AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Partagez | 
 

 Sebastian - Hola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Novice »


ϟ CREDIT : Lux Aeterna (avatar)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Tyler Posey
ϟ JOB : Tatoueur et garderie d'ado chiante
ϟ HUMEUR : Calme
ϟ MESSAGE : 18
@PSEUDO : Lore



Sebastian - Hola    
2017-06-10, 22:39





  Sebastian García-Lopez
AGE ϟ 27 ans DATE & LIEU DE NAISSANCE ϟ 02/05/1990 à Séville NATIONALITÉ ϟ Hispano-américaine STATUT ϟ Célibataire endurci profitant des coups d'un soir ORIENTATION SEXUELLE ϟ Pansexuel OCCUPATION ϟ Tatoueur la semaine s'occupant d'une adolescente paraplégique en cas de besoin CARACTÈRE ϟ Calme - Déjà enfant, il préférait les jeux de construction et de réflexion aux sports ou aux jeux physiques. Et quand il a grandit, ça ne c'est pas forcément arrangé. Encore aujourd'hui, il n'est pas forcément adepte des grands évènements bruyants et rassemblant beaucoup de monde, préférant de loin le calme rassurant d'une chambre noire à l'excitation frénétique d'une boîte de nuit. Impulsif - Cependant, calme ne voulant pas dire réfléchi, Sebastian est vraiment quelqu'un qui agit sans vraiment réfléchir au préalable. Il suit ses instincts et ses émotions. Souvent il se dit qu'il devrait plus réfléchir mais le moment venu, il en est incapable. Libre - Si il y a bien une chose que Sebastian pense à son propre propos, c'est qu'il est libre. Et il le revendique. Il fait ce qu'il veut quand il le veut et met un point d'honneur à ne pas avoir (trop) d'attaches. C'est un électron libre ce qui est parfois très embêtant pour son entourage. Grande Gueule – Enfant, Sebastian avait du mal à se faire remarquer au milieu de la fratrie García-Lopez. Légèrement effacé, calme, il était vite noyé sous les cris et les rires de ses frères et sœurs. Alors, il a finit par comprendre. Il a finit par comprendre que si il voulait s'imposer un peu et arrêter d'être le petit fantôme de la famille, il allait falloir qu'il l'ouvre. Et au final, à force de l'ouvrir, il est devenu une sacré grande gueule qui dit ce qu'il pense sans hésiter, au point qu'il en devienne parfois blessant. Émotif - Cependant, sous ce qui peut passer pour une apparente indifférence envers les autres, l'espagnol est un émotif très facilement touché par la détresse des autres. Pour lui, nul besoin d'aller chercher la misère ou l'horreur dans les livres ou les films,elles transparaissent déjà parfaitement dans la réalité du quotidien. Comédien et Menteur - Depuis qu'il est tout petit, Sebastian n'a aucun difficulté à se glisser dans la peau de quelqu'un d'autre. D'ailleurs, avant qu'il ne se tourne vers la photo, le petit garçon a fait quelques années de théâtre. Aujourd'hui, le jeune homme, profitant honteusement de sa gueule d'ange et de sa capacité à berner le reste du monde, est devenu un sacré baratineur avec la sale manie de mentir à tout bout de champs et à propos de tout. Ses sentiments. Sa vie. Ses actes. Dès que quelque chose le gêne il le change.  Apaisant - Plusieurs fois quand il était plus jeune, le brun s'est demandé si il avait une tête de psy. En effet, chaque fois qu'un de ses amis avait un problème, c'était lui qu'il venait voir en priorité. Un de ses amis a finit par lui dire pourquoi. Il savait trouver les mots. Les mots pour panser les plaies. Les mots pour redonner espoir. Les mots pour apaiser. Dragueur - Ce n'est pas un secret pour ceux qui le connaissent bien. Sebastian est un sacré dragueur. Il aime séduire, filles comme mecs. Pourtant, depuis son accident, il s'est refusé à retomber amoureux, préférant enchaîner les coups d'un soir. GROUPE ϟ They won't notice it CÉLÉBRITÉ ϟ Tyler Posey CRÉDIT ϟ copyright d'image

  tout ce qui fait que je suis moi
Quel est ton petit péché ? Le beurre de cacahuètes. Me demandez pas pourquoi même moi je sais pas.
De quoi as-tu peur ? De ma mère en colère ?... Non sérieusement, ma mère est une espagnole, elle peut être terrifiante quand elle le veut. Mais elle reste moins effrayante que la perspective d'avoir une date butoir pour finir quelque chose. C'est stupide mais ce genre de chose me stresse énormément.
Ce qui fait que tu es qui tu es ? "Ce sont nos choix, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.". Prenez-en de la graine.
Quel est ton rêve le plus secret ? Ce n'est pas mon plus grand rêve, mais le plus secret certainement. J'ai toujours rêvé d'avoir un bébé poulpe depuis que j'en ai vu un dans un aquarium quand j'étais petit.
Que pensent de toi les gens de ton entourage ? Aucune idée. Allez leur demander !
Où te vois tu dans 15 ans ? Je l'ignore. Vraiment. J'ai du mal à me projeter dans l'avenir. Étant quelqu'un de très impulsif, je me sais capable de tout abandonner du jour au lendemain.
Pourquoi es tu venu vivre à Phoenix ? Je suis venu car, à neuf/dix ans, on ne fait pas ce qu'on veut ! J'ai suivi mes parents tout simplement. Et je n'en suis pas reparti. Au final, je suis bien ici.
Selon toi, le verre est à moitié plein ou moitié vide ? Ça dépend des jours !
Si tu pouvais changer quelque chose chez toi, ce serait quoi ? Je ne serais pas aussi impulsif. Ça m'a déjà coûté bien trop cher.
Si on te demandait de choisir entre l'amour & l'argent, tu choisis quoi et pourquoi ? Dilemne... L'argent permet de vivre mais l'amour peut rendre heureux... Je ne peux pas choisir.

  ma petite histoire à moi
L'Espagne était un pays fait pour un enfant comme Sebastian. Un pays où il fait beau et chaud particulièrement dans la ville où il était né. Séville. Capitale d'Andalousie et ville magnifique. Si il y avait bien une chose que Sebastian affectionnait à trois ans, c'était dessiner pendant des heures à la table du jardin couverte par l'ombre bienfaisante des arbres, dans la chaleur des belles saisons d'Espagne. Le dessin, c'était déjà quelque chose qui lui tenait particulièrement à cœur et le petit garçon pouvait passer un temps hallucinant à dessiner des bonhommes de toutes les couleurs. Pour autant, il restait un enfant comme les autres qui aimait courir, jouer avec ses amis et surtout faire des batailles d'eau (un incontournable pour les enfants espagnols en été). Mais dans l’immense fratrie, Sebastian était bien un des plus discret. Toujours souriant, obéissant, calme, il se noyait facilement dans les cris des autres enfants que ce soit à l’école ou à la maison. Pourtant ça ne le dérangeait pas tant que ça. Il aimait bien regarder le mondé évoluer autour de lui, le corps sur terre et la tête dans les étoiles. Jusqu’à ce qu’un évènement lui fasse l’effet d’un électrochoc en plein poitrine.

Nous étions un jour pluvieux de janvier. Ce genre de samedi bien déprimant, si déprimant que, paradoxalement, les enfants devenaient juste intenables. Il avait plu la veille et Sebastian et ses amis, en bons gamins de sept ans, étaient aller jouer au parc, passant deux bonnes heures à sauter dans les flaques et à attraper des escargots. Cependant, à force de jouer sous la pluie sans écharpe, et le manteau ouvert, le petit brun avait fini par tomber malade comme il faut. C’est ainsi que le lendemain, il ne se leva pas, clouer au lit par une fièvre monstrueuse. Il entendait les cris de ses frères et sœurs en bas qui faisaient il ne savait trop quoi. Et son père, débordé par tout ce qu’il avait à faire, n’était pas monté avant trois heures de l’après-midi. Il faut dire que Sebastian était tellement discret en temps normal que, pas un seul instant, son père pensa que quelque chose clochait. C’est cet évènement qui fit prendre conscience à Sebastian de la réalité des choses. Ne pas vouloir déranger, c’était bien beau, mais si il ne commençait pas à lui aussi élever la voix, jamais il ne se ferait entendre, que ce soit maintenant plus tard. Bien sûr, cela ne se fit pas en un jour. A part quand il était énervé, il n’était pas du tout dans le tempérament du petit garçon de crier et de vouloir faire entendre son opinion a tout prix. Mais Sebastian y parvint. Alors il eut l’impression d’avoir trouver sa place dans sa propre famille et plus jamais il ne laissa les cris le submerger à son détriment.

Sebastian avait dix ans lorsque les García-Lopez dirent au revoir à Séville, s’envolant en direction de Phoenix aux États-Unis. A cette époque, le petit garçon ne parlait quasiment pas un mot d’anglais, connaissant seulement le peu qu’on avait pu lui enseigner à son jeune âge. Cependant, même si les premières semaines furent compliquées du fait que Sebastian se sentait très seul au sein de sa classe, l’adaptation se fit rapidement. En effet, à force d’entendre de l’anglais tout les jours, il avait commencé à le parler, sa famille l’aidant grandement. Et puis avec l’école, la ville, les magasins et tout le reste où il entendait et lisait exclusivement la langue de Shakespeare, c’était rentré tout seul. Et au final il se sentait bien dans ce pays.

Nous étions le 25 décembre 2002 lorsque Sebastian découvrit son premier appareil photo sous le sapin. Qui aurait alors pu se douter que la photo allait devenir une véritable passion pour le jeune hispanique ? En effet, si à la base, Sebastian avait demandé un appareil photo pour pouvoir filmer les petits sketchs qu’il mettait en place avec ses amis au théâtre, le petit garçon lui trouva rapidement une autre utilité. Ce fût une après-midi enfermé à la maison avec le reste de la fratrie qui déclencha ce qui allait suivre. En effet, le petit garçon, avec l’aide d’une de ses sœurs, s’était décidé à mettre le nez dans la notice pour voir exactement tout ce qu’il pouvait faire avec ce qu’il considérait comme son nouveau jouet. Et, au final, Sebastian passa son après-midi à prendre tout en photo. Sa famille, les différentes pièces de la maison, les quelques tableaux que contenait la demeure, le paysage qu’il pouvait voir depuis sa fenêtre… Tout ! Sa passion commença à partir de ça tout simplement. Il aimait particulièrement les portraits et quelques années plus tard, il commença à élaborer des cadres de plus en plus travaillés. Et cela continue encore aujourd’hui.

D’ailleurs, lorsqu’une envie de voyage prit Sebastian et son meilleur ami quelques années plus tard, cette envie découlait directement de la passion pour la photo de l’espagnol. En effet, ce dernier ne rêvait plus que d’une chose après un voyage avec sa classe : partir en road-trip à travers les États-Unis et capturer les merveilles de ses immenses contrées. Bien sûr, ils auraient préférés un tour du monde. Mais ils savaient que cela leur serait quasi-impossible. Il valait mieux rester raisonnables. Néanmoins, ils voulaient y croire. Alors ils commencèrent à économiser. A lister les endroits qu’ils voulaient absolument voir. A réfléchir à combien de temps ce voyage pourrait prendre. C’était leur rêve, leur évasion. Le destin révélerait que pour l’un cela resterait une chimère.

Le jeune espagnol était un adolescent plutôt dans la norme et répondant assez bien aux clichés qu’on se faisait sur les personnes étant dans cette tranche d’âge. Légèrement lunatique, souvent râleur, se posant mille questions sur tout et n’importe quoi et surtout… En conflit permanent avec ses parents. Était venu l’âge où, osons le dire clairement, Sebastian était devenu un sale gamin insupportable. Sans qu’on sache trop pourquoi d’ailleurs. Mais bon, on pouvait supposer que son côté grande gueule et quelque peu tête brûlée (côté qui disparaîtrait avec l’âge et quelques événements malheureux) avait fini par rentrer en conflit avec, non seulement une partie de lui-même bien plus calme et rêveuse, mais aussi avec l’image qu’il avait aux yeux de ses parents. Cependant, son désir d’avoir un tatouage n’était pas une idée qui lui était venue comme ça, comme un signe de rébellion pour emmerder ses parents. Au contraire, il y avait réfléchi de nombreux mois. Il voulait quelque chose qui le rattache à l’Espagne, un signe pour qu’il n’oublie pas ses racines. Cependant, ne connaissant pas vraiment le monde du tatouage et comment il pouvait faire ça, il alla voir un vieux tatoueur de son quartier. Il avait fallu quelque semaines de travail avec le tatoueur pour trouver ce qu’il voulait vraiment, mais il avait fini par se décider pour la devise de l’Espagne. « Plus Ultra » en petit au creux du coude. Ça avait été la condition de ses parents pour qu’il puisse se faire tatoué, que ce soit discret. Il n’avait jamais regretté.

Sebastian était en rage avec le cœur en miettes. Il savait que tout n’était pas rose entre Margot et lui, loin de là. Ils étaient des caractères forts tout les deux qui avaient tendance à se prendre la tête pour tout et rien. Pourtant, ils s’aimaient. Du moins lui l’aimait. Mais au vu de ce qui venait de se passer, ce n’était pas réciproque visiblement. Sinon, pourquoi aurait-il retrouver sa dulcinée chez elle avec un autre ? Alors Sebastian n’avait pas réfléchi comme cela lui arrivait bien trop souvent. Il avait attrapé ses clés de voiture et s’était tiré. Il ne savait pas où il allait ni même pourquoi. Tout ce qu’il savait c’était qu’il avait besoin de partir le plus loin possible, d’avaler les kilomètres sans penser à ce qui venait de se passer. Les larmes brouillant sa vision, la rage au cœur, le jeune homme accéléra encore, ne se souciant pas de respecter les limitations. Ils avaient dix-huit ans, ils sortaient de la High School, ils étaient jeunes, libres, Sebastian se doutait qu’ils ne finiraient pas leurs vies ensemble, ça lui semblait être une évidence. Mais il n’avait pas non plus espéré ça comme fin de relation. Sebastian, plongé dans ses pensées, appuya encore sur l’accélérateur, grillant allégrement un feu rouge avant d’être brutalement ramené à la réalité. Un éclair de lumière provenant des phares d’une voiture, un crissement de frein, la terreur… Et puis le noir.

Le noir, le silence, l’inconscience. Et puis comme un battement, lointain. Quelque chose qui allait en s’amplifiant. Quelque chose d’effrayant. Sebastian aurait voulu fuir, courir loin d’ici, retrouver le silence de nouveau. Mais ça lui semblait impossible. Il aurait été ligoté que la sensation n’aurait pas été différente. Le volume montait, encore et encore, ce n’était plus un simple battement mais des sons stridents de plus en plus rapprochés qui lui déchiraient les tympans. Il commençait à paniquer, ignorant ce qui se passait. Puis soudain, plus un bruit. Et finalement, une voix. Douce. Rassurante. Familière. Emplie d’espoir.
« -Sebastian ? »
Sa mère.

Plusieurs semaines plus tard, Sebastian se sentait encore vaciller sous la masse d’informations qu’il avait apprise. Ainsi le monde avait continué de tourner pendant deux ans alors qu’il était plongé dans un coma profond. Sa famille, ses amis, tous avaient continué à vivre… Tout ce qu’il avait manqué… Tout ce qu’il n’avait pas vécu… Il avait également apprit que le vacarme produit par l’accident avait abîmé ses tympans. Il avait rapidement découvert qu’un environnement sonore trop élevé lui donnait un mal de crâne à se taper la tête contre le mur. Mais pour lui, le pire n’était pas là, loin de là. Non. Le pire était qu’il avait retiré sa liberté à une gamine. Une gamine qui n’avait rien demandée et qui avait la victime de sa connerie. Une gamine qui passerait le reste de sa vie en fauteuil roulant par sa faute. Sebastian l’avait rencontré en séance de rééducation à l’hôpital. La culpabilité qui lui dévorait déjà le cœur avait alors doublée. La petite fille se nommait Alana et avait visiblement ruminé sa haine de lui longtemps. Très longtemps. Et Sebastian ne pouvait que la comprendre. Il aurait sans doute réagit de la même façon. Pourtant au fil des mois, ils avaient fini par se rapprocher et la blonde avait, par il ne savait quel miracle, finit par lui pardonner. Elle le disait elle-même. Ce qui était fait était fait, le haïr n’y changerait rien et cela ne l’apaisait pas. Et au final, lorsque Sebastian se sortit totalement de ce cauchemar en finissant sa rééducation deux ans plus tard, en 2012, il aidait déjà Alana et ses parents, s’occupant de la jeune fille à intervalles réguliers (bien que l’adolescente refusait ce terme de « s’occuper ». Pour elle, Sebastian l’aidait simplement un peu. Oui la jeune fille était très fière.). Pourtant Sebastian n’oubliait rien de son vieux rêve d’ado. C’est ainsi qu’en juillet 2013, n’était pas à Phoenix mais bien en plein milieu du désert de Californie.

Sebastian passa trois mois à faire le tour des États-Unis, un appareil photo autour du cou, un carton à dessin sous le bras. Au final, c’était ce dont il avait besoin. Quelques mois seul avec lui-même, déconnecté, passant son temps uniquement à photographier, dessiner et rêver. Il avait besoin de refermer les portes d’une partie de sa vie, de clôturer correctement son adolescence, lui qui n’en avait jamais eu l’occasion. Il avait besoin de se jeter dans le vide sans filet pour avancer. Et c’était bien l’effet que ce voyage lui avait fait. Ça avait été comme un plongeon dans l’abîme, terrifiant mais fascinant. Hypnotisant. Comme une piqûre d’adrénaline dont il était ressorti apaisé. Et lorsqu’il était rentré chez lui, il était prêt à reprendre sa vie en main.

Ce qui nous amène à aujourd’hui. Après son retour à Phoenix, le premier réflexe de Sebastian avait été de trouver un travail et de prendre un appartement. Il ne pouvait pas rester chez ses parents éternellement. Puis s’était posée la question du travail sur le long terme. Non parce que les petits boulots c’était bien, mais il voulait quelque chose d’un peu plus. Et il avait déjà sa petite idée. Quelques mois plus tard, il commençait son apprentissage auprès de l’homme qui s’était occupé de son premier tatouage et de tout ceux qui avaient suivit. Et deux ans après, lorsque le vieil homme partit à la retraite, c’est le jeune homme qui reprit l’affaire. Aujourd’hui, Sebastian est heureux. Et c’est bien le principal.

  derrière l'écran
Ton petit pseudo/prénom ? On m'appelle Lore ^^ Où as-tu connu le forum ? C'est Priska qui m'a tenté et j'ai honteusement cédé u.u Es-tu un personnage inventé, pv ou scénario ? Pré-lien As-tu déjà créer ta mail box ? Par ici ! As-tu déjà envoyé ton secret à TLG ? Oui chef ! Un dernier mot ?Euh bah... Happy day ? remplissez le code pour le bottin que vous trouvez ici Wink
Code:
[color=red]Tyler Posey[/color] ▲ Sebastian García-Lopez

  


Dernière édition par Sebastian García-Lopez le 2017-06-12, 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Ecstatic ruby/tearsflight
ϟ CÉLÉBRITÉ : Barbara Palvin
ϟ JOB : Photographe et membre de la mafia à mes heures perdues
ϟ HUMEUR : joyeuse
ϟ MESSAGE : 110


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Sebastian - Hola    
2017-06-10, 22:44


Bienvenue ici bounce !!





I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. © signature by anaëlle.


Dernière édition par Ivanna Dmitrieva le 2017-06-10, 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6491-sasha-dmitrieva-tonight-we-are-young
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Cranberry
ϟ CÉLÉBRITÉ : Troian Bellisario ♥
ϟ JOB : Photographe
ϟ HUMEUR : Bonne
ϟ CITATION : 'Everything will be okay in the end. If it's not okay, it's not the end.'
ϟ MESSAGE : 18223


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Sebastian - Hola    
2017-06-10, 22:46


Bienvenueeeeeee ici Very Happy




You're rare + I am broken, I am insecure, complicated, oh yeah that's for sure, I feel worthless, I've been hurt so bad, I get nervous you won't love me back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Penelope Cruz
ϟ JOB : Coiffeuse/Maquilleuse
ϟ MESSAGE : 465
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Sebastian - Hola    
2017-06-10, 22:49


Officiellement bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue !! fou fou fou fou fou fou fou fou fou
I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you   I love you

EDIT : Et en plus tu cites Dumbledore !  




Carpe diem
Vis, même si tu comprend pas pourquoi, même si tu fais les mauvais choix, après tout ça en tient qu'à toi. Vis, ne reste pas dans l'ordinaire, cherche en toi un peu de lumière et ne revient jamais en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t5193-freya-carpe-diem#160020
avatar

« Menteur Novice »


ϟ CREDIT : Lux Aeterna (avatar)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Tyler Posey
ϟ JOB : Tatoueur et garderie d'ado chiante
ϟ HUMEUR : Calme
ϟ MESSAGE : 18
@PSEUDO : Lore



Re: Sebastian - Hola    
2017-06-10, 22:59


Merci !!! calinou
Parce que Harry Potter c'est la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »


...
ϟ CREDIT : TAG (avatar)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Chloé Moretz
ϟ JOB : Etudiante en arts
ϟ HUMEUR : Heureuse
ϟ MESSAGE : 91
@PSEUDO : Prisou



Re: Sebastian - Hola    
2017-06-10, 23:23


Aaaaaaaaaaaah ma choupette trop contente
Mon Sebou est trop beau mmm...

calinoufuckingelephantfuckinga-yaaaaaaaaWHATarc-en-cielYAYcalinoutonguehapinessscheersdanceballonyeux brillants






You and me, forever ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Avancé »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
ϟ JOB : Barmaid à l'Alliance Dorée/Dealer
ϟ MESSAGE : 929
@PSEUDO : TAG



Re: Sebastian - Hola    
2017-06-10, 23:33


BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !!!

Nous deux va nous falloir des liens ! Avec Maks parce que tu tournes autour de sa soeur et avec Clyde parce que la c'est lui qui est marié à ta soeur xD







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6082-puisqu-on-est-jeune-et-con
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Penelope Cruz
ϟ JOB : Coiffeuse/Maquilleuse
ϟ MESSAGE : 465
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Sebastian - Hola    
2017-06-11, 00:20


@Sebastian García-Lopez a écrit:
Merci !!! calinou
Parce que Harry Potter c'est la vie

Toi j't'aime déjà




Carpe diem
Vis, même si tu comprend pas pourquoi, même si tu fais les mauvais choix, après tout ça en tient qu'à toi. Vis, ne reste pas dans l'ordinaire, cherche en toi un peu de lumière et ne revient jamais en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t5193-freya-carpe-diem#160020
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Class Whore - TUMBLR - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 1503



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Sebastian - Hola    
2017-06-11, 16:50


Bienvenue sur TLG yeux brillants

Amuse toi bien parmi nous mmm...






If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) + tumblr (profil)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Julian Schratter
ϟ JOB : Cuisinier officiellement, fait du trafic avec Whitaker officieusement
ϟ HUMEUR : A faire chier
ϟ MESSAGE : 1548
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Sebastian - Hola    
2017-06-11, 18:55


Bienvenuuuuuuue
Tu as bien fait de craquer calinou

N'hésite pas si tu as la moindre question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4757-adrian-regle-n1-bien-cacher-son-jeu
avatar

« Menteur Novice »


ϟ CREDIT : Lux Aeterna (avatar)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Tyler Posey
ϟ JOB : Tatoueur et garderie d'ado chiante
ϟ HUMEUR : Calme
ϟ MESSAGE : 18
@PSEUDO : Lore



Re: Sebastian - Hola    
2017-06-11, 23:36


Merci à tous ! calinou

Tyler : Ça serait avec plaisir !

Freya : Si c'est pour la raison à laquelle je pense, moi aussi je t'aime déjà ! fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Penelope Cruz
ϟ JOB : Coiffeuse/Maquilleuse
ϟ MESSAGE : 465
@PSEUDO : Niagara


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Sebastian - Hola    
2017-06-14, 14:08


validation
 message de validation

Tu fais maintenant partie intégrante du forum ! Pour t'aider un peu, voilà des petits liens très utiles pour bien commencer parmi nous !

๑ les premiers pas :
Pense à recenser ton avatar & à remplir ton profil !

๑ la vie sociale :
Pour bien prendre part au jeu, lance ta fiche de lien et de topic pour te trouver des liens & organiser des rps.
Tu peux même te lancer dans un sujet libre ou en rejoindre un.

๑ l'intégration de ton perso :
Tu peux inscrire le métier de ton perso ou ses études s'il est encore sur les bancs de l'école.
Viens poster ta demande de logement.

๑ les petits plus sympathiques :
Si tu n'as pas peur des questions anonymes, tu peux faire un formspring à ton personnage. Sinon tu peux lui faire une page web ou il pourra partager sa vie à tout moment !
Tu peux ajouter l'anniversaire de ton personnage pour que son entourage le lui souhaite en grandes pompes.
As tu vu également tes points d'activité dans ton profil ? Pour plus d'explication, c'est par ici.

๑ the lying game :
Si tu aimes commérer, avoir les derniers potins et cracher sur les autres, viens donc lire les infos flash postées régulièrement par The Lying Game.

On espère que tu te plairas parmi nous, si tu as la moindre question, n'hésite pas, on se fera plaisiiiiir d'y répondre !

Bon jeu parmi nous !





Carpe diem
Vis, même si tu comprend pas pourquoi, même si tu fais les mauvais choix, après tout ça en tient qu'à toi. Vis, ne reste pas dans l'ordinaire, cherche en toi un peu de lumière et ne revient jamais en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t5193-freya-carpe-diem#160020

Contenu sponsorisé





Re: Sebastian - Hola    


Revenir en haut Aller en bas
 

Sebastian - Hola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Face The World :: Fiche Validée
-