AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur
the lying game !

votez pour le forum
sur les top sites

Et si vous postiez un petit mot pour le forum ?
Aussi bien sur PRD que sur Bazzart

Venez participer à
l'intrigue où rôde un tueur

Envie de papoter ?
Rejoignez la ChatBox ou le flood !!

Partagez | 
 

 But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Avancé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : morphine+Tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 7 mois...
ϟ MESSAGE : 844
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   
2017-07-13, 00:58



   
   
BUT,OH, MY LOVE, DON'T FORGET ME
And the only solution was to stand and fight. And my body was bruised and I was set alight.But you came over me like some holy rite.And although I was burning, you're the only light..
‘Le stress n’est pas sain pour le bébé.’, elle aimerait bien l’y voir le putain gynécologue à sa place. La belle blonde avait l’impression de virer paranoïaque depuis sa rencontre avec la jolie Ivanna. Plus elle y pensait et mieux elle se demandait si elle avait raison d’avoir aveuglement confiance en son meilleur ami. Mais si elle avait eu un frère, il lui aurait dit, non ? Elle se plaisait à penser que si tel avait été le cas, il ne lui aurait certainement pas caché. Mais  une autre question se posait, pourquoi est-ce que cette Ivanna lui mentirait. Et encore une autre suivait, qui était Mikhaïl alors ? Qui était ce grand brun tatoué qu’elle revoyait inlassablement dans ses songes ? Tellement de questions et aucune réponse. Misha était plutôt à cran en ce moment et bêtement, elle avait reporté sa frustration sur June. Et Alekseï qui se décidait à lui présenter la personne qu’il avait choisie pour être la marraine de leur fils… Autant dire que ces derniers temps, elle se fichait bien de ce qu’il avait de sain ou pas pour son petit parasite. Et si seulement les raison qu’entrainait son trouble s’arrêtaient là, ça aurait été trop simple. Ca faisait quelques jours déjà que ça lui trottait dans la tête mais avec le déménagement de la ravissante Lou, elle n’avait pas encore eu l’occasion de tirer tout ça au clair. Ca faisait bientôt trois mois qu’elle avait appris que la belle brune avait été sa petite amie dans une autre vie. Et si son corps entier avait semblé se souvenir de la jeune femme à son contact, elle n’avait encore jusque-là été capable de se souvenir de quoique ce soit la concernant. Après la nuit qu’elle avait partagé en réalité, c’est à peine si elle avait eu l’occasion de croiser la jeune femme jusqu’à son départ définitif de l’appartement de son meilleur ami. Quelque part, elle vivait encore très mal son départ car même si elle ne la voyait pas souvent, savoir qu’elle était là le reste du temps avait quelque chose de rassurant pour la belle blonde.

Mais aujourd’hui que les pièces du puzzle se mettaient finalement en place, elle pouvait aisément comprendre la réaction de la jolie brune. Misha se souvenait de ce jour où elle l’avait rencontré. Ça avait été à un festival, elle se souvenait vaguement des mois qu’elles avaient passés ensemble et du bonheur qu’elles avaient pu s’apporter. Mais elle se souvenait également du mal qu’elle lui avait volontairement fait dans le but de l’éloigner d’elle. Elle se souvenait avoir délibérément décidé d’avoir un rapport avec une autre femme et d’en plus faire en sorte que Lou vienne à les surprendre. Parce qu’elle savait qu’il n’y avait que de cette manière qu’elle pourrait mettre fin à cette relation qui l’avait rendu tellement heureuse qu’elle avait fini par prendre peur. Parce qu’elle n’avait jamais ressenti ce qu’elle ressentait pour cette femme, qu’elle ne savait pas comment gérer et qu’elle ne supportait pas ne pas avoir le contrôle. La belle blonde ne comprenait pas comment est-ce qu’elle avait pu être aussi maladroite, assez stupide pour jeter son propre bonheur aux ordures comme elle l’avait fait. Misha Rutkowski était une femme qu’elle ne comprenait pas, une femme apeurée, solitaire et malheureuse. Une femme lâche qui prenait les mauvaises décisions. Elle se souvenait aujourd’hui de la blessure qu’elle avait assenée à une personne pour qui elle avait pourtant ressenti des choses. Des sentiments. A une personne qui lui avait rendu ses sentiments en retour. Cette merveilleuse créature qui lui avait pourtant laissé jouir de son corps une nuit encore alors qu’elle n’avait fait que la bafoué. Aujourd’hui, il y avait tellement de choses qui n’allaient pas dans sa vie mais elle jugeait que présenter des excuses à la belle brune était quelque chose qu’elle se devait de faire. Parce que Lou n’avait pas mérité ce qu’elle lui avait fait subir, qu’elle n’avait pas mérité qu’elle l’oubli et se pavane sous ses yeux en portant l’enfant d’un autre.

C’est après avoir réuni son courage qu’elle entra finalement dans le salon de tatouage de son ex-petite-amie. Ca n’avait pas été bien difficile de trouver son lieu de travail, il lui avait suffi de demander à Alekseï. Quand elle aperçut la magnifique brune, son courage sembla pourtant s’effriter. « Bonjour, Lou. », un petit sourire venait étirer ses lèvres rosées alors qu’elle perdait pied sous les souvenirs de leurs corps entremêlés qui venaient encore une fois vaciller derrière ses paupières. « Je… tu as une minute ? Je voulais te parler. », elle espérait réellement qu’elle ne l’enverrait pas promener mais elle savait qu’elle n’avait pas mérité qu’elle lui accorde cette minute. Elle ne méritait même pas un regard de la part de cette femme. C’était étrange de la revoir aujourd’hui en sachant ô combien est-ce qu’elle avait tenue à elle. « J’avais pensé me faire tatouer également… », Non, vraiment pas mais si ça pouvait lui accordé une seconde de son attention, tout moyens étaient bon.

tenue
   
code by bat'phanie

• ───────────────────────────────────── •



I drive fast, radio blares, have to touch myself to pretend you're there. Your hands were on my hips, your name is on my lips. Over over again, like my only prayer. I've got a burning desire. ⠇LDR-Burning Desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : PYT + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1948
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   
2017-07-16, 23:06



   
   
BUT,OH, MY LOVE, DON'T FORGET ME
And the only solution was to stand and fight. And my body was bruised and I was set alight.But you came over me like some holy rite.And although I was burning, you're the only light..
Lou avait fini par quitter la colocation avec Alekseï. C’était trop, elle ne voulait pas se retrouver au milieu de tout ça. C’était déjà compliqué quand il y avait Misha à l’appartement, alors maintenant qu’il y avait un bébé dans l’équation… Ce n’était plus possible. Lou avait fait ses valises et s’était installée chez Jewel. Alekseï ne pouvait pas lui en vouloir. Elle avait déjà été patiente et avait pris sur elle quand il lui avait ramené du jour au lendemain Misha. C’était bien trop compliqué à gérer pour elle. Et puis être en colocation avec Aleks et Misha enceinte… il y avait mieux. Elle avait toujours été le genre de femme insouciante qui vivait au jour le jour. Bien loin d’être quelqu’un de responsable ou à se retrouver dans des histoires compliquées. Elle avait envie de retrouver la simplicité de sa vie d’avant. Le salon de tatouage, les amis, les sorties… Lou n’avait pas envie de prendre de responsabilités ou de décisions importantes, elle préférait rester dans son insouciance.

Avec Jewel, c’était beaucoup plus simple. Les deux jeunes femmes vivaient leur vie chacune de leur côté, et se retrouvaient en général le soir ou les week-end pour diner ensemble ou même sortir. Pas de règles particulières, pas de drama, pas de complications. Juste deux jeunes femmes célibataires qui profitaient de leur liberté. Depuis qu’elle avait déménagé, elle préférait se tenir éloigner de Misha, Aleks, June et le futur bébé. Lou avait besoin d’air, de se changer les idées et se sortir de cette histoire. C’était aussi nécessaire parce qu’elle connaissait Misha et sa tendance à se faire désirer. Elle avait déjà craqué une fois à ses charmes, c’était déjà suffisant. C’était mauvais, pour l’une comme pour l’autre. Avouer à Misha qu’elles étaient sorties ensemble était aussi une mauvaise idée. Mais Lou ne pouvait pas revenir en arrière, elle ne pouvait qu’éviter de se retrouver dans une mauvaise situation à nouveau.

Sauf qu’elle avait beau essayer, elle ne contrôlait pas les décisions et les actions de Misha. Comme sa décision de se pointer comme une fleur au salon de tatouage. Lou ne l’avait pas vu venir celle-là… C’était une journée comme une autre au salon pour elle. Elle avait ouvert à 11h, avait eu quelques rendez-vous : un tatouage, une retouche et plusieurs rendez-vous avec de futurs clients pour déterminer avec eux le tatouage idéal. Il faisait une chaleur étouffante à Phoenix, ville en plein milieu du désert, alors Lou avait enfilé un maillot de bain blanc et un short en jean. Comme ça, elle pourrait directement aller au lac se baigner après le travail.

Quand Misha avait passé la porte, Lou était en train de finir avec une cliente. Elle avait déjà commencé son tatouage mais vu l’envergure, il fallait le faire en plusieurs fois et elle rajoutait de nouveaux éléments au fur et à mesure. La tatoueuse était restée immobile quand la Russe entra. Elle ne savait pas comment réagir. Que faisait-elle ici ? La cliente en profita pour s’éclipser, sentant la gêne. Elles avaient fini de toute façon. Toutes les deux seules, Lou ne pouvait pas trouver d’excuses pour ne pas lui accorder une minute de son temps. Misha ajouta qu’elle voulait aussi se faire tatouer. Lou haussa un sourcil. Un tatouage ? Sérieusement ? Et c’était à elle qu’elle venait demander ça ? « Un tatouage… ? Si c’est pour un June & Aleks forever, je peux te conseiller à un collègue très bien dans le quartier… » Ok, ce n’était pas très gentil mais c’était sorti tout seul. C’était un mécanisme de défense, pour la tenir à distance.

tenue
   
code by bat'phanie

• ───────────────────────────────────── •


YOU MESMERIZE ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane
avatar

« Menteur Avancé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : morphine+Tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 7 mois...
ϟ MESSAGE : 844
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   
2017-07-19, 16:37



   
   
BUT,OH, MY LOVE, DON'T FORGET ME
And the only solution was to stand and fight. And my body was bruised and I was set alight.But you came over me like some holy rite.And although I was burning, you're the only light..
Misha ne pensait clairement pas être le genre de femme à être nerveuse, le genre à avoir les paumes moites et à perdre ses moyens. Elle était peut être amnésique mais ce n’était pas un trait de caractère qui lui semblait familier. Et même si aujourd’hui encore, ce n’était pas ce qu’elle ressentait. Ça ne l’empêchait très certainement pas d’angoisser un petit peu. Car elle savait que rien de bon ne ressortirait ce son entrevue avec Lou mais elle pensait que la déesse qui se tenait en face d’elle, cette femme qu’elle avait un jour eu peur d’aimer méritait des excuses. Surtout après tout ce qu’elle lui avait fait subir inconsciemment ces six derniers mois, sans omettre ce qu’elle lui avait volontairement fait subir bien avant ça. La belle blonde avait l’impression d’être une fleur toxique et de ce fait chaque abeille qui venait butiner trop près d’elle finissait fatalement blesser. Elle s’était légèrement écartée afin de laisser la ravissante cliente de son ex sortir du salon et refermer la porte derrière elle. Comme si elle avait senti que la conversation qu’elle s’apprêtait à avoir avec Lou ne devait pas être interrompu. Le regard de la blonde s’attardait bien malgré elle sur les courbes de la brune, ces courbes qu’elle se souvenait à présent avoir caressé de ses lèvres bien trop de fois pour les compter pourtant, pas assez souvent encore pour en être rassasié.

Misha n’y était pas allé par quatre chemins et dès son arrivée, elle avait annoncé son désir de s’entretenir avec la belle brune. Et craignant son refus, puisqu’elle ne pensait avoir aucune légitimité de lui demander quoique ce soit après ce qu’elle se rappelait lui avoir fait. Misha avait envie de lui demander pourquoi est-ce qu’elle l’avait laissé l’embrasser, pourquoi est-ce qu’elle lui avait la chance de jouir de nouveau de ses caresses après tout ce qui s’était passé entre elles. Elle était véritablement curieuse. Serait-il possible que tout ne soit pas terminé entre elles finalement ? La belle blonde avait beau se souvenir, ça ne voulait pas dire qu’elle comprenait pour autant. Mais pour s’assurer la chance d’avoir quelques réponses à ses questions et la possibilité de présenter ses excuses à la belle brune, elle lui avait dit qu’elle était venue jusqu’ici dans le but de se faire un tatouage. Ce qui était naturellement faux, bien entendu. Et quand Lou lui répliqua que si c’était pour se faire tatouer ‘Alekseï & June Forever’, elle pouvait très certainement l’orienter vers un de son collègue et Misha, n’avait pu s’empêcher d’éclater de rire sous l’absurdité de tel propos. Elle riait si fort avec tellement de sincérité, comme une jeune femme joyeuse et insouciante. Les propos de la brune venaient apaiser soudainement la tension qui avait élu résidence au creux de son estomac. « J’ai peut-être perdu la mémoire, mais j’ai pas peur de me tromper en t’assurant que ce n’est pas vraiment le genre de la maison. », et en effet, Misha se voyait difficilement se tatouer le prénom d’une personne sur sa peau pour le restant de ses jours. Et comme ça, son appréhension semblait oublier pour l’instant et elle se permit de s’installer sur un des fauteuils noirs prévu pour les clients. « J’ai un deal à te proposer. Tatoues-moi ce que tu veux et en échange, je demande une conversation. », C’était risqué bien entendu. Mais elle avait dans l’espoir de tout déballer pendant que Lou se hâtait à la préparation pré-tatouage. La blonde tendit sa main vers la brune, un petit sourire au coin des lèvres. « On a un accord ? », elle espérait bien que oui. Sinon, elle serait obligée de tout déballer en vitesse pendant que Lou la raccompagnait à la sortie et ce n’était pas vraiment de cette manière qu’elle comptait lui présenter ses excuses.

tenue
   
code by bat'phanie

• ───────────────────────────────────── •



I drive fast, radio blares, have to touch myself to pretend you're there. Your hands were on my hips, your name is on my lips. Over over again, like my only prayer. I've got a burning desire. ⠇LDR-Burning Desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : PYT + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1948
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   
2017-07-27, 21:20



   
   
BUT,OH, MY LOVE, DON'T FORGET ME
And the only solution was to stand and fight. And my body was bruised and I was set alight.But you came over me like some holy rite.And although I was burning, you're the only light..
Lou avait essayé de passer à autre chose. Elle aurait sans doute réussi si elle n’avait pas passé ces derniers mois à croiser en permanence Misha. Entre son retour et toutes les histoires autour, elle avait l’impression que même lorsqu’elle l’évitait, elle entendait parler d’elle. Encore et encore. La grossesse avait été l’élément de trop sûrement. Ou était-ce lorsqu’elles avaient couché ensemble. En tout cas, le mieux pour Lou avait été de déménager. Elle avait besoin de mettre de la distance entre elle. C’était trop compliqué pour elle à gérer tout ça. Elle avait besoin de simplicité dans sa vie, elle n’avait pas la maturité pour tout ça. Avec un bébé dans l’histoire, c’était pire.

Au moins avec sa nouvelle colocataire, rien n’était compliqué. Sa vie de tous les jours était redevenue simple, sans drama, sans futures couches culottes. Leur seule problématique était de savoir qui devait aller faire les courses ou préparer à manger ou choisir la série à regarder quand elles voulaient toutes les deux regarder la télé. Ça faisait du bien d’avoir des soucis aussi simples et futiles, qui se règlent en un rien de temps.

Elle ne pensait pas aujourd’hui avoir la visite de Misha. Encore moins à son salon de tatouage. C’était totalement inattendu et même la cliente qui était dans le magasin sentit que la situation devenait étrange. Ça devait se lire à l’expression du visage de Lou. Une fois les deux ex amantes seules, Misha lui annonça qu’elle voulait lui parler mais aussi qu’elle voulait un tatouage. Un tatouage… et c’était à elle qu’elle venait le demander ? Lou fut direct sur ce point, elle ne comptait pas lui faire de tatouage pour June ou Alekseï ou un truc du genre. No way, elle pouvait aller demander à quelqu’un d’autre.

Cette remarque eut pour effet de faire rire aux éclats Misha qui ne devait pas s’y attendre. Elle lui assurait que ce n’était pas vraiment son genre de tatouage, même si elle avait perdu la mémoire. C’était déjà ça au moins. Parce qu’elle avait quand même changé depuis son accident. Lou ne répondit rien. Au moins on ne partait pas sur un tatouage kitch. Misha voulait faire un marché : Lou lui tatouait ce qu’elle voulait et elle avait le droit à une conversation. Elle tendit même la main pour conclure le deal. Lou la regarda un peu hésitante avant de tendre la main pour la serrer. « Ok ».

Lou repassa derrière le bureau bar et s’assit sur l’un des tabourets. Elle prit un de ces carnets de croquis. Elle prit un stylo et releva les yeux vers Misha. « Vas-y, je t’écoute ». Elle était venue là pour ça non ? Elle ne savait pas ce qu’elle voulait lui dire, s’il y avait une raison en particulier ou si c’était lié à tout ce qui s’était passé dernièrement. Avec Misha, on ne savait jamais. Parfois, elle vous réservait des surprises.

tenue
   
code by bat'phanie

• ───────────────────────────────────── •


YOU MESMERIZE ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane
avatar

« Menteur Avancé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : morphine+Tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 7 mois...
ϟ MESSAGE : 844
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   
2017-07-29, 21:33



   
   
BUT,OH, MY LOVE, DON'T FORGET ME
And the only solution was to stand and fight. And my body was bruised and I was set alight.But you came over me like some holy rite.And although I was burning, you're the only light..
Son sourire s’élargit considérablement quand Lou joint sa main à la sienne pour sceller leur accord. Il était évident pour elle qu’elle ne comptait absolument pas tenir sa part du marché. La belle blonde appréciait son corps comme il l’était. De nombreuses cicatrises marquaient toutefois son corps, dont une qui avait une forme alphabétique particulière entre ses cuisses. Des cicatrices qui racontaient une histoire qu’elle ne connaissait pas encore même si elle ne doutait pas une seconde qu’elles ne pouvaient être qu’hideuse. D’un côté, elle ne savait pas pourquoi est-ce qu’elle s’extasiait autant du fait que Lou accepte son deal. Ce qu’elle avait à lui dire ne serait définitivement facile à dire et ne serait peut-être pas aussi gratifiant qu’elle le pensait pour la belle brune. Et instantanément, elle perdit son si joli sourire. Misha se leva de son fauteuil pour aller prendre place sur la chaise en face du bureau, jugeant que maintenant que Lou s’était installée derrière, ce serait peut-être plus pratique pour avoir une conversation sérieuse. Mais de là où elle était assise, ça prenait d’un coup un cadre bien trop formel et elle regrettait déjà son choix. Lou avait relevé les yeux vers elle, lui disant qu’elle pouvait y aller, qu’elle l’écoutait et Misha ne savait pas trop bien par où commencer.

La belle se mordillait l’intérieur de sa joue, puis sa lèvre inférieur et ses putains de mains trituraient le bas de sa robe rose qui était remontée sur ses cuisses légèrement bronzée à cause de ses nombreux après-midi à la piscine municipale. Il était clair qu’elle était nerveuse et elle ne savait véritablement pas gérer cette nouvelle émotion humaine. « D’accord… », Finit-elle par dire après un moment. Elle s’était redressée sur sa chaise, avait remis quelques mèches de ses cheveux blonds derrière ses oreilles et avait rassemblé ce qu’elle pouvait trouver de courage pour enfin délier sa langue. « Je me souviens de toi… », c’était un commencement. Misha ne regardait pas le visage de Lou, elle ne s’en sentait pas capable pour le moment. Alors elle avait attrapé à la place une petite babiole sur le bureau et s’était mis à jouer avec distraitement. « Je me souviens qu’on est sortie ensemble. Je me souviens qu’on était plutôt heureuse et que j’ai… tout foutu en l’air… », Elle releva alors les yeux vers Lou, se mordillant de nouveau la lèvre. « Et je suis venue te demander pardon. Parce qu’il est claire que je ne t’ai pas traiter comme il le fallait et que tu n’avais rien fait pour mériter ce que je t’ai fait. Tu m’as rendue heureuse et ça m’a fait peur… », elle soupira longuement, elle avait du mal à parler à la première personne alors qu’elle n’était pas vraiment cette femme. « Je…Je… Elle tenait à toi et elle a flippé. Je sais que ce n’est pas une excuse… Je n’aurais jamais dû te trompé et te laisser le découvrir comme ça… Je ne… Je ne sais pas comment est-ce que j’…Qu’elle a pu faire ça, te faire ça.. », elle tendit la main pour prendre celle de Lou dans la sienne. Maintenant qu’elle se souvenait à quel point est-ce qu’elle avait tenue à cette femme, ça ne la laissait pas indifférente de savoir qu’elle l’avait perdue. « Je suis désolée...pour tout… », Pour l’avoir blessé la première, l’avoir oublié. Et Misha ne comprenait pas comment est-ce que Lou avait pu coucher avec elle après tout ce mal qu’elle lui avait fait. Ne comprend pas comment est-ce qu’elle avait pu rester aussi longtemps chez Alekseï après son retour. La voir tous les jours…

tenue
   
code by bat'phanie

• ───────────────────────────────────── •



I drive fast, radio blares, have to touch myself to pretend you're there. Your hands were on my hips, your name is on my lips. Over over again, like my only prayer. I've got a burning desire. ⠇LDR-Burning Desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : PYT + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1948
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   
2017-08-01, 21:01



   
   
BUT,OH, MY LOVE, DON'T FORGET ME
And the only solution was to stand and fight. And my body was bruised and I was set alight.But you came over me like some holy rite.And although I was burning, you're the only light..
Lou venait sûrement de pactiser avec le diable. C’était une petite voix dans sa tête qui la mettait en garde sur ce point. Elle ne savait pas pourquoi mais elle sentait qu’elle aurait dû se méfier. Déjà, que Misha vienne la voir était surprenant. Après ce qui s’était passé, elles ne s’étaient pas reparlées et Lou avait déménagé. Elles n’avaient plus de contact, alors Misha était la dernière personne qu’elle aurait pensé voir. Misha prétextait venir pour un tatouage mais Lou n’était qu’à moitié dupe. Elle aurait été capable de s’en faire un, la connaissant. Mais la jeune tatoueuse joua le jeu. C’était rare que Misha veuille discuter alors elle se dit que ça devait être quelque chose, qu’elle ne pouvait pas l’envoyer chier comme ça.

Du coup, elle se retrouvait à pactiser avec le diable. Ou plutôt la maîtresse du diable. Elle pouvait s’attendre à tout avec elle, surtout en ce moment où son corps était bourré d’hormones. Lou prit place derrière un des bureaux, ramenant un genou contre sa poitrine. Elle avait pris son carnet et commençait à faire quelques croquis, ce qui lui passait par la tête. Pendant ce temps-là, Misha pouvait lui dire ce qu’elle avait à lui dire.

La Russe l’avait suivie et s’était assise sur la chaise en face d’elle, de l’autre côté du bureau. Lou leva les yeux légèrement de son cahier vers Misha lorsqu’elle s’approcha avant de se reconcentrer sur son croquis. Elle préférait se reconcentrer sur son dessin plutôt que sur son ex. ça lui faisait quand même bizarre de la voir avec ce ventre rond, sa démarche, sa façon de bouger. Ce n’était pas… Misha. En quelque sorte. La blonde n’avait pas l’air à l’aise, elle jouait avec ses mains et remettait des mèches de cheveux derrière son oreille.

Misha finit par se lancer : elle se souvenait d’elle. Lou tressaillit légèrement, levant les yeux un instant vers elle. Elle se souvenait donc de cette dernière année, de leur relation. Ça lui faisait plaisir d’entendre ça, l’air de rien. Même si elles avaient dû mettre fin à leur relation, ça n’avait pas été rien et elles s’étaient aimées toutes les deux. Lou ne voulait pas faire comme si ça s’était jamais passé. Misha précisa un peu plus, disant qu’elle se souvenaient qu’elles avaient été heureuses jusqu’à ce qu’elle gâche tout. Lou allait protester : elles s’engueulaient toutes les deux, les torts étaient partagés, mais Misha enchaina.

Elle voulait lui demander pardon pour l’avoir traité de la façon dont elle l’avait fait. Si elle l’avait fait, c’est qu’elle avait pris peur de tout ça mais ce n’était pas une excuse pour l’avoir trompée. Lou tiqua sur cette dernière phrase. Comment ça trompée ? De quoi elle parlait ? La femme-enfant regardait avec un air interloqué Misha. Elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle voulait dire. Mais quelle tromperie ? Elles étaient en couple mais n’étaient pas exclusives alors il n’y avait pas vraiment de tromperie… Et qu’est-ce qu’elle entendait par la façon dont elle l’avait découvert ?

Misha lui prenait la main et s’excusait pour tout. Lou restait silencieuse, trop surprise et perdue pour réagir tout de suite. Elle s’était laissée faire sans rien dire. Son cerveau essayait de traiter et comprendre les informations qu’elle venait d’encaisser mais ça ne faisait pas de sens pour elle. Mais Misha semblait savoir ce qu’elle disait, elle retrouvait la mémoire au fur et à mesure. « Comment ça la façon dont je l’ai découvert ? Misha il va falloir que tu sois plus précise que ça parce que je vois pas de quoi tu parles… »


tenue
   
code by bat'phanie

• ───────────────────────────────────── •


YOU MESMERIZE ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane
avatar

« Menteur Avancé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : morphine+Tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 7 mois...
ϟ MESSAGE : 844
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   
2017-08-17, 23:53



   
   
BUT,OH, MY LOVE, DON'T FORGET ME
And the only solution was to stand and fight. And my body was bruised and I was set alight.But you came over me like some holy rite.And although I was burning, you're the only light..
Misha venait de vidé son sac. Elle ne saurait dire si elle demandait aujourd’hui pardon à Lou parce qu’elle pensait que son ex méritait des excuses ou parce qu’elle sentait qu’elle avait besoin de son pardon. Peut-être même un peu des deux. La blonde avait besoin de savoir qu’elle n’était pas l’horrible personne que sa mémoire lui rappelait qu’’elle avait été. Entre ses mains, la main de  la brune. Lou semblait à des années lumières d’ici et ne s’était pas donné la peine de s’arracher à ce contact. Et elle en avait profité pour caresser presque machinalement le dos de sa main de son pouce. C’était presque comme si elle ne savait pas du tout de quoi est-ce qu’elle pouvait bien parler tant Lou semblait perdue. A moins, qu’elle soit surprise qu’elle se souvienne enfin d’elles, qu’elle soit surprise qu’elle lui demande pardon tout simplement. Misha n’aurait su dire. Enfin, elle n’aurait su avant que la belle brune daigne enfin prendre la parole. Elle lui demandait visiblement des détails sur la manière dont elle avait découvert l’infidélité de Misha. Lui disant qu’il allait falloir qu’elle soit plus précise que ça parce qu’elle ne voyait vraiment pas de quoi est-ce qu’elle lui parlait. Et cette fois, c’était au tour de Misha de paraitre totalement paumée parce que Lou n’avait jamais semblé aussi sérieuse. « Tu dis ça comme si je t’avais trompé plusieurs fois. », ce dont elle n’avait pas souvenir… ou pas encore ? La blonde soupira longuement, se levant, contournant le bureau pour s’agenouiller devant Lou, sans jamais lui lâcher sa main. Peut être qu’avant qu’elle ne lui avoue qu’elle avait prémédité toute cette supercherie, Lou n’avait pensé qu’elle n’avait été qu’infidèle. « Bon, d’accord, c’est peut-être pire d’apprendre que je ne t’ai juste pas trompé parce que j’en avais envie mais parce que j’avais envie que tu me laisse tomber. Je tenais énormément à toi, je crois même que c’est encore un peu le cas. », sinon, elle ne l’obséderait surement pas autant…

Sinon, dès leur première rencontre à son retour de Biélorussie, elle ne l’aurait pas autant intrigué. Elle n’aurait pas eu envie de gifler cette métisse qu’elle avait surprise dans le lit de la brune. Elle n’aurait pas perdu pied dans ces baisers, ces étreintes charnelles qu’elles avaient échangées. Mais se mettre à nue comme elle le faisait en cet instant lui était toujours inconfortable, gênant, voir paralysant. « J’en sais rien, écoutes… Je n’aurais jamais dû te faire ça et je suis désolée… », parce que Lou était tombée amoureuse d’elle, parce qu’elle n’avait pas su l’aimer comme une femme comme Lou le méritait. « On sortait ensemble, tu me faisais confiance et je t’ai trahis. Je n’aurais pas dû te faire ça. », Elle se redressa ensuite, car tenir cette position avec le bide qu’elle se trainait n’était pas chose aisée. Parce qu'elle avait dit ce qu'elle était venue dire et qu'elle comprenait que quoi qu’est lié Lou à elle un jour n'était depuis longtemps plus d'actualité...

tenue
   
code by bat'phanie

• ───────────────────────────────────── •



I drive fast, radio blares, have to touch myself to pretend you're there. Your hands were on my hips, your name is on my lips. Over over again, like my only prayer. I've got a burning desire. ⠇LDR-Burning Desire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : PYT + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1948
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   
2017-09-04, 22:43



   
   
BUT,OH, MY LOVE, DON'T FORGET ME
And the only solution was to stand and fight. And my body was bruised and I was set alight.But you came over me like some holy rite.And although I was burning, you're the only light..
Lou ne comprenait pas pourquoi Misha était venue la voir. Encore moins ici, à son salon de tatouage. Misha savait à présent qu’elles étaient sorties ensembles, qu’elles s’étaient aimées mais que cette histoire était finie. Elle savait que Aleks et elle n’étaient que des colocataires et sexfriend, rien de plus. Elle savait pourquoi Lou était si mal à l’aise en sa présence et pourquoi elle n’avait pas très bien pris la nouvelle de sa grossesse. Toute cette situation était malaisante et c’était même quasi ridicule que Lou reste dans une pareille situation. C’est pourquoi elle avait fini par quitter l’appartement et s’était installée ailleurs.

Alors non, elle ne comprenait pas la venue de Misha mais quelque chose lui disait qu’elle allait bientôt le découvrir. Et ça n’aurait rien à voir avec un tatouage, comme elle le prétendait. Lou jouait le jeu et commençait à faire quelques croquis. Elle ne savait pas trop quoi dessiner, tout comme elle ne savait pas à quoi s’attendre de la part de Misha. Avec elle… Et elle n’allait pas être déçue. Misha se lançait dans un discours, des excuses, sur le fait qu’elle avait tout foutu en l’air, qu’elle ne l’avait pas traitée comme il le fallait, qu’elle avait pris peur et l’avait trompée. Lou ne comprenait pas. Mais de quoi elle parlait ? Misha avait l’air sincèrement désolée, elle s’était même mise à genoux à côté d’elle, lui prenant la main. Sauf que Lou n’avait pas la moindre idée de ce à quoi elle faisait allusion…

La réponse de Lou sembla perturber tout autant. Elle surenchérissait, pensant maintenant qu’elle l’avait trompée à plusieurs reprises. Ce serait déjà bien si elle lui disait quand elle l’avait trompée une fois. Misha se doutait que c’était pire comme raison de tromper quelqu’un de vouloir le repousser que de simplement céder à une pulsion. Là-dessus, elle n’avait pas tort. Se dire que Misha était capable de la tromper et de faire en sorte qu’elle le découvre dans le seul but de la faire fuir. C’était… blessant. Même si Misha admettait qu’elle tenait énormément à elle et qu’elle tenait encore à elle maintenant.

En tout cas, ça ne répondait pas à la question de Lou et les deux jeunes femmes étaient aussi perdues l’une que l’autre. Pour seule réponse, Misha lui disait qu’elle n’en savait rien mais qu’elle était désolée, elle n’aurait pas dû la trahir de la sorte alors qu’elle lui faisait confiance. Lou l’avait suivie des yeux alors qu’elle s’était relevée mais on pouvait toujours lire la confusion dans son regard. Elle n’arrivait pas à être blessée, à lui en vouloir alors qu’elle devrait. Tout simplement parce qu’elle ne comprenait pas à quoi Misha faisait allusion. Ce n’était pas concret, réel, tant qu’elle ne comprenait pas. Mélangeait-elle des souvenirs ? Ou peut-être les interprétait-elle mal ? « Misha… je ne comprends pas. Je ne sais pas de quoi tu parles. On s’est séparées parce qu’on s’engueulait tout le temps et qu’à force, ça devenait invivable… » elles ne s’étaient pas séparées parce que l’une avait trompée l’autre. Alors d’où sortait-elle cette histoire ? Misha ne pouvait pas lui balancer ça sans la moindre explication compréhensible et partir ensuite. La main de Lou s’était resserrée sur celle de Misha, toujours dans la sienne, comme pour la retenir. Elle voulait avoir le fin mot de cette histoire.


tenue
   
code by bat'phanie

• ───────────────────────────────────── •


YOU MESMERIZE ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane

Contenu sponsorisé





Re: But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou   


Revenir en haut Aller en bas
 

But, oh, my love, don't forget me. ft. Milou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Midtown
-