Mon moment préféré de la soirée arriva vite. Mon ventre commençais à se faire entendre malgré les petits fours. J’écoutais qu’à moitié tous les discours et autre. Ne connaissant personne ici, ça me passait bien au dessus de la tête. Le nez dans mon assiette c’était bien le truc le plus important de la soirée. J’étais quand même resté sociable en discutant avec les voisins de table. On était avec d’autres cousins des mariés. Je décrochais un peu parfois, n’ayant pas les même centre d’intérêt qu’eux ni les même connaissances. Tiphanie avait proposé de prendre une bouteille et partir avant qu’on nous passe une autre video de l’enfance des futurs mariés. « Si tu veux mais on cherche le gâteau d’abord » La bouteille on pourrait en trouver en chemin dans le pire des cas mais le gâteau fait par le chef pâtissier ça on en trouverais pas en chemin. « Tu veux aller dire au revoir pendant que je vais en mission doggy-bag ? » Après la réponse de ma petite amie, je la laissais dire au revoir ou alors je proposais de se séparer pour voir ce qu’on pouvait trouver chacun de notre côté. Je me faufilais ensuite dans l’hôtel pour trouver un employé directement dans les cuisines. Je manquais de justesse de me faire virer de là mais après une courte négociation j’eu le droit à un sac de provision. Je pris ensuite la direction de la voiture, point de rendez vous. Je n’avais pas réussi à avoir de bouteille mais Tiphanie peut être. J’avais fais venir la voiture, pour pouvoir attendre ma petite amie et partir dès sa sorti de l’hôtel.


• ───────────────────────────────────── •




The devil's going to make me a free man
Some might say I talk loud, see if I care, unlike them, don't walk away from my fear. I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »


http://i.imgbox.com/FyovJAFq.gif
ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12261
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-10-07, 11:55


YES, I DO
— with CALUM.

Tiphanie ne savait pas à quoi s’attendre en ramenant Calum avec elle à ce mariage. Sa famille et lui venaient d’un monde totalement opposé. En plus, c’était bien la première fois qu’elle présentait quelqu’un à sa famille. Soit ses relations n’étaient pas assez sérieuses, soit elle ne pouvait pas vraiment s’afficher avec… Mais elle faisait confiance à Calum, même s’il ne se plierait pas au bon vouloir des personnes présentes et à leurs petites habitudes, il n’irait pas se saborder ou chercher les problèmes. La preuve, il se débrouillait comme un chef avec la mère de Tiphanie. Il répondait à toutes ses questions, sans chercher à lui mentir, il lui faisait des compliments et arrivait à la faire rire.

La jeune femme était plutôt satisfaite de cette première approche. Si ça se passait bien ce soir, il y avait de grande chance que le mariage le lendemain se passerait tout aussi bien. En plus, il y aurait plus d’invités, notamment des amis des mariés. Cela diversifierait un peu et il y avait plus de chance qu’ils s’entendent avec. À peine la mère de Tiphanie partie, son cousin se pointa avec un de ses amis. Tiphanie et lui étaient assez proches quand ils étaient enfants, mais passé l’adolescence, elle n’avait jamais pu trop l’encadrer. Trop sur les apparences, trop sur l’arrogance. Il en fit la démonstration avec ses questions idiotes qui ne visaient qu’à se sentir supérieur par rapport à Calum. Forcément, Tiphanie se tendait, ça l’énervait mais Calum savait très bien le remettre à sa place, lui et sa petite vie pathétique de banquier.

Heureusement, la plus jeune des tantes de Tiphanie leur sauva la mise. Elle savait que Tiphanie avait un peu de mal à supporter son cousin donc elle avait dû venir à la rescousse en les apercevant. Tiph l’aimait bien, elle était plus jeune que sa mère et était plutôt cool, elles discutaient souvent quand elles en avaient l’occasion. La tante avait dû plaire à Cal aussi, vu sa petite remarque à la fin. Elle lui donna une tape sur l’épaule en l’accusant de mater sa tante. Non mais oh ! Devant elle en plus… Cal se contenta de rigoler et de jouer les innocents, prétendant n’exposer qu’un fait.

Le diner fut servi et tout le monde rejoignit sa place. Cal et la bouffe, c’est une véritable histoire d’amour alors Tiph ne se formalisait pas du fait qu’il soit moins bavard. Elle en profitait pour discuter avec les gens autour d’elle, essayant de repérer ceux qui pourraient être sympa et à recroiser le lendemain. Elle commençait à s’ennuyer d’entendre l’histoire des futurs mariés avec des vidéos cucul. Se penchant vers Calum, elle lui proposa de s’éclipser. Évidemment, la réponse de Cal qui voulait du gâteau ne l’étonna pas. Un vrai estomac sur pattes. Il proposa qu’il aille en mission doggy-bag pendant qu’elle disait au revoir. « Ça me va ». Tant qu’ils arrivaient à rester relativement discrets, ça devrait aller. Il se faufila aux cuisines pendant que Tiphanie se dirigeait discrètement vers sa mère et sa tante pour les informer qu’ils partaient tous les deux. Elle prétexta la fatigue du voyage et le décalage horaire, et ça passa tout seul.

Quelques minutes plus tard, Tiphanie sortait précipitamment du bâtiment pour rejoindre la voiture que Calum avait loué. « J’ai la bouteille ! Le serveur a essayé de m’en empêcher, je sais pas s’il m’a suivie mais j’ai un champagne Veuve-Coquelicot » Elle s’était dit que, quitte à voler une bouteille, autant prendre la meilleure. Elle s’installa côté passager avec un sourire, encore un peu essoufflée. « On emporte tout ça à la plage ? J’ai envie de l’océan avant qu’on rentre à Phoenix » Et puis la plage de nuit, c’est toujours sympa. Ils pourraient ouvrir la bouteille de champagne dans le sable.

• ───────────────────────────────────── •


"I'm the fuck-up you need"
You know me, now and then, I'm a mess. Please don't hold that against me. I'm a girl with a temper and heat, I know I can be crazy. But I'm not just a fuck-up, I'm the fuck-up you need. I may not ever get my shit together but ain't nobody gonna love you better. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (SD) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13168
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-10-08, 22:28


Yes, I do
— with Tiphanie

Dans tous les invités du mariage, il y allait en avoir des prétentieux, snob qui allait vouloir me rabaisser comme le cousin de Tiph avait essayé de le faire. C’était prévisible d’avance. J’étais près à toute éventualité de toute façon. Il fallait juste rester calme mais j’avais l’habitude de ce genre de remarque. Ca ne me touchait plus vraiment. Pour la soirée, nous avions été sauvé par la tante sexy de Tiphanie. Une fois débarrassé du cousin il suffisait de plus le recroiser et tout irait bien.

Après avoir plaisanté un peu avec Tiph sur sa tante, le diner avait été annoncé et tout content j’avais pu prendre place à table. C’était bien la chose qui m’enchantais le plus: la nourriture. Je parlais un peu avec les gens autour de la table pendant le repas mais c’était surtout Tiphanie qui était dans la conversation. Je décrochais souvent pour me concentrer sur mes coups de fourchettes ou les gens autour de nous. J’inspectais les personnes dans les alentours pour essayer de voir qui pouvait être qui.

Après l’entrée et le plat, Tiphanie proposa de partir en douce avant qu’on nous bassine encore avec une video des mariés en couche culotte. J’étais tout à fait d’accord avec ce plan mais seulement si on prenait un sac avec des parts de gâteau. On avait si bien mangé qu’il devait bien être aussi bon que le reste. Ce serait dommage de ne pas en profiter. Je laissais donc à Tiphanie le temps d’aller dire au revoir à sa mère et sa tante pendant que je me faufilais dans les cuisines pour négocier des parts du dessert.

Après avoir obtenu ce que je voulais, j’étais aller chercher la voiture. Tiphanie ne fut pas longue à me rejoindre. Elle était fière d’elle avec sa bouteille de champagne. Je démarrais tout de suite pour prendre la direction de la route. Elle ne savait pas si le serveur l’avait suivis, autant ne pas prendre le risque de se faire retarder. « J’ai le gâteau moi ! » Je hochais ensuite la tête quand elle proposa la plage. n’ayant pas ce luxe à Phoenix autant profiter. Je savais bien me repéré en ville en général. Pas besoin du GPS. J’en profitais d’ailleurs pour pousser un peu la voiture de location. Résultat, on était arrivé en un rien de temps.

J’avais retiré ma veste que j’avais posé sur le sable pour qu’on puisse y poser la bouteille et le sac de nourriture. Il faisait sombre mais on était pas les seuls à profiter des nuits chaudes de miami pour une soirée à la plage. Le désavantage de ces longues plages pas caché du tout. « J’imagine qu’on va devoir boire ça à la bouteille » J’étais déjà en train de débouchonner le champagne. Elle n’avait surarmement pas eu le temps de prendre des verres mais ce n’est pas grave. J’avais pas non plus de cuillère pour les morceaux de gâteau. « A ce début weekend »  Je levais la bouteille pour faire un toast mais je lui donnais la bouteille en premier. Je déboutonnais ensuite ma chemise. Je me préparais déjà à l’inévitable même si je n’allais pas sauter dans l’eau sans avoir mangé mon dessert.



• ───────────────────────────────────── •




The devil's going to make me a free man
Some might say I talk loud, see if I care, unlike them, don't walk away from my fear. I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »


http://i.imgbox.com/FyovJAFq.gif
ϟ CREDIT : Sweet Disaster & tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Marloes Horst
ϟ JOB : Promoteur immobilier / chef d'une organisation criminelle
ϟ HUMEUR : MYOB
ϟ CITATION : I called you up 3 times last night, running through the streets, bloody, from a fist fight
ϟ MESSAGE : 12261
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-10-10, 22:44


YES, I DO
— with CALUM.

Calum avait passé le test de la mère haut la main jusqu’ici. Tant mieux, Tiphanie n’aurait pas aimé devoir gérer une tension supplémentaire dans ses relations avec sa mère. Ça avait toujours été tumultueux, depuis l’adolescence de toute façon. La mort de son père n’avait rien arrangé, contrairement à ce qu’on pourrait croire. Mais Tiphanie n’avait pas envie de raviver tout ça pour le mariage de sa cousine alors elle avait soigneusement évité tout sujet qui fâche et s’était contentée des sujets assez superficiels. Finalement, Calum était une diversion sur ce point.

Le plus chiant avait été finalement le cousin de Tiphanie, toujours aussi lourd et condescendant. De quoi taper sur les nerfs de la jeune femme qui avait su garder bonne figure alors que Cal le remettait en place. C’était sa tante qui leur avait finalement sauvé la mise et elle avait tapé dans l’œil du jeune homme visiblement. Tsss… mater la tante de sa copine alors qu’elle est présente, ce n’était pas très joli ! Mais il s’en sortait comme toujours avec son air innocent.

Le jeune couple prit place autour de la table comme le reste des invités présents. Évidemment, quand on parle de nourriture, on perd rapidement Calum. Tiphanie ne s’en formalisait pas, faisant la conversation avec la famille du marié assise à côté d’elle. Ça lui évitait d’écouter les discours et vidéos cucul qu’avaient préparé les témoins. Si c’était ça au dîner de répétition, qu’est-ce que ça allait être au mariage… Perdant patience, elle avait suggéré à Cal de s’en aller. Il était d’accord mais à condition de partir avec un doggybag, il voulait goûter le gâteau.

Pendant qu’il était en charge de récupérer un peu à manger, Tiphanie disait au revoir aux quelques personnes autour d’elle, ainsi qu’à sa mère et sa tante. Elle avait aussi réussi à choper une bonne bouteille de champagne et s’était enfuie sans demander son reste, de peur que le serveur la suive et lui demande des comptes. Ça serait un peu la honte quand même de se faire afficher en plein milieu du dîner. Heureusement pour elle, Cal était déjà à la voiture à l’attendre. Si elle était toute fière d’avoir trouvé la bouteille, le jeune homme avait pensé au gâteau. Ça ferait un bon pique-nique pour finir leur soirée.

Tiphanie avait suggéré la plage et Cal en avait profité pour tester un peu la puissance de la voiture qu’il avait loué. Ça faisait sourire la jeune femme qui le laissait s’amuser avec la voiture. A Miami, il y avait peu de plages isolées et il y avait toujours des personnes qui avaient la même idée qu’eux. Résultat, ils n’étaient pas seuls sur la plage et Tiphanie pouvait faire une croix sur son bain de minuit. De toute façon, Cal commençait par ouvrir le champagne. « On va boire à la bouteille et manger avec les doigts, c’est pas grave ! » Il leva la bouteille pour trinquer à ce week-end, avant de lui tendre la bouteille pour qu’elle puisse boire en premier. La blonde afficha un sourire avant de boire quelques gorgées. « Ya pas à dire, ils ne donnent pas de la merde à leurs invités, on peut au moins leur accorder ça ! »

Tiphanie ne pouvait s’empêcher de sourire en coin alors que Calum déboutonnait sa chemise. Ce n’était pas elle qui allait s’en plaindre ! Elle lui tendit la bouteille avant de récupérer dans le sac de Cal les parts de gâteau qu’il avait obtenu. Effectivement, il n’y avait pas de couvets avec, ils allaient devoir utiliser les moyens du bord. C’est-à-dire, les doigts. Tiph mordit à pleine dent dans le gâteau, quitte à s’en mette partout autour de la bouche et sur les doigts. Mais ça la faisait rire plus qu’autre chose. Elle tendit le reste du gâteau à son petit ami. Elle n’avait pas si faim que cela en réalité. Tiph se débarrassa de sa robe, restant en sous-vêtements. Elle les aurait bien enlevés après pour se baigner, mais il y avait trop de monde. En attendant de tester la température de l’eau en Floride, elle prit la bouteille de champagne pour boire encore. « Si on va se baigner, va falloir que tu fasses tomber la chemise ! »

• ───────────────────────────────────── •


"I'm the fuck-up you need"
You know me, now and then, I'm a mess. Please don't hold that against me. I'm a girl with a temper and heat, I know I can be crazy. But I'm not just a fuck-up, I'm the fuck-up you need. I may not ever get my shit together but ain't nobody gonna love you better. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t361-tiphanie-les-folies-sont-les-seules-choses-qu-on-ne-regrette-jamais
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : avatar (SD) - Gifs (SD) - Signature (wild heart)
ϟ CÉLÉBRITÉ : will higginson
ϟ JOB : Serveur au Ghost à ce qu'il parait mais officieusement membre de la mafia
ϟ CITATION : We're a broken people living under loaded gun
ϟ MESSAGE : 13168
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Calie - Yes, I do    
2017-10-16, 08:24


Yes, I do
— with Tiphanie

La soirée n’avais pas été si mal au final. Plus de peur que de mal. Malgré le cousin tout c’était plutôt bien déroulé. Un peu ennuyant parfois puisque je ne suivais pas toutes les conversations des gens à table mais quand j’arrivais à être dedans c’était cool. J’étais surtout content que tout ce soit bien passé avec la mère de Tiphanie. C’était une bonne chose de faite. J’avais de grande chance de réussir de toute façon mais la boulette n’est jamais inévitable.

Le repas avait été excellent. L’alcool était très bon et la nourriture succulente. Je ne pouvais pas espérer mieux. Je n’avais pas fais beaucoup de mariage dans ma vie. Ca pouvait se compter sur les doigts d’une main. En général c’était plus des potes qui se mariaient donc je n’allais qu’à la vrai cérémonie et c’était rarement aussi classe. Beaucoup plus convivial c’est certain. On y mange et bois bien aussi mais pas comme ça. Ils ne payent pas le chef le meme prix. C’est bien pour ça que je ne voulais pas partir sans prendre de dessert. Autant tout gouter, déjà parce que j’ai faim et ensuite parce que je suis trop gourmand pour passer à côté de ce genre de chose.

Pendant que Tiphanie avait dit au revoir à sa famille j’avais pu me retrouver en cuisine à demander à des serveurs de me donner de la nourriture à emporter. S’il n’avait pas voulu m’en donné je me serais servis de toute façon. Au final, je n’avais pas rencontré de gros soucis et j’avais pu rejoindre la voiture tranquillement. J’avais attendu ma petite amie quelques minutes avant qu’elle ne pénètre à son tour dans le véhicule avec une bouteille de champagne qui devait surement être bond à en juger par la mine fière qu’elle arborait.

J’avais pu tester la voiture sur le chemin de la plage. Un petit jeu qui me faisait plaisir. D’autant plus que je n’avais jamais testé ce genre de voiture encore. Nous étions arrivé vite à la plage. Malheureusement pour nous, les plages de Miami étaient longue et pleine de monde même en cette heure tardive. Du fait qu’elles sont en allongé même à 50m de quelqu’un on était vu. Pour manger ce ne serait pas un problème mais pas de bain de minuit complètement nu comme on avait pu le faire à Bali. On allait devoir manger avec les doigts et boire à la bouteille à défaut d’avoir de quoi être propre. J’avais d’ailleurs ouvert la bouteille, portant déjà un toast et donnant la bouteille à Tiph. Après quelques gorgées, la jeune femme conclu que les marié ne donnait pas de la merde à leurs invité. « Si vous le dite madame l’experte » Je lui souris avant de prendre la bouteille à mon tour. Un champagne reste un champagne pour moi. Je ne fais pas trop la différence. Donnez moi un bon whisky et je le saurais mais alors le champagne…

J’avais commencé à déboutonné ma chemise pendant que Tiph goutait un des gâteaux. J’avais pris à deux gouts différents pour les gouter tous. Elle me le tendit assez vite et je ne me faisais pas prié. Citron. Parfait. Il y avait tellement de crème qu’elle en avait partout autour de la bouche. Ce qui me décrocha un petit rire alors que j’engloutissais littéralement la fin de la part. J’attaquais la deuxième part tandis que Tiph enlevait sa robe sous mes yeux attentifs. Encore quelques gorgées de champagne et la jeune femme me demandait d’enlever ma chemise. « Va falloir que j’enlève mon pantalon aussi j’imagine ? » Question qui menait à une réponse aussi évidente que la remarque de Tiph. Je déposais la fin du gâteau au chocolat dans le sac. Je ne voulais pas le finir sans laisser un bout à Tiph quand même. « Mange ta part et rejoins moi si t’es si pressé » Après m’être lécher les doigts pour par tacher ma chemise blanche j’avais juste eu à la laisser glisser. J’étais déjà debout à déboutonner mon pantalon. En quelques seconde j’avais les pieds dans l’eau et je sautais déjà dedans. Une eau à 30°c y a qu’une seule façon de rentrer dedans.


• ───────────────────────────────────── •




The devil's going to make me a free man
Some might say I talk loud, see if I care, unlike them, don't walk away from my fear. I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Re: Calie - Yes, I do    


Revenir en haut Aller en bas
 

Calie - Yes, I do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: South Phoenix :: Around the world
-