AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Postez des photos de vos personnages au Summer Time

Partagez | 
 

 #1960 ♥ I want to be with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 56
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


#1960 ♥ I want to be with you   
2017-07-21, 01:58


❝ Je vais te faire une confidence. Toi a qui je voue une passion immense. Toi a qui sans cesse je pense. Plus qu'une évidence. Tu es devenu ma Providence.❞Les étoiles qui illuminent le ciel, la lune qui rend le décor si doux, une légère brise vient border le tout. La fatigue me gagne à chaque pas, allez Camille, encore quelque mètres et tu seras à ton lit. Voilà quelque jours que j’enchaîne les gardes à l'hôpital, après quarante-sept heures, je vais enfin pouvoir rentrer à la maison et dormir sur autre chose qu'un vieux canapé de la salle de garde. Il faut que je puise loin en moi pour trouver la force d'insérer la clef dans la serrure, je ne prends même pas la peine d'enlever ma veste et fonce directement vers la chambre de ma fille. Un sourire m'échappe quant à la beauté de son petit visage d'ange, un baiser sur son front et me voilà en direction de ma chambre. Une chaussure lancée puis l'autre, les vêtements qui retombent au sol, me voilà à l'aise pour enfiler les quelques heures de sommeil où je pourrai me retrouver au pays de Morphée.  

Trois petites lumières sur un appareil, il n'en faut pas plus pour me lever, quand votre fille se réveille, il est hors de question pour vous de continuer. Les hurlements deviennent plus fort alors que je me dirige vers sa chambre pour l'y trouver debout dans son lit, son magnifique sourire à ma vision. Faut que tu te réveilles Camille ! Je me surprends à dormir debout alors que je lance la machine à café, la petite déjeune seule maintenant ce qui m'est plus facile. Le clic de l'horloge me donne l'impression d'être au ralenti ce matin, le silence qu'il règne dans cette cuisine est presque effrayant. Une clef me fait sursauté, c'est la baby-sitter qui arrive comme chaque matin, un sourire, un échange de parole et il est temps pour moi de filer sous la douche.  

Me voilà un peu plus en forme, où je vais ? Bon d'accord, ça joue beaucoup sur mon moral ! Je dois me rendre chez Mikaela pour ses soins du matin, depuis sa sortie qui date d'une semaine presque, c'est moi qui joue les infirmières. Non que cela me déplaise, nous pouvons ainsi passer un peu de temps ensemble, je sais, il était convenu que nous vivions cet amour au grand jour mais elle n'est là que depuis quelques jours. Bref, je souris bêtement à l'idée de voir cette femme, je me gare dans une allée et sans attendre, j'attrape ce dont j'ai besoin et file vers la porte d'entrée. Une jeune femme vient m'ouvrir, il s'agit de l'aînée de Mikaela, je sais qu'elle vient très souvent pour aider sa maman dans ce cas présent. Nous échangeons des politesses et elle m'indique où se trouve notre belle rousse, j'entre dans le salon pour l'y trouver en train d'écrire. Je vois que vous commencez par quitter votre lit, c'est bon signe ça. Je m'avance vers elle, souriante comme si on m'offrait un chiot alors que je suis gamine. Je dépose mon sac sur la table basse prenant place en face de Mikaela un instant, quand nous sommes enfin seules, je lui attrape sa main pour l'aider à se lever et se diriger vers la chambre. Il sera plus facile de faire les soins quand elle se trouve couchée, je ferme la porte derrière moi et sans plus attendre une minute, je pose mes lèvres contre les siennes lâchant mon sac par terre. Dieu, il est difficile de rester des heures sans pouvoir la serrer dans mes bras, sans pouvoir la toucher, sentir son parfum mais surtout sans pouvoir l'embrasser. Ce baiser se fait fougueux et langoureux, après quelques minutes, je finis par reculer d'un pas sans lui lâcher la main. Désolée, c'était peut-être trop pressé. J'en oublie de te dire bonjour alors, bonjour toi. Je lui souris en espérant qu'elle ne m'en veuille pas de trop de mon impatience. Comment c'est passé ta nuit ?  
© 2981 12289 0

• ───────────────────────────────────── •



There is no more difficulty than an uncertain love


Dernière édition par Camille A. Parker le 2017-07-21, 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 384
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: #1960 ♥ I want to be with you   
2017-07-21, 05:35


❝ Je vais te faire une confidence. Toi a qui je voue une passion immense. Toi a qui sans cesse je pense. Plus qu'une évidence. Tu es devenu ma Providence.❞Les jours étaient long a la maison sans elle , depuis mon retour je ne pouvais pas passé tout le temps que je voudrais avec elle. Ce matin je m'étais réveillé assez tard , mais en fait depuis mon retour je ne faisais que dormir je ne pouvais pas faire grand chose et disons que la nuit dernière j'étais rester tard assise sur ma chaise sur le perron a regarder le ciel. Cela m'avait d'ailleurs inspirer une chansons que j'étais entrain de mettre sur papier quand ma fille m'avisa que quelqu'un venait de se garer dans l'allée. Elle était beaucoup plus souvent a la maison et moins chez son père depuis mon retour , même si je pouvais largement m'en sortir avec ma soeur qui était toujours dans mes basque. Depuis mon retour la douleur était revenue , mais cela était tout a fait normale puisque je bougeais plus en fait pas beaucoup plus je ne pouvais faire que quelques pas pour le moment. Je pouvais partir de ma chambre au salon.

Ma soeur m'avait laissé sa chambre le temps de ma convalescence pour que je puisse aller au lit quand j'en avait besoin et cela même si j'étais seule a la maison. Car normalement ma chambre était dans le fond du manoir a l'autre bout de celle-ci. Mais je ne pouvais pas marcher jusque la pour le moment même si je le voudrais. J'avais tellement hâte de la voir. J'aimerais passé plus de temps avec elle , j'avais envie de la voir plus régulièrement , mais je ne savais pas trop comment m'y prendre disons qu'en amour j'ai toujours été très maladroite. Et que j'avais du mal a vraiment avouer ce que je ressent autrement que par chansons.

J'étais donc assise au salon dans une tenue qui n'était pas vraiment présentable selon moi , mais beaucoup plus pratique pour moi vue les pansement que j'avais a la hanche et au bassin. Lorsque j’entendis sa voix je sut tout de suite que c'était elle. Aujourd'hui je ne me sentais pas a cent pourcent je me demandait même si je ne couvrais pas quelque chose ou c'était simplement dut a la fatigue accumuler. J'étais frigorifier alors que c'était très chaud dehors en se plein moi de Juillet. Ma fille n'était pas encore au courant de cette relation , comme elle était officielle maintenant elle le saurait bientôt , mais je n'avait pas eu l'occasion encore de lui dire et a ma cadette non plus.

Lorsque j'apperçue sa frimousse , je me mit a sourire c'était plus fort que moi. Je replaça un peu mon jogging qui me gênait au niveau de mon pansement et je déposa le cahier que j'avais entre les mains avec le crayon. : ''Je vois que vous commencez par quitter votre lit, c'est bon signe ça.'' Combien de fois je lui avait dit de ne pas me dire vous et cela même devant mes filles et ma famille , mais cela me faisait toujours rire de l'entendre me dire vous. Je fini par lui dire :  '' Je ne le quitte pas très longtemps , mais sa fait du bien de changé de décor un peu.''. J'avais hâte de pouvoir être seule avec elle. Camille fini par m'aider a me lever et nous sommes partie pour ma chambre je savais bien que c'était beaucoup plus simple pour elle. Une fois que je serais allonger cela pourra se faire sans problème.

Sentir ces bras autour de moi était vraiment génial. J'avais hâte d'être vraiment seule pour pouvoir l'embrasser. Qu'est-ce que mes filles allaient pensé de tout cela. Je sais que mon ex-mari allait surement réagir assez violemment. Car il était depuis que je le connais un homme qui pour lui les relations avec une personne du même sexe que toi ne se pouvais pas. Mais tout ce peux dans la vie et j'en étais la preuve vivant je n'avais pas commander de tomber amoureuse de mon médecin , mais en même temps comment ne pas le devenir. Je regarda alors la jeune femme et lui sourit. Puis une fois dans ma chambre elle ferma la porte derrière nous. J'étais donc seule avec elle. alors que j'allais lui dire bonjour c'est lèvre se colère doucement contre les miennes. Je profita de ce baisé a cent pourcent. '' Ce n'est pas grave , je te donne l'autorisation de te reprendre quand tu veux''. Dis-je avant de l'embrasser de nouveau et de la tiré un peu vers moi pour qu'elle soit le plus proche de moi possible. Puis quand elle me demanda comment c'était passé ma nuit. '' Le temps ou j'ai dormi c'était super , mais la douleur a été très intense cette nuit elle me tien souvent réveiller. Dis-je en la regardant droit dans les yeux.  
© 2981 12289 0

• ───────────────────────────────────── •



   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 56
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: #1960 ♥ I want to be with you   
2017-07-21, 17:00


❝ Je vais te faire une confidence. Toi a qui je voue une passion immense. Toi a qui sans cesse je pense. Plus qu'une évidence. Tu es devenu ma Providence.❞Me voilà toute excitée à l'idée de retrouver Mikaela, depuis notre rencontre, nous n'avons pu passer du temps ensemble que lorsque nous pouvions être seules. Au début, on protégeait ma carrière, maintenant je ne sais pourquoi je continue à agir de la sorte. Je suis amoureuse, il n'y a pas de doute, je ne risque plus rien au niveau du métier. Il y a une légère peur qui persiste au fond de moi, un sentiment qui me stresse, je ne veux pas la perdre parce que je n'ose pas franchir un pas. Nous sommes ensemble depuis un moment déjà, il lui a fallu du temps pour sortir de l'hôpital et maintenant qu'elle est enfin chez elle, je continue de me cacher pour l'embrasser.  

Lorsque j'arrive au ranch, c'est la fille aînée de Mikaela qui m'accueil et m'amène à sa mère. Mon sourire m'est rendu par le sien, une sensation monte en moi, je n'ai plus qu'une seule envie, la prendre dans mes bras et ne plus la lâcher. Voir qu'elle a pu quitter sa chambre et se mettre à écrire me réjouit, je sais combien elle adore coucher ses idées sur le papier. Je n'attends pas vraiment qu'elle finisse sa réponse que je l'aide à se lever pour rejoindre un endroit un peu plus intime trouvant l'excuse qu'il sera plus facile. C'est évidemment faux, les soins je peux tout aussi bien les faire sur le canapé, mais une envie plus pressante se fait sentir. Je ferme la porte et attirer vers ses lèvres comme un aimant, je ne peux y résister à ses baisers. Une excuse plus tard, elle me fait savoir que mon impatience est partagée quand elle vient rejoindre mes lèvres. Je l'accueil avec le plus grand plaisir levant un peu les pieds pour ne pas qu'elle doive s'abaisser de trop. J'en suis presque triste lorsque nous rompons ce baiser, si je le pouvais, je passerai ma vie coller à elle. Tu dois être épuisée dans ce cas ? Pour être honnête envers moi-même, je le suis depuis des jours ! Ma fatigue ne représente rien, celle de Mikaela m'inquiète, elle a grand besoin de se reposer pour mieux se remettre. Je m'avance vers mon sac et en sort un petit flacon et une aiguille, de la morphine à petite dose ne l’assommera pas mais l'aidera pour apaiser un peu la douleur. Veux-tu que je te fasse une injection ? Tu ne seras pas dans les vapes et ça calmera un peu, du moins, ça sera un peu plus supportable. Je n'attends pas sa réponse et l'invite à se coucher pour que je puisse regarder si tout va bien, la douleur est normal après un accident et une intervention mais je veux surtout m'assurer que tout va bien. Je l'aide à se mettre en place sur le lit quand je glisse sur le drap et me retrouve directement sur elle. J'en ris pendant que nos regards se croisent, un instant, je me perds dans ses yeux. De ma main, je viens lui déplacer une mèche de cheveux et de l'autre, je tente de supporter mon poids pour ne pas lui faire mal. De nouveau, nos lèvres se retrouvent, de l'électricité s'empare de mon corps tandis que j'apprécie le moment en fermant les yeux. Quand je finis par les ouvrir, je lui souris avant de parsemer son visage de petits baisers, je dépose ma tête dans le creux de son cou et remonte lentement vers ses lèvres. Je dois reprendre mes esprits avant d'aller plus loin, elle n'est pas vraiment en état pour ça, moi non plus je dois dire que la fatigue me gagne de plus en plus et je dois combattre l'envie de m'allonger à ses côtés pour dormir dans ses bras. La dernière fois remonte à l'hôpital et j'avais tellement adoré ce moment, être couchée auprès d'elle, sentir son parfum pendant que je trouve le sommeil, c'était magique. Je finis par quitter cette étreinte et me redresse doucement avant de lui sourire encore une fois. Je suis désolée d'aller aussi vite mais résister à ce que je vois, c'est difficile. Tu sais ce que je crois ? Je suis tombée amoureuse de vous, Mikaela Wormack, mon cœur s'arrête à chaque sourire, mes jambes ne tiennent plus à tes baisers. Tu es ce qui m'est arrivée de plus magique dans une relation. Eh bien me voilà en grande déclaration, mettons ça sur le coup de cette fatigue, quoi que, je suis vraiment amoureuse de cette femme.
  
© 2981 12289 0

• ───────────────────────────────────── •



There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 384
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: #1960 ♥ I want to be with you   
2017-07-22, 02:19


❝ Je vais te faire une confidence. Toi a qui je voue une passion immense. Toi a qui sans cesse je pense. Plus qu'une évidence. Tu es devenu ma Providence.❞Je ne voulais qu'une chose maintenant que j'étais seule avec la jeune femme , je voyais qu'elle aussi fatiguer que moi. C'était vraiment un bon moment pour qu'elle se repose avec moi un bout de temps. j'avais vraiment envie de la voir plus souvent je ne savais pas trop comment tout lui avouer ce que je ressentais pour elle. C'est vrai que je n'avais pas l'habitude de faire les premier pas. C'était vraiment ce que je voulais faire lui avouer qu'elle était plus qu'une simple aventure. Mon coeur semballait a chaque fois qu'elle était près de moi. C'était vraiment de l'amour que je ressentait pour elle. C'était pour cela que je voulais tout lui dire avant de la perdre. Je regardait la jeune femme et lui sourit. J'étais heureuse de l'avoir près moi. '' Je ne dirais pas non a avoir moins de douleur, car j'ai vraiment besoin de dormir. Je me sens toujours fatiguer depuis que je suis revenue a la maison. Je suis plus fatiguer qu'a l'hôpital je ne sais pas si c'est tout a fait normal ou non ?'' Dis-je en la regardant droit dans les yeux avant de l'embrasser tendrement puis je la prit dans mes bras avant de lui dire. '' Pendant que nous attendons que cela fait effet pourquoi ne viendrais-tu pas t'allonger près de moi.'' Dis-je a la jeune femme j'étais vraiment heureuse de l'avoir près de moi et j'avais besoin de me reposer et elle aussi. Tout était parfait pour passé un bon moment. Je regardais la jeune femme avant de l'embrasser a nouveau. Elle était tellement belle, ses long cheveux blond allait parfaitement avec son teint et ses magnifique yeux bleu dans lesquels j'avais envie de m'y perdre. Je lui fit donc une place près de moi c'était vraiment ce que j'avais envie de faire présentement .

Me reposer avec elle. C'était vraiment le plus beau moment que je pouvais passé avec elle n'ayant pas la force de faire autre chose. Je regarde alors la jeune femme avant de lui sourire. Je regarda alors la jeune femme alors qu'elle me parlait et qu'elle m'avouait qu'elle était amoureuse de moi. J'ai les yeux qui se remplir de l'arme . Non parce que j'étais triste , mais parce qu'elle m'enlevait un poids de mes épaules et oui elle venait de faire le premier pas. Je prit alors doucement l'une de ses main et je me mit a jouer nerveusement avec ses doigts avant d'essuyer une larme qui coula sur ma joue avant de lui dire. ''Tu ne sais pas a quel point entendre ces mots de ta bouche me rend heureuse. Depuis que je t'ai vue alors que je suis arriver dans l'ambulance j'ai tout de suite sut que j'étais entre bonne main. Je me suis tout de suite sentie en sécurité chose qui est rare pour moi. Et dès que ton regarde a croisé le miens pour la première fois je me suis sentir retomber a l'adolescence où tout était très intense en amour. Je ne me suis jamais sentie ainsi avec quelqu'un.'' Je prit donc une pause pour reprendre mon  souffle et je fini par lui dire ...'' Camille Alexandra Parker je suis totalement folle amoureuse de vous.'' Dis-je en la regardant droit dans les yeux et en finissant par l'embrasser.
© 2981 12289 0

• ───────────────────────────────────── •



   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 56
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: #1960 ♥ I want to be with you   
2017-08-04, 22:46


❝ Je vais te faire une confidence. Toi a qui je voue une passion immense. Toi a qui sans cesse je pense. Plus qu'une évidence. Tu es devenu ma Providence.❞Quand l'horloge sonne l'heure des soins de Mikaela, les secondes deviennent tellement longues entre mon domicile et le sien. Le peu de temps que l'on passe ensemble me rends heureuse, j'aspire à tellement plus pour nous deux, je sais qu'elle doit d'abord se rétablir. J'arrive toujours avec le sourire, le cœur qui bat aussi fort que les tambours d'une fanfare. Un seul baiser de sa part peut me transporter sur une autre planète, une autre dimension où nous sommes que deux à s'aimer pour l'éternité.  

La voir sortir un peu de son lit me donne un peu de joie, je me dis qu'elle va de mieux en mieux et que c'est une battante malgré sa douleur. Automatiquement, un échange de baisers ne se fait attendre alors que nous venons à peine de gagner sa chambre, chose à laquelle je ne dis pas non. Savoir qu'elle n'a pas passée une bonne nuit me voit désolée pour elle, je veux tellement ce qu'il y a de mieux pour Mikaela. Je ne peux juste que lui proposer un peu de morphine, à petite dose, elle ne sera pas dans les vapes et juste assez consciente pour continuer ce qu'elle faisait. Quand elle accepte, je lui souris avant qu'elle ne vienne prendre à nouveau mes lèvres. Je me fonds dans ce baiser, dieu que j'aime me perdre dans ses bras. C'est tout à fait normal oui, à l'hôpital c'était ta principale activité de te reposer. Laisse-toi le temps et tu verras, tu finiras par retrouver ta forme.  Sa proposition est bien plus qu'alléchante, cependant je ne sais si cela peut être bon pour nous. J'ai tellement peur de lui faire mal ou pire encore, de ne pas contrôler mon poids et venir lui écraser les côtes. Je lui souris et lui rend son baiser, je pourrai passer des heures voir des jours collée à cette bouche. C'est tellement tentant Mikaela, crois-tu que ce soit raisonnable ? J'ai tellement peur de te donner plus de douleur que de tendresse. Ne crois pas que je n'en meurs pas d'envie bien au contraire, m'allonger auprès de toi me manque depuis l'hôpital. Et puis il y a ces pulsions, je ne veux en aucun cas te faire mal. Je suis pourtant fatiguée c'est vrai, mon corps frissonne rien qu'à l'idée d'être à ses côtés pendant que mon esprit s'imagine déjà dans des scènes pour adultes !  

Maintenant qu'elle connait mes sentiments, je me sens comme une arme chargée, une bombe prête à exploser de peur que ce ne soit partagé. Je peux presque entendre le tic-tac dans ma tête alors qu'elle prend la parole, au son du mot heureuse, c'est comme-ci une ancre venait de me tomber dessus. D'un coup, le poids disparaît et laisse place à l'excitation, je pourrai parler d'amour pendant des heures avec Mikaela. Je dois faire preuve d'une force immense quand elle finit par m'embrasser, les yeux fermés, je profite autant que possible. La morphine doit commencer à faire son effet et si je veux pourvoir l'ausculter c'est le bon moment. Je lui souris en me dirigeant vers son bassin, soulevant doucement sa blouse, caressant sa peau si douce. Je me secoue rapidement la tête pour chasser cette idée et faire mon job ! Mikaela semble ne pas sentir lorsque j'appuie, par contre je sens que cela se remet doucement en place, une bonne nouvelle. On dirait que ton corps à bien envie de s'en remettre, encore quelques semaines et tu pourras aller te balader dans la propriété. L'envie folle de lui caresser la peau monte en moi, je me vois lui parsemer de petits baisers, lui donner des frissons au contact de mes mains. Mais bon Dieu ! Il m'est si difficile de penser à autre chose ! Veux-tu que je te masse ? Je viens sérieusement de lui proposer ça ? Je perds la tête ! Ça pourrait te faire du bien pour les hanches. Et en même temps c'est tellement vrai !  
  
© 2981 12289 0

• ───────────────────────────────────── •



There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Re: #1960 ♥ I want to be with you   


Revenir en haut Aller en bas
 

#1960 ♥ I want to be with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Camelback East :: Villas
-