AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Partagez | 
 

 The love is love ....Let me love you [pv. Camille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 358
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-22, 03:01







Less me love you

Camille&Mikaela


Aujourd'hui, j'étais encore assise dans mon lit avec autour de moi que ces appareille qui suivait mes constantes pour savoir si tout allait bien. Et bien oui je n'étais pas encore sortie de l'hôpital. J'avais tellement hâte de pouvoir sortir d'ici et de pouvoir aller prendre un peu l'aire, mais ce n'était pas pour moi encore. J'avais besoin de réapprendre à marcher correctement j'avais quand même une grave fracture du bassin. J'étais cloué à mon lit depuis deux semaines.

Je ne m'étais pas encore levé. Aujourd'hui devait être mon premier levé je n'allais pas le faire seul parce que cela pouvait mal se passer j'avais tellement peur que cela se passe mal justement. Je ne voulais pas du tout qu'il arrive quelque chose. Je savais que j'allais pouvoir compter sur les infirmières et la thérapeute qui allait être là pour m'aider, mais j'aurai tellement aimé qu'elle soit là cette jolie jeune femme avec qui j'avais beaucoup de plaisir depuis mon arrivée ici. C'était elle qui m'avait accueillie ici lors de mon arrivée en ambulance lors de mon accident.

Mais je savais qu'elle n'était pas là aujourd'hui je savais qu'elle était en congé , mais je me demandais bien ce qu'elle pouvait faire quand elle était en vacances. J'étais partie dans mes pensés quand la porte s'ouvrit et que je relevai doucement la tête puis-je la vie dans l'embrasure de la porte. Je me mis donc à sourire j'étais heureuse de la voir. Je ne voyais pas d'infirmière avec elle. Je me demandais bien ce qui se passait présentement. Est-ce que j'allais avoir mon premier levé ou est-ce que j'avais besoin d'une autre semaine au lit.

- Docteur Parker , que faite vous ici , vous ne deviez pas être en congé aujourd'hui ?

Dis-je en la regardant avec le sourire. Je me demande bien ce qu'elle voulait me dire. J'avais peur que mon état de santé soit mal présentement. Que les infirmières l'avaient fait venir d'urgence pour me le faire savoir et que j'allais pas pouvoir sortir d'ici pour le moment. C'était vraiment difficile pour moi de ne pas savoir ce qui se passait. Mais je ne pouvais pas me rendre compte qu'elle était en fait là pour moi et que ce que je ressentais pour moi c'était réciproque.

j'étais loin de me douter qu'elle veuille assister à ce grand moment pour être là pour moi et non pas comme un médecin pour sa patiente, mais plus comme une amie/amoureuse je ne sais pas trop si cela se pouvait être possible. Mais je suis sur que c'était vraiment visible sur mon visage mes sentiments pour elle. Je ne pouvais m'empêcher de sourire en sa présence.

         

made by © Winter Soldier





   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 41
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-23, 14:20




The love is love ... Let me love you
Camille ξ Mikaela

J'ai toujours voulu faire ce métier, aider les gens, c'est tellement bénéfique quand on peut sentir qu'on a été là pour eux, qu'on a pu leur venir en aide et qu'ils en sont heureux. Il est vrai qu'être médecin est génial même si ce n'est de tout repos pour le corps mais aussi l'esprit, beaucoup de mes patients sont là pour cause d'accident grave ou pire encore. Vous l'aurez compris, je ne soigne pas les petits bobo du quotidien, je suis en traumatologie et je ne me vois pas ailleurs. Bien que j'aime mon travail, j'adore aussi les jours de congés que l'on me donne, je peux ainsi passer du temps avec ma fille.

Vous savez quoi faire en cas de besoin ? La nounou m'assure que oui en soupirant, je dois lui avoir posé la question au moins vingt fois depuis qu'elle est arrivée, je ne suis pas de nature aussi stressée habituellement. Aujourd'hui, je me trouve dans un état bizarre, laisser la petite avec sa nounou n'en est pas vraiment la cause ! Je dépose un baiser sur la joue de Sophia qui me regarde des ses yeux brillants ne comprenant pas pourquoi je m'en vais, je lui souris et fonce vers la porte avant de changer d'avis. Je dois prendre la route vers l'hôpital - mais elle est pas en congé ? - l'une de mes patientes, qui est importante doit effectuer sa levée et je tiens à être présente - comme si il y avait que ça - Bon, j'admets que je ne suis pas seulement là pour ça, je sais que c'est important pour elle et je veux être là malgré tout. Vous allez penser que c'est touchant de la part d'un médecin de s'impliquer autant pour ses patients mais c'est tellement plus que ça, le lien qui me lie à elle est bien plus fort. Je connais ce sentiment, cette sensation d'être amoureuse d'une personne qu'elle soit homme ou femme, je sais pourtant qu'il n'en sera jamais rien, c'est contre l'étique.

J'arrive à hauteur de la porte de sa chambre quand deux infirmières se préparent à entrer avec un fauteuil, l'une d'elle surprise de me voir se stoppe net et me sourit. Vous êtes passées avant ? Voir si elle est apte à se lever ? Un signe négatif de leur tête me laisse penser qu'aucune n'a pris la peine d'aller jeter un œil quand à son état ! J'y vais, laissez ça là et partez, vous avez mieux à faire je pense ? Je peux voir sur leur visage qu'elles ne sont pas franchement contente mais qu'importe. J'ouvre la porte de la chambre quand Mikaela m'accueil avec le sourire, je ne peux m'empêcher de lui rendre activement. Je devais en effet mais c'est aussi une journée importante pour vous aujourd'hui. Comment vous sentez vous ? Prête pour essayer de se mettre debout ? J'avance la chaise roulante dans l'entrée de la pièce. Et si on allait prendre l'air ? Il y a un magnifique petit jardin derrière l'hôpital que peu de personnes connaissent, des barres de marches s'y trouvent si cette idée vous dit. Je lui fais un clin d'œil sans trop comprendre pourquoi je lui fais cette proposition, je vais l'emmener dans un endroit isolé pour faire ce qu'elle aurait fait dans une salle d'exercice ! Sans doute que l'idée d'être seule avec elle me plait autant, tu ne dois pas céder à la tentation Camille, pense à ton boulot que tu mets en puérile !






There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 358
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-23, 21:35







Less me love you

Camille&Mikaela


Un sourire c'était dessiner sur mon visage, maintenant que je savais qu'elle était la pour moi. C'était vraiment plus motivant de savoir que quelqu'un se souciait autant de moi pour pouvoir venir m'aider lors de mon premier levé alors qu'il devait être en congé c'était la première fois que je ressentait quelque chose d'aussi fort pour quelqu'un que se que je ressentait pour cette femme. C'était vraiment nouveau pour moi tout cela. J'avais hâte de pouvoir lui dire. Mais je savais que cela pouvait compromettre son travail si je le faisait. Ce fut avec le sourire que je répondit alors a sa question.


- Je me sent bien j'ai eu un peu de douleur ce matin , mais maintenant tout vas bien. Oui je crois bien que je suis prête.


Dis-je avec le sourire j'avais quand même peur de ce qui pouvait arriver quand j'allais me tenir debout , mais elle était la pour m'aider et je n'allais pas tomber , elle savait ce qu'elle faisait. Elle était maintenant près de moi , j'aimerais tellement l'accueillir dans une plus belle accoutrement et pouvoir être en une meilleure forme physique. Mais bon la vie avait décider que je la rencontre ainsi , avec le bassin fracturer plusieurs contusion au visage et habiller d'une jaquette d'hôpital. Je la regarde et sourit avant de lui dire.


-Nous pouvons sortir , si vous me donner un petit coup de main pour m'habiller je ne sortirai pas comme cela dehors ?


Elle savait bien ce qui pouvait arriver si elle sortait dehors. Elle savait bien que si quelqu'un prenait une photo cela allait peut-être se retrouver dans un journal ou dans une revue a potin un jour elle préfèrait quand même être a son avantage. Et comme elle était de nature très coquette, elle n'aimait pas du tout cette affreuse jaquette d'hôpital. Elle n'aimait pas la couleur premièrement et le fait qu'elle ouvre derrière disons que ce n'est pas du tout agréable.

made by © Winter Soldier





   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 41
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-23, 21:48




The love is love ... Let me love you
Camille ξ Mikaela

Je sais très bien qu'il n'est jamais conseillé de s'investir autant pour nos patients surtout quand cela dépasse nos compétences car il faut l'avouer, ce n'est pas dans mon rôle de lui faire une levée mais que voulez vous, je me sens concernée par cette femme. J'ai pris sur un jour de congé pour l'aider à faire ce pas en avant, cela ne devrait pas durer bien des heureuse mais je voulais partager ce moment avec elle. Ma première question a été de voir si elle se sent prête à passer à l'étape supérieure mais surtout de savoir comment elle se sent aujourd'hui, son bien être me préoccupe beaucoup c'est vrai. Quand elle me dit que tout va bien, j'en souris aussi intérieurement qu'à l'intérieur et d'autant plus quand elle me dit vouloir sortir dehors. Par contre je me mets à rougir comme une lycéenne quand elle me fait savoir qu'elle aura besoin d'un coup de main pour s'habiller, je ne comprends pas vraiment pourquoi, il n'est pas la première fois que je vois une femme en sous vêtements ! Je tousse légèrement avant de m'avancer vers elle laissant le fauteuil dans l'entrée. Bien sûr. Je me dirige donc vers l'armoire pour y pendre un training et un t-shirt car il ne fait pas froid dehors bien au contraire, moi même je ne me suis vêtue que d'un simple petit chemisier.

J'hésite quelques secondes avant de m'avancer à nouveau vers elle ne sachant pas par quoi commencer pour l'aider, j'ai surtout peur de lui faire mal au niveau du bas ventre. Je vais commencer par le bas, de cette manière j'espère ne pas vous faire souffrir. Je relève doucement la petite couverture de ses jambes pour découvrir celles-ci nues, c'est la blouse d'hôpital qui veut ça mais je ne peux m'empêcher de regarder un court instant. Je suis dans l'obligation de remonter un peu cette blouse pour installer le jogging en douceur, dès que Mikaela bouge, je m'arrête espérant qu'elle ne souffre pas des mouvements. J'arrive tant bien que mal à lui enfiler le bas jusqu'à la taille quand vient le moment de lui installer le haut, un coup de chaud me passe par le corps et je dois souffler deux, trois fois pour reprendre mon souffle. Heureusement que les blouses des patients ne tiennent que par des filets derrière ce qui est plus facile pour les retirer, je découvre alors le haut de son corps non pour la première fois mais c'est tellement comme ci. Ma bouche se fait pâteuse et mon souffle court, je prends une grande inspiration et l'aide à enfiler le t-shirt surtout pour le descendre vers le bassin, le reste, elle a pu le faire seule sans trop de problème. Cette action me demande de me pencher vers elle, au plus près de son visage, de ses lèvres que je ne peux lâcher du regard durant un court instant. Mais pourquoi une telle attirance physique alors qu'ils nous est interdit d'avoir toutes relations qui consistent à plus qu'un lien d'amitié envers un patient si ce lien ne date pas d'avant.

Je reprends mes esprits quand vient le moment de l'aider à se mettre dans la chaise pour nous rendre dans ce petit jardin. Là encore, il me faudra me mettre au plus près d'elle, je peux sentir son parfum que dégage son corps. Si je suis brusque il ne faut pas hésiter de me le dire. Je ne suis pas vraiment qualifiée pour vous aider sans faire mal bien que j'essaye. J'arrive avec la plus grande de son aide à la soutenir le tant qu'elle puisse prendre place, je la dépose sur le fauteuil et voilà qu'à nouveau nos visages sont si proches. Nos regards se croisent cette fois et là, je vois ces yeux pétiller alors qu'un sourire lui échappe. Je lui rends aussi tendrement que possible sans vraiment vouloir lui montrer ce que je ressens à cet instant mais si je n'étais pas son médecin et si j'étais sur qu'elle ressent la même chose, je vous le dis, je l'embrasserai sur le champ !






There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 358
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-23, 21:50







Less me love you

Camille&Mikaela



Pour moi c'était vraiment la meilleure des journées. J'aimais se genre de journée tranquille a la maison. C'était vraiment difficile pour moi de croire que j'allais encore passé pas mal de temps ici , mais maintenant que je pourrai me levé cela allait vraiment être mieux parce que j'allais pouvoir maintenant passé du temps ailleurs que dans cette chambre blanche qui me donnait le mal du pays. C'était vraiment difficile pour moi de rester enfermer. Je regarda alors la jeune femme avec le sourire. Je sais que cela allait pouvoir être vraiment étrange pour elle de m'aidé a m'habiller , mais bon je n'y arrivait pas seule. Comme je ne pouvait pas du tout me pencher je ne pouvait pas du tout bouger le bassin seule. Cela allait vraiment mal pour mettre un pantalon , mais pour mon t-shirt cela allait bien quand même.

C'était vraiment étrange pour moi que ce soit elle qui m'aide, normalement c'était ma sœur ou une infirmière , mais la elle était seule avec moi. Lorsqu'elle découvrit l'une de mes jambes je sentie tout de suite le petit malaise. Mais je ne pouvais pas le faire seule encore. Je portait encore les marques de la clôtures , j'avais des ecchymose partout sur le corps et j'avais aussi des éraflures un peu partout. Mais ma pire blessure était celle que j'avais au bassin. C'était vraiment difficile pour moi de ne pas pouvoir faire mes affaires seule.

- Vous faites cela parfaitement. Je n'ai pas du tout eu mal.

Lorsqu'elle se retrouva près de moi je put sentir son parfum. Celui que j'avais sentie la première fois que j'avais fait sa rencontre. J'étais vraiment heureuse de l'avoir maintenant que pour moi. Lorsque je me retrouvait près d'elle ,mon coeur faisait un bon et ce mettait a battre plus fort. C'était visible sur les machines sur lesquelles j'étais encore monitoré. C'était vraiment difficile pour moi de caché ce que je ressentait pour cette femme , avec ou sans les machines c'était assez dur. Lorsque je me retrouva près d'elle pour la première fois je me suis vraiment retenue pour ne pas l'embrasser tout de suite , mais je pouvais voir les frissons qu'elle semblait avoir en ma présence.

Je pouvait sentir ce qui se passait entre elle et moi , mais comme je ne voulais pas du tout sauté d'étape je me retenait présentement. Mais c'était vraiment très dur pour moi, puisque normalement j'étais quelqu'un de très directe. C'était vraiment différent pour moi de rester ainsi. Puis elle s'approcha de moi pour m'aider a me levé.

Ce fut effrayant pour moi de me levé pour la première fois depuis cette accident. Cette fois ce ne fut pas sans douleur je grimaça un peu , car c'était quand même une peu difficile de ne pas avoir mal au bassin une fois que je me suis retrouver debout. C'était beaucoup plus facile pour moi que je ne le croyais une fois que je me suis retrouver assise dans le fauteuil et qu'elle fut devant moi.

- C'est parfait , je ne vous dirai pas que ce fut sans douleur , mais c'est normal en fait je crois , je suis quand même rester dans se lit depuis deux semaines sans bouger.

Mon regarde croisa le sien c'était vraiment difficile pour moi de me retenir présentement , je ne put le faire et je me suis m'y a suivre mon instinct , comme il me dit de l'embrasser c'est ce que j'ai décider de faire. Il fallait que quelqu'un fasse les premier pas , même si cela pouvait être dangereux. Je ne savais pas du tout comment allait réagir la jeune femme , mais je ne pouvait pas rester ainsi sans faire quoi que ce soit.

Je me demandais bien comment allait réagir la jeune femme face au fait que je venait de l'embrasser. C'était vraiment ce que j'avais envie de faire présentement de l'embrasser en fait j'avais envie de quitté avec elle , cette établissement dans lequel je n'avais pas du tout envie de rester ici.

made by © Winter Soldier





   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 41
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-23, 21:52




The love is love ... Let me love you
Camille ξ Mikaela

Si vous saviez combien je dois prendre sur moi pour me contrôler, pour ne pas lui dire ce que je ressens quand bien même elle n'en pense pas autant à mon sujet, les râteaux ne m'ont jamais fait peur. Je n'aime pas les mensonges alors je préfère le plus souvent dire ce que je pense sauf dans ce cas, sans trop comprendre ce qui me retient. Bref, moi qui pensais que cette journée allait être comme toutes les autres et que je serai de retour assez tôt à la maison, je pense m'être trompée sur le sujet

L'idée de la savoir à moitié dénudée face à moi me donne des frissons, vous savez ceux qui vous montent lentement des pieds vers le cerveau et qui vous font rougir. Cette femme me donne un effet surprenant, autant dire que si je serai un homme, c'est le deuxième cerveau qui montrerait mon intérêt pour elle. Pour moi quitter un jour de congé que je pourrai passé avec ma petite Sophia et venir voir une patiente à l'hôpital, je dois vraiment le vouloir et je le veux. L'aider à s'habiller me fait à la fois plaisir mais aussi me donne peur, peur de faire mal, de lui faire mal à elle. Quand elle me dit qu'elle n'a pas eu mal, j'en suis soulagée mais le plus dur reste à venir, il faut maintenant m'installer dans la chaise et pour ça, elle va devoir faire un gros effort au niveau du bassin. Tant bien que mal, je l'aide et supporte jusqu'au fauteuil, je sais qu'elle souffre sur l'instant et une fracture du bassin n'est pas rien mais comme on dit c'est un mal pour un bien.

Nos regards se croisent et plus rien n'existe autour de nous, nous voilà plongées l'une dans l'autre, des frissons me parcours le corps comme pas possible. La soudaine envie de l'embrasser ne me lâche plus, mon cœur bat bien plus vite qu'un guépard peu courir, mes mains sont devenues moites d'un coup. J'en perds toutes facultés à réfléchir, je suis là comme zombifiée au dessus d'elle, ma salive se fait lourde et difficile à avaler. Je commence à manquer de souffle, ma respiration devient aussi dure que du marbre, ma tête va exploser tellement j'ai l'impression d'être en apnée. Soudainement c'est comme si le monde s'écroulait, ses lèvres viennent toucher les miennes, le goût sucrée de celles-ci m'est comme un régal. Pendant un instant, je reste là, impossible de bouger, impossible de lui rendre ou non son baisé les yeux fermés. Je ne peux pas, je le veux pourtant vraiment très fort mais il m'est interdit par l'étique professionnelle. Je me retire donc en douceur de son emprise avec dégoût, non pas de cet échange mais bien de ne pouvoir réagir comme je le voudrai.

Euh... Je... Je ne peux pas Mikaela, ce n'est pas vous, je ne peux pas avoir cette relation. Je me place alors derrière la chaise attrapant les poignées et commence à me diriger vers la sortie. Un peu d'air frais nous fera du bien n'est-pas ? Je prends donc la direction du petit jardin parlé un peu plus tôt, le trajet se passe dans un calme étrange, je sens comme un malaise entre nous et je n'aime pas trop ça. Nous arrivons finalement dehors et comme je m'en doutais, il n'y a pas un chat, je pousse la chaise vers l'un des bancs en pierre avant de le contourner pour prendre place en face de Mikaela. Je lui souris timidement avant de prendre sa main. Mikaela, ce baiser... J'en voulais autant je t'assure, j'en ai toujours envie, ce que je ressens n'est pas factice. Je ne peux pas, mon boulot... Je risque gros si j'entreprends une relation avec un patient. Si seulement on s'était connue avant, j'aimerai tenter une histoire avec toi mais tu comprends, j'ai une petite fille et j'ai vraiment besoin de travailler surtout que j'aime ce que je fais. Je ferme les yeux et soupir, Dieu que j'ai l'envie pressante de lui rendre son baiser, de sentir ses lèvres à nouveau sur les miennes, de pouvoir toucher sa peau du bout de mes doigts et partager des moments magiques avec elle.







There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 358
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-23, 22:15







Less me love you

Camille&Mikaela


Je comprenait très bien ce que pouvait ressentir Camille présentement. C'était vraiment une sensation étrange pour moi aussi. J'avais envie de l'embrasser a nouveau , mais je sentait que cela allait être trop parce que je savais bien que nous risquions gros présentement en étant ensemble. Je regarda la jeune femme et fini par garder le sourire pour ne pas lui montrer que cela me rendait quand même triste de savoir qu'elle ressentait la même chose que moi et que nous ne pouvons pas laissé libre cours a nos sentiments . C'était vraiment difficile pour moi. Je la regarda dans les yeux ce sentiment que je ressentait pour elle était très fort et je pouvais attendre qu'ils se passe quelque chose plus tard.

Maintenant je savais que c'était réciproque et que je pourrais tout attendre pour elle. Je la regarde et lui sourit , puis nous partions tous les deux vers la cours de l'hôpital. Nous étions en silence tout ce que nous pouvions entendre c'était le bruit de la bombonne d'oxygène qui m'aidait a mieux respirer depuis mon accident j'avais hâte de ne plus être attacher a tout c'est fils et cette bombonne.

Mais mes poumons devait récupérer avant que je puisse respirer normalement c'était difficile pour moi de respirer avec ma fracture au bassin , mais aussi a cause des contusions que j'avais au thorax. C'était pas tellement beau a voir mes contusions , mais bon j'allais rapidement récupérer. Une fois je fut dehors avec Camille cette dernière m'installa face a elle dans ma chaise roulante et elle s'installa sur le banc face a moi.

- Je comprend tout a fait. Pour vous je suis prête a attendre et sache que je ne suis pas entrain de me moquer de vous. Je n’oserais jamais faire cela.

Cela était difficile , mais je comprenait ce qui se passait présentement , mais j'avais vraiment besoin de savoir ce que je ressentais la jeune femme pour moi. Je ne pouvais pas lui demander tout de suite je ne savais pas trop comment lui demander pour le moment ce qu'elle ressentait vraiment pour moi. C'était vraiment difficile pour moi de me tenir loin d'elle . J'avais vraiment envie de l'embrasser une nouvelle fois. Ne pas montrer ce que je ressentait pour elle était vraiment difficile.

Cela n'étais pas du tout dans mes habitudes de caché ce que je ressentais pour une femme ou pour un homme. Mais j'allais le faire pour elle. Je pouvais attendre pour que personne ne risque quoi que ce soit. Car je savait que ce que je ressentais pour elle c'était fort.


         

made by © Winter Soldier





   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 41
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-23, 23:59


 
 
The love is love ... Let me love you
Camille ξ Mikaela
 
Je pense qu'un peu d'air devrai me faire le plus grand bien histoire de remettre les idées en place, la scène qui venait de se déroulée m'a secouée bien plus qu'on ne pourrait le croire. Le fait que cette femme m'embrasse veut en dire beaucoup sur ce qu'elle ressent, le plus difficile n'a pas été qu'elle ait fait mais bien d'y mettre fin. L'envie m'habite énormément et s'il en tenait qu'à moi, je lui aurai rendu son baiser sans hésitation ! Je ne peux lui mentir sur ce que je ressens à son égard voilà pourquoi une explication doit être donnée, l'endroit idéal sera évidemment dans le petit jardin derrière l'hôpital. Nous y sommes, j'aspire à plein poumon l'air frais qui vient doucement chatouiller mes narines, il faut de plus que j'aère mon cerveau avant qu'il ne me fasse un arrêt cérébral.

Nous sommes assises l'une en face de l'autre, sa main dans la mienne, je rempli mes poumons et me lance pour lui expliquer ce qu'il en est. Je voudrai tant essayer cette relation et voir où ça peut nous mener mais voilà, tant qu'elle sera ma patiente je risque énormément. Au combien je pourrai être heureuse avec elle, l'aimer du plus profond de mon être, je ne suis pas prête à prendre le risque d'en perdre mon travail. Je sens pourtant une envie de dépasser ça, une envie d'être avec elle dans les moments où elle en a le plus besoin comme maintenant. J'ai vraiment du mal pour avoir les idées claires sur le sujet, une part de moi veut rester neutre pour le boulot et l'autre veut lui sauter dessus et l'embrasser à perdre haleine. Si seulement il pouvait y avoir un juste milieu, une crête entre les deux où elles pourraient vivre pleinement cette nouvelle relation sans en risquer quelque chose.

Je tenais toujours sa main dans la mienne, elle a la peau douce malgré son état, son corps dégage un parfum qui lui ait propre et attirant. Les légères brises de vent emporte cette agréable odeur au plus profond de mes sinus, Dieu qu'il va être difficile de patienter mais surtout de résister. Je lui souris tendrement lorsqu'elle m'affirme vouloir attendre et surtout qu'elle ne joue pas avec mes pieds. Son regard brille de mille feux, quand elle sourit, ses lèvres sont si appétissantes qu'il m'est quasi impossible de les regarder sans penser à les toucher. Si seulement c'était aussi facile, je pourrai bien tenter quelque chose mais cela prendrai du temps avant d'en avoir confirmation. Je roule des yeux vers le ciel à la recherche d'un solution qui pourrait nous aider toutes les deux, il y a bien le changement de médecin mais cela prendra du temps avant que ma demande soit prise en compte. Plus je la regarde, plus la tentation est forte et l'envie deviens incontrôlable, le baiser qu'elle m'a donné plus tôt m'a laisser sur une faim terrible. Du bout des doigts je caresse le dos de sa main, remontant lentement vers ses doigts afin de venir serrer ceux si entre les miens. Nos mains sont désormais comme enchaînées l'une à l'autre, il y a comme une absence qui se crée dans mon cerveau. Comme si le fait d'être assise là en face d'elle et de lui serrer la main avait une réaction bien plus intense que je ne peux le penser. Mon dieu quand elle me sourit de cette manière mon corps tout entier frissonne, mon cœur se met à battre bien plus vite qu'une course de chevaux au galop tellement que j'ai l'impression d'être en arythmie cardiaque. Je ne peux contrôler cette pulsion lorsque je me retrouve à l'embrasser, ça provoque un tel plaisir, un tel sentiment de bien être un peu comme une injection de drogue dont on a besoin. Instinctivement, je caresse sa joue la tenant dans la paume de ma main avant de me retirer lentement les yeux fermés. Je n'ai pas pu résister à cette tentation, me voilà bien dans une impasse !






There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 358
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-24, 03:17







Less me love you

Camille&Mikaela


Je ne voulais pas du tout la forcer a quoi que ce soit moi aussi j'avais une certaine éthique de travail. Mais pour ma par je pouvais très bien sortir avec un client , un patron , un collègue, etc disons que ce côté éthique n'était pas aussi fort que celui d'un médecin avec son patient. Je la regarda avec le sourire je ne pouvait pas la regarder et ne pas sourire. Elle me rendait heureuse et me faisait sourire . Pour moi être triste quand elle était près de moi c'était impossible.

Je me demandait bien comment j'allais faire pour pouvoir lui résister aussi longtemps. Le temps que je retrouve ma forme cela pour moi était un peut trop long... J'avais tellement envie de déposer ma main dans ses cheveux blond qui semblait si doux et qui brillait au soleil , lui caresser doucement la joue et l'embrasser de nouveau. C'était vraiment difficile pour moi de ne pas le faire , mais pour elle j'étais prête a tout.

C'était vraiment difficile , mais j'avais la force de le faire en sachant qu'elle semblait ressentir aussi quelque chose pour moi. Mais je ne savait pas du tout encore que ce qu'elle ressentait présentement était aussi fort que ce que je ressentais moi aussi. Mais je n'allais pas tardé a le savoir. Je regarda alors la jeune femme ne pouvant pas du tout caché , ma joie d'être seule avec elle. Pour le moment nous avions l'aire de simplement deux amies qui papote ensemble a l’extérieure de l'hôpital. J'avais déjà hâte de pouvoir être plus que cela avec elle , mais je ne pouvais pas pour le moment.

Je regarde quelque seconde autour de moi. C'est vrai que c'est un endroit vraiment très jolie , malgré le fait que nous étions dans le parc derrière une hôpital. Je ne comprenait pas du tout ce que qu'elle voulait dire par la jeune femme par : "Si seulement c'était aussi facile, je pourrai bien tenter quelque chose mais cela prendrai du temps avant d'en avoir confirmation."

Je ne comprenais pas du tout ce qu'elle voulais  tenté, elle allait avoir confirmation de quoi. Je fini donc par brisé le silence.

- Mais tout cela peux être très simple..... Vous allez avoir confirmation de quoi ?

Dis-je en la regardant droit dans les yeux ,avec des étincelles pleins les yeux. J'avais tellement envie d'une chose présentement c'est de pouvoir me blottir contre elle , guitare a la main et jouer ce qui me passe par la tête cela faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas toucher. Je devrais demander a ma sœur de me l'apporter la prochaine fois qu'elle viendra.

Je par dans ma tête quelques temps pendant ce temps la elle fini par caresser doucement ma main avec ses doigts. Tout de suite je suis parcourut d'un frisson qui me parcourra la colonne je ne pouvait pas faire autrement. Sentira la peau de ses mains contre la mienne me faisait frissonné , je pouvait sentir que mon cœur battait de plus en plus vite. J'avais vraiment du mal a ne pas la tiré vers moi pour l'embrasser.

Depuis tout a l'heure que je la regarde et que je me retiens de le faire. Je lui sourit de nouveau et quelques secondes après , alors que je n'avais rien prémédité c'est lèvre douce se posèrent doucement contre les miennes ce qui me surpris , mais qui était si agréable. Et oui je fit tout pour en profité au maximum , car je ne savais pas du tout quand cela sera pour la prochaine fois. Lorsque je sentie sa, mais doucement contre ma joue je frissonna et déposa doucement la mienne sur la sienne. Car je pouvais sentir les mains de la jeune femme qui tremblait.

Je voulais lui dire quelque chose après se baisé tout ce que je put dire c'était un simple

- Mais ......ehhh...

Je ne comprenait pas du tout ce qui se passait présentement. C'était vraiment différent pour moi de vivre ce genre de relation interdis.


Je voulais bien faire plus. J'avais envie de la serrer dans mes bras et de chanté. C'est pourquoi lorsqu'elle déposa sa main sur ma joue et que ce baisé se termina que je me mit a fredonner l'un de mes chansons. C'était une très belle chanson que j'adorais chanté et qui parlait de celle que j'étais et celle que j'allais devenir dans le futur. Cette chanson me suivait depuis mes débuts et c'était par cette chanson là que les gens me reconnaissait d'Ailleurs. J'avais envie de détendre cette atmosphère un peut très tendu entre nous.



         

made by © Winter Soldier





   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 41
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-25, 19:44


 
 
The love is love ... Let me love you
Camille ξ Mikaela
 
Sentir sa peau contre la mienne me donnait l'impression d'être là pour une seule chose, l'embrasser et ne pas m'arrêter. J'ai le cerveau qui se retourne dans tous les sens pour trouver une solution, pour que l'on puisse être ensemble du moins, essayer cette relation. Une phrase parvient à m'échapper pendant que je réfléchi, c'est bête mais cela m'arrive très souvent de penser à haute voix. Sans me rendre compte de mes gestes, j'en viens à lui caresser le dos de la main avant de venir chercher ses doigts et de les coincer entre les miens. Un geste banal, tellement banal qu'il arrive sans que j'en accorde une attention et si seulement mon cerveau pouvait m'obéir de temps à autre ! Je répète d'une voix ferme à l'intérieur " Ne l'embrasse pas ! Ne l'embrasse surtout pas ! " Mouais, comptes là-dessus ! Ni une ni deux, nos lèvres se cherchent pendant un baiser passionné, mais qu'est-ce qu'il a pas compris dans ne l'embrasse pas ? En médecine, on apprend d'abord que c'est le cerveau qui guide notre corps, nos actes mais qu'il était facile de contrôler celui-ci lorsque nous le voulons vraiment. Faut croire que lui prendre ses lèvres d'assaut est quelque chose que mon corps ne voulait pas refouler, de toute façon il est un peu tard pour reculer maintenant ! Vous me voyez lui dire que c'est une erreur alors qu'il y a encore quelques minutes je lui disais que c'était contre l'étique de mon métier ?  

Quand je parviens enfin à me retirer de ce baiser, elle se met à marmonner un chant ce qui me fait sourire. Je ne connais pas ces chansons mais je l'ai déjà entendue chanter quelque fois en passant par là sans qu'elle ne le sache. Moi l'espionner ? Si venir la voir en douce lorsqu'elle dort, lorsqu'elle sort d'un examen c'est de l'espionnage alors oui ! Ma couverture de médecin m'est très pratique dans ce cas là, je pouvais passer la voir sans rendre de compte à personne et profiter de la voir quelque instant. Je parviens à reprendre un peu de mes esprits en m'écartant doucement de Mikaela, je suis désolée je... Je n'ai pas pu me contrôler. Si c'est ça l'excuse, elle va bien servir à grand-chose ! Mon corps n'agit pas toujours en symbiose avec mes pensées, mon geste va compliquer bien des choses, je ne voulais pas rendre ça plus difficile pour toi. Un sentiment m'a poussé à agir comme je ne le voulais pas. Enfin si... Je voulais de ce baiser mais... Tais toi ! Il en sera mieux, j'ai l'impression de faire pire que mieux à cet instant, me voilà sans les mots pour le peux que cela ne m'arrive dans la vie ! Il est si difficile de lui dire que j'en mourrai d'envie de l'embrasser, que d'un coup les conséquences n'en étaient plus si importante pour le moment passé avec elle. Que je veux pousser cette relation même si l'étique me l'interdit, que je peux tenter une relation secrète même si ça nous est compliqué ! D'un coup, je me lève du banc et commence à marcher dans un aller-venue, le cerveau en ébullition qui ne veut qu'une chose, retourner vers elle et l'embrasser à nouveau ! Un court moment passe et je sens une tension descendre, l'envie qu'en a elle est toujours présente. Je viens me poser juste devant elle lui tendant les deux bras, je suis plus petite qu'elle mais les barres de marche sont juste à côté au besoin. Et si on marchait un peu ? Ça ne pourra que faire du bien, je lui souriais aussi sereinement que possible avec difficulté car je me sens coupable de lui avoir donné un espoir qui ne pourra peut-être pas avoir lieu.  






There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 358
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-25, 20:31







Let me love you

Camille&Mikaela


Je voulais vraiment pouvoir avoir quelque chose avec cette jeune femme. Je ne pensait pas que je pouvais aimé quelqu'un aussi fort que de l'attendre pour pouvoir vivre quelque chose avec elle. Lorsqu'elle revient s'assoir près de moi. Je prit alors ses deux mains dans les miennes et je la regarda droit dans les yeux avant de lui dire.


- Je voulais tout autant ces deux baisé et tout me pousse a le faire encore , mais pour vous je serrais prête a attendre. Sachant maintenant que mon attirance pour vous est aussi forte que ce que vous ressentez pour moi disons que cela me permet de garder espoir et de me dire que quand je sera remis sur pied tout cela sera possible.

Je venais de dire a la jeune femme ce que je ressentait présentement. J'aimais vraiment cette femme plus que tout au monde. C'était vraiment difficile pour moi de savoir que nous ne pouvions pas être ensemble tout de suite. Mais pour elle je serais capable de tout. J'aimais vraiment cette femme et si elle venait qu'a avoir des problèmes je me mettrais tout sur le dos. Je ne voulais pas du tout qu'il lui arrive quelque chose. Je la regarde droit dans les yeux et me mort délicatement une lèvre parce que j'avais terriblement envie de nouveau de l'embrasser c'était de plus en plus fort.

Je ne pouvait pas m'enfuir maintenant et être loin d'elle pour ne pas être tenté de faire quelque que ce soit pour ne pas la mettre en danger. C'était vraiment difficile de rester la devant elle sans pouvoir l'embrasser la toucher. Je lui tenait les mains dans les miennes. Mes doigts était entrelacé au sien et je voulais vraiment que cette relation marche.  

Je voulais vraiment être avec elle présentement voir jusqu’où cette relation peux aller. Même si pour le moment cela serait qu'une relation caché. Puis elle me parle d'aller marcher un peu. Je regarda alors donc les barres de marches , cela me fait un peu peur. Je n'ai pas marcher depuis longtemps et je ne me sentait pas aussi forte qu'avant. Je fini donc par lui dire alors.

- J'ai peur de ne pas être capable de le faire. J'ai peur de ne plus pouvoir marché.


Elle pouvait entendre a ma voix que tout cela me faisait vraiment peur que je ne faisais pas mon intéressante pour qu'elle s'occupe de moi. Je voulais vraiment marcher , mais j'avais peur d'avoir mal et j'avais peur aussi de tomber. Mais la sachant au près de moi me rassurait un peu. Je fini donc par lui dire.

- Je me sentirait plus en sécurité si vous restiez près de moi tout le temps.

Je me demandais bien ce qu'elle allait dire au fait que je lui demande de rester près de moi. Alors qu'elle venait de partir plus loin ne sachant pas vraiment pourquoi elle avait fait cela d'ailleurs , j'avais toujours autant envie de la prendre dans mes bras et de me mettre a chanté , mais j'avais tellement peur que rien ne se passe maintenant une fois que je sois remis a 100% sur pied. Je regarda alors la jeune femme et je fini donc par lui faire a 100% confiance pour le fait de marcher.

J'avais remarquer que parfois elle venait me voir. Souvent je la regardait moi même quand elle pensait que je ne l'avais pas vue. Je savait qu'elle venait dans ma chambre parfois quand je dormait je pouvait sentir son parfum. J'aimais tellement l'odeur de sa peau, la douceur de sa peau était addictive. C'était vraiment dur pour moi de rester loin d'elle maintenant . Je la regarde droit dans les yeux et finalement je me sens prête a marcher maintenant.

Puis la jeune femme m'aida donc a me lever de la chaise roulante dans laquelle j'étais assise. Elle barra mes roue et elle m'aida a me lever. Je m'accrocha au bar de marche. Et je tremblait comme une feuille présentement c'était vraiment quelque chose qui me faisait peur de retomber encore...

         

made by © Winter Soldier





   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 41
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-25, 22:04


 
 
The love is love ... Let me love you
Camille ξ Mikaela
 
Cet instant me paraît tellement bizarre qu'il m'est impossible d'agir en bon sens, elle retourne mon cerveau sans même ouvrir la bouche. Il lui suffit de me sourire, un frisson me parcourt le corps en entier ce qui chamboule totalement ma perception des choses. Ce frisson est tellement intense qu'il déconnecte carrément cette partie qui m'aide à réfléchir dans une telle situation, qu'en serait-il si nous n'étions pas tenu par cette fichue étique ?  

Je n'arrive même pas à aligner deux mots cohérents à la suite de l'autre ! La dernière fois que j'ai connu un pareil sentiment, cela remonte pendant mes études, j'ai eu la bonne idée de tomber amoureuse d'un des professeurs ! Une relation secrète et interdite qui ne m'a pas franchement aidé, j'ai donné de moi-même dans cette histoire pour n'en récolter que de la peine et du dégout envers moi-même. Une partie de moi sait qu'il n'est rien de bon d'avoir une telle relation amoureuse mais comment résister quand les sentiments sont aussi fort ? Je parviens finalement à me contrôler en m'écartant légèrement, quelques minutes à tourner en rond et je me sens prête à enfin faire ce pourquoi nous sommes venues dans ce jardin. Je souris sans trop savoir quoi lui répondre lorsqu'elle m'avoue qu'elle aussi est dans le même état que moi, je ne sais pas du tout où va mener cette histoire ni si nous serons capable d'attendre le bon moment. Un petit changement pour les esprits en lui proposant de se lever pour tenter de faire quelques pas. Avec toutes les précautions que je pouvais prendre, je l'aide à se lever de sa chaise la soutenant non à la taille pour ne pas lui opprimer son basin mais surtout en dessous des épaules et vu ma petite taille, je n'ai pas bien difficile. J'entends dans sa voix la peur qui l'envahi, une peur que je peux parfaitement comprendre. Je m'adosse à elle un peu plus pour ne pas qu'elle tombe, tu en es capable Mikaela et je n'irai nulle part, je suis ici avec toi jusqu'à la fin. Nos regards se croisent à nouveau mais cette fois, il y a juste de la tendresse et puis, je sais qu'elle n'est pas en bonne position pour me jeter sur elle !  

Etre là en tenant les barres, c'est déjà un gros effort de sa part, le courage dont elle fait preuve m'épate encore plus. Je remarque vite qu'elle tremble, son visage indique le stresse dont elle peut ressentir, je viens déposer ma main sur l'une des siennes. Un pas à la fois, si tu tombes, je serai là pour te relever. Je lui souris et m'écarte pour faire le tour des barres, je rentre carrément sur le tapis comme si j'allais moi aussi suivre cette rééducation et me place face à elle. Je me trouve alors entre les barres lui souriant, viens vers moi mais ne te presse surtout pas, nous avons du temps pour y arriver. Je la regarde droit dans les yeux comme pour l'encourager, je suis à la recherche d'une étincelle dans son regard, cette petite chose qui pourra lui donner envie de venir à moi. Imagine toi marchant en promenade avec ta famille, un moment heureux où tu dois avancer pour ne pas les perdre de vue. Dis toi qu'ils sont là et fier des efforts que tu fournira, moi je le suis, je suis fière de ce que tu peux accomplir, préfères tu me tenir les mains plutôt que les barres si cela peut mieux t'aider ?






There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 358
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-03-29, 05:30







Let me love you

Camille&Mikaela


Je ne voulais pas précipiter les choses , même si au fond de moi j'aurais bien envie de le faire. C'était toujours compliqué mes relations amoureuse pourquoi faire simple quand ont peur faire compliquer. Je devais respecter son choix et pour ne pas la perdre je ferais tout pour elle. Je la regarde droit dans les yeux et sourit , même si j'étais terrifier je me leva de mon fauteuil roulant. Je prit bien sur la bombonne qui me suivait partout pour l'installer dans mon dos comme un sac a dos. Je ne pouvais pas encore la laissé tomber j'en avait l'habitude j'avais hâte par contre de ne plus en avoir de besoin.

Me voilà debout et la voilà devant moi. J'avais pour le moment les deux mains chaque côté de moi pour me tenir debout. Pour le moment j'avais l'impression d'avoir des jambes aussi molle que de la guenille. Je n'arrivait pas a faire un pas. J'étais beaucoup trop stresser pour y arriver , mes mains tremblait encore. Camille se trouvait devant moi et elle m'encourageait. J’avance mon premier pieds tout cela se passait très bien , mais ce ne fut pas la même chose pour le deuxième pied. Car lorsque je bougie le deuxième pied je sentie une douleur vive a mon bassin et j'en perdu pied. Je me rattrapa pas en tenant la main de Camille.

Elle pouvait voir que quelque chose n'allait pas , premièrement par la grimace que j'ai fait lorsque je me suis mit a bouger et par mes yeux qui se son remplie d'eau parce que la douleur était très intenses. J'avais vraiment du mal avec ma jambe droite depuis mon accident qu'elle n'était plus pareille.

En fait tout mon corps n'était plus le même. J'essaya une nouvelle fois de marché. Tout allait bien pour le déplacement de ma jambe gauche je gardait ma main gauche sur la rampe et ma main droite était dans celle de Camille. J'essaya de faire un pas , mais ma jambe ne voulais vraiment pas suivre.

Cela me rendait très triste de voir que j'avais perdu autant de force et que je n'arrivais pas faire quoi que ce soit sans en subir les conséquence.

- Je n'arrive plus a faire un pas complet

Dis-je en lui montrant ma jambe droit pour qu'elle comprenne que quelque chose n'allait pas avec cette jambe. Mais elle devait l'avoir déjà remarquer. Mais j'étais vraiment heureuse qu'elle soit la.
         

made by © Winter Soldier
".





   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CÉLÉBRITÉ : Hayden Panettiere
ϟ JOB : Médecin en trauma
ϟ CITATION : Il n'y a pas de coeur conquis pour ceux qui n'essaye pas
ϟ MESSAGE : 41
@PSEUDO : D.Sim


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-04-17, 04:41


 
 
The love is love ... Let me love you
Camille ξ Mikaela
 
Cette femme... Ah cette femme, je serai prête à soulever une montagne pour qu'elle puisse retrouver l'usage de ses jambes. Il n'est pas dans mon habitude d'agir de la sorte surtout quand je mets ma carrière en péril mais elle a quelque chose qui provoque une envie irrésistible de l'embrasser, de la prendre dans mes bras. Je sais qu'il n'est en rien facile pour elle non plus, devoir mettre notre attirance de côté, se cacher de nos sentiments. Trop tard, j'ai franchi la ligne qui sépare le professionnel du privé ! Je ne suis pour autant pas découragée à ce qu'elle puisse faire l'effort de se mettre debout, la difficulté est grande mais je sais qu'elle peut en être capable. Je ne cesse de la regarder en souriant et l'encouragent à avancer, à dépasser cette faiblesse physique, après tout, c'Est-ce que ferai n'importe qu'elle médecin. Bon d'accord, peut-être pas en étant aussi proche de sa patiente mais quoi qu'il en soit, je veux qu'elle puisse se dépasser et être fière de ce qu'elle accompli.  

Tendis que ma voix résonne dans cette petite cour, je vois dans son regard qu'elle en veut, qu'elle veut y parvenir mais quelque chose la bloque. Quand elle part en dérive et attrape ma main, je la serre aussi fort que je peux pour l'aider et éviter qu'elle ne glisse. Sa jambe lui fait vraiment mal, je ne suis pas encore certaine qu'il s'agit d'un mal physique ou une impression qui semble réelle. C'est quelque chose qui arrive fréquemment après de tels accidents, ce qui est tout à fait normal soit dit en passant. Je dois pour autant m'en assurer, tenant toujours la main de Mikaela d'un côté, je viens glisser mon bras de libre autour de sa taille pour la ramener vers son fauteuil. Je pense qu'il serait plus sage que je vérifie cette jambe avant d'aller plus loin. Il n'a pas fallut allez très loin pour l'installer non sans difficultés, j'ai tellement peur de lui infliger une douleur dans les mouvements que j'agis comme avec un nouveau né. Je m'accroupie lui souriant, doucement je monte de mes mains vers sa hanche et le haut de sa jambe en frottant comme un massage. Mon regard ne quitte pas le sien, quand elle grimace je comprends que cette douleur est bien réelle, il va surement falloir augmenter ses anti douleurs. Je me relève pour lui faire face, bien oui, je ne suis pas très grande donc qu'elle soit assise ne change pas trop ma vue. Je crois que l'on doit reporter notre danse à plus tard. Je lui souris tentant un peu l'humour. Le médecin en moi te conseil de rentrer te mettre au lit, on pourra ainsi t'administrer quelque chose pour la douleur et tu as même le droit d'avoir un massage par mes soins. Je lui souris encore accompagné d'un clin d'œil, l'idée d'être de nouveau en contact avec sa peau m'électrise jusqu'au plus profond de moi. J'espère simplement qu'il sera plus facile de me contrôler à l'intérieur !  






There is no more difficulty than an uncertain love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Novice »



ϟ CREDIT : Avatar : ChantalCh Gif : uc
ϟ CÉLÉBRITÉ : Connie Britton
ϟ JOB : Artiste
ϟ HUMEUR : Malgré la douleur de sa blessure , les cauchemars du choc post traumatique elle est heureuse
ϟ CITATION : Quand on veut on peut
ϟ MESSAGE : 358
@PSEUDO : ChantalCH


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   
2017-04-17, 06:40







Let me love you

Camille&Mikaela


J'avais tellement envie de pouvoir faire un pas. Pouvoir enfin me tenir debout je rêvait de pouvoir me déplacer sans se fauteuil depuis si longtemps. Mais j'étais terrifier a l'idée de ne plus y arriver cela me bloqua un peu au départ. J'avais peur de ne plus pouvoir marcher un jour. C'était ma plus grande crainte présentement d'être prit a devoir me déplacer toujours dans se fauteuil.

Une fois que je me retrouve de nouveau assise sur mon fauteuil roulant j'éclate en sanglot. Cela était un énorme échec pour moi de ne pas pouvoir marcher , malgré le fait que Camille soit la pour m'encourager j'arrive a rien et cette douleur vive que je ressent lorsque je bouge ma jambe droite je ne comprend pas du tout d’où elle vient. En fait le chirurgien orthopédique lorsqu'il m'avait opérer pour s'occuper de mon bassin pour être sur qu'il soit en place et le reste en place n'avait pas remarquer a cause de l'enflure des tissus et de l'état de mon bassin la déviation légère de ma hanche droite ce qui me donnait cette douleur c'était que mon articulation ne pouvait pas faire son travail correctement.

Une fois que je serai allonger , Camille s'en rendra surement compte si elle me fait mobilisé ma jambe. Au mouvement si observait bien on pouvait voir ce qui clochait. Cela me faisait vraiment mal , mais je faisais tout pour pouvoir marcher a nouveau. C'est encouragement m'aidait beaucoup , mais dans ces conditions je ne pouvais pas arrivé a grand chose. Je regarda alors Camille une fois que je put me contrôler et que je put arrêté de pleurer un peu.

-Pardonne moi.

Dis-je simplement ne sachant pas vraiment pourquoi je m'excusais. Je faisais toujours de mon mieux pour pouvoir avancer. Le fait d'avoir un aussi gros échec me rendait encore plus anxieuse que je ne l'étais déjà a l'idée de remarcher a nouveau. C'était difficile pour moi de voir les pertes que j'avais du au fait que j'étais au lit depuis deux semaines et que je ne pouvais plus faire grand chose par moi même. Cela me faisait peur de rester ainsi. C'était vraiment ma peur bleue. Présentement la douleur emportait sur la peur. Lorsqu'elle me dit qu'il fallait mieux que je me rassoit et qu'elle regarde ma jambe, je n'avais du tout obstiner je m'étais réinstallé dans mon fauteuil avec son aide.

Pourquoi la vie jouait contre nous. Pourquoi je ne pouvais pas avoir un rétablissement normal et pouvoir sortir de cette chambre au plus vite je n'aimais pas du tout être enfermer et je l'étais depuis trop longtemps déjà. Je savais déjà que le fait de me mettre moi même la pression pour avancer ne m'aidait pas au contraire cela me poussait a être sous les freins. Je regarda Camille qui était près de moi. Lorsqu'elle déposa sa main sur ma hanche et qu'elle commença a me massé la hanche je grimaça aussi. La douleur était très forte je repoussa donc sa main a cause de la douleur , pas parce que je n'aimait pas ce qu'elle faisait , car cela me faisait du bien.

Mais pour le moment la douleur était trop fort pour que quelqu'un me touche j'avais peut-être un peu trop forcer sur la dose. J'avais peur de l'avoir blesser , donc pour lui montrer que ce n'était pas que cela ne me faisait pas du bien , mais que c'était parce que la douleur était forte je décida donc de prendre sa main dans la mienne. Je savais qu'une fois a l'intérieur je ne pourrai pas faire cela ou du moins très discrètement parce que je savais que Camille risquait gros si quelqu'un venait a savoir ce qu'il y avait entre nous.

- Je suis désolé je vous ai déçu je ne comprend pas pourquoi je ne suis plus capable de marcher, j'arrive plus a bouger correctement ma jambe et la douleur est insupportable.

La douleur qu'elle ressentait c'était la même que si on tirait de tout nos force sur ses ligament qui était coincer dans son articulation de la hanche du a la déviation de son fémur dans la crête iliaque ce qui frottait et risquait de faire rompre ses ligaments.
         

made by © Winter Soldier
".





   
She is everything
she is my north, my south, my est and west , I thank I love her for ever...She's my evrything..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Re: The love is love ....Let me love you [pv. Camille]   


Revenir en haut Aller en bas
 

The love is love ....Let me love you [pv. Camille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: West Phoenix :: Valley Hospital
-