AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Partagez | 
 

 0369 > Y'a pas de mal à se faire du bien ! /Willow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Avancé »



ϟ CREDIT : Tag
ϟ CÉLÉBRITÉ : Jared Padalecki
ϟ JOB : Barmaid à l'Alliance Dorée/Dealer
ϟ MESSAGE : 929
@PSEUDO : TAG



0369 > Y'a pas de mal à se faire du bien ! /Willow   
2017-06-09, 16:46




❝Y'a pas de mal à se faire du bien !❞
Willow & Tyler
Grâce à Riley et ma sœur j'avais de nouvau un boulot. Enfin un job autre que dealer parce que c'est pas vraiment un boulot qu'on peut signaler comme travail officiel. Non j'étais de nouveau barman mais cette fois ci à l'alliance dorée vu que mon ancien lieu de travail avait été brûlé. Avoir Satine et Riley comme patron je dois dire que c'était un peu bizarre mais on s'y faisait ! Puis j'aimais bien ce boulot. Entre ça et serveur y'avait pas photo je préférais largement être derrière le bar ! Aujourd'hui je finissais plus tôt et un autre barman prenait le relais. J'allais pouvoir voir Will avant qu'elle ne parte travailler c'était assez cool !

J'avais donc roulé jusqu'à Midtown et m'étais garé sur le parking de notre immeuble avant de monter à notre appartement. Avant même d'ouvrir la porte j'eu l'impression d'entendre des soupires et quelques petits gémissements. Je m'étais stoppé et avait avancé mon oreille prêt de la porte pour confirmer ce que j'avais entendu. Heureusement que personne ne me voyais d'ailleurs, bonjour l'image de pervers que je devais renvoyer ! Elle était peut-être avec un mec. Faut dire que je ne l'avais pas prévenu que je rentrais plus tôt. Enfin dans tous les cas elle devait être dans sa chambre j'allais donc entrer et aller me poser dans la mienne avec mon pc en essayant de ne pas faire de bruit histoire de pas les déranger. J'appuyais donc discrètement sur la poignée de la porte et la poussais en faisant le moins de bruit possible. Je repoussais lentement la porte une fois entré et avançais jusqu'au salon où j'eu droit à un magnifique spectacle. C'est vrai qu'elle n'avait pas besoin d'homme pour se faire du bien. Willow était sur le canapé en lingerie fine, un plaid au pied du canapé. Et elle était actuellement en train de se faire du bien. Autant dire que je ne m'attendais pas du tout à ça, je m'étais figé sans pouvoir la quitter du regard. C'est que c'était quand même vachement excitant à regarder on va pas dire le contraire ! Ça donnait chaud tout à coup ! Et j'étais censé faire quoi moi maintenant ? Parce que si j'allais dans ma chambre elle allait me voir et je ne pouvais pas non plus rester la à la mater alors qu'elle ne savait pas que j'étais la. "Heuu" je me raclais la gorge "Salut" Nan vraiment il allait falloir que je réfléchisse à un truc à dire dans ce genre de circonstances parce que la j'avais pas été plus créatif que la fois où une serveuse au Ice nous avait surprit sur le point de coucher ensemble sur le bar. D'ailleurs rien que d'y repenser ça m'excitait un peu plus "Te dérange pas pour moi je peux repartir" même si j'avais plutôt envie de l'aider la pour le coup ! "En tout cas ça te va bien" je me repris immédiatement "Les sous-vêtements hein je parle de la lingerie" non parce que "bonjour ça te va bien de te masturber" c'était vraiment chelou ça !
© Pando







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t6082-puisqu-on-est-jeune-et-con
avatar

« Menteur Avancé »



ϟ CREDIT : schizophrenic+Tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Gigi Hadid.
ϟ JOB : Etudiante et interne en chirurgie/Barmaid au Icehouse&Serveuse au Ghost en extra
ϟ MESSAGE : 873
@PSEUDO : Mehza


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: 0369 > Y'a pas de mal à se faire du bien ! /Willow   
2017-06-21, 22:13


Y'a pas de mal à se faire du bien !
— Tyler & Willow

Les examens étaient terminés et les soucis n’avaient fait que s’enchainer. Entre sa traitresse d’ex meilleure amie, l’hypocrisie de son ex petit-ami, Benjamin qui ne tenait impérativement à prendre ses distances avec elle et ce putain de formspring qui laissait entendre à son Maksim qu’elle n’était une vulgaire petite voleuse, c’était assez difficile de garder la tête hors de l’eau. Willow n’avait jamais été vraiment doué quand il était question de gérer ses problèmes. Quand elle ne quittait pas le continent, elle se noyait dans l’alcool et le travail. Ce qui revenait sans nul doute à dire qu’elle passait son temps à fuir ses problèmes. En même temps, elle n’était pas certaine qu’il existe une bonne façon de gérer ce qui lui tombait sur la tête. Quand une nana que tu connais depuis près de treize ans et que tu considères comme ta chaire et ton sang te trahis de la pire des manières ; Quand un homme que tu as aimé si fort ne veut même plus te regarder ; Quand l’homme pour qui tu commençais à ressentir des sentiments décide qu’il ne vaudrait mieux plus qu’il te voit ; Et quand ton patron que tu respectes et affectionne n’a tout simplement plus confiance en toi… Il était difficile de ne pas être dévastée et dévastée, Willow l’était mais elle se refusait de se morfondre sur son propre sort. La belle n’avait jamais été le genre de femme qui se plaignait de ses malheurs, elle avait bien trop de fierté pour ça.
 
Mais une chose était sure, elle avait besoin de décompressé et elle était bien consciente qu’elle ne pouvait pas éternellement se retourner vers l’alcool. Du moins, pas quand elle devait aller assurer un service au Icehouse un peu plus tard dans la soirée. Déjà que Maksim l’avait à l’œil en ce moment et elle voulait réellement qu’il puisse lui refaire confiance un jour. Autrement dit, ce serait contreproductif. Allongée sur le canapé, elle était seule à la maison. Elle était sortie de la douche, n’avait enfilé que ses sous-vêtements et s’était vautrée de tout son long dans le canapé. La Famille Kardashian avait beau faire tous les efforts du monde, leurs problèmes n’arrivaient pas à la hauteur des siens. La blonde tendit les doigts vers la télécommande qu’elle avait laissé sur la table basse et elle avait beau étiré son bras, sa main et ses doigts au maximum qu’elle ne parvenait qu’à atteindre le bas de la télécommande. Ça aurait été plus simple de se redresser et de l’attraper mais ce geste demandait une motivation qu’elle n’avait pas. Et ce qui devait arriver arriva. La télécommande s’était déroder de ses doigts et était tombé par terre et les voix agaçante des Kardashian se transformèrent en gémissement. Sous ses yeux une femme, un homme. Deux corps parfaitement nues, entremêlés de la plus sensuelle des manières. Ensemble, ils dansaient langoureusement. Des baisers sur la chaire d’un cou moite, des bassins qui se balançaient avec férocités. Et sa main avait glissé sous le plaid, sous la dentelle de sa culotte. Bientôt, le plaid était à ses pieds au sol, son dos se cambrait, son bassin ondulaient contre ses doigts. La tête en arrière, les yeux fermés et son corps couvert d’une fine pellicule de sueur. Des gémissements lui échappaient allègrement et elle s’abandonnait à l’expertise de ses doigts tortueux.

Elle ne savait pas bien comment est-ce qu’elle en était arrivée là mais maintenant qu’elle était si proche du paroxysme, elle aurait bien aimé continuer. Mais cette chance s’envolait au même moment où elle réalisait qu’elle n’était pas seule. Un raclement de gorge et ses mouvements se figeaient en même temps que ses yeux océans s’ouvraient. Face à elle, nul autre que son colocataire. Alors qu’il la saluait, ses yeux déjà rose de plaisir virait pourpre d’humiliation. La belle blonde restée figée, bouche bée. Et le beau brun commençait à baragouiné des conneries plus grosses les unes que les autres et elle se demandait s’il était aussi gêné qu’elle. Il lui disait de ne pas se déranger pour lui, qu’il pouvait bien repartir. Qu’en tout cas, ça lui allait bien. « Oh mon dieu ! », et il s’empressait d’ajouter qu’il parlait de ses sous-vêtements, de sa lingerie. Et en cet instant, elle semblait se rendre compte qu’elle avait toujours sa main dans sa culotte, ses doigts dans son… « Oh mon dieu !! », et vivement, elle les retira de son antre qui palpitait sous le manque, sous la frustration. Elle avait été si proche… tout comme ce jour où Tyler et elle avaient été si proche. Ce jour qu’elle prétendait avoir oublié… Doucement, elle se redressa légèrement et elle avait beau cherché, elle ne savait pas où caché ses doigts moites. Au-delà d’être horriblement gênée, Willow était véritablement frustrée. Elle soupira longuement, sans se donner la peine de cacher ses attributs de la vue de son colocataire. Ce n’était pas la première fois qu’il les voyait et quelques part, ça lui plaisait qu’il la regarde. « C’est ce que je porte tous le temps… », en même temps elle réalisait que Tyler ne pouvait pas le savoir puisqu’à Halloween, elle ne portait pas de soutien-gorge. « Enfin, la dernière fois, c’était l’exception à la rè…. », la belle se tut en se rendant compte de ce qu’elle venait de dire. Elle venait en autre de lui avouer qu’elle se souvenait parfaitement bien de ce soirée-là. A son tour, elle baragouinait n’importe quoi. « T’es en avance… », la rougeur de ses joues atteignaient la naissance de sa poitrine voluptueuse et elle ne savait plus où se mettre alors, elle se prit la tête entre les mains en soupirant longuement. « Mon dieu… », Secouant la tête désespérément…



© SEAWOLF.





   
   

   

What I've felt, What I've known, Never shined through in what I've shown. Never be, Never see, Won't see what might have been. What I've felt, What I've known, Never shined through in what I've shown. Never free, Never me,So I dub thee Un-forgiven...
Metallica- Unforgiven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

0369 > Y'a pas de mal à se faire du bien ! /Willow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Midtown :: Appartement, Loft, Duplex
-