AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Partagez | 
 

 And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Confirmé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : Endless love + class whore
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 5 mois...
ϟ MESSAGE : 536
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-04-17, 14:14


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   
Après ce qu'elle venait de lire, il n'y avait plus de doute. Ça faisait quelques jours déjà qu'elle ruminait cette histoire dans sa tête. Elle aurait pu poser la question directement à Alekseï mais non, pour le coup, elle n'avait réellement pas voulu le mettre mal à l'aise. Comme toujours, elle avait préféré accuser son imagination et sa paranoïa mais après l'article que The Lying Game venait de poster... Misha savait qu'elle n'avait à aucun moment fait fausse route et elle était presque déçue de sa découverte. La réaction que Lou avait eue quand elle avait eu vent qu'elle attendait l'enfant d’Alekseï avait quelque peu perturbée la jolie blonde. Elle n'avait pas voulu que ça se sache au départ, elle attendant patiemment, trop patiemment à son goût que son meilleur ami fasse son choix concernant son futur avortement. Mais  ça avait été naïf de sa part de croire qu'elle pourrait le cacher à la troisième personne qui vivait dans cette appartement. Naïf de croire qu'elle pourrait le cacher à la ville entière avec la commère à deux francs. Lou avait fini inévitablement par apprendre la nouvelle et c'est limite si elle n'avait pas tourné de l'œil ce jour-là. Cette jolie fille qu'elle voyait pratiquement jamais à l'appartement avait considérablement pâli et était restée longtemps bouche bée. Puis elle avait fini par leur demander si c'était une blague et que si tel était le cas, elle ne trouvait vraiment pas ça drôle. Et Misha était bien d'accord, elle était loin de trouver cette situation risible mais elle avait ses raisons. Bordel, c'était elle qui avait un putain de parasite dans l'utérus... Mais elle n'avait pas compris quels pouvaient être les raisons de Lou. Les raisons qui justifieraient son horreur face une telle situation. Après tout, c'est à peine si elles s'étaient reparlé depuis cette matinée dans la cuisine. Après qu'elle lui ait simplement répondu que c'était compliqué.

Misha semblait enfin avoir toutes les pièces du puzzle. Lou était l'ex de son meilleur ami. Comment avait-elle pu mettre si longtemps à s'en rendre compte? Ça expliquait tant de choses, pourtant. Pourquoi est-ce qu'elle l'évitait, pourquoi est-ce qu'elle ne voulait rien savoir d'elle. Pourquoi est-ce qu'elle ne semblait pas la porter dans son cœur. C'était enfin clair, limpide. Misha avait brisé le couple que Lou formait avec Alekseï. Avant qu'elle ne vienne se mettre entre eux, ils vivaient déjà ensemble. Et il avait suffi qu'elle passe un coup de fil de l'hôpital pour qu'Aleks traverse l'océan pour venir à son chevet. Il était là pour elle et pour ça, il avait brisé sa relation avec Lou. Misha n'arrivait pas à croire que durant tout ce temps, son meilleur ami ne lui avait rien dit. La laissant se demander perpétuellement qu'est-ce qu'elle avait bien pu faire pour mériter l'ignorance de leur colocataire. La réponse était là, c'était celle-ci. Elle avait débarqué au bout de six mois d'absence et s'était approprié Alekseï. Et pour ça, elle l'avait inconsciemment séparé de la belle brune. Elle aurait dû se douter, connaissant son meilleur ami qu'il n'aurait jamais pu vivre avec une nana aussi jolie sans coucher avec elle. Et si elle n'avait pas parlé de cette histoire, c'était parce qu'elle pensait vraiment que ça mettrait son ami dans une mauvaise situation. Et il avait déjà bien à penser avec le ver de terre qui grandissait dans son ventre.

Misha reposa son téléphone sur la commode  en se mordillant l'intérieur de la joue, pensive. Elle ne pouvait s'empêcher de se sentir coupable du choix qu'elle avait obligé Aleks à faire. Elle savait que pour lui, Elle passait avant tout et c'était une chose qui était également réciproque pour sa part. Mais cette fois-ci, pour être présent pour elle, il avait dû abandonner une personne. Cette fois-ci, pour son bonheur, il avait fait de la peine à une autre. Et ça, Misha, ça la dérangeait. Elle éteignit la télévision et sortit du lit. Elle avait besoin de faire quelques, dire quelques chose, sinon, elle n'en dormirait sûrement pas la nuit. Elle sorti de la chambre qu'elle partageait avec le brun et entra dans celle de la brune, sans prendre le temps de frapper. C'était malpoli mais ce qu'elle avait à dire était pressant tant et tellement qu'elle parlait déjà avant que la porte ne s'ouvre complètement. "Je sais tout, je sais et je suis...", c'était peu dire mais c'était un début. Elle voulait la regarder dans les yeux quand elle lui dira qu'elle était désolée, elle voulait que Lou sache qu'elle n'avait rien demandé de tout ça et qu'elle était sincèrement navrée. "Je peux entrer?", il était peut être un peu tard pour ça, dans la mesure qu'elle était pratiquement à l'intérieur de la chambre. Mais mieux valait tard que jamais.
   
roller coaster
   

Tenue
@Lou S. Hemingway





Would you have it any other way?You couldn't have it any other way.‘Cause she’s a cruel mistress, And a bargain must be made. But oh, my love, don’t forget me..When I let the water take me.⠇Flo&themachine-What the water gave me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Morphine + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1876
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-04-17, 17:46


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Lou avait emménagé chez Aleks en octobre dernier. Les trois premiers mois avaient été plutôt cool. Pas prise de tête, avec un sexfriend sous la main, que demander de plus ? En plus, il n’était pas chiant sur les courses ou le ménage, ou même ses horaires. Ils se faisaient souvent une petite bière le soir, ou alors une soirée torride. Mais cette coloc cool n’avait été que de courte durée. Depuis janvier, ils hébergeaient Misha. Son ex. Lou aurait été sans cœur de refuser : Misha était mal en point, elle avait été apparemment agressée et était amnésique. Elle ne pouvait pas dire à Aleks de la laisser se débrouiller. Ça ne se faisait pas et elle ne savait que trop bien ce que c’était de ne souvenir d’absolument rien. Elle vivait la même chose tous les jours. Lou n’avait aucun souvenir de sa vie avant il y a deux ans. Même pas de son frère. C’était très perturbant et encore aujourd’hui elle avait parfois du mal.

Depuis que Misha squattait l’appart, Lou restait de moins en moins de temps là. Très souvent, elle trouvait la moindre occasion pour aller boire une bière ou un cosmo. Elle profitait de son insomnie chronique pour rentrer à des heures tardives et ne pas croiser Misha. Son autre technique était de surbooker son agenda au salon de tatouage et fermer à des heures plus tardives. Du coup, pendant plus de trois mois, Lou avait réussi à ne croiser que quelques son ex russe. L’avantage, c’est qu’elle n’avait jamais autant vu son frère et ses amis. L’inconvénient était qu’elle était totalement déphasée dans ses heures de sommeil et à côté de la plaque une fois sur deux.

Sa rupture avec Misha avait été difficile à gérer pour elle. Elles étaient restées longtemps ensemble mais à la fin, elles s’engueulaient tout le temps. Malgré tout, ça ne rendait pas la séparation plus facile. Même si elle avait fini par s’en remettre, ça n’empêchait pas qu’elle était d’avis qu’être en couple apportait trop de problème et qu’elle était bien mieux célibataire. Beaucoup moins de complications. Malgré tout, ce n’était pas facile de revoir son ex H24. De partager son appart. Sa salle de bain. Son frigo. Son coloc. Elle avait impression d’être envahie de Misha partout où elle mettait les pieds dès qu’elle passait le pas de la porte.

La cerise sur le gâteau était pourtant à venir. Celle-là, Lou ne l’avait pas vu venir. Oh non… Au moins, Alekseï avait eu la décence de lui annoncer lui-même plutôt qu’elle l’apprenne par le blog de The Lying Game. Ça n’en avait pas moins été un coup de massue sur le crâne. Misha était enceinte. D’Alekseï. Sérieusement… Son ex enceinte de son coloc et sexfriend… Forcément, Lou avait mal réagi. Elle était devenue livide et bouche bée. Au début, elle avait cru à une blague. Parce que, non, ce n’était pas possible… Mais apparemment si. Aleks ne serait pas du genre à rigoler sur un sujet aussi sérieux. Surtout que lui, il connait le passé commun de Lou et Misha. Misha ne sait rien, pour elle, Lou n’est que la coloc d’Aleks qu’elle croise à de rares occasions. Elle ne pouvait pas comprendre pourquoi ça atteignait Lou une telle nouvelle et la jeune tatoueuse ne comptait pas lui expliquer pourquoi. Lou s’était contentée de s’enfermer dans sa chambre, ne voulant pas aborder plus longtemps le sujet. Elle n’allait pas être sa bouée de sauvetage.

Depuis, Lou évitait d’autant plus l’appartement. Elle n’arrivait pas à regarder Misha sans penser au bébé qui grandissait dans son ventre. Par exemple aujourd’hui, Lou ne s’était pas levée avant la fin de matinée, avec une légère gueule de bois. Après une douche, elle avait filé au salon de tatouage en embarquant un paquet de gâteaux couverts de sucre glace. Elle avait des rendez-vous toute la journée jusqu’en fin de soirée. Se plonger dans son travail lui permettait de ne pas trop penser au reste. S’il y a bien une chose pour concentrer la pile électrique qu’elle était, c’était bien sa passion. Mettez-lui un crayon, une bombe aérosol ou une aiguille, et elle pouvait être totalement concentrée pendant des heures. C’était tout de même fatiguant. Ça faisait du bien de se détendre dans l’après-midi avec quelques habitués qui la faisaient bien rire. Son dernier rendez-vous était une jolie femme métisse qui venait pour son premier tatouage. Lou l’avait mise en confiance, essayant de la détendre. Elle lui avait même proposé un petit massage des épaules, avec un air à moitié sérieux. Elle s’était aussi appliquée, prenant du temps à lui montrer son dessin, lui expliquer pourquoi elle avait modifié tel ou tel élément par rapport à sa demande d’origine. Elle avait fait quelques correctifs. Lou lui avait ensuite enlevé son tee-shirt pour pouvoir la tatouer, puisque la demoiselle voulait un tatouage sur le côté, près de sa poitrine.

En fin de journée, ce n’était pas très évident de rester aussi concentrée qu’avant alors qu’elle avait la poitrine de la jolie femme sous les yeux. Ce n’était peut-être pas très professionnel mais elle ne pouvait pas s’en empêcher et ça ne semblait pas déranger sa belle cliente. Le tatouage fini et les derniers conseils donnés, Lou lui proposa un verre. Elle était sa dernière cliente et elle avait juste à fermer boutique. C’est comme ça qu’elle avait fini au bar avec une bière devant elle et un cosmopolitan pour sa charmante compagne de la soirée.

Une chose en amenant à une autre, Lou s’était faite plus direct, goûtant ses lèvres sans pudeur. Quoi ? il faut savoir ce qu’on veut parfois dans la vie ! Et la belle en face d’elle était loin de s’en plaindre, croyez la. Elle était même comme un poisson dans l’eau, signe que Lou ne s’était pas trompée et qu’elle ne devait pas être la première femme qu’elle embrassait. La jeune tatoueuse, peu connue pour sa patience, l’avait attirée jusque chez elle, repoussant du pied la porte de sa chambre. En un rien de temps, leurs vêtements jonchèrent le sol, et Lou entreprenait de partir à la découverte du corps magnifique de la jeune femme, allongée sur elle. Ses mains se faisaient aventureuses alors qu’elle mordillait son cou et descendait ses baisers contre sa poitrine encore couverte.

C’est à ce moment-là que la porte s’ouvrit, sur Misha qui affirmait tout savoir. Elle demandait si elle pouvait rentrer alors qu’elle était déjà dans la chambre. Lou s’était légèrement redressée, tournant la tête vers elle, les sourcils légèrement froncés. Elle ne savait pas frapper à une porte avant d’entrer ? ça la mettait en colère d’être surprise ainsi avec une autre femme. Par son ex qui plus est. Misha finit par dire qu’elle repasserait et ressortir de la chambre de Lou.

Sauf qu’il était trop tard. Sa potentielle amante s’était déjà relevée pour récupérer ses vêtements et Lou avait l’esprit occupé. Ça faisait chier ! Elle ne retint pas la jolie métisse mais lui donna son numéro de téléphone, pour qu’elle lui donne une chance de se rattraper. La belle partit, Lou était toujours énervée et débarqua à son tour dans la chambre de Misha, sans prendre la peine de s’annoncer. « C’est quoi ton problème ? Tu peux pas frapper avant d’entrer dans ma chambre ? » Elle soupira et remit en place une bretelle de son soutien-gorge qui s’était fait la malle. « ‘Je sais tout, je sais tout’ tu sais rien du tout Misha ! Alors qu’est-ce qui te prend de débouler comme ça chez MOI ? » Parce que Lou ne se sentait peut-être plus vraiment chez elle dans cet appartement, mais il y avait un endroit qui restait le sien, c’était sa chambre.

   
roller coaster
   

Tenue




SUMMER IS COMING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane
avatar

« Menteur Confirmé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : Endless love + class whore
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 5 mois...
ϟ MESSAGE : 536
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-04-18, 21:31


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Ce n’était très certainement pas ce à quoi elle s’attendait en ouvrant cette porte. En vérité, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle s’attendait à voir en ouvrant la porte ainsi sans s’annoncer. Qu’est-ce qui lui avait pris d’entrer sans frapper aussi ? Ah oui, il lui avait pris qu’elle n’arrivait plus à la fermer plus longtemps sur ce qu’elle venait de découvrir. Que la culpabilité lui rongeait tellement la conscience et l’âme qu’elle avait voulu s’excuser et s’expliquer après de Lou sans plus attendre. Misha venait d’enfin comprendre l’énigme qu’était Lou après presque trois long mois à attendre qu’un miracle vienne l’éclairer. Elle comprenait enfin pourquoi est-ce qu’elle passait son temps à l’éviter et pourquoi est-ce qu’elle ne voulait rien savoir d’elle. A vrai dire, elle ne pouvait pas réellement lui en vouloir d’avoir eu un comportement pareil, pas après ce qu’elle venait de découvrir. Misha aurait eu une réaction beaucoup plus antipathique à sa place, c’était indéniable. Pleine de bonne intention, elle avait ouvert la porte à la volée et ce fut à son tour d’être bouche bée. Lou n’était pas seule dans cette chambre. Et la meilleure chose à faire dans une situation pareille, c’était encore de s’excuser et foutre le camp. Mais Misha s’était figée, ses jambes semblaient clouées au sol. La première chose qu’elle vit fut le merveilleux petit cul de Lou moulée d’une petite culotte en dentelle qui laissait très mais alors très peu de place à l’imagination. Mais aussi beau soit le cul de Lou, ce n’était pas l’objet de sa stupéfaction. Les lèvres de la jolie jeune femme se perdaient sur le buste encore recouvert d’une femme. Une femme. Une putain de femme ! Jusque-là, il ne lui était jamais venue à l’esprit que Lou puisse être plutôt de ce bord-là. Mais le plus étrange, c’était qu’elle avait beau essayé, il lui était incapable de discerner le visage de la fille en dessous de Lou. Sa vue n’était pourtant pas si mauvaise et elle n’avait pas assez picolé pour être sujette d’hallucinations. Misha avait été incapable de retenir les mots qui quittaient déjà ses lèvres. Elle avait demandé à Lou si elle pouvait rentrer et la jeune femme s’était soudainement redressée, les sourcils froncés. Elle semblait surprise de la voir là et en réalité, pour le coup, elle pouvait la comprendre. Elle n’avait absolument rien à foutre ici. Sa vision semblait soudain plus claire et les cheveux blond qu’il lui semblait avoir aperçu quelques secondes fut soudain remplacé par de longues boucles brune. « Je..je..repasserais. », et il lui sembla enfin retrouver la mobilité de ses jambes alors qu’elle tournait enfin les talons, refermant bien la porte derrière.

C’est presque si elle n’avait pas couru jusque la chambre qu’elle partageait avec son meilleur ami, refermant également la porte derrière elle. « Putain.. ? », son cœur avait entamé une course agité dans sa poitrine et ses jambes ne voulaient plus vouloir s’arrêter non plus. La belle blonde ne s’était même pas aperçut qu’elle s’était mis à faire les cents pas, son esprit était à mille lieux d’ici. Sous ses yeux dansaient de nouveau les corps à moitié dénudé de ces deux femmes. « Et Alekseï alors ? », se pourrait-il qu’elle ait fait fausse route, qu’elle ait faux sur toute la ligne ?  Elle était tellement sûre d’elle pourtant et cet article de cette commère ? « Elle aurait menti ? », mais pourtant, on lui avait dit qu’elle ne mentait jamais. C’était à n’y plus rien comprendre et elle sentait déjà la migraine poindre. Peut-être que Lou était comme elle ? Peut-être qu’elle aimait autant les femmes que les hommes. Après, c’était possible, c’était son cas après tout ! Mais s’il y avait bien une chose qu’elle n’expliquait pas c’était les cheveux blonds qu’elle avait cru apercevoir, cette peau si blanche… Rien à voir en soit avec la femme qui occupait réellement le lit de la colocataire de son meilleur ami. Elle commençait à avoir le tournis, le vertige. Et pourquoi est-ce que ça dérangeait autant ? Pourquoi est-ce que son cœur s’était contracté de la sorte face à cette vision ? Tant de question et si peu de réponses.

Misha manqua de trébuché quand la porte de sa chambre s’ouvrit cette fois, l’arrêtant dans sa course. Elle avait levé les yeux vers la belle brune qui venait de débouler dans sa chambre et qui n’avait nullement prit le temps de s’habiller. Lou lui demandait quel était son problème et si elle pouvait ou non frapper à la porte avant d’entrer dans sa chambre. Elle avait l’air hors d’elle et c’était vraiment peu dire. « J’aurais pas dû, désolé… », Commença-t-elle à dire mais elle ferma bien vite sa gueule quand Lou reprit la parole. Elle répéta deux fois ce qu’elle avait dit en entrant dans sa chambre et fini par conclure qu’elle ne savait rien du tout, bien au contraire. Elle lui demanda ensuite ce qu’il lui prenait alors pour débouler de cette manière chez ELLE. Chez elle ? Misha pensa tout de suite à sa venue ici, presque trois moi de cela. Alors c’était donc vrai ? Elle avait débarqué ici, chez elle et Alekseï, chez eux. « Je suis désolé, d’accord ? J’aurais pas dû rentrer dans ta putain de chambre. Il est clair que t’as à faire ailleurs, qu’est-ce que tu fous là ? », Misha n’appréciait pas vraiment qu’on lui gueule dessus mais savoir qu’elle était celle qui était en tort et celle qui devait des excuses l’obligea à redescendre un peu. Le regard de Misha ne pouvait déloger du corps de la belle brune. Elle n’avait pas des seins énormes mais elle les trouvait parfaits. Elle avait un ventre si plat, une peau de porcelaine. Elle était délicieuse, c’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait pas regarder ailleurs. Voilà qu’elle matait l’ex petite amie de son meilleur ami. Elle était une amie en carton. Rien à faire, ses yeux faisaient le trajet entre les yeux de Lou et son corps magnifique. Ses yeux, eux, c’étaient des guns. « Je savais pas, d’accord ? Je savais pas qu’il m’emmènerait ici, chez vous. Qu’il resterait avec moi alors qu’il aurait dû être avec toi… », elle avait besoin de lui dire. Elle était presque jalouse et elle savait que ce n’était pas pour les bonnes raisons. Elle n’avait jamais aimé partagé Alekseï mais savoir que Lou lui appartenait… c’était bizarre. « J’aurais pas dû m’immiscer entre vous mais je l’ai pas fait exprès.. »,Elle la voulait pour elle… elle seule. Perdue, elle était vraiment perdue pour le coup.


   
roller coaster
   

Tenue





Would you have it any other way?You couldn't have it any other way.‘Cause she’s a cruel mistress, And a bargain must be made. But oh, my love, don’t forget me..When I let the water take me.⠇Flo&themachine-What the water gave me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Morphine + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1876
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-04-19, 16:08


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Lou ne pensait pas se retrouver dans une telle situation. En un an, Misha avait quand même pas mal chamboulé sa vie. Elles s’étaient rapprochées, éloignées quand Misha avait couché avec Yago, avant de se retrouver et former un couple. Pourtant, leur idylle n’avait pas duré et à la fin de l’été, elles se disputaient trop souvent pour rester sainement ensemble. Misha avait disparu de sa vie avant d’y refaire surface du jour au lendemain, vivant dans la chambre d’à côté. Amnésique qui plus est. Cette situation mettait mal à l’aise Lou. Déjà parce que ça lui rappelait ses déboires à la sortie de son coma, des souvenirs dont elle se passerait bien. Ensuite, parce que ce n’était pas toujours évident de vivre sous le même toit que son ex. Lou n’avait pas spécialement envie de croiser son ex matin, midi et soir. Surtout que Misha ne travaillait pas et Alekseï la couvait, alors elle était à l’appartement en permanence. Elle n’était pas prête à ça, à vivre ça. Alors son premier réflexe avait été de fuir et elle avait évité le plus possible d’être présente chez elle. Le travail, les amis, son frère, les sorties, tout était une bonne excuse pour passer le moins de temps possible à l’intérieur et d’éviter de croiser sa nouvelle colocataire. Bien sûr, Misha avait remarqué que Lou n’était pas comme un poisson dans l’eau depuis qu’elle était là mais elle ne pouvait pas comprendre pourquoi. Comment pourrait-elle, elle avait tout oublié. Parfois ça faisait mal de se dire qu’elle avait oublié qu’elle l’avait aimée, qu’elles avaient passé de bons moments ensemble. Leur histoire n’était peut-être pas parfaite, mais elle ne méritait pas d’être oubliée.

L’annonce de la grossesse de Misha avait été la goutte d’eau. Il y avait beaucoup de choses qu’elle pouvait supporter, mais là, c’était trop. Elle devait vivre avec son ex enceinte de son colocataire. Elle avait l’impression de se retrouver dans un vieux sitcom pour ado. C’était une grosse blague cette histoire et Lou n’avait pas très bien réagi à cette annonce. Au moins, Aleks avait pris les devants et lui avait dit avant qu’elle ne l’apprenne par le blog de The Lying Game. Pour l’instant, la seule solution qu’avait trouvé Lou, c’était de se changer les idées. Et prendre une bière ou un cosmopolitan avec sa charmante cliente. La jeune tatoueuse l’avait attirée jusqu’à chez elle, pour passer à autre chose de plus sérieux. Elle avait envie de passer la nuit avec elle et il n’avait pas fallu beaucoup de temps pour que leurs vêtements quittent leurs corps. Lou parcourait le corps de la jolie métisse avec ses mains, alors que ses lèvres se posaient contre sa poitrine.

Tout cela avait bien démarré jusqu’à ce que Misha rentre sans prévenir dans sa chambre, tenant des propos que Lou ne comprenait pas vraiment. Mais de quoi elle parlait ? Et puis de toute façon, qu’est-ce qu’elle foutait là ? En plus, elle restait plantée là, sans rien dire comme une idiote. Elle finirait par partir, en disant qu’elle repasserait. Au moins, maintenant Lou et son amante étaient tranquilles. Sauf que ça avait refroidi cette dernière qui se rhabillait déjà. Lou soupira et ne la retint pas. Elle lui donna quand même son numéro, pour qu’elle lui laisse une chance de se rattraper.

Furieuse après cet épisode, Lou débarqua à son tour dans la chambre de Misha. Enfin, la chambre d’Alekseï. C’était déjà beaucoup de devoir cohabiter avec son ex, de la voir tous les jours, de digérer la nouvelle de sa grossesse, alors elle n’avait pas en plus à supporter les intrusions de Misha dans sa chambre. C’était le seul endroit où elle avait un peu d’intimité, où elle avait l’impression qu’elle pouvait se retrouver en sécurité et oublier tout le reste. Mais non, la Russe avait même dépassé cette barrière-là. Alors oui, elle était furieuse. Elle s’était mise à crier, ce qui n’était pas forcément son genre. Misha s’excusa d’être rentrée dans sa chambre comme ça mais ça n’arrêta pas Lou. Elle lui rappela qu’elle ne savait rien du tout et qu’elle n’avait pas à rentrer chez elle. La présence de Misha avait envahi les lieux : la cuisine, le salon, la salle de bain, la chambre d’Aleks. Il n’y avait que la chambre de Lou qui était restée chasse gardée jusqu’ici et Lou vivait ça comme une intrusion. Misha s’excusa à nouveau, mais elle était énervée à son tour et lui demanda ce qu’elle fichait dans sa chambre. La femme enfant croisa les bras, mi-furieuse mi-boudeuse. « Elle s’est barrée… Grâce à toi ». Et il n’y avait rien de plus frustrant que d’être interrompue de la sorte.

Misha avait du mal à garder ses yeux dans sa poche, son regard glissant sur le corps de Lou. Cette dernière l’avait bien remarqué et elle se dit qu’elle aurait peut-être dû enfiler quelque chose avant de venir comme une furie dans sa chambre. Mais elle était trop énervée pour prendre cette peine. Elle était toujours furieuse et ses yeux lançaient des éclairs, pire que des guns mais bien vite elle fronça les sourcils. Comment ça Aleks aurait dû être avec elle ? « Tu t’attendais à quoi Misha ? Qu’il te laisse comme une merde à l’hôtel ? » Bien sûr que non, elle était sa meilleure amie et même si c’était difficile pour Lou, jamais elle aurait interdit à Aleks de la ramener à l’appartement. Misha ajouta qu’elle n’aurait pas dû s’immiscer entre eux. Entre eux ? Mais de quoi elle parlait encore ? « Mais de quoi tu parles Misha ? J’m’en fous que tu squattes le lit d’Aleks, il fait bien ce qu’il veut de sa queue ». Bon, ce n’était pas tout à fait vrai puisque ça la faisait quand même chier qu’il ait mis en cloque Misha mais ils n’ont jamais été exclusifs, juste sexfriend alors il devait coucher avec plein d’autres filles, tout comme Lou ne se privait pas non plus si elle en avait envie. Misha ne s’était pas vraiment immiscer entre Aleks et elle, étant donné qu’elle était la meilleure amie d’Aleks et qu’ils se connaissaient déjà avant. Certes, il consacrait beaucoup plus de temps à Misha mais ce n’était pas vraiment ça qui la dérangeait.


   
roller coaster
   

Tenue




SUMMER IS COMING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane
avatar

« Menteur Confirmé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : Endless love + class whore
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 5 mois...
ϟ MESSAGE : 536
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-04-21, 23:06


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Apprendre que la jolie jeune femme à la peau dorée qu’elle avait surprise pratiquement nue dans le lit de la belle brune avait fini par mettre les voiles, lui procurait un étrange sentiment de soulagement. Misha n’aurait su expliquer pourquoi exactement mais elle ne pouvait pas non plus expliquer pourquoi est-ce qu’imaginer la belle Lou dans les bras d’un ou d’une autre la dérangeait au départ. Peut-être parce qu’elle s’imaginait que son meilleur ami n’apprécierait pas, peut-être parce qu’elle était une bonne amie finalement qui couvrait les arrières de son ami ? C’était bien ce qu’elle se plaisait à croire mais en réalité, elle savait, elle sentait que ça n’avait rien à voir, qu’elle était totalement à côté de la plaque. Son regard était distrait par les courbes de la jolie femme qui se tenait devant elle. En réalité, elle était même incapable de regarder ailleurs. C’était toujours pareil quand elle était en compagnie de cette femme. Cette impression de déjà-vu, de familiarité qui lui échappait totalement. Lou était hors d’elle, ça au moins elle en était certaine. Ses yeux tel des guns, la fusillait toujours. Et puis merde, au final, elle n’avait fait qu’entrer sans frapper ! Bon, ça et le fait qu’elle avait lui avait quasiment volé son mec et envahit son appartement. Même si au départ, Alekseï était son meilleur ami et qu’elle le connaissait depuis la nuit des temps. Elle était partie durant six long mois avant de revenir brusquement comme ça, du jour au lendemain. Alors, même si toute cette situation n'était pas réellement sa faute, Elle avait entrepris de présenter ses excuses à la belle brune. Elle lui disait qu'elle ne savait pas qu'Aleks l'emmènerait ici chez eux, qu'il laisserait tomber Lou pour elle. Au fond, c'était faux, elle savait qu'aux yeux de son meilleur ami elle passerait toujours en priorité, tout comme c'était le cas pour elle. Mais jamais de la vie, il lui serait venue à l'idée qu'il abandonnerait sa petite amie pour elle. La brune n'en avait que faire de ses excuses, elle lui rétorqua sèchement à quoi est-ce qu'elle s'attendait. Qu’Aleks la laisse à l'hôtel comme une pauvre merde. Bien sûre que non. "Non, mais il n'était pas obligé de te laisser tomber par ma faute...", elle ajouta même qu'elle aurait jamais dû s'immiscer entre eux, qu'elle ne l'avait pas fait exprès. Et c'était vrai! Comment aurait-elle pu le savoir si personne ne le lui disait?!

Lou lui demanda de quoi est-ce qu'elle parlait, Elle lui confia également qu'elle s'en fichait si elle dormait dans le lit de son meilleur ami, qu'Alekseï faisait bien ce qu'il voulait de sa queue. Misha ne comprenait rien à rien. "Alors tu n'es pas jalouse? Je ne comprends pas pourquoi est-ce que tu me déteste autant dans ce cas. Pourquoi est-ce que l'idée que je puisse porter son enfant t'as mis dans un état pareille...", bon, il y avait un monde de différence entre coucher avec l'ex de quelqu'un et attendre son enfant, elle le reconnaissait. Elle se rapprocha de la belle brune, attrapant la main de la jeune femme qu'elle sera tendrement dans la sienne. Elle lui sourit avec la même douceur. "Je ne compte pas le garder. Le bébé, je veux dire. Si tu l'aime, si tu veux être avec Aleks. Je ne t'en empêcherais pas... je.. je te le laisse.", c'était difficile pour elle de lui faire une telle proposition. Pour tellement de raisons différentes. Pour commencer, elle n'avait même pas demandé l'avis de son meilleur ami. Elle était tellement dépendante de lui et elle ne savait comment est-ce qu'elle parviendrait à prendre ses distances. Et l'idée même d'imaginer Lou dans les bras de quelqu'un la révulsait terriblement pour une raison qu'elle n'expliquait pas.



   
roller coaster
   

Tenue





Would you have it any other way?You couldn't have it any other way.‘Cause she’s a cruel mistress, And a bargain must be made. But oh, my love, don’t forget me..When I let the water take me.⠇Flo&themachine-What the water gave me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Morphine + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1876
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-04-24, 14:26


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Lou était énervée parce qu’elle était frustrée. Elle était énervée parce que, d’une façon ou d’une autre, Misha s’infiltrait dans tous les pans de sa vie. Son coloc, son appart, ses amis… Maintenant sa chambre. Elle détestait aussi l’idée que Misha la surprenne avec une autre femme. C’était son ex, ça restait… bizarre. Ça la mettait mal à l’aise et ne faisait que nourrir sa colère. Toutes ces raisons étaient de bonnes raisons d’être énervée mais elles étaient aussi de bonnes excuses pour cacher ce qui la perturbait le plus. Ce qui la perturbait plus, l’ébranlait, c’est qu’elle puisse porter l’enfant d’Alekseï. Elle savait qu’ils avaient toujours proches, ils avaient une relation fusionnelle, il était son meilleur ami, son confident et son amant. Lou n’avait jamais jalousé, quand elles étaient ensemble, sa relation avec Aleks parce qu’elle savait qu’elle était à part et qu’ils n’avaient rien d’un couple.

Que Misha débarque comme ça avait été la goutte d’eau qui faisait déborder le vase, l’élément qui lui faisait perdre son self-control. Alors après que la belle métisse ait quitté l’appartement, Lou était venue gueuler dans la chambre de la Russe. Elle se prenait pour qui pour débarquer chez elle en prétendant tout savoir. Lou ne savait même pas de quoi elle parlait, qu’est-ce qu’elle pouvait bien savoir ? Pourquoi elle l’évitait ? Pourquoi ça la dérangeait qu’elle soit enceinte ? Elle n’y comprenait rien et Misha n’y comprenait rien non plus. Sauf que c’était difficile d’avoir une discussion censée quand Lou était énervée et Misha trop occupée à la regarder. Lou aurait dû prendre la peine de se rhabiller mais elle était trop énervée pour y avoir pensé. Misha s’excusa d’être venue ici et de s’être immiscée entre eux. Lou lui rappela que Aleks n’allait quand même pas la laisser seule à l’hôtel ou ailleurs alors qu’elle sortait de l’hôpital. Misha était d’accord sur ce point mais elle ajoutait que ça ne voulait pas dire qu’il était obligée de la laisser tomber, et qu’elle n’avait pas fait exprès de s’immiscer entre eux. Là encore, Lou n’y comprenait rien !

D’ailleurs, elle finit par le lui dire. Lou se fichait de savoir avec qui Alekseï couchait. Il n’était que son colocataire et sexfriend, il n’y avait aucune exclusivité entre eux. Misha semblait encore plus perdue. Elle était étonnée qu’elle ne soit pas jalouse. Elle ne comprenait pas pourquoi Lou la détestait et pourquoi ça la dérangerait qu’elle puisse être enceinte d’Aleks. Pourquoi ça la dérangeait ? Elle était sérieuse ? Lou aurait bien aimé lui dire toutes ces raisons mais elle n’allait pas lui balancer ça comme ça. « Je te déteste pas Misha… » Que pouvait-elle dire d’autre ?

Sauf que même si elle avait voulu parler, Lou fut prise au dépourvu quand Misha lui saisit la main, se faisant plus douce et calme. Ça la troublait, qu’elle la touche, qu’elle soit aussi proche. Avec cet air gentil, ce petit sourire, c’était difficile de se concentrer. Pourtant, la jeune tatoueuse fronça des sourcils quand Misha lui avoua ne pas vouloir garder le bébé et que si elle aimait Aleks, elle lui laissait. Hein ? Mais de quoi elle parlait ? Elle croyait que Lou aimait Aleks ?! Cette dernière resta bouche bée, incapable de dire quoique ce soit pendant quelques secondes. Il faut dire que leur proximité n’aidait pas. « Tu fais ce que tu veux de ton bébé Misha. Aleks est mon coloc, pas mon ex… » parce que c’est toi mon ex… Mais ça, Lou ne pouvait pas lui dire. Elle finit par retirer sa main de la sienne, détournant le regard et reculant d’un pas. C’était mauvais une telle proximité, ça l’empêchait de réfléchir correctement.

   
roller coaster
   

Tenue




SUMMER IS COMING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane
avatar

« Menteur Confirmé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : Endless love + class whore
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 5 mois...
ϟ MESSAGE : 536
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-06-04, 16:44


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Perdue. La belle blonde avait bien du mal à démêler du vrai et du faux et la renversante tatoueuse ne l’aidait en rien. Comment pouvait-elle persévérer à suivre la direction que semblait prendre leur conversation quand elle se tenait aussi peu vêtue devant elle. Les courbes et ondulations de son corps appelaient au-delà d’être admirer, à être toucher, à être baiser... Ses jambes vertigineuses lui donnaient le tournis. Tout. De sa merveilleuse peau hâlée, son joli cul rebondi et ses petits seins fermes, à la naissance de son sexe qu’elle devinait sous cette dentelle si fine lui faisaient perdre pied. Le corps de cette femme était divin, lui semblait délicieux et étrangement familier. Misha avait l’impression d’avoir déjà laisser courir ses doigts, sa langue sur cette jolie femme. L’impression d’avoir titiller ses tétons qu’elle savait roses. L’impression d’avoir goûté et savouré son intimité qu’elle savait exquis. Comment pouvait-elle réellement savoir tout ça ? Le savait-elle réellement ou était simplement un fantasme. Tout le monde savait que l’être humain désirait toujours ce qu’il ne pouvait pas avoir et si Lou était véritablement la copine de son meilleur ami, elle ne devrait logiquement pas pouvoir l’avoir. C’était logique, n’est-ce pas ? De nouvelles questions se soulevaient plus les minutes passaient et à chaque réponse de Lou, les anciennes questions restaient toujours sans réponses. Misha voulait savoir, voulait comprendre. Parce qu’elle s’était réveillée dans un corps qu’elle ne connaissait pas, dans une vie dont elle ne savait rien. Elle était dans le noir complet et elle n’avait de cesse de suivre ce très faible fil lumineux qui la conduirait, elle espérait du moins vers ses souvenirs, sa mémoire. Et cette fois, le taureau, elle avait décidé de le prendre par les cornes et son courage, à deux mains. Elle cherchait à comprendre pourquoi est-ce qu’il avait ce malaise entre elles si Lou lui faisait comprendre qu’elle n’était pas jalouse. Lui avouait qu’elle ne comprenait pas pourquoi est-ce qu’elle la détestait à ce point si tel n’était pas le cas. Lui demandait pourquoi est-ce qu’apprendre qu’elle portait l’enfant d’Alekseï l’avait mis dans tous ses états. Et quand Lou ouvrit la bouche pour répondre, c’est à aucune de ses questions qu’elle choisit de répondre. Se contentant de lui dire qu’elle ne la détestait pas… Bordel…

Et de Lou, elle s’était rapproché, prenant sa délicate main dans la sienne et essayer de lui sourire avec douceur. Misha sentait le besoin de mettre Lou en confiance, de l’apaiser. Bien qu’elle soit terriblement irritée du manque de coopération de la brune, elle savait qu’elle n’avait pas les moyens de la forcer à lui dire ce qu’elle désirait entendre. Lou semblait tout aussi déstabilisée qu’elle. Ce simple contact diffusait des ondes électriques dans son corps. Elle se demandait comment ce serait de toucher l’étendu de cette peau dorée si ouvertement dévoilée sous ses yeux. A la place, elle lui fit une proposition qu’elle n’était même pas certaine de pouvoir tenir mais face au trouble de la jolie jeune femme, elle ne pouvait réprimer ce désir de l’apaiser, la préserver. Elle lui avouait qu’elle ne voulait pas garder ce bébé, une chose qu’elle n’avait même pas encore dit à son meilleur ami. Elle lui disait qu’elle les laisserait tranquille elle et Alekseï si seulement c’était ce qu’elle désirait. Et encore une fois la réponse de Lou venait tout remettre en question, engendraient de nouvelles questions. La surprise se lisait sur son visage alors qu’elle essayait d’imprimer ce que Lou venait à peine de lui avouer. Lou n’était pas l’ex d’Aleks. Lou n’était pas l’ex de son meilleur ami. Ce qui voulait dire qu’elle avait faux sur toute la ligne, qu’elle se faisait des films depuis le début. Elle n’avait pas tenté de rattraper la belle quand elle reprit sa main de la sienne et mit de nouveau de la distance entre leurs deux corps. « Comment ça ? », plus rien n’avait de sens et même si elle avait envie de croire que Lou essayait de mentir pour lui embrouiller l’esprit, elle voyait bien que ce n’était pas le cas. Non… si ce n’était pas ça alors pourquoi ? Misha était au-delà d’être perdue, bien agacée. La belle blonde réduit l’espace qui la séparait de Lou une nouvelle fois, coinçant la belle brune entre son corps et le mur qui se trouvait derrière. Ses deux mains à plat contre la surface plane de chaque côté de son visage. Oui, elle en avait marre de jouer au chat et à la sourie. « Alors quoi ? C’est quoi ton putain de problème, Lou ? », leurs visages n’étaient qu’à quelques centimètres à peine… « Dis-moi pourquoi est-ce que tu m’évites, pourquoi est-ce que tu fuis mon regard. Tu ne me déteste pas, tu n’es pas l’ex-petite-amie de Aleks, alors qui tu es, bordel ? », ça la rendait dingue de ne pas savoir… Elle colla son front contre le sien alors que son visage se déridait, laissant entrevoir sa vulnérabilité. « Dis-moi qui tu es… », ces mots, elle les avait chuchotés.



   
roller coaster
   

Tenue





Would you have it any other way?You couldn't have it any other way.‘Cause she’s a cruel mistress, And a bargain must be made. But oh, my love, don’t forget me..When I let the water take me.⠇Flo&themachine-What the water gave me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Morphine + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1876
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-06-06, 16:41


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Il y a des jours, Lou se demandait comment elle avait fait pour se retrouver dans une telle situation. Sérieusement ? Comment avait-elle fait pour se retrouver en colocation forcée avec son ex amnésique ? Elle n’avait rien demandé et c’était comme si on lui remuait le couteau dans la plaie jour après jour. Ça lui rappelait à la fois leur rupture et à la fois son amnésie suite à son accident. Cette façon dont elle était perdue dans sa propre vie, qu’elle avait l’impression de ne pas contrôler sa vie et de ne pas savoir quelle était sa place. Ça n’avait rien d’agréable ou d’amusant. Lou ne savait pas comment gérer cette situation. Cette colocation devait être sans prise de tête et cool, pas ce champ de mines. Elle avait cherché à échapper à cette situation, en fuyant l’appartement autant qu’elle pouvait.

Mais même en agissant ainsi, ça ne suffisait pas. Quoiqu’il advienne, Misha croisait son chemin. Et toujours au mauvais moment… Pas étonnant que Lou se soit mise en colère. Elle était frustrée par toute cette situation, et d’autant plus frustrée que le programme du reste de sa nuit aurait dû être de la passer avec une jolie femme rencontrée à son salon de tatouage. Pas de la voir se carapater parce que Misha a débarqué dans sa chambre pour étaler ses états d’âme. Oui, Lou était furieuse et elle le faisait savoir à la jolie blonde. Elle n’avait même pas pris la peine de se rhabiller d’ailleurs pour débarquer.

Les réflexions et questions de Misha ne faisaient aucun sens pour Lou. Elle n’arrivait pas à savoir où elle voulait en venir, ni ce qu’elle voulait dire. Elle avait beaucoup de questions mais Lou n’avait pas forcément envie d’y répondre non plus. À quoi bon ? À quoi bon remuer tout ça ? Sauf que Misha semblait tirer des conclusions à côté de la plaque. Pour Lou, tout ça n’était que du charabia. Une chose était sûre, elle ne la détestait pas. Ce n’était pas parce que c’était son ex qu’elle la détestait. Pour le reste, Lou n’en dit pas plus et cela sembla frustrer encore plus Misha.

Lou avait du mal avec cette proximité qu’instaurait la Russe. La situation était trop… ambiguë. Elles se retrouvaient seules toutes les deux en petite tenue dans une chambre. Si Misha n’avait pas perdu la mémoire, elle aussi se rendrait compte de l’ambiguïté de la situation. Mais cette proximité ne semblait pas la déranger, elle saisissait même la main. C’était le premier contact physique, ou presque, depuis des mois. Ça ne faisait que perturber plus encore Lou. Comment pouvait-elle essayer de réfléchir rationnellement dans une telle situation ? Lou avait l’impression que Misha ne savait plus ce qu’elle disait. Elle parlait de Lou, d’Aleks, du bébé et de la façon dont elle s’était mise entre eux. Misha était même prête à avorter pour lui laisser Aleks. C’était au tour de Lou d’être totalement perdue. Mais de quoi elle parlait ? Déjà, ce n’était pas à Lou d’imposer à Misha de garder ou non ce bébé, elle n’avait pas son mot à dire, elle n’en était pas la mère. Mais lui laisser Aleks ?!

Lou lui remit les points sur le i, au moins pour ce qui était de sa relation avec Alekseï. Lou n’était jamais sortie avec lui, Misha n’avait pas provoqué leur rupture. Misha avait l’air surprise de cette révélation. Ça semblait être la seule explication logique que la Russe avait trouvée. Lou n’en dit pas plus, elle n’avait pas besoin d’en savoir plus. Elle avait oublié que Misha avait son petit caractère et qu’elle n’était pas femme à qui on dit non, même aménsique.

En un rien de temps, la distance que Lou avait remise entre elles disparut. Elle se retrouvait dos au mur, les mains de Misha de part et d’autre de son visage, la gardant prisonnière. Misha était énervée et elle voulait des réponses, elle voulait savoir quel était le problème de Lou. Cette dernière garda le silence, retenant sa respiration. Cette proximité la mettait mal à l’aise, avoir le visage de Misha qu’à quelques centimètres du sien la perturbait. Misha voulait savoir qui elle était puisqu’elle n’était pas l’ex d’Alekseï. Misha s’approcha encore et Lou retint son souffle. Elle avait toujours détesté voir Misha souffrir, si vulnérable. Ça ne lui ressemblait pas de perdre le contrôle comme ça et ça ne faisait que souligner à quel point elle était perdue. Lou dut faire un effort surhumain pour garder son self-control. Si elle s’écoutait, ses lèvres auraient déjà capturé celles de la jolie blonde et ses mains seraient parties à la redécouverte de son corps offert. Mais ce n’était pas une bonne idée, loin de là. La jeune tatoueuse ferma les yeux et lâcha un soupir. « Je suis ton ex Misha… Alors je pense que ce serait mieux si tu t’éloignais, s’il te plait… »

   
roller coaster
   

Tenue




SUMMER IS COMING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane
avatar

« Menteur Confirmé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : Endless love + class whore
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 5 mois...
ϟ MESSAGE : 536
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-06-06, 22:32


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Depuis la toute première fois où ses yeux s’étaient posé sur Lou, en plus d’être tombée sous le charme de la belle brune, elle avait senti qu’elle ne savait pas tout. Il y avait quelque chose chez cette femme qui l’intriguait. Et à chaque fois qu’elle l’entendait fermer la porte de sa chambre tard dans la nuit, à chaque fois qu’elle brillait par son absence, la jeune amnésique ne pouvait pas s’empêcher de croire qu’elle l’évitait. Elle s’était raisonné, s’était convaincu pendant des mois après son arrivée que tout ceci n’était que le simple fruit de son imagination. Que c’était la quête vers le chemin de sa mémoire, de ses souvenirs et de sa personnalité qui lui jouait des tours. La belle blonde avait même réussi à croire qu’elle virait paranoïaque. Qu’elle s’imaginait des choses qui n’avait pas lieu d’être et ce, même si chacune de ses rencontres avec la belle soulevaient de nouvelles questions, de nouveaux scénarios. La goutte d’eau qui avait sans nul doute fait débordé le vase fut le jour où Lou avait appris qu’elle était tombée enceinte de son meilleur ami. Ce jour-là, elle avait compris qu’elle était dans le vrai depuis le début, qu’elle avait raison d’être autant intriguée par la belle brune. Le tout était de savoir pourquoi. Alors, elle avait réfléchi, analysé la situation sous tous les angles possible et imaginable et en était venue à la conclusion que si Lou agissait de la sorte, ça ne pouvait être que pour une raison. Que Lou était en vérité, l’ex petit amie de son meilleur ami. Le fait était qu’elle n’avait jamais été autant dans le faux. Lou venait de lui avouer qu’Alekseï n’était que son colocataire et qu’elle n’était jamais sortie avec lui. Plus rien n’avait d’un coup de sens aux yeux de la jolie russe. Alors pourquoi ? Misha en avait marre de jouer à ce petit jeu, marre de tourner autour du pot. Elle avait soudain réduit définitivement l’espace qui la séparait encore de Lou et s’assura à la fois qu’elle ne puisse pas se dérober cette fois-ci. Ses deux mains de chaque côté de son visage, son corps entier faisant obstacle à une énième tentative de fuite probable de la jeune femme. Non, cette fois, Lou ne s’en sortirait pas par une sempiternelle pirouette dont elle seule semblait avoir le secret. Sa vulgarité alors n’était qu’à la hauteur de son agacement, de sa frustration. Elle lui demanda clairement ce qu’était son problème, la raison pour laquelle elle l’évitait si elle disait qu’elle ne la détestait pas et qu’elle n’était pas l’ex d’Alekseï. Elle finissait clairement par lui demander qui elle était alors. Et cette fois, elle s’était assurée de faire comprendre à Lou qu’elle ne pouvait plus reculer, qu’elle avait le dos au mur. Littéralement.

L’ambiance était électrique, la tension palpable. Et ce corps divin qui caressait son corps sans la toucher, ses lèvres qui n’appelaient qu’à être goûter. Cette situation la perdait et elle, elle se perdait dans son désir pour cette femme. Misha regarda Lou fermer ses magnifiques yeux verts, entrouvrit la bouche quand elle senti son long soupire caresser ses lèvres. Misha avait l’impression de sentir le goût de ses lèvres sur le bout de sa langue. Il n’y avait rien de mieux pour la mettre en appétit. Elle avait envie de caresser ce si beau visage, envie de presser son corps tout contre le sien. Cette femme dégageait quelque chose qui lui semblait si familier. Cette femme lui donnait l’impression de courir derrière une chose qui lui appartenait ou lui avait appartenu. Et Lou finit par ouvrir la bouche et elle comprit enfin pourquoi. Parce que Lou avait été sienne. Elle n’était pas l’ex d’Alekseï, elle ne la détestait pas. Lou avait les yeux fermé mais elle n’avait pas besoin de plonger son regard dans le sien pour savoir à quel point est-ce qu’elle était dévastée. Lou était son ex petite amie à elle et elle… Elle l’avait oublié. Misha ne savait pas réellement ce qui l’avait lié à cette magnifique jeune femme mais en entendant la supplique de Lou… En l’entendant lui dire qu’il serait préférable qu’elle s’éloigne, elle comprit que ça n’avait pas été fort. Qu’elles étaient deux personnes qui s’étaient donné à l’autre, deux personnes qui avaient aussi reçu de l’autre. Elle voulait s’éloigner, elle voulait respecter sa volonté mais son corps ne respectait que sa propre volonté, n’obéissait qu’à son propre désir. Lou était là, devant elle, les yeux fermés, la bouche entrouverte. Offerte. « J’y arrive pas… », et c’était vrai. Elle n’était que spectatrice, n’était que la marionnette. Sa main avait quitté le mur pour atterrir avec délicatesse sur la joue de la belle brune et ses lèvres… C’est avec tendresse qu’elles fondirent sur les siennes. Une tendresse qui venait mourir contre la passion. Ces lèvres, ce goût… il n’y avait rien de plus exquis, rien de plus familier.


   
roller coaster
   

Tenue





Would you have it any other way?You couldn't have it any other way.‘Cause she’s a cruel mistress, And a bargain must be made. But oh, my love, don’t forget me..When I let the water take me.⠇Flo&themachine-What the water gave me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Morphine + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1876
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-06-08, 12:50


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Lou aurait dû savoir que débarquer dans la chambre de Misha telle une furie était une mauvaise idée. Il y avait bien une raison si elle évitait Misha depuis qu’elle vivait ici. La Russe était amnésique et n’avait pas la moindre idée de ce qui s’était passé entre elles, de tout ce qu’elles avaient vécu et c’était tenté le diable que de rester proche d’elle. Mais Lou était trop énervée et frustrée pour y réfléchir en ce moment. Elle faisait tout pour éviter le moindre problème et voilà que Misha débarquait dans sa chambre. Pour qui elle se permettait pour faire ça ? En plus de ça, la blonde avait essayé de faire de déductions vaseuses sur ce qui avait pu se passer entre Lou et Aleks, qui expliquerait la réaction de la jeune femme. Au début, la tatoueuse était complètement perdue et ne comprenait même pas de quoi elle parlait.

Au bout de quelques secondes, Lou avait compris ce qu’elle voulait dire. Misha croyait que Lou était sortie avec Alekseï et qu’ils avaient rompu à cause du retour de la Russe. Il n’y avait vraiment qu’elle pour croire un truc pareil ! Lou n’était pas du genre à se mettre en couple de façon sérieuse au point de s’installer avec la personne. D’ailleurs, sa dernière relation avec Misha était ce qui se rapprochait le plus d’une relation sérieuse avec qui elle aurait pu construire quelque chose. Mais Aleks… non c’était juste son colocataire et son plan cul. Aucune fille n’aurait été assez maso pour rester là alors que son copain partait chercher une amie et la ramener ici, dans l’intention de s’en occuper et accessoirement coucher avec. C’était déjà maso que Lou reste encore ici alors que Misha y vit aussi.

En tout cas, la Russe faisait totalement fausse route et Lou ne se gênait pas pour lui dire. Elle ne prenait pas la peine par contre de la corriger. À quoi bon ? La situation était déjà assez compliquée comme ça. Pas la peine d’en rajouter une couche. Elle lui précisait juste qu’elle ne la détestait pas. Sauf que Misha était tenace et elle s’énervait elle aussi. Elle voulait savoir, elle voulait comprendre ce qui se passait, pourquoi Lou agissait de cette façon si elle n’était pas liée à Alekseï. Elle avait essayé la manière douce, prenant la main de Lou, s’approchant d’elle avec un regard suppliant mais ça n’avait pas été suffisant et cette proximité mettait mal à l’aise la jeune tatoueuse.

Alors Misha s’était énervée, elle était devenue plus brusque, repoussant Lou contre le mur. Ses mains de chaque côté de son visage, elle s’énervait et lui demandait qui elle était, qui elle représentait pour elle. Lou tentait de se concentrer, d’oublier à quel point Misha était proche d’elle, son corps quasi nu contre le sien. C’était troublant et elle détestait ça. Elle ne pouvait pas perdre le contrôle, ça ne ferait qu’empirer la situation. Misha insistait et ne la lâchait pas. Son front contre le sien, son visage n’était qu’à quelques centimètres. Lou pouvait sentir son souffle chaud, son odeur. La jeune artiste finit par céder, en partie du moins, et lui avoua qu’elle était son ex. Pas celle d’Alekseï, celle de Misha. C’était avec Misha qu’elle était sortie, c’est Misha qu’elle avait aimé. Cela sembla décontenancer totalement la Russe. Elle ne devait pas s’attendre à une telle révélation et en même temps, cette explication était la plus logique.

Lou lui avait demandé de s’éloigner d’elle à présent et Misha devait comprendre pourquoi. C’était trop ambiguë comme situation pour deux ex. Elle restait les yeux fermés, attendant que Misha la libère mais ce n’était pas le cas. La blonde avoua qu’elle n’y arrivait pas avant de glisser sa main contre sa joue, pour la caresser. La seconde suivante, Lou sentit les lèvres de Misha capturer les siennes. Surprise, confuse, Lou ne savait pas comment réagir et si elle n’était pas en train de rêver. Mais qu’est-ce qu’elle faisait ? La jeune femme se surprit d’autant plus à répondre à ce baiser. En un rien de temps, Lou repoussait Misha pour mieux la plaquer contre le mur, échangeant les rôles et intensifiant le baiser. Il était plus avide, charnel alors que son corps se pressait contre le sien avec impatience. Reprenant son souffle, Lou reprit aussi ses esprits. Elle était en train de faire n’importe quoi. Elle recula de quelques pas, libérant Misha. « Ce n’est pas une bonne idée Misha, c’est exactement pour ça que je ne peux pas rester ici. »

   
roller coaster
   

Tenue




SUMMER IS COMING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane
avatar

« Menteur Confirmé »


Pretty girls are cursed.✌
ϟ CREDIT : Endless love + class whore
ϟ CÉLÉBRITÉ : Erin Heatherton
ϟ JOB : Sans emploi
ϟ HUMEUR : Enceinte de 5 mois...
ϟ MESSAGE : 536
@PSEUDO : Mehza.


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-06-08, 23:02


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Non, elle n’y arrivait pas. Sa volonté, réduite à néant, à un tas de poussière flottant autour de sa conscience. Elle voyait sa main quitter le mur et caresser avec douceur la joue de la belle brune. Sa peau était soie sous ses doigts. Misha se sentait bête de ne pas avoir compris plus tôt ce qui l’avait lié à cette magnifique jeune femme. Ce qui la liait toujours probablement car quand ses lèvres se posèrent sur les siennes pour l’embrasser comme elle avait déjà l’impression de l’avoir embrassé. Elle comprenait que leur histoire n’était pas un fantôme de leurs passé respectif. Que ce qu’il y avait eu entre elles, leurs corps, eux, ne l’avait pas oublié. Lou répondait à son baiser, leurs langues se cherchaient, se trouvaient, se caressaient et recommençait inlassablement. Le contrôle de la situation lui échappait à peine qu’elle se retrouvait contre ce même mur contre lequel elle avait piégé Lou quelques secondes plus tôt. Elle n’avait pas été douce, non, mais elle n’aurait pas apprécié autrement. Leurs corps semblaient s’épouser à la perfection, leurs peaux brulaient au contact de l’autre et son bas ventre n’était qu’étincelles. Elle en avait le souffle coupé, était totalement estomaquée par ces sensations que cette simple étreinte éveillait en elle. Pourtant, elle était bien incapable de quitter les lèvres de Lou pour prendre le temps de respirer. Et ses mains partaient à peine à la découverte de la peau plus que dénudée de la belle quand soudain, elle s’écarta d’elle. D’abord ses lèvres puis son corps entier. La belle blonde, quant à elle, elle restait adosser contre le mur. Ses yeux, noirs de désirs mais ce n’était pas la seule preuve de son envie pour cette magnifique jeune femme. Sa petite culotte rose ne cachait rien de la moiteur de son sexe en cet instant et elle n’avait pas honte, vraiment pas. Lou reprenait la parole, elle lui disait que ce n’était pas une bonne idée, que c’était pour cette raison qu’elle ne pouvait pas restée ici. La raison, c’était elle, c’était ce désir qu’elle avait pour elle. C’était à cause d’elle que Lou évitait l’appartement, c’était à cause d’elle qu’elle avait perdu toute ses couleurs quand Alekseï lui avait annoncé qu’elle annoncé son bébé. C’était à cause d’elle. Parce que c’était elle, l’ex petite-amie de la belle brune. Elle se tenait là devant elle, devant cette femme qui souffrait à cause d’elle. Devant cette femme qui essayait de trouver la force de faire ce qu’il y avait de mieux à faire. Misha n’était pas d’accord.

Peu importait ce qu’elles avaient été exactement. Peu importait que son cerveau refuse de se souvenir. Son corps, lui, n’avait rien oublié. Son corps entier brulait de désir pour cette femme, brulait de l’embrasser, de la toucher encore et encore. Mais elle n’avait pas le droit, elle ne pouvait pas être aussi égoïste. A cet instant, elle essayait de se mettre à la place de cette magnifique jeune femme et de comprendre ce qu’elle avait pu traverser ces derniers mois. Misha ne savait pas encore ce qui les avait séparés, elle ne connaissait pas encore leur histoire mais elle savait une chose. Une seule. Elle quittait doucement le réconfort du mur et s’approcha de nouveau de la belle brune. Doucement, elle déposa un baiser sur son front alors que tout son être lui criait de ravir de nouveau ses si belles lèvres. La belles s’enivrait de la fragrance de cette femme, cette femme dont elle ne se souvenait plus. Cette femme qui était pourtant si importante, ça du moins, elle le savait. « Fais ce que tu as à faire… Je n’ai pas envie que tu partes mais…Si c'est ce que tu dois faire... », c’était plus fort qu’elle… Elle voulait bien faire, elle voulait vraiment bien faire mais c’était plus fort qu’elle. Cette pulsion, ce désir qui ne faisait qu’accroître… Ses lèvres retrouvaient les siennes avec la violence de son envie pour cette femme. Les faisant perdre pieds toutes les deux et dieu merci, ce fut le lit qui les accueillit. Misha se retrouvait au-dessus de Lou et malgré le choc de l’atterrissage, ses lèvres ne tardèrent pas à retrouver celle de son ex. Ses mains parcourraient le corps de la belle, passant en dessous de son soutien-gorge, sans gêne aucune. Son téton entre ses doigts, qu’elle titillait sans merci. Et son entrejambe humide, qu’elle frottait contre la dentelle indécente de la jeune femme. Toutes bonnes résolutions semblaient envolées à mesure qu’elle se perdait en caresses sur le corps de cette merveilleuse créature…


   
roller coaster
   

Tenue





Would you have it any other way?You couldn't have it any other way.‘Cause she’s a cruel mistress, And a bargain must be made. But oh, my love, don’t forget me..When I let the water take me.⠇Flo&themachine-What the water gave me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Morphine + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Behati Prinsloo
ϟ JOB : tatoueuse
ϟ HUMEUR : peace&love
ϟ CITATION : carpe diem
ϟ MESSAGE : 1876
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   
2017-06-21, 12:58


Yeah, I might seem so strong,
 Yeah, I might speak so long,
I've never been so wrong...


   

Lou était perdue, cela faisait déjà quelques semaines. Depuis l’arrivée de Misha en réalité. C’est toujours perturbant de devoir cohabiter avec son ex… Il y a de quoi être perdue et perturbée. Amplement. D’autant plus que Misha est amnésique, elle ne se souvient pas de leur relation et ne comprenait pas l’attitude de Lou. C’est sûrement pour cela qu’elle était aussi intriguée et qu’elle s’était permise de débarquer dans sa chambre, s’attirant la colère de la jeune tatoueuse. Colère, frustration, confusion, tout cela ne faisait pas un bon mélange. Misha avait cherché à comprendre le comportement de Lou. Elle avait cherché des explications, lancé des théories. Celle qu’elle croyait la plus plausible, celle qu’elle voulait partager si urgemment avec Lou n’était que fausse route. Non, Misha n’avait pas causé sa rupture avec Alekseï, car non, Lou n’était pas sortie avec lui. Donc Misha pouvait avorter ou garder le bébé qu’elle avait avec Aleks, Lou n’avait pas son mot à dire. C’était leur problème, leur décision, pas la sienne. Elle ne niait pas que ça la touchait, son attitude prouvait bien le contraire mais ça ne devrait pas influencer Misha à ce sujet.

À part lui dire qu’elle faisait fausse route et qu’elle ne la détestait pas, Lou ne lui donnait aucune information. C’était mieux comme ça. La femme-enfant devine ce qu’elle pourrait ressentir, elle avait ressenti la même chose un nombre incalculable de fois. Elle connaissait cette frustration de ne pas comprendre, de voir les choses échapper à sa compréhension. Elle pouvait donc comprendre la réaction de Misha, qui essayait dans un premier temps de l’amadouer, de jouer sur la corde sensible. Lou était moins déterminée, plus faible en quelques sorte avec une telle proximité. Ça la perturbait et elle avait du mal à garder le contrôle.

Misha avait fini par s’énerver, la gardant prisonnière contre le mur. Encore une fois, une telle proximité, intimité, perturbait Lou. Elle tentait de rester calme, de ne pas se laisser entrainer. Elle ferma les yeux, comme pour se donner un peu de distance mais cela ne suffisait pas. Elle finit par lui lâcher la vérité, ce qu’elle était pour elle. Son ex, tout simplement. Et c’était pour ça que Misha devait s’éloigner d’elle et la laisser tranquille. Cette situation était bien trop compliquée. Sauf que Misha avait fait tout le contraire. Lou aurait dû s’en douter, ce n’était pas son genre de faire ce qu’on lui demandait. À la place, la Russe l’avait embrassée. Et Lou, elle se laissait emporter. Elle répondait à son baiser, sans retenue, allant jusqu’à inverser les rôles, la plaquant contre le mur à son tour. Instinctivement, son corps cherchait le contact du sien, ses lèvres ne pouvaient se détacher des siennes.

Lou perdait totalement pied et il fallut qu’elle s’échappe de ses lèvres quelques secondes pour s’en rendre compte. Elle était en train de faire une connerie, de se montrer faible et de se laisser aller. C’était une mauvaise idée, très mauvaise idée. Alors tant qu’elle en avait encore la volonté, Lou remit de la distance entre elles, quitte à frustrer la jolie blonde. Chacune son tour après tout. Misha restait immobile et silencieuse alors que Lou reculait de quelques pas. Ce soir était le parfait exemple de pourquoi Lou ne pouvait pas continuer à cohabiter avec elle mais la Russe ne répondit pas tout de suite, ne cherchant pas à protester.

Elle finit par s’approcher, doucement et Lou la suivait du regard, comme un animal sur le qui-vive, guettant le moindre de ses gestes. Pourtant, Misha se montra raisonnable, se contentant de l’embrasser sur le front en lui disant de faire ce qu’elle devait, même si elle n’en avait pas envie. Lou était presque soulagée que Misha lui facilite la tâche. Seule, elle n’était pas sûre qu’elle aurait pu résister bien longtemps, le baiser échangé en était la preuve. Sauf que la belle Russe était un animal imprévisible, surtout avec une telle proximité. La suite, Lou ne l’avait pas vue venir et en quelques secondes, elle se retrouva sur le lit. Misha l’embrassait avec impatience, impétuosité et presque autorité. Sa main était déjà passée sous son soutien-gorge pour jouer avec son sein alors qu’elle frottait sans retenue son intimité contre la sienne. Lou était soumise à son désir, ou offerte, choisissez le terme que vous préférez. Dans tous les cas, elle était totalement incapable de la repousser. La frustration et la tension électrique avaient eu raison de sa volonté.

Ses mains glissaient déjà le long du dos de la belle blonde pour soulever son haut, et l’en débarrasser dès qu’elle en eut l’occasion. Leur mission accomplie, ses mains redescendaient le long du creux de ses reins pour caresser ses fesses et plaquer un peu plus son bassin contre le sien. En un rien de temps, Lou inversa les rôles à nouveau, à califourchon sur la jolie blonde. Ses mains parcouraient le corps dénudé de Misha. L’une de ses mains saisit son sein tandis que l’autre descendait le long de son ventre plat, se faufilait sous sa petite culotte et glissait un doigt dans son intimité moite de désir. Plutôt que de venir l’embrasser, Lou vint plutôt mordiller le cou de Misha, descendre ses lèvres jusqu’à son sein libre, qu’elle mordille, lèche et titille selon son bon vouloir. Lou profitait d’avoir le dessus, c’était chose rare avec Misha qui avait clairement plus un tempérament de dominatrice.


   
roller coaster
   

Tenue




SUMMER IS COMING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4336-lou-i-need-someone-who-won-t-fade-when-i-go-insane

Contenu sponsorisé





Re: And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou   


Revenir en haut Aller en bas
 

And I’m so down caught in the middle... Ft. Milou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: Midtown :: Appartement, Loft, Duplex
-