AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Partagez | 
 

 I can't help it (Oxago)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1553
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


I can't help it (Oxago)   
2017-04-16, 09:21





Yago & Oxana

Cela faisait à peu près un mois qu’Oxana avait emménagé chez Yago. Il lui avait proposé lors de la St Valentin. De quoi faire plaisir à la jeune femme, mais aussi la faire un peu paniquer. C’était la première fois qu’elle s’installait chez son petit ami. Oxana avait dû attendre deux semaines avant de pouvoir faire ses cartons et déménager ses affaires dans la grande villa de Yago. Elle avait promis à Alekseï de veiller sur Misha en son absence. Yago n’avait rien dit et était même passé la voir quelques fois. Une fois Aleks rentré, Oxana avait pu s’occuper de son déménagement. Bosco était sûrement le plus enthousiaste : il allait passer d’un petit deux pièces à une grande maison avec jardin pour pouvoir se défouler.

Jusqu’ici, leur installation ensemble s’était passée à merveille. Il faut dire qu’ils étaient tous les deux faciles à vivre et maintenant qu’ils vivaient sous le même toit, ils pouvaient se voir plus souvent malgré leurs emplois du temps décalés. Avec la crèche de l’hôpital, Oxana avait des horaires décalés, commençant très tôt ou finissant très tard. De son côté, Yago devait s’occuper de sa galerie, des shootings photo et de son bénévolat chez les pompiers. Oxana avait encore du mal à se considérer totalement chez elle. C’était chez Yago et il lui faudrait un petit temps d’adaptation. Bosco n’avait pas eu de mal : il s’était trouvé un nouveau terrain de jeux et un compagnon de jeux avec Zeus.

Commençant tôt ce matin-là, Oxana avait essayé de ne pas réveiller Yago en se levant. Elle avait déposé un léger baiser contre sa joue avant de sortir tout doucement du lit. L’avantage d’avoir une grande villa, c’est que la cuisine et le salon étaient suffisamment éloignés de la chambre pour qu’elle puisse y faire du bruit sans le réveiller. Après avoir avalé son petit déjeuner, rempli la gamelle des deux boules de poils qui lui tournaient autour, Oxana avait pris une douche rapide. Elle avait enfilé un jean, un tee-shirt, une veste et attaché ses cheveux à la va-vite. Le but était d’être un minimum confortable pour passer une bonne partie de la journée avec les enfants. Le soleil se levait à peine dehors quand elle partit pour l’hôpital.

Elle savait que de son côté, Yago avait un shooting de prévu pour un magazine de mode ou une marque, elle ne savait plus trop. Ce n’était pas du tout son univers alors elle n’y connaissait pas grand-chose. Comme Oxana avait commencé tôt dans la matinée, elle finissait dans l’après-midi. Yago lui avait proposé la veille de passer le voir si elle finissait suffisamment tôt, à la fin de son shooting pour qu’ils puissent passer un peu de temps ensemble et boire un café avant qu’il n’aille à la galerie. Dans son souvenir, il lui avait parlé du lac Pleasant comme lieu de shooting.

Effectivement, ils n’étaient pas durs à trouver, avec tout le matériel en place. Ils faisaient apparemment une pause puisqu’une fille en bikini parlait avec Yago. Grande, fine, joli minois et sourire colgate, elle devait être la mannequin pour le shooting. Puis c’était la seule en bikini. Sa veste à la main, Oxana n’avait pas trop osé s’approcher plus, observant la scène de loin. Ils avaient l’air de bien s’amuser en tout cas, Yago riait à quelque chose qu’elle venait de dire. En plus, la jeune femme était sans gêne et plutôt familière, proche de lui, passant ses mains sur ses bras, là où il avait ses tatouages. Oxana ne saurait dire pourquoi, mais ça ne lui plaisait pas tant que ça et elle avait un petit pincement au cœur.

Quand le shooting reprit, elle s’approcha un peu plus, sans trop se faire remarquer. Yago était trop concentré sur son appareil, l’équipe autour sur la mannequin. Seul Zeus s’éloigna de son maître pour rejoindre Oxana, personne qu’il connaissait bien maintenant, et réclamer de l’attention et des caresses. Quand les photos semblèrent finies, la jeune Russe resta en retrait, accroupie à côté de Zeus qui était content de se faire chouchouter. La mannequin était revenue près de Yago, sûrement parce qu’elle voulait voir quelques photos sur l’appareil. Elle n’avait pas hésité à se coller à lui, poser une main sur son épaule. Oxana fronça les sourcils mais n’intervint pas. À quoi bon ? Elle songeait plutôt à s’en aller avant qu’on ne remarque réellement sa présence.

Tenue





i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) endlesslove (code signature) SD (gifs)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Le beau HNH
ϟ JOB : Photographe & Co-propriétaire d'une gallerie
ϟ HUMEUR : chaleureuse
ϟ CITATION : A mon avis, vous ne pouvez pas dire que vous avez vu quelque chose à fond si vous n’en avez pas pris une photographie. – Emile Zola
ϟ MESSAGE : 1896
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
2017-04-18, 15:18





Yago & Oxana

Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu un shooting en plein phoenix. Avec mes différents boulot j’avais du mal à tout faire régulièrement. Il y a toujours des périodes où je suis plus à la galerie ou alors plus en déplacement. Etant mon propre patron j’avais cette chance de pouvoir régler mon emploi du temps à ma guise. Au moins, je pouvais gérer mes planning en fonction des urgences dues à mon bénévolat chez les pompiers. Avec l’arrivée du printemps, ont entrait dans la saison des shooting pour l’été. Ayant déjà préparé la futur exposition à la galerie j’avais tout le temps de me consacrer aux commande de photos.

Quand je m’étais réveillé, Oxana était déjà parti travailler et les chiens en avaient profité pour venir dans la chambre. Zeus avait du se faufiler et Bosco l’avait suivit. Résultat, le labrador me réveilla en me léchant le visage. Mon husky n’avait pas mis longtemps a le rejoindre en me voyant de bonne humeur. Je pris un petit temps avec eux avant de les laisser prendre l’air pendant mon petit déjeuner sur la terrasse. Ayant été de service jusqu’à assez tard dans la soirée je préférais prendre mon temps le matin plutôt que de me lever aux aurores comme d’habitude.

Une fois la matinée bien entamée, j’avais eu le temps de me préparer et regrouper toutes mes affaires pour le shooting. J’avais choisi une heure avancée pour avoir la meilleur lumière possible. Nous allions au lake pleasant, il fallait que le soleil soit suffisamment haut. En plus de quoi, je n’étais pas très long a mettre en place mon matériel. Mon équipe était déjà en place a mon arrivée. Ils étaient en pleine discussion sur la collection et les pièces qu’il fallait mettre en avant. C’était une série de bikini pour la collection été. Je les laissais se débrouiller entre eux, attendant tranquillement de pouvoir me mettre au boulot. La crème solaire était de mise vu la chaleur et surtout l’heure de la journée.  

Après plusieurs heures de travail, nous arrivions enfin au bout. C’était le dernier bikini et heureusement pour tout le monde, une collation suivait les dernières photos. La mannequin avec qui je n’avais encore jamais travaillé était assez rigolote, elle avait rythmé la journée avec sa bonne humeur. Elle se montrait étonnamment curieuse sur les divers clichés que j’avais pu réaliser. Comme on avait terminé, je lui passais en revu ce que l’on avait fait, ce que j’allais garder ou non. Une fois fini, je lui proposais d’aller boire un peu et se reposer, elle l’avait bien mérité.

C’est alors que je commençais a chercher mon chien des yeux. Je le retrouvais un peu plus loin dans les pattes de ma petite amie. Un grand sourire apparu sur mon visage alors que j’avançais déjà vers eux. Elle tombait juste bien. Je venais l’embrasser pour la saluer. « Je suis content que t’aies pu venir » A défaut d’avoir pu se voir le matin j’allais pouvoir passer un peu de temps avec elle maintenant. « T’as passée une bonne journée ? » J’attendais sa réponse avant de lui prendre la main pour l’emmener avec moi vers le petit coin à l’ombre qui nous servait pour les repas ou la fin de shooting comme maintenant. « On allait justement boire un coup, je vais te présenter aux autres » Je lui lançais un grand sourire. Elle avait déjà croisée la styliste  mais je pris le temps de lui présenter la mannequin et le coiffeur.

Tenue





LET ME LOVE YOU
Say go through to the darkest of days heaven's a heartbreak away. Oh it's been a hell of a ride, driving the edge of a knife. Don't you give up, I won't give up. Let me love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3573-viens-me-le-dire-de-profil-si-tes-un-homme
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1553
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
2017-04-18, 16:50





Yago & Oxana

Oxana s’était habituée à ses horaires décalés. Ça ne la dérangeait pas de se lever aux aurores ou bien de finir tard le soir. Quoique, au début elle essayait d’échanger avec des collègues pour avoir les horaires du matin et non du soir. Rentrer seule la nuit tombée n’avait rien de rassurant, encore moins pour une jeune femme comme elle qui s’était fait kidnapper en pleine rue il y a deux ans. Maintenant ça allait mieux. Par moment, elle se faisait quelques frayeurs mais elle avait réussi à passer au-dessus de tout ça. À côté de ça, Yago avait un emploi du temps bien rempli lui aussi, jonglant entre sa galerie, son travail de photographe de mode et les pompiers. Alors c’est vrai que chaque occasion pour passer du temps ensemble, sans être en train de dormir, était bonne à prendre. Le printemps pointait le bout de son nez et ils avaient d’autant plus d’excuse pour sortir.

Les enfants à la crèche étaient fatigants et éreintant mais ils étaient tellement adorables que Oxana ne pouvait leur reprocher. Quand elle eut fini de travailler, il faisait une chaleur torride à l’extérieur et elle garda sa veste à la main. Ses cheveux étaient toujours attachés dans un chignon approximatif fait à la va-vite. C’est plus pratique avec les enfants et avec cette chaleur aussi. Yago avait un shooting sur le lac Pleasant qui se finissait un peu après la fin de la journée de travail d’Oxana. En transport, elle n’en avait pas eu pour longtemps pour rejoindre le lieu. Il faisait une chaleur, elle se dit qu’elle aurait dû repasser à la villa pour se changer et mettre un short. Tant pis, il était trop tard maintenant.

Visiblement, le shooting n’était pas tout à fait fini. Une grande blonde en bikini se pavanait sous l’objectif de l’appareil photo. Ça faisait partie du métier, Oxana ne pouvait pas trop dire grand-chose sur ce point. Ce qu’elle aimait moins par contre, c’est de voir la mannequin coller Yago quand ils faisaient une pause, rigoler avec lui en lui mettant sa poitrine en bikini sous le nez, lui tripoter le bras comme elle faisait. L’excuse des tatouages, c’était du déjà vu… C’est sûrement pour ça qu’Oxana préféra rester en retrait, les lèvres pincées. Elle observa le shooting reprendre alors que Zeus, qui l’avait repérée, s’avança vers elle. Il savait très bien qu’il aurait droit à plein de caresses et toute son attention. Oxy ne pouvait pas résister à cette boule de poils. Elle gardait un œil sur Yago et le shooting qui prenait fin. L’autre pimbêche continuait à coller Yago en battant des cils, regardant son appareil photo, sûrement pour voir les photos.

Yago finit par remarquer Oxana alors que Zeus léchait le reste de sucre glace qu’elle avait sur son jean. Il lui adressa un sourire et vint la rejoindre. Elle le laissa l’embrasser, sans grand entrain et lui adressa un léger sourire. Il lui demanda comment s’était passée sa journée et Oxana haussa les épaules. « Plutôt bonne, oui ». La jeune femme ne s’éternisa pas sur le sujet mais de toute façon, Yago avait déjà pris sa main pour l’entraîner vers les autres avec qui ils allaient boire un verre. Oxana n’eut même pas le temps de protester. Elle n’était pas forcément à son meilleur aujourd’hui, pas coiffée, pas maquillée sauf un coup de mascara et des fringues confortables. Elle n’avait pas vraiment envie qu’on lui présente la miss bikini. Non, pas du tout… Comment elle pouvait être en compétition avec miss parfaite qui avait été maquillée, coiffée et habillée par des professionnels ? Mais Oxana n’eut pas d’autre choix que de mettre un sourire sur son visage pour faire bonne figure.

Elle n’aimait toujours pas la façon dont la mannequin était familière avec Yago mais elle n’allait pas faire une scène devant tout le monde, c’était ridicule. Elle finit par lâcher la main du jeune homme pour se baisser et caresser Zeus qui trainait encore dans ses pattes alors que la mannequin complimentait le polo de Yago, accompagnant le geste au compliment. Tsss… Oxana se retint de lever les yeux au ciel. Elle ne savait pas ce qui l’énervait le plus : le fait qu’elle colle son petit ami ou que Yago ne voit rien.

Tenue





i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) endlesslove (code signature) SD (gifs)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Le beau HNH
ϟ JOB : Photographe & Co-propriétaire d'une gallerie
ϟ HUMEUR : chaleureuse
ϟ CITATION : A mon avis, vous ne pouvez pas dire que vous avez vu quelque chose à fond si vous n’en avez pas pris une photographie. – Emile Zola
ϟ MESSAGE : 1896
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
2017-04-18, 18:13





Yago & Oxana

La journée avait bien débuté. C’était un temps parfait pour rester dehors. Le printemps à phoenix c’est tout aussi torride que l’été en terme de chaleurs. Parfait comme temps pour un shooting en extérieur. Il faisait presque trop chaud mais nous n’allions pas nous plaindre. Un peu de crème solaire et c’est bon. Il vaut mieux ça pour shooter une collection de bikini plutôt que des températures trop basse. La pauvre mannequin aurait eu bien froid sinon. Pour aujourd’hui elle pouvait bronzer en bossant donc tout bénéfice pour elle. Tout s’était bien passé, la bonne humeur était présente grace à toute l’équipe. Je redoutais un peu, n’étant pas des plus à l’aise quand je ne connais pas les gens ça peut être un peu compliqué pour les premières photos. Heureusement pour moi, la mannequin était très gentille et la glace avait été brisée assez vite, nous permettant de travailler dans les meilleures conditions. En quelques heures nous avions eu le temps de boucler tout ce dont on avait besoin. La commande n’était pas énorme de toute façon. Avec un timing d’une seule journée c’était compliqué d’avoir une très grosse quantité d’image mais j’avais déjà de quoi faire pour plus tard.

A la fin shoot, je pris le temps de montrer quelques photos à la jeune femme qui était curieuse de voir le rendu. J’allais bien sur devoir faire des choix et retoucher le tout mais ça lui donnait une bonne vu d’ensemble pour le moment. Je proposais de rejoindre les autres pour boire un verre alors que je remarquais ma petite amie un peu plus loin. Zeus l’avait vu avant moi et était déjà en train de réclamer des caresses à la jeune russe. Je m’étais approché d’elle avec un grand sourire avant de venir l’embrasser. J’étais heureux de la voir et après avoir demandé comment s’était passé sa journée je l’avais entrainée avec moi pour rejoindre le reste de l’équipe. C’est de coutume de faire ça et je ne pensais pas que ça gênerait ma petite amie. J’étais même content de la présenter à mes collègues.

Assez vite, la jeune femme se détacha de moi pour focaliser son attention sur mon chien. C’est la mannequin qui récupéra mon attention en me servant un compliment sur mes vêtements. Je ne sais pas vraiment d’où sortait cette remarque mais je la remerciais avant de demander à chacun ce qu’il désirait boire. Par une chaleur aussi torride des bières bien fraiche nous ferais le plus grand bien. On avait aussi de l’eau et du jus de fruit, je laissais le choix à tout le monde pendant que je commençais par mon chien a qui je remplissait la gamelle d’eau fraiche. Il avait déjà tout bu le pauvre. Dans tous ça, les autres s’étaient lancé dans une discussion sur les vêtements d’été suite à la remarque sur mon polo. Je posais alors les yeux sur ma petite amie qui devait mourir de chaud avec son jean noir. « T’as pas trop chaud ? Je peux me dépêcher de ranger mes affaires pour qu’on rentre assez vite si tu veux » J’étais en train de prendre mon temps mais c’est vrai que ce n’était pas forcement des plus agréable pour elle. Moi je serais content à partir du moment ou je pourrais passer du temps avec elle de toute façon. Ici ou à la maison c’est pareil pour moi. La mannequin vint déposer un baiser sur ma joue en guise d’au revoir alors qu’elle allait se changer. Elle mentionna un autre shooting ensemble en fin de semaine. Je n’avais pas encore eu le temps de regarder mon planning de la semaine mais c’était une bonne nouvelle pour moi. Ca allait encore bien se passer. Elle était partie se changer pour rendre le bikini à la styliste qui commençait elle aussi à ranger. Je venais alors déposer un baiser sur les lèvres de ma petite amie avec un sourire. « Je me dépêche et on rentre »

Tenue





LET ME LOVE YOU
Say go through to the darkest of days heaven's a heartbreak away. Oh it's been a hell of a ride, driving the edge of a knife. Don't you give up, I won't give up. Let me love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3573-viens-me-le-dire-de-profil-si-tes-un-homme
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1553
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
2017-04-18, 23:29





Yago & Oxana

La journée avait été un peu longue pour la jeune femme qui avait commencé aux aurores. Depuis que le printemps était là, elle pouvait voir au moins le soleil le matin. Il faisait plus frais, et à l’hôpital climatisé, Oxana avait intérêt à se couvrir un minimum, d’où son jean et la veste qu’elle avait prise. Peut-être qu’elle aurait mieux fait de rentrer directement à la villa pour se changer et enfiler un short pour mieux supporter la chaleur torride mais ça lui aurait fait trop d’aller-retour. Du coup, après ses heures de travail à l’hôpital, Oxana s’était rendue directement au lac Pleasant.

Zeus, le husky de son petit ami, avait été le premier à la repérer. Il s’était approché d’elle pour réclamer des caresses, délaissant son maître quelques instants. De toute façon, son maître était trop occupé à prendre en photo la miss bikini qui posait pour lui. Ox’ ne se faisait pas d’illusion. Elle savait qu’il était photographe et que cela impliquait prendre en photo de belles femmes, parfois peu vêtues. Ce qu’elle aimait moins par contre, c’est quand ces belles femmes peu vêtues se montraient aussi familières avec son petit ami, le collaient ou le touchaient un peu trop. Comme le faisait la mannequin actuellement. Du coup, Oxana restait en retrait alors qu’elle aurait pu s’approcher et lui dire bonjour. Même quand ils avaient fini, elle resta en arrière avec Zeus qui était content de l’avoir que pour elle visiblement. La mannequin en rajoutait, un peu plus et elle demandait à Yago de lui étaler la crème solaire sur son corps.

Yago remarqua la présence de sa petite amie et un sourire apparut sur son visage. Il la rejoignit, l’embrassant et lui demandant comment s’était passé sa journée. Il ne semblait même pas se rendre compte qu’Oxana était légèrement distante, toujours contrariée par l’autre qui se pavanait en bikini. Le photographe la prit par la main et l’attira avec lui pour lui présenter le reste de l’équipe. La jeune Russe fit quelques sourires, toujours contrariée. Avoir su qu’elle se retrouverait avec tous les autres, elle aurait fait un effort de tenue. Elle aurait caché un peu mieux ses cernes et coiffé sa crinière brune. Elle accepta un verre de jus de fruit frais, n’étant pas très bière.

La mannequin semblait apprécier Yago plus que le reste de l’équipe puisqu’elle se collait encore à lui, complimentant son polo. La bonne excuse pour poser la main contre son torse. Cela avait le don d’exaspérer Oxana qui préféra se concentrer sur Zeus que la discussion sur la mode estivale. Elle n’y connaissait pas grand-chose. Yago lui demanda si elle n’avait pas trop chaud, sinon il pouvait se dépêcher de ranger pour qu’ils rentrent. « Non ça va ». Déjà, avec le jus de fruit, ça l’avait rafraichie mais c’est vrai qu’elle ne tiendrait pas éternellement.

A peine avait-elle répondue que la miss bikini revenait. Elle embrassait Yago sur la joue, sous les yeux d’Oxana qui fronçait les sourcils. Elle était vraiment sans gêne et en plus, il allait retravailler avec elle dans la semaine. La Russe aimait encore moins cette perspective. Elle suivit des yeux la mannequin qui allait retirer son bikini. Elle reporta son regard sur son petit ami quand il l’embrassa, tout sourire, en lui disant qu’il se dépêchait pour qu’ils rentrent. « C’est sûr que maintenant qu’elle est partie, tu n’as plus de raisons de rester ». Oxana fit une petite moue, croisant les bras, toujours contrariée par l’attitude de la mannequin et Yago qui ne semblait rien voir ou qui ne voulait pas voir.

Tenue





i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) endlesslove (code signature) SD (gifs)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Le beau HNH
ϟ JOB : Photographe & Co-propriétaire d'une gallerie
ϟ HUMEUR : chaleureuse
ϟ CITATION : A mon avis, vous ne pouvez pas dire que vous avez vu quelque chose à fond si vous n’en avez pas pris une photographie. – Emile Zola
ϟ MESSAGE : 1896
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
2017-04-19, 23:07





Yago & Oxana

Le shooting sous la chaleur torride de phoenix s’était bien passé. J’avais matière à faire pour plus tard et tout c’était déroulé sans accroc. Aucun bikini manquant ou problème d’organisation chez quelqu’un de l’équipe. En plus, la bonne humeur était présente ce qui arrangeait bien tout le monde. C’est toujours plus agréable de travailler dans la bonne humeur qu’avec des gens stressés qui font la gueule. Surement l’avantage du printemps bien que l’hiver ne soit pas très rude dans cette partie des états unis. Il faudrait presque de la crème solaire même en hiver parfois. Puisque le shooting était fini, il était l’heure de boire une bière tous ensemble. Oxana était arrivée parmi nous. J’étais ravi qu’elle ait pu venir. La jeune femme était tout même un peu distante. Je l’avais attirée avec moi pour lui présenter l’équipe et boire un verre tous ensemble. Elle préférait caresser Zeus.

La conversation s’était portée sur les vêtements estival après que la mannequin ait fait une remarque sur mon polo. N’y connaissant pas grand chose je préférais servir tout le monde. Une bière pour tous sauf pour Oxana qui avait préféré un jus de fruit. En parlant de vêtement, je demandais à ma petite amie si elle n’avait pas trop chaud. Elle portait un jean, sa tenue de boulot. Sauf qu’arrivé en cette période de l’année la température grimpe au dessus des trente degrés. Pour nous c’est agréable mais elle, elle devait avoir hâte de rentrer pour se changer. J’avais proposé de me dépêcher pour rentrer mais elle se contenta de me dire que ça allait.

J’étais sur le point de faire mon sac quand la mannequin vint déposer un baiser sur ma joue. Elle avait ajouté qu’on se verrait plus tard dans la semaine pour un autre boulot. Elle avait du repérer mon nom ou en discuter avec quelqu’un de l’agence de mannequin de phoenix. Après quoi elle était partie se changer pour retirer le dernier bikini qu’elle avait eu à porter.

Comme nous étions tous à la fin de nos bières, chacun commençait à ranger ses affaires dans son coin. De mon côté je m’étais retourné pour venir embrasser Ox’, ajoutant que j’allais faire vite. Je m’attendais à tout sauf à la réflexion de la jeune femme. Elle m’accusait de n’avoir aucune raison de rester maintenant « elle » était partie. La jeune femme avait même croisé les bras contre elle, arborant une mine contrariée. J’avais automatiquement froncé les sourcils un peu décontenancé par la remarque de la jeune femme. « Je… euh… » J’haussais les épaules un peu perdu. « T’aurais préféré qu’on rentre tout de suite ? T’aurais du me dire » Si elle m’avait prévenu j’aurais tout rangé plus vite. Du coup je me remettais vite à tout mettre dans mes sacs. J’avais juste les objectifs de mes appareils à ranger. « On boit toujours un coup quand on fini un shooting, je pensais pas que ça te dérangerais » Sur ces mots, je fermais mon dernier sac que je m’empressais de mettre sur mon dos. J’avais ensuite posé mes mains sur les hanches de la jeune femme pour l’attirer contre moi et déposer un baiser contre sa joue. « Je suis désolé, j’aurais du voir que t’étais contrariée… ».


Tenue





LET ME LOVE YOU
Say go through to the darkest of days heaven's a heartbreak away. Oh it's been a hell of a ride, driving the edge of a knife. Don't you give up, I won't give up. Let me love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3573-viens-me-le-dire-de-profil-si-tes-un-homme
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1553
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
2017-04-20, 15:17





Yago & Oxana

Oxana n’était venue qu’une fois assister à un shooting avec Yago. À l’époque, ils n’étaient qu’amis et elle était curieuse de voir comment ça se passait. Depuis, elle n’avait pas eu l’occasion de le voir et Yago avait aussi pas mal été pris avec sa galerie depuis qu’elle avait été ouverte et il avait moins de temps à consacrer aux shooting. Aujourd’hui, c’était l’occasion surtout de passer un moment ensemble, pour une fois que leur emploi du temps matchait. Oxana n’avait pas eu besoin de se tartiner de crème solaire malgré la chaleur torride parce qu’elle portait un jean. Il faisait frais à l’hôpital, mais elle aurait peut-être dû passer se changer pour mettre une jupe ou un short. Tant pis, c’était trop tard.

Oxana aurait pu s’avancer, se faire voir de son petit ami dès son arrivée mais la mannequin du shooting était proche de lui, à le toucher, rigoler avec lui. Elle ne saurait pas dire pourquoi, mais ça ne lui plaisait pas des masses. Zeus était venu la voir avant son maître, qui avait fini par voir sa petite amie. Il s’était approchée pour la saluer, déposant un baiser contre ses lèvres et lui demandant comment s’était passée sa journée. Oxana avait répondu à ses questions, mais restant distante.

Yago ne semblait rien remarquer cependant, trop content de l’entraîner rejoindre le reste de l’équipe. Oxana fit bonne figure, avec quelques sourires mais ne chercha pas à s’intégrer aux conversations. Elle était toujours énervée et elle surveillait du coin de l’œil la mannequin qui collait encore Yago, caressant son torse sous prétexte de bien aimer son polo. Tsssss… Elle en rajoutait une couche et sautait sur la moindre occasion. Même si elle boudait, elle accepta un jus de fruit. Ça la rafraichirait et ce serait le bienvenu. Elle évitait néanmoins de prendre de la bière, elle ne tenait pas très bien l’alcool, surtout le ventre vide par une telle chaleur.

La goutte d’eau fut quand miss bikini vient embrasser Yago sur la joue en précisant qu’ils se revoyaient dans la semaine pour un autre shooting. Il ne manquait plus que ça… Yago se tourna vers sa petite amie pour l’embrasser doucement et lui dire qu’il allait ranger ses affaires pour partir. Bien sûr, maintenant qu’il n’allait plus se faire draguer par la fille qui se pavanait dans son bikini, il n’avait plus de raison de rester. Oxana ne put s’empêcher de lâcher un commentaire. Son petit ami sembla tomber des nues, ne sachant pas quoi dire. Il haussa les épaules en lui disant que si elle avait voulu rentrer plus vite, elle aurait dû lui dire.

Yago se dépêcha de ranger ses affaires et ses objectifs d’appareil photo. Il tentait de se justifier, ne comprenant pas ce qui gênait Oxana, en lui expliquant qu’ils allaient toujours boire un verre à la fin d’un shooting et il ne pensait pas que ça la dérangerait. « Ça me dérange pas » Elle avait marmonné dans sa barbe et elle n’était même pas sûre que Yago ait distingué ses propos. Il cherchait néanmoins à se rattraper, en l’attirant contre lui, ses mains contre ses hanches. Il déposa un baiser contre sa joue et s’excusa de ne pas avoir vu qu’elle était contrariée.

Oxana était toujours fâchée, et jalouse même si elle avait du mal à l’admettre, mais il commençait à l’amadouer. « Je veux bien croire que tu ne l’aies pas vu mais tu ne vas pas me faire croire que tu n’as pas vu le manège de cette fille ». C’était gros comme le nez en plein milieu de la figure. Elle minaudait et même Oxana qui était naïve l’avait remarqué.

Tenue





i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) endlesslove (code signature) SD (gifs)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Le beau HNH
ϟ JOB : Photographe & Co-propriétaire d'une gallerie
ϟ HUMEUR : chaleureuse
ϟ CITATION : A mon avis, vous ne pouvez pas dire que vous avez vu quelque chose à fond si vous n’en avez pas pris une photographie. – Emile Zola
ϟ MESSAGE : 1896
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
2017-06-16, 16:40





Yago & Oxana


J’étais content de pouvoir partager mon après midi avec ma petite amie. Du moins, un bout de l’après midi. La présenter à tout le monde et l’inclure au groupe l’espace d’un instant avant de partir. Bon, j’avoue que des fois même moi j’ai du mal à m’inclure au groupe puisque comme aujourd’hui on se met à parler mode. Je suis juste photographe, je sais mettre en valeur les vêtements, ce n’est pas pour autant que je suis l’activité fashion. Pourtant, mon polo semblait bien plaire à la mannequin du jour. Elle s’y connaissait mieux que moi après tout.

Après quelques minutes à discuter, la jeune mannequin vint m’embrasser sur la joue avant de me dire qu’on allait retravailler ensemble dans la semaine. Un bon point. On s’était bien entendu, c’est toujours bon de connaitre déjà la personne. Tout le monde était en train de ranger ses affaires j’allais donc faire de même. Avant toute chose je m’étais tourné vers Ox pour l’embrasser. La jeune femme semblait contrarié et me fit une petite réflexion. Je n’avais pas vu qu’elle n’était pas d’humeur. Si j’avais su j’aurais rangé mes affaires depuis bien longtemps.

Je m’activais donc pour ranger tout mon matériel au plus vite. Je ne comprenait pas pourquoi ça la gênait tant. C’était une habitude de prendre un verre après un boulot. La jeune femme me répondit en bougonnant un peu. Elle était vraiment bizarre. Je n’ai pas l’habitude de la voir comme ça de si mauvaise humeur. Pour essayer de la détendre, je l’avais attirée contre moi. Je m’excusais en l’embrassant tendrement sur la joue. La jeune femme ajouta alors qu’elle voulait bien croire que je n’ai pas vu qu’elle était contrariée mais que j’avais bien du voir le manège de l’autre fille. Je restais la regarder un peu perplexe. « De quoi tu parles ? » Quel manège ? Je mis un petit temps pour réfléchir à tout ça et commencer à rassembler les pièces du puzzle. « Elle est juste un peu tactile, ça arrive » C’est pas la première fois. J’ai toujours mis ça sur le compte du fait que ce sont des mannequins et que ça devait être pareil avec tous les photographes. J’avais toujours été très nul pour voir les choses comme ça. En général faut que quelqu’un me dise sinon je remarque pas.

Tenue





LET ME LOVE YOU
Say go through to the darkest of days heaven's a heartbreak away. Oh it's been a hell of a ride, driving the edge of a knife. Don't you give up, I won't give up. Let me love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3573-viens-me-le-dire-de-profil-si-tes-un-homme
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1553
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
2017-06-16, 20:24





Yago & Oxana

Oxana n’aurait pas pensé que cette fin d’après-midi prendrait cette tournure. Le but de la manœuvre était de passer du temps avec son petit ami, vu les horaires décalés qu’elle avait à l’hôpital. Elle avait déjà assisté à un de ces shootings, par curiosité de voir comment cela se passait. Elle ne pensait pas que cette fois-ci serait différente de la première. C’était sans compter la mannequin qui se permettait d’être plutôt familière et tactile avec Yago pendant tout le shooting, et même après, quand l’équipe était restée boire un verre pour se détendre. Autant dire qu’Oxana n’était pas à son aise. Elle était même frustrée et contrariée. Yago se laissait faire alors que la mannequin accaparait son attention, le touchait, caressait son tee-shirt. La jeune Russe était peut-être naïve et crédule mais elle n’était pas idiote non plus et ça se voyait comme le nez en plein milieu de la figure qu’elle était en train de draguer son petit ami.

Yago avait fini par voir la tension d’Oxana mais n’en comprenait pas la raison. Il mettait ça sur le compte du fait qu’elle aurait préféré rentrer tout de suite plutôt que de rester ici et qu’il mettait trop de temps. Sauf que ça n’avait rien à voir. Il n’y aurait pas eu l’attitude de la mannequin, ça n’aurait pas dérangé la jeune femme de rester et faire connaissance avec des collègues de Yago, malgré sa timidité. Le photographe était toujours perdu et essayait tant bien que mal de la dérider, l’attirant contre lui et l’embrassant pour s’excuser.

Oxana pouvait croire qu’il n’avait pas remarqué sa mauvaise humeur, ce n’était pas dans ses habitudes et elle était plutôt encline à rougir et être timide, qu’à tirer la tête et être froide avec Yago. Par contre, il n’allait pas lui faire croire qu’il n’avait pas remarqué que la mannequin le draguait. Tout le monde ici avait dû le voir et en plus, Oxana devait passer pour une idiote. Encore une fois, Yago semblait totalement paumé et ne comprenait pas où elle voulait en venir, ce qui lui valut un regard mécontent de la part de sa petite amie.

Le jeune homme tenta de se justifier, en disant qu’elle était simplement tactile et que c’était des choses qui arrivaient. Oxana resta incrédule. Sérieusement ? Ce n’était pas la première fois que ça arrivait ? ça arrivait régulièrement ? Elle n’était pas du genre jalouse et ça ne lui avait jamais posé de souci que Yago évolue dans un univers de travail avec beaucoup de belles femmes. Mais s’il se faisait draguer souvent… « Comment ça, ça arrive ? Ce n’est pas la première fois que tu te fais draguer au boulot ? Et tu ne dis jamais rien ? »

Tenue





i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : SD (avatar) endlesslove (code signature) SD (gifs)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Le beau HNH
ϟ JOB : Photographe & Co-propriétaire d'une gallerie
ϟ HUMEUR : chaleureuse
ϟ CITATION : A mon avis, vous ne pouvez pas dire que vous avez vu quelque chose à fond si vous n’en avez pas pris une photographie. – Emile Zola
ϟ MESSAGE : 1896
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
Hier à 00:09





Yago & Oxana

J’avais du mal à suivre, c’est le moins que l’on puisse dire. Personnellement, j’étais content d’avoir du temps devant moi pour voir oxana. Pas de quoi se presser à partir, autant en profiter qu’elle soit là pour la présenter à mes collègues et prendre un peu de temps pour discuter. C’est comme ça que je le voyais. Pourtant, en voyant l’humeur de ma petite amie je commençais à douté. Elle devait être fatiguée après le boulot et voulait surement rentrer.

J’essayais tant bien que mal de m’excuser en rangeant mes affaires le plus vite possible et venant l’embrasser pour essayer de faire passer la pilule. Pourtant, ce n’était pas non plus ça le problème visiblement. Pour elle, le problème c’était « le manège de l’autre fille ». J’étais encore plus perdu. De quoi était elle en train de parler ? Il me fallait quelques temps en plus pour réussir a bien comprendre où elle voulait en venir. J’avais eu la mauvaise idée de dire que c’était des choses qui arrivaient parfois. La tête que faisait ma petite amie n’augurait rien de bon.

Forcement, elle enchaina les questions. J’allais avoir du mal à me sortir de là. Si j’avais su, je n’aurais jamais été dans cette situation en premier lieu. C’est bien mon incrédulité qui me vaut ça. « C’est pas de la drague… C’est juste que j’ai des tatouages. Les gens sont très tactile dans ses cas là. Je me fais toucher le bras tout le temps » C’est vrai que pour le coup j’ai fini par m’habituer a ça. En plus, c’est ma soeur qui m’a fait un bon nombre de mes tatouage alors comme tout grand frère fière de sa petite soeur j’ai tendance à exhiber mes tatouages à tout le monde pour lui faire de la pub. « C’était de la drague ça ? Vraiment ? » Je regardais Oxana avec un regard de petit chien perdu. Je suis vraiment nul a ce genre de chose. « Tu sais que je suis nul pour voir ce genre de chose je suis désolé » Je me sentais assez idiot de devoir être désolé pour ça. En général le gars est désolé de n’avoir rien fait, moi je suis surtout désolé de n’avoir rien vu. Si j’avais vu, j’aurais fais quelque chose.

Tenue





LET ME LOVE YOU
Say go through to the darkest of days heaven's a heartbreak away. Oh it's been a hell of a ride, driving the edge of a knife. Don't you give up, I won't give up. Let me love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t3573-viens-me-le-dire-de-profil-si-tes-un-homme
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : pretty young thing + tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emily Didonato
ϟ JOB : à la crèche de l'hôpital
ϟ HUMEUR : putting back my life together
ϟ CITATION : have courage and be kind
ϟ MESSAGE : 1553
@PSEUDO : Pretty Young Thing


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: I can't help it (Oxago)   
Hier à 17:13





Yago & Oxana

Oxana était mal à l’aise, mais surtout mécontente. Elle était de mauvaise humeur et renfrognée. Ce n’était pas dans ses habitudes et en 8 mois avec Yago, il n’avait dû la voir qu’à de rares occasions dans ce genre d’humeur. Pas étonnant qu’il soit aussi dérouté face à elle en ce moment et qu’il ne comprenne pas ce qui se passe. Il fallait le voir, son air à la fois désolé et perdu. Il ne voyait pas comment il s’était attiré les foudres de sa petite amie. Yago pensait que c’était parce qu’elle ne voulait pas rester et préférait rentrer, alors il s’excusait d’avoir fait durer tout ça et se dépêcha de ranger ses affaires. Sauf que ce n’était pas ça. Oxana était contente de rencontrer ses collègues, malgré sa timidité. Mais elle n’aimait pas le voir se laisser draguer par la mannequin du shooting.

Bougon, Oxana finit par lui lâcher qu’elle ne comprenait pas comment il ne pouvait pas voir le manège de la mannequin, qui lui tournait autour depuis le début. Yago était trop naïf pour l’avoir remarqué alors que c’était évident. De quoi énerver un peu plus la jeune femme malgré les efforts du photographe. La phrase qui fit tic dans sa tête, c’est quand il se justifia en disant que ça arrivait qu’un mannequin soit tactile. Ce qui sous-entendait que ça arrivait souvent quand il était en shooting. De quoi inquiéter Oxana. Elle n’avait jamais rien dit sur le fait qu’il travaille avec des mannequins, ça faisait partie de son métier. Mais si elles étaient toutes aussi familières et qu’il les laissait faire…

Yago dut deviner qu’il avait merdé à la tête que tira Oxana et ses remarques qui suivirent. Il tenta de se rattraper en lui disant que ce n’était pas de la drague, c’était juste la curiosité due à ses tatouages. Les gens ont tendance à vouloir les toucher. Oxy fit une moue sceptique. Il y avait une différence entre s’intéresser à un tatouage et le tripoter en permanence en mettant sa paire de seins sous ses yeux ! Yago lui demanda si c’était vraiment de la drague aujourd’hui. « Yago, c’était pas les tatouages sur tes bras qu’elle aurait voulu toucher, crois-moi… » Non, elle aurait été ravie de pouvoir lui retirer son polo pour ‘toucher’ ses tatouages.

Le jeune homme avoua qu’il n’était pas très doué pour voir ce genre de choses et s’excusa. Oxy soupira et appuya son front contre le sien. « Je sais… Mais… tu leur laisses la porte ouverte, en les laissant te draguer… Et je fais pas le poids avec une mannequin en maillot de bain en comparaison. Je suis pas coiffée, pas maquillée, j’ai un vieux jean, une chemise tâchée et je sens le talc pour bébé… »

Tenue





i was so much younger yesterday
You know just how to make my heart beat faster. Emotional earthquake. Bring on disaster. You had me, hey you got me weak on my knees. Yes something inside me has changed. I was so much younger yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forum-canada.com/t3028-oxana-don-t-think-about-you-all-the-time-but-when-i-do-i-wondy-why-finie/

Contenu sponsorisé





Re: I can't help it (Oxago)   


Revenir en haut Aller en bas
 

I can't help it (Oxago)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: North Phoenix :: Lake Pleasant Regional Park
-