AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur The Lying Game !

votez pour le forum sur les top sites

N'hésitez pas à laisser un message pour le forum ici &

Postez des photos de vos personnages au Summer Time

Partagez | 
 

 Can I lay by your side † Satley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Admin ϟ C'est moi le patron!



ϟ CREDIT : tag (avatar) + profil (tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Ian Somerhalder.
ϟ JOB : Patron de son propre hôtel de luxe : l'Alliance Dorée
ϟ HUMEUR : Bonne.
ϟ CITATION : Les amis sont la famille qu'on a choisi.
ϟ MESSAGE : 8761
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Can I lay by your side † Satley   
2016-12-30, 10:24




can i lay by your side

Satine m’avait demandé la date d’aujourd’hui. Je savais que quand je lui donnerai la date exacte, elle passerait par différentes émotions dont le choc. Elle avait loupé plusieurs semaines à nos côtés donc mon anniversaire, Noël et le trente et un décembre avec la nouvelle année. Ca ne devait pas être facile pour elle de se dire qu’elle avait tout loupé. De mon côté, ça avait été dur de faire la fête sans elle. Le Noël avait été bien triste malgré le rassemblement de nombreuses personnes à mon appartement. Notre coeur n’était pas à la fête. On avait tous eu des pensées pour Satine qui était encore dans le coma. On se demandait si elle se réveillerait un jour. Heureusement, elle avait ouvert les yeux il y a encore quelques minutes. J’étais tellement content de la retrouver auprès de moi. Je ne saurais qualifier l’émotion ressentie quand je l’avais vu ouvrir les yeux… J’espérais qu’elle ne me quitterait plus, ça avait été bien trop dur et j’avais pensé à trop de choses dont des pensées négatives. Malheureusement, on n’était pas maitre de notre destin et on pouvait y passer à tout moment, aussi bien elle que moi…

Ensuite, une question me turlupinait dans la tête. On m’avait toujours dit que quand tu parles à quelqu’un dans le coma, il t’entendait et il se souviendrait brièvement de ce que tu lui avais dit. Quasiment chaque jour j’étais venu voir Satine pour lui raconter ma journée, mes sentiments, ce qui m’énervait ou bien ce qui m’avait empli de joie. Je me demandais alors si elle se souvenait de tout ça, ou non. Si on m’avait vrai, ou non. Satine me dit alors d’une manière assez fatiguée qu’elle était dans le flou depuis novembre et qu’elle ne se rappelle que de rêves qu’elle avait eu ces deux derniers mois. Elle avait fait de nombreux rêves, c’était tout. Elle m’avoua qu’elle avait rêvé de moi d’ailleurs. Je souriais, il s’agissait peut être de mes rendez vous quotidiens quand je lui parlais de tout et de rien. Ca me faisait un petit pincement au coeur tout de même toute cette histoire… Puis, Satine s’inquiéta du fait qu’elle devait peut être se souvenir de ce que je lui avais dit, les médecins avaient peut être dit quelque chose à ce sujet. Je la rassurais du mieux que je pouvais, en lui caressant son bras nu. Non, non, ils ne m’ont rien dit, c’est pour moi, pour information. Je la regardais, elle était bien fatiguée. Je venais quasiment tous les jours te raconter ma journée, c’est pour ça. Je devais être ridicule quand même mais je m’en fichais. J’avais besoin de la voir chaque jour, d’être auprès d’elle, surtout si elle se réveillerait, comme maintenant.





• ───────────────────────────────────── •


I'M CRAZY ABOUT HER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t111-riley-come-on-girls
avatar

Troubles will come and they will pass
And you can do this, oh baby, if you try


ϟ CREDIT : CECE
ϟ CÉLÉBRITÉ : Nina Dobrev
ϟ JOB : co-gérante de L'Alliance Dorée
ϟ MESSAGE : 3520
@PSEUDO : death's angel


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Can I lay by your side † Satley   
2016-12-30, 15:58




can i lay by your side

Il ne devrait pas y avoir de surprise. Il avait toujours été là pour moi, comme j'avais toujours été là pour lui. Pourtant, j'étais surprise... qu'il ait passé tout ce temps là, à mon chevet, à veiller sur mon corps inanimé, qu'il ait attendu de semaines, des mois pour me retrouver...
Si les places avaient été inversées, il était évident que j'aurais veillé à ses côtés. J'aurais eu de la peine à le laisser là, seul... Alors que sans lui je n'étais plus entière. L'espace d'un instant, je tentai d'imaginer ce que cela aurait été... D'être à sa place. Recevoir un appel d'un inconnu qui vous annonce que votre femme - car j'avais toujours ce titre - avait été agressée, qu'ils ignoraient ce qu'elle avait exactement subit, qu'elle gisait dans un seul dans un hôpital d'où elle ne sortirait peut être jamais. Puis la retrouver là, dans des draps blancs, des tubes un peu partout, des bleus et du sang sec sur le visage.
Ça n'avait pas dû être facile, rien de tout ça n'aurait pu l'être. Il n'était pas nécessaire de le vivre pour s'imaginer la peine et l’inquiétude dans laquelle il avait du se retrouver.
Ces pensées me poussèrent davantage contre lui, comme si j'avais besoin de le rassurer. J'étais de retour dans sa vie et je ne le quitterais plus.
Je sentis sa main sur mon bras, ses caresses apaisant mes préoccupations.
Nous devions plus penser à tout cela, c'était de l'histoire ancienne. Mes yeux s'étaient rouverts, ma voix s'était libérée de sa prison, j'étais là toute entière.
» Merci, soufflai-je. D'être resté à mes côtés... je sentis l'émotion se faufiler dans ma voix, je me tus, pour ne pas la laisser me submerger. Mais promets-moi quelque chose d'important ! Repris-je d'une voix dénuée de fatigue et d'émotion trop sérieuse. Promets-moi que si je meurs, un jour, tu continueras à vivre, tu te trouveras une nouvelle femme, pas aussi belle que moi évidemment ! Mais qui saura t'aimer et te faire plaisir, je haussai les sourcils suggestivement. Même s'il en faudra beaucoup pour être aussi douée que moi pour te satisfaire, ajoutai-je avec un sourire malicieux sur les lèvres.
J'eus envie de rire, car c'était bien ce que je recherchais avec cette petite plaisanterie. Qu'il rit, car j'avais du mal à supporter ce torrent d'émotions qui s'abattait sur nous.
» Tu promets ? insistai-je, la plaisanterie se dissipant légèrement pour laisser place à une véritable promesse. Ce n'était qu'une question hypothétique. Pourtant, j'avais besoin de l'entendre promettre sérieusement. Pourquoi ? Je n'en avais pas la moindre idée.



• ───────────────────────────────────── •



Look at me standing here on my own again, up straight in the sunshine no need to run and hide ✞ And you are folded on the bed where I rest my head there's nothing I can see, darkness becomes me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin ϟ C'est moi le patron!



ϟ CREDIT : tag (avatar) + profil (tumblr
ϟ CÉLÉBRITÉ : Ian Somerhalder.
ϟ JOB : Patron de son propre hôtel de luxe : l'Alliance Dorée
ϟ HUMEUR : Bonne.
ϟ CITATION : Les amis sont la famille qu'on a choisi.
ϟ MESSAGE : 8761
@PSEUDO : Boucle d'or


MORE ABOUT ME
Mon entourage:
Ceux avec qui je joue:


Re: Can I lay by your side † Satley   
2016-12-30, 23:32




can i lay by your side

Je voyais que Satine était de plus en plus fatiguée. En même temps, elle venait tout juste de sortir du coma et moi je l’embêtais à lui parler. Pourtant, je faisais l’égoïste et je restais là, à lui parler, à lui faire des petites caresses et surtout profiter de sa présence et de son réveil. J’avais tellement de choses à lui dire, tellement de trucs à lui raconter que ça durerait toute une nuit. Malgré ça, aucun mot ne sortait réellement. Je voulais juste l’avoir à mes côtés pour le moment et c’était tout. On n’allait pas gâcher ce moment par des instants du passé. Par contre, je lui avais avoué que je venais quasiment tous les jours lui raconter ma journée, d’où ma question sur son coma pour savoir si elle entendait tout ce que je lui disais. Elle me remercia une nouvelle fois pour être resté à ses côtés. C’est normal, si c’était à refaire, je le ferais de la même façon, sans hésiter. Mais évitons qu’elle retourne dans le coma quand même ! Je n’avais pas envie de souffrir une nouvelle fois et de m’imaginer les pires choses à son sujet.

C’était une des premières fois qu’on se parlait à coeur ouvert avec Satine. Il était rare que nous nous disions ce qu’on ressentait également l’un pour l’autre. Et cette fois ci, Satine me demanda de lui promettre quelque chose de particulier. Elle voulait que je trouve une nouvelle femme qui saurait me combler et m’aimer autant qu’elle si elle venait à mourir. Je ne voulais pas penser à ce genre de moments, je ne voulais pas penser au pire. Pourquoi elle me disait ça ? Elle n’allait pas mourir de toute façon, pourquoi je lui promettrai une telle chose ? Ses petites remarques derrière le fond du message m’amusèrent donc je pouffai un peu de rire, gardant un sourire amusé sur mes lèvres. Mais elle clôtura sa demande en me relançant sur la promesse. Je ne peux pas te promettre une telle chose… Tu es irremplaçable - et ne prends pas le melon ! Je voulais garder cette pointe d’humour pour ne pas virer dramatique non plus. Je ne trouverai aucune personne avec qui je serais aussi complice et avec qui je partagerai autant de choses. Je lui offris un sourire sincère cette fois ci. Et puis, arrête d’imaginer le pire. Tu vas vivre encore longtemps. Tu seras une mamie toute fripée quand tu mourras. Notre discussion n’était pas très gay mais on arrivait tout de même à en rigoler un peu.





• ───────────────────────────────────── •


I'M CRAZY ABOUT HER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelyinggame.forumactif.com/t111-riley-come-on-girls

Contenu sponsorisé





Re: Can I lay by your side † Satley   


Revenir en haut Aller en bas
 

Can I lay by your side † Satley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S EASIER TO LIE :: 
 :: West Phoenix :: Valley Hospital
-