AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Partagez | 
 

 Bastià | You're always so near we're always so far

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : avatar (PYT) + gifs (wesleynator)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nicolas Simoes
ϟ JOB : En dernière année de droit
ϟ CITATION : You cry a river ? Build a bridge and get over it
ϟ MESSAGE : 705
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-10-03, 21:56




You're always so near we're always so far

Ces vacances allaient me faire du bien et me permettre de réfléchir tranquillement à la suite des événements. J’avais beaucoup de chose en tête ces temps ci, il était important que je réfléchisse à tout ça calmement. Loin de l’effervescence des grandes villes quelles qu'elles soient. Pour cette après midi, peu de temps pour réfléchir réellement puisque je m’étais endormi sur un des transat au soleil. Le temps de m’habituer au décalage horaire et ce sera bon.

Le truc c’est que j’allais vite être déconcentré avec la présence de mon ex. Forcement, l’avoir ici avec moi c’était trop tentant, j’allais être obligé de prendre ça comme un jeu. La partie était lancée puisqu’elle avait décidé de rester toute la semaine histoire de me contredire. Elle avait donc une semaine pour me résister et moi une semaine pour la faire craquer. La partie était lancée.

Si j’avais laissé la jeune femme tranquille toute l’aprem, je lui avais tout de même proposée de se joindre à moi pour aller au restaurant le soir. Ne lui laissant pas le temps de me répondre j’étais parti sous la douche. Je m’étais préparer relativement rapidement. Je lui avais tout de même laissé assez de temps pour qu’elle aussi se prépare. En toquant à sa porte ça me permettait de savoir si elle allait venir avec moi ou non. La jeune femme avait décidé de me suivre mais elle voulait prendre son chien. De toute façon vu le temps nous allions être en terrasse donc peut importe.

Nous étions descendu tous les en voiture avant de marcher dans les rues de cette petite ville en bord de mer. Tout en se promenant, Myless me proposa un bar et après un regard j’acquiesçais. Ca me paressait bien comme endroit. Une fois assis à une table, je regardais la carte et la jeune femme fit un commentaire qui me décrocha un petit rire. « Je t’ai invité et t’as pas cassé mon coup de la soirée donc… oui » Je lui souriais, amusé par le souvenir de cette soirée. Ce jeu du chat et de la souris avec elle était plutôt agréable. Même si elle se lassait parfois trop vite à mon gout. Il faut parfois prendre des risque pour gagner mais dès qu’elle perd un peu trop le contrôle la jeune femme se défile. C’est bien dommage.

La jeune femme me demanda ensuite pourquoi j’avais choisis cette destination précisément et non pas une autre pays plus paradisiaque. « Disons que ça s’est décidé à la dernière minutes et que j’ai eu une envie soudaine de profiter de la maison de mes parents. Et puis, un petit retour aux sources s’impose parfois » Je parlais autant du pays que de la maison qui avait bercée mes vacances étant enfant. « Et toi alors ? Pourquoi t’évites tes parents ? » Et puis elle aussi elle aurait pu choisir une destination plus exotique. Pourtant elle est dans la maison de mes parents. « Je suis sûr qu’au fond t’espérais secrètement que je débarque sans prévenir » J’adressais un large sourire à la jeune femme, accompagné d’un clin d’oeil et un petit rire.

Tenue 3







Don't take this the wrong way, you knew who I was every step that I ran to you. Only blue or black day electing strange perfections in any stranger I choose. Would things be easier if there was a right way, honey there is no right way and so I fall in love just a little ol' little bit every day with someone new © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Tumblr - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4045



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-10-12, 21:03




You're always so near we're always so far

J'allais passer la semaine entière avec Bastian comme colocataire d'infortune. Autant dire que je pouvais dire au revoir à ma tranquillité. D'ailleurs si le jeune homme m'avait laissé tranquille une bonne partie de la journée, je me doutais bien que ça ne durerait pas éternellement. C'était Bastian et je le connaissais un peu trop bien. Dans certaines circonstances il savait être redoutable pour me faire flancher et il le savait très bien. Et pourtant je n'avais pas refusé pour autant son invitation au restaurant le soir même. En même temps je préférais me retrouver en tête à tête avec lui dans un lieu public, plutôt qu'à la maison. D'ailleurs il ne pourrait pas prétendre que je l'évite après ça.

Le jeune homme avait donc filé sous la douche après son invitation et j'en avais profité de mon côté pour me changer également. J'avais opté pour quelque chose de simple, mais qui m'aiderait à supporter la chaleur ambiante encore présente ce soir-là. J'avais tout juste eu le temps de faire une retouche maquillage et de me coiffer que le brun avait toqué à ma porte. Directement je lui avais signifié que Donuts serait également de la partie et cela n'avait pas semblé déranger le jeune homme. Après quoi nous avions filé en voiture vers la ville la plus proche, avant de déambuler à pied dans les rues de cette dernière.

En passant devant un bar, j'avais proposé à Bastian de s'installer ici. L'endroit semblait sympa et accueillant. Après un rapide coup d’œil le brun avait accepté et nous avions pu nous installer à une table en terrasse. J'avais aussitôt fait coucher mon chien à mes pieds. Alors que le brun avait attrapé la carte, j'en avais profité pour savoir si j'aurais le droit à plus qu'un verre d'eau aujourd'hui. En effet la dernière fois qu'on s'était rencontré dans un bar c'était la seule chose que j'avais eu de la part du jeune homme alors j'avais bien le droit de le taquiner sur le sujet. En tout cas la réponse était positive puisqu'il m'avait invité et que je ne lui avais pas cassé son coup de la soirée. « Oh arrête je suis certaine que tu n'as pas eu de mal à lui faire croire n'importe quoi pour te la taper après que je sois partie. » Comme par exemple que j'étais complètement folle ou que je l'avais confondu avec quelqu'un d'autre. Oh non vraiment je n'avais pas de doute sur la capacité de Bastian d'avoir réussi à rattraper le coup après mon départ. Je n'avais fait que rajouter un peu de piment à sa soirée.

J'avais ensuite questionné mon ex-fiancé pour savoir pourquoi il était venu ici et non pas dans un endroit un peu plus exotique. Il avait de quoi se le permettre après tout. Visiblement ça c'était décidé à la dernière minute. Il avait eu une soudaine envie de profiter de la maison de ses parents, estimant qu'un retour aux sources s'imposait parfois. Ça avait un côté très nostalgique dit comme ça. Le jeune homme m'avait ensuite retourné la question avant de me demander pourquoi j'évitais mes parents. Je haussais simplement les épaules avant de lui répondre. « Je ne les évite pas, c'est juste que j'ai passé l'âge d'aller en vacances avec eux, surtout si c'est pour entendre en permanence des reproches. » Oui parce que Mylessià Cartier n'était pas la petite fille parfaite qu'il avait pourtant souhaité avoir. Un divorce et des fiançailles rompus ne plaidait forcément pas en ma faveur. Mon ex-fiancé ici présent ajouta d'ailleurs que dans le fond j'espérais juste secrètement qu'il débarque sans prévenir. Le brun appuyait d'ailleurs ses mots d'un clin d’œil et d'un petit rire qui me faisait lever les yeux au ciel. « Voilà t'as tout compris, mais du coup ne te voyant pas arriver et en désespoir de cause je me suis tapé le premier mec que j'ai trouvé en boîte hier soir. » Le mieux était encore de jouer sur l'ironie que de flatter son ego en voulant lui prouver le contraire parce que quoi que je dise il penserait le contraire de toute façon. « C'est dommage que tu ne sois pas arrivé plus tôt t'aurais même pu nous rejoindre » ajoutais-je en lui faisait un petit clin d’œil amusé. C'était certainement plus facile de le taquiner que de m'interroger sur mes véritables envies et sur le fait qu'inconsciemment j'avais souhaité que le jeune homme débarque ici.

Tenue 2




Remember once upon a time, when I was yours and you were blind. The fire would sparkle in your eyes and mine. So tell me you love me and if you don't then lie, lie to me. Just tell me you love me, if you don't then lie, lie to me. ©endlesslove.
So tell me you love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : avatar (PYT) + gifs (wesleynator)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nicolas Simoes
ϟ JOB : En dernière année de droit
ϟ CITATION : You cry a river ? Build a bridge and get over it
ϟ MESSAGE : 705
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-10-26, 11:12




You're always so near we're always so far

Après un après midi à dormir dans un transat, j’avais envie de bouger et faire quelque chose de ma soirée. J’avais prévu d’aller manger en ville, déjà parce que je suis en vacances et il est hors de question que je cuisine et aussi pour me promener un peu. J’avais retrouvé mylessià à l’étage de la maison. Après avoir proposé à la jeune femme de se joindre a moi, j’étais parti dans ma salle de bain pour prendre une douche. Je n’avais pas attendu sa réponse, il lui suffisait d’être prête à l’heure.

La jeune femme avait décidé de prendre son chien avec elle. Je n’avais rien contre personnellement. Nous étions descendu en ville en voiture et nous allions rester en terrasse de toute façon. Vu la chaleur estival la terrasse était très agréable le soir venu. Mylessià était soucieuse de savoir si elle allait avoir le droit à plus qu’un verre d’eau en référence à notre dernière rencontre. Il n’y a pas de raison puisque cette fois elle ne m’a pas cassé mon coup et c’est moi qui l’invite. Ca vient de moi et je ne suis pas mis devant le fait accompli. Elle peut donc prendre ce qu’elle veut. Elle doutait cependant d’avoir réellement cassé mon coup. Elle me connait assez bien pour se douter d’une combine pour retomber sur mes pattes et m’en sortir encore mieux. Je me contentais de sourire en haussant les épaules. Je n’irais pas confirmer ses dires ni démentir, a elle de croire ce qu’elle veut.

Il vrai que j’aurais pu choisir une autre destination que celle ci. On va dire que j’ai mes raisons. Un peu de nostalgie en prévision de ce que je vais faire dans les prochain mois ? Un besoin de réfléchir d’ici ? Ma décision est prise depuis longtemps et c’est surement pour ça que je suis là cette semaine. J’étais tout même curieux. Je connais mes motivations mais pas celle de mon ex. Selon elle, elle n’était pas en train d’éviter ses parents, elle avait juste passé l’age de partir avec eux. Elle n’avait pas non plus envie d’entendre des reproches à longueur de journée. Ca peut se comprendre. « Tu penses qu’ils vont te dire quoi quand ils sauront qu’on est là tous les deux ? » Parce que ma mère est au courant, ce n’est qu’une question de temps pour que tout le monde le sache dans les deux familles.

Je m’amusais de la situation en l’accusant de vouloir secrètement passer ses vacances avec moi. Elle entra dans mon jeu en confirmant et en ajoutant une petite remarque sur son mec d’une nuit ce qui me décrocha un petit sourire. Elle ajouta même que j’aurais pu me joindre a eux si j’étais arrivé plus tôt. « Nah… je suis pas partageur » J’haussais les épaules avant de faire signe au serveur. Avant qu’il arrive, je relançais un petit sourire à mylessià. « Du moins pas quand ça te concerne » Je lui fis un petit clin d’oeil avant de porter mon attention sur l’homme qui venait de s’approcher de nous.  Je pris le temps de passer commande pour l’apéritif et mon menu. Je laissais ensuite à la jeune femme le soins de le faire.

Tenue 3







Don't take this the wrong way, you knew who I was every step that I ran to you. Only blue or black day electing strange perfections in any stranger I choose. Would things be easier if there was a right way, honey there is no right way and so I fall in love just a little ol' little bit every day with someone new © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Tumblr - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4045



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-11-03, 00:39




You're always so near we're always so far



J'avais accepté la proposition de Bastian pour ce soir. Après tout on allait vivre pour une semaine de nouveau sous le même toit alors autant que ça se passe bien entre nous. Et d'ailleurs me retrouver en tête à tête avec lui dans un lieu public était certainement plus simple à gérer pour moi. Par contre j'avais imposé que mon chien soit aussi de la partie et cela n'avait pas semblé déranger le jeune homme.

Une fois en ville nous nous étions installé sur une terrasse. En fin de journée comme ça le temps était plus agréable et supportable que la chaleur de l’après-midi. Avant de commander j'avais interrogé Bastian pour savoir si j'aurais le droit à plus qu'un verre d'eau cette fois-ci et la réponse avait été positive. En effet aujourd'hui c'était lui qui m'avait invité et qui plus est je ne lui avais pas cassé son coup alors je pouvais prendre ce que je voulais. Tant mieux. Toutefois je n'avais pas pu m'empêcher de lui faire part de mes doutes quant à sa véritable capacité à rattraper le coup que je lui avais soi-disant cassé. Je le connaissais assez pour savoir qu'il était un maître en la matière. Le brun resta pourtant silencieux un sourire affiché sur ses lèvres sans démentir, ni confirmer mes propos.

Bastian m'avait ensuite expliqué les raisons de sa présence ici. En effet pour lui cela c'était décidé à la dernière minute. Le brun avait soudainement eu envie de profiter de la maison de ses parents, surtout que certains retours aux sources s'imposaient parfois selon ses dires. Tout ça était très énigmatique et nostalgique pou le coup. À son tour le jeune homme m'avait interrogé sur les raisons de ma présence ici, en me demandant par la même occasion si j'évitais mes parents. Je lui avais alors répondu négativement, ajoutant que j'avais simplement passé l'âge d'aller en vacances avec mes parents surtout si c'était pour entendre des reproches à longueur de journée. Oui Mylessià Cartier était loin d'être la petite fille parfaite qu'ils s'étaient attendu à avoir. Mon ex-fiancé m'interrogea d'ailleurs sur la réaction de mes parents quand ils apprendraient qu'on était là tous les deux. Je n'osais même pas y penser parce que les connaissant il ne perdrait pas de temps pour s'imaginer tout et n'importe quoi. « Tel que je les connais ils me dirait de faire des efforts parce que t'es toujours un excellent parti pour moi selon eux. » Et finalement c'était une bonne nouvelle que mon portable soit resté dans la voiture en fin de compte, je n'aurais pas besoin d'entendre leur sermon avant la fin de mon séjour. « Je suis même sûr que ma mère est déjà en train de regarder les bouquins de robe de mariée avec la tienne » Dis-je en rigolant tout en secouant la tête. Nos deux mères étaient vraiment irrécupérables sur ce point-là. Sans parler de nos pères qui parlaient certainement déjà de futur contrat d'affaires. Ce n'était pourtant pas une semaine de cohabitation qui allait tout changer.

Mon ex-fiancé m'avait pourtant accusé d'avoir voulu secrètement passer mes vacances avec lui et j'étais entré dans son jeu. Je me plaignais même de l'avoir attendu trop longtemps et du coup en désespoir de cause je m'étais tapé le premier mec que j'avais croisé en boite hier soir. C'était dommage parce qu'il serait arrivé un peu plus tôt on aurait même pu se faire un plan à trois. Cette remarque ne sembla pas plaire au jeune homme puisqu'il me rétorqua qu'il n'était pas du genre partageur, surtout pas lorsque ça me concernait. Intéressant. À mon tour j'haussais négligemment les épaules avant que le serveur arrive. « Dommage » Parce que c'était une situation qui ne devait pas être désagréable. Deux hommes pour moi toute seule. L’arrivée du serveur coupa court à mes fantasmes et je commandai après Bastian mon verre d'apéritif et mon repas. Je profitais de l'occasion pour demander un bol d'eau fraîche pour mon chien avant que le serveur ne reparte me laissant de nouveau en tête à tête avec mon ex-fiancé. « Alors quoi de neuf dans ta vie Bastian ? » Parce que depuis qu'on s'était séparé je n'avais plus vraiment eu de nouvelles du brun, à part par mes parents de temps en temps.


Tenue 2




Remember once upon a time, when I was yours and you were blind. The fire would sparkle in your eyes and mine. So tell me you love me and if you don't then lie, lie to me. Just tell me you love me, if you don't then lie, lie to me. ©endlesslove.
So tell me you love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : avatar (PYT) + gifs (wesleynator)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nicolas Simoes
ϟ JOB : En dernière année de droit
ϟ CITATION : You cry a river ? Build a bridge and get over it
ϟ MESSAGE : 705
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-11-08, 22:56


[quote="Bastian T. Gauthier"]


You're always so near we're always so far

Assis sur la terrasse du restaurant, Mylessià me questionnait sur les raison de ma venue en vacance chez mes parents. J’avais été plutôt vague sur mes raisons, invoquant une certaine nostalgie. Une envie d’un petit retour aux sources à la dernière minute. Curieux de connaitre sa raison à elle, je lui avait retourné la question en quête d’un peu plus d’information. La jeune femme voulait simplement éviter les reproches à longueur de temps et elle estimait avoir passé l’âge de passer des vacances avec ses parents. En parlant de reproches, j’étais plutôt curieux de savoir comment allaient réagir nos mères en nous sachant tous les deux en vacances dans la villa. Pour Myless, elle aurait le droit à des remarques pour qu’elle fasse des efforts puisque je suis un bon parti. Cette remarques me faisait sourire. Ils ne nous avaient jamais rien demandé à la base. J’étais celui qui avait engrangé tout ça en draguant Mylessià. L’idée avait ravis tout le monde et depuis, c’est bien leur seul espoir d’avoir nos deux familles lié. « C’est la chance que t’as d’être la seule fille Cartier » Ca aurait été plus simple pour elle d’avoir une soeur qu’un frère c’est certain. Du moins pour ce point là en tout cas. « Ma mère m’a simplement demandé d’être charmant et cordial » Je lui avais parlé au téléphone mais elle a entière confiance en son fils… Mylessià les pensaient déjà en train de regarder les robes de mariée ce qui me décrocha un petit rire. « Elles connaissent tes gouts en plus, ça va aller vite. Là elles sont au moins aux plan de table » Elles avaient déjà organisé le premier mariage de Myless avec mon cher grand frère.


Nous rigolions sur le fait que je l’accusais de m’attendre secrètement. Elle me parlait alors de son mec de la veille qui n’était autre qu’un lot de consolation en ne me voyant pas arriver. On aurait pu faire un plan à trois si j’étais arrivé plus tôt. Malheureusement pour elle, ça ne risquait pas d’arriver. Je suis plutôt du genre possessif dans ce genre de cas, hors de question de partager. Surtout elle. Elle trouvait ça dommage mais moi j’haussais simplement les épaules. Le serveur était arrivé à ce moment là et nous avions pu commander l’apéritif ainsi que nos plat pour aller plus vite. Une fois reparti, elle me demanda ce qu’il y avait de neuf dans ma vie. « Et bien, que dire ? » J’ai toujours été assez mauvais dans ce genre de question. On ne sait jamais le taux de détail que l’on peut mettre et si on a vraiment envie de les dire. « J’ai un stage depuis quelques mois maintenant dans un très bon cabinet d’avocat. Je suis fraîchement diplômé et il me reste quelques semaines avant de me décider sur ce que je vais faire maintenant.» Le temps de discuter de ça, le serveur était arrivé avec nos verres et le bol pour le chien. J’attendis qu’il parte, le remerciant d’un signe de tête. Je levais ensuite mon verre vers la jeune blonde. « A cette semaine de vacances en tête à tête ? » Je souris légèrement amusé avant de boire une gorgée. « Et toi alors ? Quoi de neuf ? »

Tenue 3







Don't take this the wrong way, you knew who I was every step that I ran to you. Only blue or black day electing strange perfections in any stranger I choose. Would things be easier if there was a right way, honey there is no right way and so I fall in love just a little ol' little bit every day with someone new © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Tumblr - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4045



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-11-14, 23:37




You're always so near we're always so far

Bastian m'avait évoqué les raisons de sa venue ici et j'en avais fait tout autant. D'ailleurs même si nos raisons étaient différentes, la conclusion était la même. On était tous les deux en vacances en France dans la maison familiale des Gauthier. Bastian m'avait d'ailleurs interrogé sur la probable réaction de mes parents quand ils apprendraient la nouvelle. Les connaissant ils ne seraient pas longs à se faire des idées et à s'imaginer tout et n'importe quoi. Ils m'inciteraient même à faire des efforts parce que mine de rien ils avaient toujours espoir d'une alliance Cartier-Gauthier via le mariage. Et ça même si au début j'étais sortie avec le beau brun simplement par envie et non pas par obligation, mais forcément cette nouvelle avait ravi nos deux familles. La rupture de nos fiançailles il y a quelques mois de cela beaucoup moins par contre. Le jeune homme me faisait alors remarquer que c'était la chance que j'avais d'être la seule fille Cartier. « Je ne suis pas certaine qu'on puisse appeler ça de la chance quand tes parents préfèrent faire passer leurs affaires avant toute chose... » C'était même assez triste de savoir que le bonheur de leur fille pouvait passer après ça. Mais bon je m'étais presque fait une raison depuis et je préférais en rire qu'en pleurer. La mère de Bastian elle lui avait simplement demandé d'être charmant et cordial, ce qui me décrochait un sourire. « Comme à ton habitude quoi » Surtout lorsque ça pouvait servir son propre intérêt. En tout cas j'imaginais déjà nos deux mères en train de regarder les bouquins de robe de mariée au même moment, ce qui faisait rire Bastian. Lui préférait me faire remarquer que comme elles connaissaient déjà mes goûts ça irait vite et du coup elles en seraient au moins au plan de table là, ce qui me faisait rire. « T'as sûrement pas tord » Je secouais la tête en pensant à ça. « Famille de dingue »

Le brun m'avait ensuite taquiné sur mes véritables intentions et j'étais rentré dans son jeu. Je lui avais ainsi confié que mon lot de consolation ne m'avait pas suffi, et que je regrettais que lui ne soit pas arrivé plus tôt pour nous rejoindre. Bastian n'était pas du même avis puisque selon lui il n'était pas partageur surtout dans mon cas. C'était bien dommage. Le serveur avait fait son apparition à ce moment-là et nous avions pu commander. Après quoi j'avais interrogé mon ex-fiancé sur ce qu'il y avait de nouveau dans sa vie. Après quelques instants de réflexion le jeune homme m'avait alors confié qu'il était en stage depuis quelques mois dans un très bon cabinet. Tout juste diplômé, il lui restait maintenant quelques semaines pour se décider sur ce qu'il allait faire. « T'as déjà une idée ou pas ? » Le connaissant, la réponse devait être positive. De nouveau le serveur avait fait son apparition pour poser nos verres et le bol pour Donuts. Après l'avoir remercié je m'étais tourné vers Bastian qui avait déjà son verre en l'air m'invitant à trinquer. Attrapant le mien j'avais alors trinqué avec le jeune un petit sourire aux lèvres. « À cette semaine de vacances... »  Inutile de rajouter la suite. J'avais d'ailleurs déjà porté mon verre à mes lèvres pour boire quelques gorgées avant de le poser sur la table. Cette fois c'était au tour de Bastian de m'interroger sur ma vie et sur ce qu'il y avait de nouveau. « Et bien moi je vais attaquer ma deuxième année de spécialisation en pédiatrie à la rentrée. Autant dire que j'ai intérêt à bien profiter de ses vacances parce que je vais avoir pas mal de boulot cette année entre les cours et l'hôpital. » Enfin comme toutes les années précédentes en fin de compte, même si mon but d'être officiellement pédiatre s'approchait de plus en plus. « Tu vois je rêve du jour où je serais enfin diplômé comme toi » Plus de cours, plus d'exams. Juste le travail que je rêve de faire depuis toute petite.


Tenue 2




Remember once upon a time, when I was yours and you were blind. The fire would sparkle in your eyes and mine. So tell me you love me and if you don't then lie, lie to me. Just tell me you love me, if you don't then lie, lie to me. ©endlesslove.
So tell me you love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : avatar (PYT) + gifs (wesleynator)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nicolas Simoes
ϟ JOB : En dernière année de droit
ϟ CITATION : You cry a river ? Build a bridge and get over it
ϟ MESSAGE : 705
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-11-15, 22:48





You're always so near we're always so far

Assis à la terrasse du bar, nous étions en train d’échanger sur nos mère et le fait qu’elles devaient déjà se projeté dans un nouveau mariage. J’avais prévenu ma mère, ce n’étais donc qu’une question de temps pour que tout le monde soit mis au courant. Mylessià étant la seule fille de la famille, elle écopait de tout l’espoir de ses parents pour la marié à un de nous. « C’était une remarque ironique, si Nolan avait été une fille t’aurais moins sur toi » Là c’était elle où rien. Et comme elle le disait, les affaires passaient avant le bonheur de leur fille. Si elle venait à les avoir au téléphone elle aurait surement le droit à tout un tas de consigne, moi à côté j’avais juste besoin d’être charmant et cordial. Rien de bien compliqué mais ça fis rire Myless’. « Toujours » Je souriais sachant pertinemment qu’elle connaissait beaucoup de mes facettes. Pour l’heure en tout cas, nous étions à l’apéro et nos deux mère devaient y être elles aussi. J’en riais avec Mylessià qui fini par conclure que c’était une famille de dingue. Je ne pouvais qu’être d’accord avec ça.

En attendant le serveur, nous avions enchainé sur les vrais raison de nos venus ici. La jeune femme avait enchainé en me demandant ce qu’il y avait de nouveau dans ma vie. Un peu surpris par la question je lui confiais tout de même avoir fini mes études. Mon diplôme en poche je n’avais plus qu’à me lancer dans l’univers du travail. Elle me demanda alors si j’avais déjà une idée. « Tu sais bien que oui. » Cette question m’avait fait sourire. J’ai toujours plusieurs plans d’avance. Je sais toujours où je vais sans hésitation. « C’est bien pour ça que je suis là d’ailleurs, j’ai trouvé ma porte de sortie et je compte bien la saisir » Profiter de la maison familiale avant de m’embrouiller avec ma famille, voilà la véritable raison de ma venue ici.

Quand le serveur vint déposer nos verres et la gamelle pour le chien, je levais mon verre pour trinquer avec la jolie blonde. Je retournais ensuite la question à Myless pour savoir à mon tour où elle en était. Elle m’annonça alors qu’elle allait entamer sa deuxième année de spécialisation et qu’elle allait avoir encore plus de boulot. Elle avait hâte de finir et d’être diplômé comme moi. Je poussais un soupir de compassion. « T’as tout autant de boulot, du stress en plus mais les cours en moins » Mais au final, les heures sup sont souvent moindre comparée aux heures passé à réviser et apprendre des chapitres entiers pour des examens. « Mais ça veut dire qu’il faut que tu profite à fond de tes vacances alors ! Heureusement que je suis là » A croire que je suis arrivé pile au bon moment. « T’as l’intention de faire quoi cette semaine dis moi ? » Elle avait parlé de vacance calme un peu plus tôt mais je ne la laisserais pas faire piscine tous les jours.

Tenue 3







Don't take this the wrong way, you knew who I was every step that I ran to you. Only blue or black day electing strange perfections in any stranger I choose. Would things be easier if there was a right way, honey there is no right way and so I fall in love just a little ol' little bit every day with someone new © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Tumblr - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4045



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-11-16, 22:49




You're always so near we're always so far



Le problème quand deux familles veulent s'associer, c'est que tous les prétextes sont bons pour ça et en l’occurrence apprendre que je passais cette semaine de vacances en compagnie de Bastian allait être une aubaine pour mes parents. Nul doute qu'ils s'imagineraient bien des choses en sachant ça. Être la fille unique de la famille Cartier n'était vraiment pas de tout repos et Bastian me l'avait fait remarquer de manière ironique. Il était clair que si Nolan avait été une fille il y aurait eu bien moins de pression sur mes épaules. Mais en même temps j'étais bien trop heureuse d'avoir un frère comme Nolan pour regretter de ne pas avoir eu de sœur à place. J'haussais alors simplement les épaules. « Je sais, mais au moins j'ai évité les crêpages de chignons » Il n'y avait pas que des inconvénients à être que la seule fille de la famille après tout. Dans certaines situations avoir un frère avait bien des avantages, sauf pour la situation actuelle. J'imaginais même déjà les recommandations que je pourrais avoir de mes parents si jamais j'étais amené à les avoir au téléphone. Bastian lui ne devait être que charmant et cordial, ce qui me faisait sourire. C'était comme d'habitude en fin de compte et le jeune homme le confirma en effet. De toute façon je préférais rire de tout ça plutôt que de me prendre la tête. J'avais une famille de dingue et il fallait bien l'assumer.

On avait ensuite évoqué les véritables raisons de notre venue ici avant que je n'interroge le brun sur ce qu'il y avait de nouveau dans sa vie. Après tout autant faire la conversation, et j'étais même assez curieuse de savoir ce qu'il devenait depuis notre séparation. Le jeune homme m'avait alors confié qu'il avait maintenant terminé ses études et qu'il lui restait maintenant quelques semaines pour se décider sur ce qu'il voudrait faire ensuite. Du coup je l'avais questionné pour savoir s'il avait déjà une petite idée sur le sujet et forcément la réponse avait été positive, ce qui ne me surprenait pas. C'était d'ailleurs pour ça qu'il était ici. Le brun avait trouvé sa porte de sortie et il comptait bien la saisir. Et bien tout ceci était plutôt intriguant je devais bien l'avouer. Assez curieuse je lui demandais. « Et j'ai le droit d'en savoir plus ? » Parce que là il en avait trop dit pour ne pas poursuivre.

Une fois nos deux verres d'apéritifs servis, j'avais trinqué avec le jeune homme avant qu'il ne me questionne à mon tour. Je l'avais alors informé que je rentrais dans ma deuxième année de spécialisation. Ce qui signifiait encore plus de boulot. Honnêtement j'étais pressé d'être moi aussi diplômé comme le brun, mais pour ça il me fallait encore pas mal travailler. Pour Bastian cela ne semblait pas être un réel avantage puisque pour lui il y avait tout autant de travail avec du stress en plus, mais les cours en moins. J'esquissais un sourire. « C'est surtout les cours en moins qui m’intéresse moi » Oui parce qu'avoir tout le temps le nez dans ses bouquins ce n'était quand même pas tout le temps plaisant. C'était pour ça que je comptais bien profiter de ma semaine de vacances avant de repartir dans mes cours et Bastian semblait d'ailleurs être d'accord avec moi. Il ajouta même qu'heureusement il était là ce qui me faisait rire. « Ah bon ? Parce que tu penses réellement que je n'aurais pas pu en profiter si tu n'avais pas été là ? » Parce que pour moi c'était bien tout le contraire. Au final il avait complètement chamboulé la tranquillité que j'avais espéré avoir pendant une semaine. Le beau brun m'interrogea d'ailleurs sur mon programme de la semaine. « Hum...plage, piscine, bronzette ça me parait un bon programme et puis peut-être que je me déciderais à faire quelques excursions au cours de la semaine aussi.» Au final j'allais surtout profiter au jour le jour. Je n'avais pas envie de me prendre la tête. « Et toi t'as déjà une idée sur ton programme de la semaine ? » Pendant ce temps-là le serveur avait apporté nos plats et nous pouvions commencer à manger.



Tenue 2




Remember once upon a time, when I was yours and you were blind. The fire would sparkle in your eyes and mine. So tell me you love me and if you don't then lie, lie to me. Just tell me you love me, if you don't then lie, lie to me. ©endlesslove.
So tell me you love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : avatar (PYT) + gifs (wesleynator)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nicolas Simoes
ϟ JOB : En dernière année de droit
ϟ CITATION : You cry a river ? Build a bridge and get over it
ϟ MESSAGE : 705
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-12-30, 14:51




You're always so near we're always so far

J’avais un peu choisi mon lieu de vacance à cause de mes choix de carrière. Sous peu j’allais faire un choix qui n’allait pas plaire à ma famille. Je voulais profiter de mes vacances dans cette maison tant que je le pouvais encore. J’aurais tout le reste du temps pour profiter d’endroits plus exotiques. Forcement, Mylessià s’était montré curieuse par rapport à mes paroles. « Si t’es sage, dans la semaine je t’en parlerais peut être un peu plus » Je n’ai pas envie de tout lui dire et qu’elle me menace de tout révéler avant l’heure. Bien que j’ai déjà pris soin de couvrir mes arrières, il ne faudrait pas mettre en péril l’effet de surprise.

Nous continuions sur les études en parlant de la spécialisation de la jeune femme, les verres d’apéro à la main. Les cours et le boulot n’étaient pas si différents au final. Il y a juste la partie cours en moins, ce qui est déjà pas mal c’est sûr. Dans tous les cas, elle était en vacance et il vaut mieux en profiter tant que c’est le cas. Je tombais donc à pic. Elle se mit à rire ce qui me décrocha un petit sourire. « Si, si… t’aurais profité c’est sûr, t’as déjà bien montré l’exemple avec hier soir » Je rigolais légèrement en repensant au gars de tout à l’heure. « Mais t’aurais pas assez profité, j’en fais un devoir personnel maintenant » Comme ça, j’ai une occupation bien défini pendant les vacances, ça m’évitera de passer mon temps à lire un bouquin avant de sortir. Au moins là je vais nous faire bouger un peu.

La jeune femme avait prévu de faire plage, piscine et bronzette. Peut être quelques excursion mais elle déciderait plus tard. J’esquissais une petite moue alors qu’elle me demandait mon programme à moi. Le serveur nous apporta nos plat, j’attendais qu’il finisse pour répondre à la jeune femme. « Rien de fixe encore, ça va surement se faire comme la décision de la destination: un peu sur le vif » J’ai quand même quelques activités en tête comme du jet ski, des petites sorti en bateau, ce genre de chose pour bouger un peu mais qui ne sont pas très fun tout seul alors c’est bien qu’elle soit là avec moi. « En tout cas tu vas m’accompagner faire des trucs je te laisse pas le choix » Ca va pour une fois qu’il n’y a pas de piège.

A la fin du repas, j’avais fini par prendre le petit chien sur mes jambes pour lui donner un peu de pain qui restais sur la table. J’avais bien sûr payer l’addition avant de proposer à Myless de nous promener encore un peu en ville. Si elle ne voulait pas on pourrait toujours remonter à la villa mais en cette heure c’était plutôt agréable de se balader. Je m’étais même mis en tête d’acheter des glaces à l’italienne. On est en vacance autant profiter de la nourriture après tout.

De retour à la villa, je partais directement dans la cave de mon père pour en sortir une bonne bouteille de champagne. J’allais tout me permettre dans cette maison durant les vacances. Je remontais pour montrer la bouteille à Myless. « Tu te joins à moi pour vider cette bouteille, toute offerte par papa Gautier ? Me laisse pas boire tout seul s’il te plait » Je lui offrais une petite moue de chien battue. Je sais bien qu’elle n’y croit plus depuis longtemps à cette tête mais c’est pour le plaisir de le faire. Dans tous les cas, j’étais parti au bord de la piscine avec deux verres, libre à elle de se joindre ou pas. J’avais décidé de pas être trop chiant la première journée, qu’elle profite comme elle veut parce que je ne serais pas comme ça tous les soirs.  

Tenue 3







Don't take this the wrong way, you knew who I was every step that I ran to you. Only blue or black day electing strange perfections in any stranger I choose. Would things be easier if there was a right way, honey there is no right way and so I fall in love just a little ol' little bit every day with someone new © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Tumblr - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4045



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2016-12-30, 23:18




You're always so near we're always so far

Bastian avait choisi de rester énigmatique sur la suite qu'il comptait donner à sa carrière. Je trouvais ça plutôt intriguant notamment de la part de Bastian. Malheureusement pour moi le jeune homme avait décidé de ne pas m'en dire plus pour le moment. Toutefois il envisageait tout de même de m'en dire un peu plus au cours de la semaine, à la condition que je sois sage. « Mouais je verrais, si ça se trouve ça ne vaut peut-être pas vraiment le coup » De toute façon je n'agirais pas en fonction de cette probable révélation au cours de la semaine.

Si le brun avait lui terminé ses études, moi par contre je devais encore étudier quelques années pour valider mon diplôme. Honnêtement j'avais vraiment hâte d'être moi aussi débarrassé de mes cours comme le jeune homme. L'année à venir allait d'ailleurs être assez difficile, du coup j'avais décidé de bien profiter de cette semaine de vacances. Le jeune homme avait alors estimé que ça se tombait bien qu'il soit là dans ce cas, ce qui m'avait fait rire. Il croyait vraiment que je n'aurais pas pu profiter sans lui ? Visiblement non puisque selon lui je l'avais facilement prouvé la veille au soir, ce qui me faisait sourire. « Oui et c'était un très bon coup d'ailleurs »  Bah quoi ? C'était la vérité. Au moins je n'avais pas été déçue. Toutefois Bastian était tout de même certain que sans lui je n'aurais pas assez profité, du coup maintenant il s'en faisait un devoir personnel.  « T'es franchement pas obligé tu sais » Avec la présence du jeune homme, je sentais bien que ma semaine ne serait pas aussi reposante que prévu.

D'ailleurs on avait commencé à évoquer nos programmes respectifs pour la semaine. Dans mon cas c'était un programme plutôt tranquille puisque j'avais essentiellement prévu de lézarder au bord de la piscine ou de la mer. Il était tout de même possible que j'envisage une ou deux excursions, mais pour l'heure je ne m'étais pas encore décidé. Bastian lui, une fois que nos deux plats nous avaient été servis, m'avait confié qu'il n'avait encore rien de prévu pour la semaine. Il choisirait au fur et à mesure de la semaine. Le jeune homme comptait bien d'ailleurs que je l'accompagne faire certains trucs. Il ne me laissait visiblement pas le choix, mais je préférais mettre les holas. « On verra ça ! Tout dépendra de ce que tu me proposes. » Oui parce que j'avais aussi besoin de garder certaines libertés dans ma semaine de vacances.

Une fois notre repas terminé, j'avais souri en voyant Bastian s'occuper un peu de Donuts et même lui donner un bout de pain. Ensuite après que le brun ait payé l'addition, j'avais accepté sa proposition d'aller nous balader un peu en ville. Rien de mieux pour digérer, et Donuts n'avait d'ailleurs lui été tout content de se dégourdir un peu les pattes.

Une fois de retour à la villa Bastian avait été chercher une bouteille de champagne à la cave. Après me l'avoir montré, il m'avait alors demandé si j'acceptais de vider avec lui cette bouteille offerte par papa Gauthier. Le brun me suppliant même de ne pas le laisser boire tout seul, ajoutant à sa demande une petite moue de chien battu que je connaissais par cœur. Secouant la tête, je l'avais alors vu sortir dehors avec ladite bouteille et deux coupes de champagne à la main. Après un instant d'hésitation, je me décidais tout de même à le suivre avant de m'installer sur le bord de la piscine, mes jambes trempant dans l'eau. Après avoir récupéré une coupe de champagne de la part du brun, je levais cette dernière en l'air avant de trinquer avec le jeune homme. « A papa Gauthier » Oui on allait quand même boire une de ses meilleures bouteilles, alors il méritait bien un petit toast. Il était clair que sans le jeune homme, je ne me serais certainement pas permis de me servir dans la cave de la villa. Par contre là, je ne me gênais pas pour porter mon verre à mes lèvres et en boire plusieurs gorgées. Ce champagne était vraiment délicieux et on risquait de vider cette bouteille assez rapidement. Au bout du deuxième ou troisième verre, je ne savais plus exactement, j'interrogeais soudainement Bastian. « Mais t'es sûr qu'il ne gardait pas cette bouteille pour une occasion spéciale ? » Non parce que honnêtement j'avais rarement bu un champagne aussi bon, alors l'alcool aidant j'étais bizarrement prise de remords. Allez savoir pourquoi.


Tenue 2




Remember once upon a time, when I was yours and you were blind. The fire would sparkle in your eyes and mine. So tell me you love me and if you don't then lie, lie to me. Just tell me you love me, if you don't then lie, lie to me. ©endlesslove.
So tell me you love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : avatar (PYT) + gifs (wesleynator)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nicolas Simoes
ϟ JOB : En dernière année de droit
ϟ CITATION : You cry a river ? Build a bridge and get over it
ϟ MESSAGE : 705
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2017-01-08, 14:06




You're always so near we're always so far

J’avais des projets déjà bien précis qui me trottait en tête. Je n’avais pas envie d’en dire trop. Malgré tout, j’omettais la possibilité d’en dire plus à Mylessià au cours de la semaine. Je plaisantais sur le fait d’attendre de voir si elle allait être sage. L’information n’aurait pas forcement grand impact sur elle. Ce n’est pas non plus comme si je me reconvertissais en vendeur de poule. J’allais juste faire chier ma famille.

Les études ça peut être épuisant, voilà pourquoi elle avait besoin de cette semaine pour se reposer. Je pouvais le comprendre, j’avais aussi besoin de ce temps pour me couper du travail. Un break bien mérité. En tout cas, c’était bien que l’on soit en vacance ensemble, j’allais pouvoir l’aider à profiter de ses vacances. Elle n’avait pas besoin de moi visiblement vu la scène dont j’avais été témoin le matin mais elle allait encore plus profiter avec moi, j’en suis certain. La jeune femme ajouta une nouvelle fois que l’homme était un très bon coup. Je souriais amusé. « Tant mieux pour vous deux, ça aurait été con qu’il soit mauvais » Quitte à avoir un coup d’un soir autant en garder un bon souvenir. Elle me rappelait que je n’étais pas obligé de l’aider à profiter de ses vacances mais elle n’allait pas se débarrasser de moi comme ça et elle devait le savoir.

Après le repas, nous étions parti nous promener en ville pour profiter de la soirée. C’est agréable après manger de marcher un peu, autant pour nous que pour le chien. Ensuite, nous avions tranquillement repris la voiture pour rejoindre la villa. Je m’étais directement rendu dans la cave pour chercher une bouteille de champagne, la meilleure que j’avais pu trouver. J’avais proposé à la jeune femme de se joindre à moi pour la boire. Une tête de chien battu pour qu’elle me suive mais j’étais déjà en direction de la piscine.

Elle m’avait rejoins, tous les deux les pieds dans l’eau je nous avais servis une coupe chacun. Elle trinqua à l’honneur de mon père. Le pauvre allait faire une de ces tête en cherchant cette bouteille. Après avoir descendu quelques verres, la jeune femme me demanda tout de même si mon père ne gardait pas cette bouteille pour une occasion spéciale. Je lâchais alors une petit rire. « Aurais tu des remords miss Cartier ? » En souriant je finissais mon verre cul sec. « Pour répondre à ta question, oui, il a toujours déconseillé d’ouvrir celle là. » C’est bien pour ça que je savais exactement qu’elle bouteille prendre tout à l’heure. « Si on te pose des questions, t’es au courant de rien. Tu dis juste qu’on a fait nos vacances chacun de notre côté mais que toi t’es pas descendu à la cave » Il allait être complètement énervé, je n’avais pas envie que ça lui retombe dessus. Et pour être honnête, j’avais envie d’avoir le mérite de tout ça. Ce n’est pas comme si je l’avais choisi par accident. «Depuis tout petit je vois toutes ces bonnes bouteilles et elles sont jamais bu. Il est grand temps que quelqu’un apprécie ces nectar tu ne crois pas ? » Autant que ce soit nous deux.

Tenue 3







Don't take this the wrong way, you knew who I was every step that I ran to you. Only blue or black day electing strange perfections in any stranger I choose. Would things be easier if there was a right way, honey there is no right way and so I fall in love just a little ol' little bit every day with someone new © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Tumblr - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4045



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2017-01-09, 00:31




You're always so near we're always so far

Oui le jeune homme avait raison. J'avais déjà bien profité du début de mes vacances et notamment avec l'homme que j'avais rencontré la veille au soir. Après tout je n'étais pas venu ici pour me lamenter sur mon sort non plus, et ça même si les derniers mois à Phoenix n'avaient pas été simples pour moi. Au contraire j'étais là pour faire un break et penser un peu à moi avant toute chose. Forcément avec Bastian dans les parages, cela allait être moins facile, mais j'étais bien décidé à profiter de ma semaine de vacances quand même. Mon amant de la nuit n'était qu'un préambule de la semaine à venir.

Une fois le repas terminé nous avions quitté ensemble le restaurant afin de se balader un peu en ville, Donuts étant ravie de se promener un petit peu. Après quoi nous étions remontés en voiture direction la villa. Mine de rien cette soirée avait été plutôt agréable et je ne regrettais pas d'avoir accompagné le jeune homme en ville. Autant dire que lorsqu'il s'était pointé devant moi quelques instants plus tard après notre retour une bouteille de champagne à la main je n'avais pas hésité longtemps avant de le suivre. La proposition était plutôt alléchante.

Je m'étais installé sur le bord de la piscine avec le jeune homme. Tous les deux les pieds dans l'eau. Attrapant une coupe de champagne, je l'avais levé pour trinquer en l'honneur du papa Gauthier. Ex-beau-père par deux fois, ce qui était plutôt amusant si on réfléchissait bien. Enfin là n'était pas le sujet du moment puisque j'avais ensuite était plus préoccupé à avaler les flûtes de champagne que Bastian me servait au fur et à mesure. Cet alcool pétillant était tellement bon que je ne me lassais pas de le boire, jusqu'à ce que ma conscience me rappelle à l'ordre. Du coup j'avais interrogé le brun pour savoir si son père ne gardait pas cette bouteille pour une occasion spéciale quand même ? Un petit rire s'échappant des lèvres du jeune homme, je l'avais alors entendu me demander si j'avais des remords. Honnêtement ? Pas vraiment. J'haussais d'ailleurs les épaules un petit sourire malicieux sur les lèvres qui voulait tout dire. Toutefois lorsqu'il m'affirma ensuite que la réponse était effectivement positive et que son père lui avait toujours déconseillé d'ouvrir cette bouteille quelques remords vinrent m'assaillir. Ma main libre se levant pour se poser sur ma bouche comme quelqu'un prise en flagrant délit. « Oups » Pourtant le jeune homme lui semblait pleinement conscient de son choix puisqu'il me conseillait de ne rien dire si on venait me poser des questions à ce sujet. Il suffisait que je dise qu'on avait fait nos vacances chacun de notre côté, et que moi je n'étais jamais descendu à la cave. Je laissais retomber ma main un petit froncement de sourcils apparaissant sur mon visage, tandis que je concentrais mon attention sur le brun. Quelque chose me perturbait dans les propos et le comportement de Bastian. «  Depuis quand tu veux emmerder ton père toi ? »  Oh oui parce que je n'étais pas dupe moi, et ça même si l'alcool commençais à affluer dans mon sang. Je connaissais assez Bastian maintenant pour savoir qu'il ne faisait jamais les choses de façon désintéressée. « Est-ce que tu te serais finalement lassé de jouer les fils trop parfaits ? » Tout ça était assez étrange. Le jeune homme ajoutait pourtant que depuis tout petit il voyait ses bonnes bouteilles jamais bues. Du coup il était grand temps selon lui que quelqu'un apprécie ces nectars. Il n'avait pas tort même si là il n'y avait aucune occasion spéciale pour qu'on boive cette bouteille d'une traite. Toutefois après quelques instants d'hésitation à regarder mon verre vide, je hochais finalement la tête avant de tendre mon verre une nouvelle fois à Bastian pour qu'il me resserve. « Alors qu'est-ce que t'attends pour partager encore ? » On n'allait certainement pas jeter le reste de la bouteille maintenant.



Tenue 2




Remember once upon a time, when I was yours and you were blind. The fire would sparkle in your eyes and mine. So tell me you love me and if you don't then lie, lie to me. Just tell me you love me, if you don't then lie, lie to me. ©endlesslove.
So tell me you love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : avatar (PYT) + gifs (wesleynator)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nicolas Simoes
ϟ JOB : En dernière année de droit
ϟ CITATION : You cry a river ? Build a bridge and get over it
ϟ MESSAGE : 705
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2017-01-29, 00:09




You're always so near we're always so far

Après notre repas en ville, nous avions fait une petite promenade dans les petites ruelles. Rien de mieux pour digérer un peu et revenir par la suite à la villa. La soirée était loin d’être terminé pour moi. J’avais bien envie de boire une des bouteilles de mon très cher père. J’étais donc aller à la cave pour me servir en champagne. J’avais proposé à Myless de se joindre à moi pour lancer les hostilités près de la piscine.

Les pieds dans l’eau avec des coupes que je remplissais au fur et à mesure, il y a pire comme première soirée de vacance. Au bout de plusieurs verres, Mylessià fut tout de même prise de quelques remord. En tout cas, assez de culpabilité pour me poser des questions sur les intentions de mon père quant à cette bouteille. Bien sûr qu’il l’avait gardé pour une occasion spéciale. Je ne sais pas vraiment quoi mais il n’a pas du la laisser là tant d’année pour ne rien en faire du tout. La réaction de la jeune femme me décrocha un petit rire.

Je lui conseillais par la suite de se détacher de toutes responsabilités si jamais on lui pose des questions. J’assumais pleinement la responsabilité de mes actes, je ne voulais pas l’entrainer avec moi là dedans. Elle pouvait donc profiter tranquillement sans ce soucier des conséquences. Elle me demanda alors depuis quand j’avais pour intention d’emmerder mon père. Je haussais nonchalamment les épaules en la regardant. Elle enchainait en parlant de mon petit jeu pour prouver que j’étais le fils parfait. Je souriais en finissant mon verre de champagne. « On va dire que ces vacances marquent la fin d’un chapitre. Ils m’ont toujours pris pour acquis et s’attendent à ce que je fasse tout ce qu’on attend de moi. J’ai jouer le jeu toutes ces années mais il est temps d’y mettre une fin » J’avais bien profité de mes parents en leur donnant ce qu’ils attendaient de moi. J’avais profité de leurs argent pour faire ce dont j’avais envie et en contre parti je jouais les fils modèles. Maintenant, fini les études, je n’ai plus besoin d’eux.

La culpabilité de la jeune femme s’étais visiblement envolé puisqu’elle me demanda assez rapidement de lui remplir son verre de nouveau. Avec un sourire je penchais la bouteille en direction de mon verre en premier. « Un peu de patience miss Cartier » Je pris le temps de boire quelques gorgées de mon verre avant de finalement la servir. « Tu vois que c’est quand même pas si mal de passer les vacances avec moi » Alcool de prestige et tout ça gratuitement, y a pas à ce plaindre quand même.

Tenue 3







Don't take this the wrong way, you knew who I was every step that I ran to you. Only blue or black day electing strange perfections in any stranger I choose. Would things be easier if there was a right way, honey there is no right way and so I fall in love just a little ol' little bit every day with someone new © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« Menteur Expert »



ϟ CREDIT : Sweet Disaster - Tumblr - Niagara
ϟ CÉLÉBRITÉ : Rosie Huntington-Whiteley
ϟ JOB : Etudiante en médecine
ϟ MESSAGE : 4045



MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2017-01-31, 23:41




You're always so near we're always so far

À notre retour à la villa, après notre dîner en ville, j'avais accepté de suivre Bastian dans son idée de boire du champagne. Bon s'enfiler une bouteille à nous deux n'était certainement pas l'idée du siècle, mais ce n'était pas dramatique non plus. Autant profiter des vacances jusqu'au bout.

Je m'étais installé au bord de la piscine avec le jeune homme, les pieds trempant dans l'eau tandis que nous dégustions cet alcool pétillant. C'était un putain de bon champagne, et j'en étais soudainement venu à avoir des remords. S'il était aussi bon, c'était peut-être parce que le padre Gauthier le gardait pour une occasion spéciale, non ? Effectivement c'était bien le cas, mais ma réaction à cette révélation fut aussi puérile qu'une enfant prise en flagrant délit de chapardage. Non je ne me sentais pas véritablement coupable, d'autant plus que Bastian avait décidé de prendre toutes les responsabilités dans cette affaire. Une réaction pour le moins étrange de la part du brun. Depuis toujours il jouait les fils modèles et soudainement il voulait emmerder son père de cette façon ? C'était vraiment bizarre, à tel point que je l'avais interrogé sur le sujet. Avait-il fini par se lasser de jouer ce rôle ? La réponse du brun ne se fit pas attendre et le moins qu'on puisse dire c'était que j'en fus la première surprise. Le jeune homme avait décidé de se libérer de l'emprise de ses parents et ça commençait dès maintenant. L'alcool commençait à faire petit à petit son effet sur moi, à tel point que je haussais simplement les épaules à sa réponse avant de lui rétorquer amusé « Ouais, ils ne te servent plus à rien en gros ? » Inutile de prendre des pincettes, mais après tout ce n'était absolument pas mon problème.

D'ailleurs j'avais bien vite oublié ma culpabilité en réclamant de nouveau à boire au jeune homme. Le problème c'était que Bastian avait décidé de titiller ma patience en se servant lui en premier. « Je n'ai jamais été très patiente, tu devrais le savoir » Ce n'était pas vraiment nouveau pour moi la fille capricieuse à mes heures perdues. Mes propos n’arrêtèrent pourtant pas le brun qui s'enfila quelques gorgées de champagne avant de me servir. Mais quel goujat ! Après quoi il prétendait finalement que ce n'était pas si mal de passer des vacances avec lui en fin de compte. Certes pour le moment je n'avais pas à me plaindre et la cohabitation semblait mieux se passer que ce que j'avais prévu. « Mouais, on va dire que pour le moment j'ai pas à me plaindre et d'ailleurs sur ses belles paroles, je vais aller me coucher » Sur ses mots je buvais d'une traite ma coupe de champagne avant de la poser à côté de Bastian. « Je te laisse ranger tout ça bien sûr » Ajoutais-je avec un petit clin d’œil, avant de me lever pour rejoindre l'étage et aller me coucher. La journée avait été longue en émotions, alors il était grand temps de dormir.



Tenue 2




Remember once upon a time, when I was yours and you were blind. The fire would sparkle in your eyes and mine. So tell me you love me and if you don't then lie, lie to me. Just tell me you love me, if you don't then lie, lie to me. ©endlesslove.
So tell me you love me


Dernière édition par Mylessià A. Cartier le 2017-02-26, 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t4267-mylessia-j-espere-que-tu-vas-souffrir-et-que-tu-vas-mal-dormir-pendant-ce-temps-j-vais-ecrire-pour-demain-l-avenir
avatar

« Menteur Confirmé »



ϟ CREDIT : avatar (PYT) + gifs (wesleynator)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nicolas Simoes
ϟ JOB : En dernière année de droit
ϟ CITATION : You cry a river ? Build a bridge and get over it
ϟ MESSAGE : 705
@PSEUDO : Sweet Disaster


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Bastià | You're always so near we're always so far   
2017-02-22, 00:13




You're always so near we're always so far

J’en étais à un tournant de ma vie. J’aurais pu continuer mes petites manigances, blamer mon frère et essayer de lui prendre ce qui me revenait de droit. J’aurais très bien pu le faire c’est vrai. Le truc c’est que ce petit jeu ce sont nos parents qui nous l’on imposé. Mon frère s’en sort bien moi un peu moins. Ce n’est pas grave, je suis pas du genre à m’apitoyer sur mon sors. Au lieu de faire le tournoi pour lui planter un couteau dans le dos, je vais retourner ma veste, lui laisser ce qu’il a et partir vers d’autres horizons de mon côté. Pour Myless c’était simplement que je n’avais plus besoin d’eux. Elle n’avait pas tord dans un sens mais c’est plus que ça. « Y a de ça ouais. Ca reste ma famille… pour ce que ça vaut » Je laissais s’échapper un petit rire. Une famille c’est un bien grand mot. Ce genre de valeur n’était pas vraiment au gout du jour chez nous.

Myless voulait être resservit alors je là faisait patienter un peu. Si je pouvais la titiller un peu je n’allais pas perdre l’occasion. Elle n’avais jamais été d’un naturel très patient. J’en profitait donc pour boire quelques gorgées devant elle. Je finissais tout de même pas la servir à son tour tout en me lançant des fleurs. On est jamais mieux servit que par soit même. La jeune femme ne me contredit pas mais elle en profita pour m’avertir qu’elle allait se coucher. Bien entendu elle me laissa sa coupe de champagne pour que je range tout moi même. Un sourire se glissa sur mes lèvres alors que j’acquiesçais. « Rêve pas trop de moi cette nuit… au pire tu sais où me trouver » Je lui adressais un petit clin d’oeil avant qu’elle ne parte.

Sur ce, je prenais le temps de déposer les coupes dans l’évier de la cuisine. La bouteille de champagne toujours en main, je n’avais pas trop envie de dormir. Le décalage horaire allait avoir raison de moi. Je restais donc trainer, finissant la bouteille de champagne tout en lisant un peu de mon bouquin. J’avais fini par m’assoupir sur mon lit mais ça ressemblait plus à une sieste qu’un vrai sommeil. J’allais devoir dormir à la plage plus tard. J’avais du dormir 4h tout au plus. Levé à l’aube, j’avais enfilé un short avant de descendre à la boulangerie acheter de quoi prendre un bon petit dej ainsi que le journal du jour. Je déposais tout sur la table du jardin pour prendre mon café au soleil. Portable en main je recherchais une activité pour la journée. Hors de question de rester à la maison.

Tenue 4







Don't take this the wrong way, you knew who I was every step that I ran to you. Only blue or black day electing strange perfections in any stranger I choose. Would things be easier if there was a right way, honey there is no right way and so I fall in love just a little ol' little bit every day with someone new © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Re: Bastià | You're always so near we're always so far   


Revenir en haut Aller en bas
 

Bastià | You're always so near we're always so far

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: South Phoenix :: AROUND THE WORLD
-