AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Postez des photos de vos personnages au Summer Time

Partagez | 
 

 Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Class Whore - TUMBLR - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 1601



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-06-07, 00:58


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

Ses derniers mois tous s'étaient vraiment bousculés pour moi. Entre mes retrouvailles avec Misha en Biélorussie, et le retour de cette dernière à Phoenix complètement amnésique. Puis ma vendetta envers ceux qui lui avaient fait du mal et enfin la découverte de ma paternité avec la belle blonde. On ne peut pas dire que j'avais été vraiment épargné. Ce qui était sûr, c'était que j'avais été loin d'être préparé à l'idée d'être père cette année-là. Tout ça avait été complètement inattendu et bouleversant que ce soit pour Misha ou pour moi, et pourtant au moment de prendre la décision c'était moi qui avais demandé à ma meilleure amie de garder ce bébé. L'idée de devenir père ayant germé dans ma tête, au point que je réalise que je souhaitais vraiment garder ce bébé. Convaincre Misha n'avait pas été la chose la plus aisée, et pourtant elle avait tout de même fini par accepter après que nous ayons discuté ensemble. C'était difficile à croire, mais je deviendrais bel et bien père dans quatre mois maintenant, à défaut de l'avoir été il y a quelques années en arrière avec mon ex petite amie Oxana. C'était d'ailleurs aussi cette partie de mon histoire qui m'avait convaincue de garder ce bébé. Les regrets que j'avais eu au sujet de la grossesse d'Oxana étant bien trop persistant dans mon esprit. Enfin ce n'était bien sur pas la seule raison qui m'avait poussé à convaincre Misha de garder ce bébé.

Enfin bref la journée d'aujourd'hui avait été plutôt ordinaire. Comme  d'habitude je l'avais passé au boulot, alternant entre les réunions et les rendez-vous. Pendant les rares moments d’accalmies, j'en avais profité pour envoyer des messages à Misha afin de savoir si tout allait bien pour elle. Visiblement cela semblait être le cas et cela m'avait rassuré. En même temps c'était un peu tous les jours le même rituel et chaque fois je ressentais le même sentiment de soulagement lorsqu'elle me répondait que tout allait bien. Il faut dire que depuis que je l'avais retrouvé en Biélorussie, je n'avais de cesse de m’inquiéter pour elle et c'était d'autant pire depuis qu'elle portait mon enfant.

Ce soir-là en quittant mon travail j'avais entendu mon portable sonner et en quelques secondes j'avais lu le rappel que je m'étais enregistré le matin même pour aller chercher les résultats de la prise de sang de ma meilleure amie à l'hôpital. Rapidement en voiture, j'avais alors roulé en direction de l'établissement hospitalier. Puis une fois sur place, je m'étais rendu au bureau d'accueil pour réclamer les résultats de la jeune Rutkowski. Alors que j'attendais un peu trop patiemment, j'avais soudainement relevé la tête en sentant un regard sur moi. Bien vite j'avais alors aperçu Oxana qui s'était directement détourné avant de croiser mon regard. La jeune femme cherchant visiblement à m'éviter. Fronçant légèrement les sourcils j'avais alors attrapé l'enveloppe des résultats de Misha avant de partir à la poursuite d'Oxana. La jeune femme n'étant qu'à quelques mètres de moi, je n'avais pas eu de mal à la rattraper. J'avais alors posé une main sur son bras pour l'arrêter dans sa course.   « Oxana » Puis j'avais retiré ma main, afin de dépasser la belle brune et me mettre devant elle afin qu'elle ne m'échappe plus. « Si j'étais paranoïaque, je croirais que tu es en train de me fuir  » Levant un sourcil interrogateur j'ajoutais : « Ce n'est pas le cas n'est ce pas ? »


Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •




If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1605
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-06-08, 23:07


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

Oxana était perturbée dernièrement. Ça avait déjà été un choc d’apprendre que Misha était enceinte d’Alekseï. Qui ne serait pas perturbé en apprenant que son amie est enceinte de votre ex, votre premier amour qui vous a brisé le cœur ? Forcément, ça avait touché la jeune femme et fait remonter de mauvais souvenirs. S’il y avait une période que la jeune femme aurait aimé effacer de sa mémoire, c’est bien sa grossesse il y a 7 ans. Elle avait été rejetée par tous ses proches et au pied du mur, avait décidé de fuir. C’était comme ça qu’elle est arrivée aux Etats-Unis, avec seulement un peu d’argent et quelques affaires. Quelques semaines plus tard, elle avait perdu son bébé. Sa vie avait basculé en l’espace de quelques mois, les mois les plus durs de sa vie. Même son kidnapping ne pouvait dépasser ça. Alors repenser à tout ça n’avait rien d’agréable, loin de là.

Oxana avait essayé de ne pas trop y repenser, de laisser ça au fond de son esprit bien enfoui et de ne pas le laisser ressortir. Mais ce n’était pas chose aisée. Passer la journée avec les enfants de la crèche n’aidait pas plus. Elle n’en parlait à personne, peu de gens dans son entourage étaient au courant. Par honte, par tristesse, par douleur, les raisons étaient nombreuses pour ne pas évoquer le sujet. Ce n’était pas forcément parce qu’elle ne faisait pas confiance à ses proches. Willow était au courant notamment parce qu’elle avait vécu une expérience similaire.

Ce qui avait été le plus dur, ce qui avait réellement remuer le couteau dans la plaie, c’était l’annonce de The Lying Game. Ce message qu’elle avait lu et relu, il tournait en boucle dans sa tête. Deux choses la dérangeaient. La première, c’était que The Lying Game se permette d’étaler des éléments aussi intimes sur elle. Maintenant tout le monde était au courant et elle voyait bien certains regards de ses collègues, ou de connaissances. Et puis il y avait Yago, elle aurait préféré lui en parler elle-même, quand elle se serait sentie prête. La deuxième chose dérangeante, et sans doute celle qui la blessait le plus, c’était le fait qu’Alekseï ait voulu garder cet enfant. Pas Misha, mais Aleks. Ce même Aleks qui 7 ans auparavant avait insisté pour qu’Oxana avorte. C’est sans doute ce qui lui faisait le plus mal.

Pas étonnant que la jeune Russe se stoppe net dans les couloirs de l’hôpital lorsqu’elle y aperçoit Alekseï. Elle ne savait pas exactement ce qu’il était venu faire ici, mais elle n’avait absolument pas envie de le voir ou de lui parler. Elle n’avait pas la moindre idée de comment elle réagirait face à lui. Oxana fit demi-tour en un rien de temps. Tant pis, elle prendrait les escaliers plutôt que l’ascenseur pour rentrer chez elle après cette journée de travail, mais elle préférait ne pas croiser Alekseï. Sauf que ce dernier l’avait vue et il ne mit pas longtemps à la rattraper par le bras. Il se planta devant elle, relâchant son bras. La jeune femme s’était crispée à son contact mais n’avait pas eu d’autre choix que de s’arrêter. Aleks lui demandait si elle n’était pas en train de le fuir. Elle ne savait plus où se mettre, mal à l’aise et confuse. « Je… Je dois y aller, Aleks laisse-moi passer » La jeune femme n’avait pas envie de s’expliquer, pas envie d’évoquer le sujet ni d’avoir une conversation anodine comme si de rien n’était, elle en était incapable. Tout comme elle était incapable de regarder Alekseï dans les yeux.



Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •


i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Class Whore - TUMBLR - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 1601



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-07-16, 22:26


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

Devenir père cette année n'avait clairement pas été mon objectif premier. Tout ça était arrivé totalement par hasard et pourtant au moment de décider si je voulais garder ou non cet enfant avec Misha, c'était bien moi le premier qui avait répondu positivement à ce choix. J'avais ensuite du convaincre ma meilleure amie que c'était la meilleure décision et que jamais elle ne le regretterait. J'étais bien décidé en effet à faire tout ce qui était dans mon pouvoir pour que jamais elle ne regrette sa décision. D'ailleurs cet enfant elle finirait par l'aimer j'en étais certain. Pourtant, c'était bien ses mêmes responsabilités que j'avais refusé d'assumer avec Oxana bien des années auparavant. Une décision qui encore aujourd'hui me faisait nourrir des regrets. Si je n'avais pas été aussi stupide à l'époque je serais aujourd'hui déjà père. J'aurais un enfant avec un regard aussi azur que sa mère et je vivrais probablement toujours en Russie. Seulement les circonstances avaient voulu que je refuse cette paternité et exige même de ma petite amie un avortement. Malheureusement pour moi la jeune femme elle n'en avait fait qu'à sa tête et avait même quitté la Russie enceinte de mon enfant. Quelques années plus tard j'avais finalement retrouvé la jeune femme dans cette ville qu'était Phoenix et dans laquelle j'avais décidé de m'installer pour prospérer dans mes affaires. Le problème c'était que tout ne s'était pas passé comme je le l'avais prévu...

En quittant mon bureau ce soir-là j'avais reçu un rappel m'informant de la nécessité d'aller chercher les résultats sanguins de Misha à l'hôpital. La jeune femme passant bien assez de temps dans ce genre d'endroit et puisque cela était sur le chemin de mon retour, je lui avais en effet proposé de m'en charger. Il ne m'avait d'ailleurs pas fallu plus de quelques minutes de route pour arriver sur place et rejoindre ensuite le secrétariat. C'était finalement recevoir les résultats de la part de la secrétaire qui avait été le plus long, mais pour une fois j'avais fait preuve d'une patience presque légendaire. Toutefois mes sens avaient soudainement été mis en alerte lorsque j'avais senti un regard sur moi. Levant les yeux j'avais alors aperçu Oxana, mais cette dernière s'était tout de suite détourné de moi en faisant demi-tour et prendre la direction opposée. Une attitude qui m'avait fait légèrement froncer les sourcils. Voilà pourquoi après avoir enfin récupéré l'enveloppe de Misha je m'étais mis à la poursuite de mon ex. En quelques enjambés j'avais alors rattrapé la brune et je l'avais arrêté en posant une main sur son bras, ce qui avait fait se crisper la jeune femme. Du coup après m'être positionné devant elle, je l'avais finalement relâché tout en la questionnant. Si j'étais paranoïaque je croirais qu'elle était en train de me fuir ? Sauf que ce n'était pas le cas, n'est ce pas ? Ou alors j'avais raté un épisode. Pourtant tout en détournant le regard la brune m'avait simplement répondu qu'elle devait y aller, avant de me demander de la laisser passer. Secouant la tête, je n'avais alors pas bougé d'un pouce, à part pour croiser mes bras sur mon torse. « Non ! Dis-moi plutôt ce qu'il se passe ? » Aux dernières nouvelles on arrivait encore à avoir des relations assez cordiales tous les deux, mais là c'était à peine si elle pouvait rester dans la même pièce que moi. Ou dans le même couloir. « Qu'est-ce que je t'ai fait Oxana ? » Mais contrairement à tout à l'heure, ma patience avait de nouveau des limites.


Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •




If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1605
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-07-17, 19:44


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

Oxana avait fui, elle ne pouvait pas le nier. Mais elle n’avait aucunement envie de voir ou même parler à Alekseï. Pas maintenant, pas aujourd’hui ni dans les jours à venir. Elle devait déjà digérer ce qu’elle avait appris et elle n’arriverait pas à contenir ses émotions. Déjà qu’en règle générale elle a du mal, alors en ce moment… Sauf que faire demi-tour en apercevant Alekseï n’était pas suffisant pour l’éviter. Il l’avait vue et il s’était empressée d’aller à sa poursuite pour l’arrêter, l’attrapant doucement par le bras. Oxana s’était raidie à ce contact mais il l’avait vite relâchée pour se positionner devant elle et lui barrer la route.

Il était sûrement étonné de l’attitude d’Oxana. Dernièrement, même s’ils étaient loin d’être amis, elle n’avait pas cherché à l’éviter ou le fuir. Ils arrivaient à parler normalement, à prendre des nouvelles de temps en temps, surtout avec Misha dans les parages. Elle ne répondit pas directement quand Aleks lui demanda si elle l’avait fui. Elle se contenta de lui demander de la laisser passer parce qu’elle devait y aller. Elle ne voulait pas discuter, chercher de excuses parce qu’il chercherait à en savoir plus.

Cette tactique d’évitement ne fonctionna pas mieux. Alekseï resta campé sur ses positions, bras croisés. Il voulait qu’elle lui dise ce qui se passait. La Russe garda le silence, les joues rougies. Elle perdait ses moyens, elle le sentait. Elle plaça une mèche de cheveux derrière son oreille, cherchant quoi lui répondre pour ne pas continuer à éveiller ses soupçons et qu’il la laisse partir.

Ce qui la fit réagir, ce fut sa phrase suivante. Il lui demanda ce qu’il lui avait fait. Elle fronça les sourcils. Ce qu’il lui avait fait ? Il devait bien le savoir depuis le temps. Et les derniers événements ne faisaient que remuer le couteau dans la plaie, lui rappeler ce qu’elle avait perdu, ce qu’elle aurait pu avoir. « Ce que tu m’as fait ? Tu le sais très bien Alekseï. Tu m’as laissée tomber au moment où j’avais le plus besoin de toi. C’est de ta faute si je n’ai perdu mon fils. De ta faute si j’ai dû partir, laisser ma famille et toute ma vie derrière moi. C’est de ta faute si tout ça est arrivée parce qu’au fond tu ne m’as jamais aimée. Si ça avait été Misha à ma place à l’époque, tu ne l’aurais jamais laissée. » Oxana s’était énervée et animée en peu de temps, sans même qu’elle ne l’ait prémédité. Elle sentait les larmes couler sur ses joues sans qu’elle ne puisse les retenir mais son regard en disait loin sur ce qu’elle ressentait, la colère, la souffrance, le sentiment d’injustice. Elle n’avait pas prévu de lui dire tout ça, elle ne l’avait jamais dit à personne, elle n’en avait jamais eu l’occasion. Mais elle s’était laissée emporter par ses émotions. Furtivement, elle essuya ses joues en espérant que les gens autour d’eux ne les remarquerait pas. De toute façon, même s’ils avaient tendu l’oreille, ils ne devaient pas comprendre un mot de russe. « Laisse-moi tranquille Aleks. Va t’occuper de ton futur enfant et oublie-moi. »


Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •


i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Class Whore - TUMBLR - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 1601



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-07-20, 18:55


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

L'attitude d'Oxana m'avait interloqué, à tel point que je n'avais pas hésité une seconde pour la rattraper. Je l'avais d'ailleurs arrêté en posant une main sur son bras, que j'avais de suite retiré pour me positionner en face d'elle. J'avais ensuite essayé de savoir si elle était réellement en train de me fuir ou si je m'étais fait des idées. Seulement à ce questionnement je n'avais obtenu aucune réponse, la brune me demandant simplement de la laisser passer, mais il en avait été hors de question. Si elle voulait m'éviter, je voulais en connaître la raison puisque aux dernières nouvelles on arrivait encore à se parler normalement. Aujourd'hui cela semblait être différent et je voulais savoir pourquoi.

Bras croisés, sans bouger d'un pouce, j'avais alors interrogé la belle pour savoir ce qui se passait, mais elle était resté silencieuse. Autant dire qu'il n'en avait pas fallu plus pour mettre mon attention en alerte. L'impatience me guettant de plus en plus. Du coup j'avais repris une nouvelle fois la parole pour lui demander ce que je lui avais fait tout simplement. Parce que oui il devait bien y avoir quelque chose, sinon elle ne réagirait pas de la sorte.

À cette question la réaction de la brune avait été immédiate, la jeune femme fronçant d'abord les sourcils avant de me répondre vivement. Selon elle je savais exactement ce que je lui avais fait, c'est-à-dire la laisser tomber au moment où elle avait eu le plus besoin de moi. Pour la jeune femme c'était moi le fautif dans la perte de son enfant et dans l'obligation qu'elle avait eu de quitter sa vie et sa famille en Russie. La jeune femme ajoutant même que tout cela avait été de ma faute parce qu'au fond je ne l'avais jamais aimé et que si Misha avait été à sa place à l'époque je ne l'aurais jamais laissée.

J'étais resté un instant sans voix tant le discours d'Oxana m'avait presque abasourdie. C'était d'ailleurs pratiquement une des premières fois que je la voyais réagir avec autant de vivacité. Des larmes avaient d'ailleurs commencé à couler sur ses joues, et elle avait tenté de les effacer furtivement avant de me demander de la laisser tranquille. Mon ex petite amie me conseillant ensuite d'aller m'occuper de mon futur enfant et de l'oublier par la même occasion. Oh non c'était loin d'être aussi facile, et je n'allais pas tourner les talons sans me défendre. « Non je ne t'ai pas laissé tomber Oxana ! Je t'ai demandé d'avorter parce que je ne me sentais pas capable d'être père à 20 ans, c'est pas pareil. C'est toi toute seule qui a décidé de fuir ta famille et ta vie, et tu ne m'as pas laissé le choix il me semble. » Cette fois c'était à mon tour de m'énerver et ça peu importe si je pouvais lire de la détresse dans le regard d'Oxana. « Et contrairement à ce que tu penses, si ça avait été Misha à ta place à l'époque je lui aurais demandé exactement la même chose ! Parce que comme je te l'ai dis je ne voulais pas être père et cela n'avait rien à voir avec les sentiments que j'avais pour toi. Aujourd'hui c'est différent Oxana, j'ai 28 ans, j'ai une situation stable alors oui j'ai tout fait pour que Misha garde cet enfant et je l'assume totalement » Ce n'était que la vérité après tout, même si je faisais bien en sorte d'omettre les regrets que j'avais eu de n'avoir pas assumé cette première grossesse, mais Oxana n'avait pas besoin de le savoir. « Je suis désolé si a pu te blesser, mais c'est comme ça » Avais-je conclu en me calmant un peu dans ma voix.



Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •




If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1605
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-07-22, 15:53


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

Oxana ne voulait pas se retrouver dans une telle situation. Elle pensait être tranquille à l’hôpital, de ne pas risquer de croiser Alekseï. Mais visiblement, elle avait tort. Elle ne savait pas exactement pourquoi il était là mais ça devait sûrement être en rapport avec la grossesse de Misha. Depuis les dernières infos de The Lying Game sur le sujet, Oxana ne voulait plus en entendre parler, ou presque. Elle restait l’amie de Misha tout de même et elle était là pour elle si besoin. Mais pas Alekseï. C’est pour ça qu’elle avait fait demi-tour en l’apercevant dans le couloir.

En peu de temps, Alekseï l’avait rattrapée et arrêtée. Il voulait comprendre son attitude, comprendre pourquoi elle le fuyait et ne semblait pas du tout à l’aise. Elle n’était jamais vraiment à l’aise en sa présence, il l’impressionnait à chaque fois et il avait le don pour la faire rougir en moins de deux. Oxana avait essayé d’esquiver, se contentant de lui demander de la laisser passer mais ça ne servait à rien. Alekseï pouvait se montrer têtu et il ne comptait pas la lâcher tant qu’il n’avait pas de réponse. Il se demandait ce qu’il avait pu lui faire pour qu’elle réagisse comme ça.

Cette façon de poser ses questions, cette attitude qu’il avait comme s’il n’avait rien fait. Alors que tout ce qui lui était arrivé était de sa faute. Cette peine, cette colère, elle ne put la contenir plus longtemps. Il voulait savoir ce qu’il lui avait fait ? Elle pouvait lui rafraîchir la mémoire. Il l’avait laissée tomber au moment où elle avait le plus besoin de lui, alors qu’elle était seule et au pied du mur. Jamais sa famille n’aurait accepté un tel scandale, c’était prévisible. Mais la seule idée qu’avait Alekseï en tête à l’époque, c’était qu’elle avorte. Le reste, il n’en avait eu rien à faire. Oxana était persuadée que si ça avait été Misha à sa place à l’époque, les choses se seraient passées différemment.

Évoquer tout ça n’était jamais facile pour elle et Oxana n’avait jamais su masquer ses émotions, elle était beaucoup trop sensible. Elle sentait déjà les larmes couler sur ses joues mais elle tentait de les essuyer d’un revers de main. Aleks était resté silencieux jusqu’à là, il ne devait pas être habitué à ce qu’elle réagisse de cette façon. Il était rare de voir Oxana s’énerver de cette façon. Il finit par se reprendre et n’était pas décidé à l’oublier comme elle le lui demandait. Pour lui, il ne l’avait pas laissée tomber. Il n’était pas prêt à être père à 20 ans c’est tout et c’était elle qui était partie sans lui laisser le choix.

Aleks affirmait qu’il aurait réagi de la même façon à l’époque même si ça avait été Misha parce que sa décision n’avait rien à voir avec les sentiments qu’il avait pu éprouver. Si aujourd’hui il avait insisté pour que Misha garde le bébé, c’était parce qu’il avait 28 ans et une situation stable à présent. Il était désolé si ça ne lui plaisait pas mais c’était comme ça. « C’est comme ça… T’as raison… J’ai fui par choix, j’ai tout perdu et toi tu as continué ta petite vie tranquillement, avec ta famille, tu vas avoir ton bébé mais c’est comme ça… » C’était ça sa justification, son excuse, sa façon de dire qu’il était désolé, simplement que les choses étaient comme elles sont et qu’elles ne changeraient pas. Comme si tout ça n’était pas de sa faute mais juste des faits qui sont arrivés à cause du destin ou on ne sait quoi.  Il était vraiment pas croyable.


Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •


i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Class Whore - TUMBLR - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 1601



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-07-27, 16:15


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

Une fois face à Oxana j'avais senti que quelque chose n'allait pas. De toute façon je l'avais senti dès que la jeune femme s'était détourné de moi dans le couloir et cela s'était poursuivi lorsque la brune m'avait réclamé que je la laisse passer. Sauf que bien évidemment c'était mal me connaître et j'avais rapidement souhaité plus d'explication sur son attitude. Comprendre pourquoi elle semblait tant vouloir me fuir ? Pourquoi elle voulait m'éviter ? Il y avait forcément une raison puisque ces derniers temps nous arrivions encore à avoir des relations assez cordiales.

Après quelques minutes à tourner autour du pot, la brune avait finalement craché le morceau en m'avouant tout ce qui n'allait pas. Enfin tout ce qu'elle me reprochait en fin de compte puisque visiblement je semblais être le responsable de tous ses malheurs et cela avait commencé par sa fuite de la Russie jusqu'aux sentiments que je n'aurais pas éprouvés pour elle à l'époque. Bref une nouvelle fois et pour ne pas changer j'étais le méchant de l'histoire. Une question d'habitude.

Du coup lorsque Oxana avait tenté de partir après avoir vidé son sac j'avais continué de lui faire barrage. Je n'allais quand même pas rester là sans me défendre et me faire reprocher tout un tas de trucs sans rien dire. Reprenant la parole, je lui avais alors rétorqué que contrairement à ce qu'elle pensait non je ne l'avais pas laissé tomber. Je lui avais juste simplement demandé d'avorter parce que à l'époque je me sentais incapable d'être père. C'était elle par contre qui avait fait le choix de partir et de tout abandonné derrière elle. C'était son choix pas le mien. Puis j'avais continué à répondre à ses attaques en lui rétorquant que mon attitude aurait été la même si cela avait été Misha qui serait tombée enceinte de moi à l'époque. Assumer cette paternité n'avait en effet eu absolument aucun rapport avec les sentiments que j'avais éprouvés pour la brune à ce moment-là. Aujourd'hui tout cela été différent parce qu'à 28 ans je me sentais maintenant capable d'assumer cet enfant et c'était bien pour ça que j'avais demandé à Misha de ne pas avorter. Après quoi j'avais poursuivi sur ma lancée en ajoutant que j'étais désolé si cela avait pu la blesser mais c'était comme ça. Rien ne pourrait changer maintenant.

À son tour Oxana avait repris la parole, répondant ironiquement à mes propos en disant que j'avais raison. La brune évoquant le fait qu'elle avait fui par choix et avait tout perdu, tandis que moi j'avais poursuivi tranquillement ma petite vie avec ma famille et bientôt mon futur enfant. Mais c'était comme ça... Une attitude et une réponse qui réveillaient de nouveau mon agacement. « Mais oui c'est comme ça Oxana. Qu'est-ce que tu veux que te dise de plus ? J'ai fait des choix et je les assume. À quoi ça sert de vivre dans le passé en se demandant ce qui se serait passé si j'avais accepté que tu gardes cet enfant ? » Je soupirais un instant avant de poursuivre. « Est-ce que c'est pour autant que ta famille ne t'aurait pas renié et nous aurait accepté ? Notre enfant et moi ? » Même s'il faut dire que la famille Dmitriev n'avait jamais été ma tasse de thé non plus.


Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •




If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1605
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-08-01, 21:03


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

Oxana ne pensait pas se lancer dans une telle discussion avec Alekseï aujourd’hui, encore moins en plein milieu d’un hall d’hôpital. Même si la tension montait entre eux, elle faisait attention à ne pas trop hausser la voix, de peur d’attirer l’attention sur elle. Elle travaillait ici, elle ne voulait pas faire un scandale et que ça remonte aux oreilles de l’administration de l’hôpital. Oxana ne voulait pas se faire remarquer, faire des vagues. Elle avait déjà du mal depuis que The Lying Game avait parlé d’elle sur son blog. Tout le monde était au courant maintenant, même ses collègues.

Sauf qu’Oxana n’était pas réputée pour savoir contenir ses émotions. En règle générale, on pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert. Elle rougissait ou souriait ou pleurait à la moindre occasion. Elle était comme ça. En ce moment, c’était plus la colère et la frustration qui la contrôlait. Une frustration et une blessure qu’elle trainait depuis 7 ans. Alekseï avait un de ces culots et un de ces aplombs, c’était impressionnant. Il se tenait là devant elle et à aucun moment, il ne se remettait en question.

Pour lui, les choses étaient comme elles étaient et Oxana avait juste à les accepter et vivre avec. C’était tellement facile à dire pour lui. Ce n’était pas lui avait été renié par sa famille, rejeté par la personne qu’il aimait. Ce n’était pas lui qui s’était retrouvé seul à 17 ans avec un polichinelle dans le tiroir dans un pays inconnu. À ces yeux, Oxana avait fait son choix toute seule et personne ne l’avait forcée. Le pire dans tout ça, c’est que le jeune homme continuait dans sa lancée et semblait même énervé de la réaction d’Oxana. Il s’attendait à quoi ? Qu’elle le remercie pour lui laisser comme seule option de rester mais d’avorter ou de partir et garder son bébé ? Parce que c’était clairement les seules options qu’elle avait à l’époque. Dans tous les cas, ses parents l’avaient reniée, ils auraient même sûrement encore plus mal pris qu’elle avorte. La vie est sacrée, un cadeau de Dieu, qui était-elle pour tuer ce petit être dans son ventre, son propre enfant ? Oxana en aurait été incapable de toute façon.

Aleks lui disait d’arrêter de vivre dans le passé et de se poser des questions sur le cours des événements s’il avait agi différemment. Il se demandait si elle croyait que ça aurait changé quelque chose s’il avait accepté cet enfant et si elle croyait que ses parents les auraient acceptés. « Ils ne nous auraient jamais acceptés… Mais au moins j’aurais eu mon bébé avec moi… » Au moins elle n’aurait pas tout perdu. « Si ça sert à rien de vivre dans le passé, pourquoi être venu ici ? Pourquoi m’avoir posé toutes ses questions ? » C’était l’hôpital qui se foutait de la charité. C’était lui qui s’était pointé à Phoenix, à son boulot, et lui avait posé toutes ces questions sur leur enfant, qui avait mis en doute ses dires.


Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •


i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Class Whore - TUMBLR - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Sean O'Pry
ϟ JOB : Homme d'affaires
ϟ MESSAGE : 1601



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   
2017-08-13, 23:56


Trick me once, shame on you. Trick me twice...  
Oxana & Aleks

En venant chercher les résultats sanguins de Misha aujourd'hui, je n'aurais jamais pensé tomber sur Oxana et encore moins sur une Oxana aussi animé. Enfin il avait tout de même fallu que je la pousse à me parler puisque au début la jeune femme avait tout simplement tenté de m'esquiver et de prendre la fuite. Sauf que je ne l'avais pas laissé faire et que j'avais souhaité avoir des explications sur son comportement. Je ne comprenais pas pourquoi elle réagissait de la sorte, alors que depuis quelques semaines nos relations s'étaient presque améliorés.

Puis la brune avait fini par m'avouer ce qu'elle me reprochait et notamment mon comportement lorsqu'elle était tombée enceinte de moi il y a plusieurs années de ça. La brune remettant même en question les sentiments que j'avais eus pour elle à l'époque. La grossesse de Misha ayant visiblement ravivé certaines blessures chez la jeune femme. Sauf que contrairement à ce qu'elle pensait peu importe la femme que j'aurais pu mettre enceinte à l'âge de 20 ans, jamais je n'aurais été capable de l'assumer. Que ce soit Oxana, Misha ma meilleure amie ou une tout autre femme. À la différence d'aujourd'hui où je me sentais nettement plus capable d'assumer cette future paternité. J'étais donc désolé si ça pouvait blesser Oxana, mais c'était une décision que je comptais bien assumer, comme toutes celles que j'avais prises auparavant.

Me répondant dans un premier temps ironiquement, la jeune femme avait pourtant continué à me faire des reproches, me rendant pratiquement responsable de sa situation. Hors de mon point de vue c'était elle qui avait pris ses décisions, elle qui avait fait ses choix, elle qui avait décidé de fuir la Russie sans me demander mon avis. Aujourd'hui la brune n'avait donc pas à me reprocher d'avoir accepté le futur enfant de Misha. De toute façon à quoi bon vivre dans le passé en se demandant ce qui se serait passé si j'avais accepté qu'elle garde cet enfant. Est-ce que la famille de la jeune femme ne l'aurait pas pour autant renié ? Moi le fils d'un mafieux futur père de l'enfant de leur fille chérie.

La brune était visiblement bien consciente que ses parents ne nous auraient pas acceptés, mais au moins elle aurait eu son bébé avec elle. Des propos qui m'avaient fait froncer légèrement des sourcils, tandis que la jeune femme avait poursuivi en me questionnant. Selon elle si ça ne servait à rien de vivre dans le passé, pourquoi j'étais venu ici ? Pourquoi je lui avais posé toutes ses questions ? « Peut-être parce que j'étais en droit de connaître mon enfant ? Si je suis venu à Phoenix c'était en grande partie pour ça Oxana. » Et au final quoi ? J'avais appris qu'elle avait perdu ce bébé, alors il n'y avait rien eu d'anormal à ce que je l'interroge à ce sujet. On parlait quand même de mon enfant.


Emi Burton




• ───────────────────────────────────── •




If I were sorry
Now did you ever realize that your mistake had a prize. Ooh you threw it all away cuz you're the devil in disguise. Now would you ever realize the consequences of your lies and would you save the falling tear or act as if there's nothing. There. If I were sorry... ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4689-les-princes-existent-mais-seulement-au-rayon-biscuit

Contenu sponsorisé





Re: Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...   


Revenir en haut Aller en bas
 

Aleksana • Trick me once, shame on you. Trick me twice...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: West Phoenix :: Valley Hospital
-